Ambassadeur de Maitreya

Accueil>Benjamin Creme>Ambassadeur de Maitreya

Benjamin Creme a consacré les quarante dernières années de sa vie à préparer le monde à l’événement le plus extraordinaire de l’histoire de l’humanité : le retour à la vie publique de nos mentors spirituels, la Hiérarchie spirituelle des Maîtres, avec Maitreya, l’Instructeur du mondial, à leur tête.

Il a raconté dans son livre la Réapparition du Christ et des Maîtres de Sagesse comment il en est venu à faire ce travail, la manière dont il a été contacté par un Maître de Sagesse, et entraîné par lui. Leur contact télépathique permanent lui a permis d’avoir accès à des informations exceptionnelles et de tenir le public informé du déroulement progressif de « l’émergence de Maitreya ».

C’est en mars 1974 que Benjamin Creme a fondé le premier groupe de méditation de transmission à Londres, à la demande de son Maître et, en mai 1975, il a donné sa première conférence publique à Londres. Au cours des décennies qui ont suivi, il n’a cessé de parcourir le monde, devenant l’ambassadeur itinérant de Maitreya, donnant des centaines de conférences, d’entretiens à la radio et à la télévision. Il est l’auteur de 16 livres, en prise avec les enjeux de notre temps et offrant des outils de connaissance et de développement d’une valeur inestimable.

Il a fondé la revue Share International (Partage international pour la version française) en 1982 et distribuée dans plus de 70 pays.

Il a apporté de l’espoir aux millions de personnes qui l’ont entendu et qui ont été touchées par l’annonce de l’émergence imminente de l’Instructeur mondial et par la transformation du monde qui en résultera de par la création de la justice et de la paix, grâce au partage.

En 2014, Benjamin Creme avait répondu à quelques questions concernant son travail

Q. Voilà maintenant quarante ans que vous faites ce travail. Comment avez-vous réussi à tenir tout ce temps ?

BC. En ne comptant pas les années. Si vous savez que ça va durer quarante ans, il y a des chances que vous ne teniez pas. Mais les années passent, vingt, trente, quarante ans s’écoulent. Vous avancez au jour le jour et perdez le fil. Le temps n’entre pas en ligne de compte, et vous faites le travail. C’est la même chose que pour une peinture : vous faites le travail sans vous préoccuper du temps.  Quand j’ai commencé ce travail, j’ai demandé au Maître combien il faudrait de temps à Maitreya et aux Maîtres pour apparaître dans le domaine public ; il m’a répondu : « Environ neuf ans ». Huit ans ont alors passé très rapidement, ce qui nous a menés à 1982. Au début, Maitreya espérait pouvoir faire son apparition publique et parler au monde en tant que Maitreya en 1982. C’est ce qu’il espérait, c’était une possibilité, si les médias répondaient à ce qu’il avait à dire. Malheureusement, les médias n’ont pas répondu, et Maitreya a été obligé d’emprunter l’itinéraire le plus long pour faire son émergence. Aujourd’hui, je suis persuadé qu’il ne nous reste que très peu de temps pour préparer le monde en vue du Jour de Déclaration.

Q. Comment pouvez-vous conserver pareille foi et croire que ce que vous dites est exact, que cela va réellement se produire ?

BC. Je pense que c’est la foi qui vous soutient, mais il faut comprendre ce qu’est la foi. La foi n’est pas une croyance aveugle. La vraie foi vient de l’expérience de l’âme, et si vous connaissez l’expérience de l’âme, vous avez automatiquement la foi. Vous n’avez pas besoin de davantage de foi, de toujours plus de foi pour continuer d’avancer, vous travaillez simplement en vous basant sur votre foi : vous croyez totalement dans l’expérience qui est la vôtre, dans l’offre que Maitreya vous fait de jouer un rôle dans son Emergence, et dans le contact permanent, à tout instant, que vous entretenez avec l’un des Maîtres de Sagesse. Quand vous avez tout cela, comment pourriez-vous perdre la foi ?

Il y a de nombreuses, de très nombreuses années, avant ma première conférence publique, le Maître m’a dit : « C’est parce que cette seule qualité leur manquait que beaucoup de disciples prometteurs ont échoué. Garde la foi et annonce sa venue ! » Comme je viens de vous le dire, il ne s’agit pas de foi aveugle, mais de foi dans la validité de mon expérience personnelle. Quand vous l’avez, vous ne pouvez plus la perdre. Vous avez donc la foi. Il vous faut alors le courage de proclamer cela et d’annoncer la nouvelle au monde. Il a fallu que le Maître me bouscule un certain nombre de fois pour que je m’y mette. Je crois totalement, absolument dans la vérité de ce que je dis. Bien entendu, lors de mes conférences, je présente cela comme une hypothèse que je soumets à la considération du public, mais, pour ma part, je crois en ce que Maitreya et le Maître m’ont dit. Je sais que c’est la réalité, et je ne n’ai jamais perdu cela de vue.

Depuis son arrivée parmi nous en 1977, Maitreya a fait de nombreuses prédictions qui sont devenues réalité, comme la fin de la Guerre froide, la réunification de l’Allemagne, l’explosion de l’Union soviétique, la libération de Nelson Mandela, et, jusqu’au 11 Septembre, les perspectives n’ont cessé de s’améliorer. Par l’intermédiaire de leur service diplomatique, les Etats-Unis ont été avertis avant le 11 Septembre qu’une attaque aurait lieu contre des bâtiments importants, Maison blanche et Pentagone compris, et que le gouvernement américain ne devait pas se laisser aller à une réaction viscérale contre les responsables terroristes. Malheureusement les Américains et les Britanniques se sont lancés dans une guerre qui continue encore à ce jour, et qui est responsable de beaucoup des difficultés que nous rencontrons aujourd’hui.

Q. Dans le climat actuel, comment les gens vont-ils réagir lorsqu’ils verront Maitreya ?

BC. Beaucoup réagiront favorablement quand ils verront et entendront Maitreya, particulièrement lors du Jour de Déclaration, lorsqu’il adombrera l’humanité et fera sa déclaration historique au monde entier dans la langue de chacun d’entre nous. Mais tous les hommes ne répondront pas. Beaucoup croiront qu’il est l’antéchrist. Il y a un gigantesque malentendu à ce propos : l’antéchrist est en fait une énergie destructrice, le Premier Rayon dans son aspect destructeur, qui est volontairement libérée dans le but de détruire l’ancienne civilisation inutile et rétrograde pour préparer la voie au principe christique. Maitreya a dit : « Beaucoup me suivront et me considéreront comme leur guide. Beaucoup ne me connaîtront pas. »

Beaucoup ne cherchent pas un nouvel instructeur, ils ne croient pas en ces choses. Beaucoup ne vont plus à l’église. Ils n’ont plus aucune base pour apprendre ce qui se passe dans le monde. Mais aujourd’hui, partout dans le monde, nos groupes informent les gens de la réalité de la présence du Christ et du retour des Maîtres de Sagesse dans le monde – ce qui a avant tout pour effet de leur donner de l’espoir.

A l’époque où je n’avais pas encore commencé à faire ce travail, le Maître me disait déjà : « Informe le monde – dis aux hommes ce que tu sais et nourris leur espoir, garde vivants l’espoir et le courage du monde. » Et je me disais : « Ce n’est pas possible, il n’est pas sérieux – moi, attendre de moi, de ma petite personne, que je nourrisse à moi tout seul l’espoir et le courage de millions de personnes dans le monde – ça ne peut pas être la tâche d’un seul homme ! » Et il me répondait que non, qu’il n’avait jamais attendu cela d’un seul homme, mais qu’il me donnait simplement des indications sur la façon dont je devais m’y prendre. Mais j’ai travaillé avec un groupe mondial d’âmes enthousiastes qui ont entrepris cette tâche et sont en train de la mener à bien.

Il y a encore des milliards de personnes dans le monde qui ne savent pas ce que nous savons, mais tout le monde peut participer au travail de préparation, simplement en parlant de l’événement et en annonçant que Maitreya et son groupe sont dans le monde. Des millions de gens croient déjà ce que je dis à propos de Maitreya et des Maîtres, ils attendent, dans l’espoir que la preuve ne va pas tarder.

Q. Combien de personnes sont-elles aujourd’hui au courant ?

BC. D’après mon Maître, environ trente-six millions de personnes, dont un tiers, soit environ douze ou treize millions croient que mon histoire est vraie ; un tiers ne savent pas, mais n’y sont pas hostiles, et un tiers la rejettent totalement. Il s’est produit beaucoup de choses ces dix dernières années ; des événements négatifs, mais beaucoup d’événements positifs également. En termes de « pouvoir du peuple », par exemple, nous avons assisté au Printemps arabe, aux mouvements Occupy, et à d’autres. Nous avons eu en 2008 l’apparition de l’« étoile » de Maitreya, qui annonçait ses apparitions publiques, et, depuis 2010, Maitreya intervient incognito à la télévision dans divers pays du monde.

Q. Que pouvez-vous nous dire de l’évolution de la conscience de l’humanité ces dernières années ?

Les changements sur le plan physique sont le résultat du changement de conscience lors des dix dernières années. Partout, les gens s’éveillent et commencent à exiger le respect de leurs droits – nourriture, éducation, santé et justice. Cette puissante énergie d’éveil ne peut pas être arrêtée. Elle est soutenue par l’aspiration à l’unité des énergies du Verseau. Il est évident que le changement global ne se fera pas du jour au lendemain, et que la solution ne réside pas dans la révolution, mais dans l’évolution basée sur la prise de conscience que les hommes sont un et reliés les uns aux autres, ce qui mènera l’humanité aux relations justes.

Q. Vous avez déclaré que l’ère du Verseau a vraiment commencé en 2009. Pouvez-vous nous préciser ce que cela signifie pour le monde ? 

Nous sommes aujourd’hui depuis cinq ans dans l’ère du Verseau, ce qui, d’un point de vue astrologique, n’est rien du tout. Depuis 1675, les énergies du Verseau ont petit à petit vu leur impact sur nos vies augmenter. Aujourd’hui, elles font venir en incarnation de plus en plus de jeunes gens qui appartiennent essentiellement au Verseau dans leur disposition et leur structure énergétique. Néanmoins, nous vivons aujourd’hui à une époque où toutes les structures – politiques, économiques, religieuses, culturelles et éducatives – restent dominées par l’énergie des Poissons, et où le monde est mené par des personnes à qui elles sont très chères. Le gouffre terrible et dangereux qui existe entre les riches et les pauvres, par exemple, est une menace pour l’existence même de ce monde. Il reste donc encore beaucoup à faire, mais les gens ordinaires dans le monde s’éveillent à leurs responsabilités et à leur pouvoir. De plus, Maitreya nous a assuré que : « Tout ira bien, tout se passera bien. »