Les messages de Maitreya

 Entre 1977 et 1982, Maitreya a communiqué de manière télépathique des fragments de ses enseignements à Benjamin Creme, au cours de conférences données par ce dernier à Londres.

Dans ces communications, Maitreya trace les grandes lignes des changements sociaux qui s’imposent dans le monde. Il fournit à ses auditeurs certaines indications afin de les aider à le reconnaître, et les invite à faire connaître sa présence. Il suscite également en eux le désir de partager et de servir l’humanité.

Message n° 11

Mes chers amis, je suis heureux d’être avec vous une fois encore.

Selon mon plan, mon enseignement devrait précéder ma présence et préparer ma voie. Les miens le diffuseront à travers leurs groupes et grâce à un effort de groupe. Lorsque l’humanité sera quelque peu préparée, ma voix se fera entendre.
En attendant, mes efforts portent leurs fruits, produisent des changements, rapprochent les hommes et les nations et amènent un nouvel espoir dans le monde.

Mon émergence est proche mais, tout d’abord, j’indiquerai la nouvelle direction que l’homme, s’il veut survivre, doit prendre.
En premier lieu, les hommes doivent se considérer comme des frères, fils du Père unique. Ceci est essentiel s’ils veulent progresser d’un pas vers la divinité.

Dans le monde, des hommes, des femmes et des petits enfants n’ont même pas le minimum nécessaire pour survivre ; ils s’entassent dans les villes de nombre des pays les plus pauvres du monde. Ce crime me remplit de honte.
Mes frères, comment pouvez-vous regarder ces gens mourir sous vos yeux et vous considérer comme des hommes ?
Mon dessein est de les sauver, mes chers petits, d’une famine certaine et d’une mort inutile.

Mon dessein est de vous montrer que la solution, pour venir à bout de vos problèmes, est d’écouter de nouveau la véritable voix de Dieu à l’intérieur de votre cœur, et de partager les ressources de ce monde des plus fertile avec vos frères et sœurs où qu’ils soient.

J’ai besoin de votre aide.
J’en appelle à vous afin que vous m’aidiez dans ma tâche.
Comment pourrais-je me tenir à l’écart et voir se dérouler ce massacre, regarder mes chers petits mourir ? Non, mes amis, il ne peut en être ainsi.
C’est pourquoi je suis venu sans tarder parmi vous, une fois encore, pour vous montrer la voie, vous indiquer le chemin.

Mais le succès de ma mission dépend de vous.
Vous devez faire ce choix : soit partager et apprendre à vivre en paix, comme des hommes dignes de ce nom, soit connaître l’anéantissement.
Mon cœur m’indique votre réponse, votre choix, et s’en réjouit.

Que la Divine Lumière, l’Amour et la Puissance du Dieu unique et très saint se répandent maintenant dans votre cœur et dans votre esprit.
Que cette Lumière, cet Amour et cette Puissance vous amènent à chercher Ce qui demeure en silence à l’intérieur de vous.

Trouvez Cela, et sachez que vous êtes des dieux.

Extraits sur les principaux thèmes abordés dans les messages de Maitreya

L’état du monde

Le problème de l’homme, aujourd’hui comme toujours, […] est de sa propre création. […]
 Il n’est pas inhérent au plan de Dieu. […]
 Par le mauvais usage de son libre-arbitre divin, […] l’homme a mis son avenir, celui de tous les règnes en péril. [Message n° 12 (extrait)]

Cela me brise le cœur de voir tant d’hommes mourir inutilement ; […]
 la faim et la pestilence règnent sur la Terre. […]
 Rien ne m’afflige autant que cette honte. […]
 Le crime de la séparation doit être chassé de ce monde. J’affirme que tel est mon dessein. [Message n° 93 (extrait)]

Comment pouvez-vous vous satisfaire de votre manière de vivre actuelle,
quand des millions d’êtres ont faim et meurent dans la misère, quand les riches font étalage de leur fortune devant les pauvres, quand chaque homme est un ennemi pour son voisin, quand nul ne fait confiance à son frère ? Combien de temps devrez-vous vivre ainsi mes amis ? Combien de temps pourrez-vous supporter cette déchéance ? [Message n° 81 (extrait)]

Le choix de l’humanité

Le choix est entre les mains de l’homme. […]
 S’il choisit le chemin que je lui indiquerai, en vérité, cette divinité rayonnera. […]
 Sinon, mes frères et sœurs, l’avenir de l’homme sera funeste. [Message n° 78 (extrait)]

C’est pourquoi je parle avec gravité, mes amis, mes frères. Soyez attentifs à mes paroles.
Les hommes doivent changer ou disparaître : 
il n’y a pas d’autres possibilités.
 Lorsque vous en prendrez conscience, avec joie vous soutiendrez ma cause, et montrerez que, pour l’homme, existe un avenir baigné de lumière. [Message n° 81 (extrait)]

Ma venue implique des changements,
mais également de la douleur devant la perte des structures anciennes. Cependant, mes amis, il faut briser les vieilles outres ;
le vin nouveau mérite mieux. [Message n° 82 (extrait)]

Le partage

Mon enseignement est simple : Justice, Partage et Amour sont des attributs divins.
Pour manifester sa divinité, l’homme doit les faire siens tous trois. [Message n° 81 (extrait)]

Que votre première tâche soit de permettre à tous les hommes d’accéder aux ressources nécessaires pour vivre dans la dignité humaine, en tant que fils de Dieu, tous frères. Faites confiance à tous les hommes, et remettez les ressources du monde aux nations du monde. [Message n° 12 (extrait)]

Le point focal de mon plan consiste
à évoquer en l’homme le désir de partager,
car tout le reste repose sur ce principe.
 Le partage, mes amis, est un attribut de Dieu.
 Pour devenir les dieux que vous êtes, ce principe doit gouverner votre vie. [Message n° 57 (extrait)]

La voie, le service

La voie qui mène à Dieu, mes frères,
 passe par le service et l’amour. [Message n° 87 (extrait)]

La paix, le partage et la justice sont les bases de mon enseignement.
 Partout où la lumière de ces vérités brille, je tourne mon regard
et, par le canal de cette lumière, j’envoie mon amour.
 C’est ainsi que je travaille.
 Ainsi, à travers vous, je transforme le monde. [Message n°92 (extrait)]

L’homme est fait pour servir à la fois Dieu et l’homme,
et c’est seulement de cette manière que le chemin menant à Dieu
peut être parcouru.
 Donnez-vous pour mission d’assumer les tâches de réorientation, 
de reconstruction et de changement.
 […]
 Personne n’est trop petit ou trop jeune pour prendre part
 à ce grand Plan de réhabilitation et de sauvetage de notre monde.
 Engagez-vous résolument dans cette voie, et je puis vous assurer que je ne manquerai pas de vous dispenser mon aide.
 Comment débuter ?
 Commencez par vous consacrer vous-mêmes,
 tout ce que vous êtes et avez été, au service du monde,
 au service de vos frères et sœurs, où qu’ils se trouvent.
 Assurez-vous que pas un jour ne s’achève
sans que vous n’ayez accompli un acte de service véritable,
 et soyez assurés que mon aide sera vôtre.
 Ce sentier, celui du service, est l’unique chemin
 pour des hommes dignes de ce nom,
 car c’est le chemin qui les conduit à Dieu. [Message n° 13 (extrait)]

Mes frères les Maîtres de Sagesse, sont vos amis et guides.
 Ils seront parmi vous, vous serviront,
 vous inspireront de hauts faits et des actes de bravoure ;
 ils apporteront de précieux dons d’Amour et de Sagesse
 afin de les déposer à vos pieds.
 Il n’existe qu’une seule voie menant à Dieu et cela, mes amis, vous le savez déjà.
 La voie qui mène à Dieu est celle de la Fraternité,
 de la Justice et de l’Amour.
 Il n’existe aucune autre voie ; tout est contenu en celle-ci. [Message n° 15 (extrait)]

Qui est Maitreya ?

Je suis avec vous à plusieurs titres :
 Je suis avec vous 
en tant que Maitreya, le chef de mon groupe de Maîtres.
 Je suis avec vous
comme l’incarnation de cette force divine
que vous appelez le Principe christique.
 Je suis avec vous comme votre frère de longue date, 
l’Aîné de notre famille.
 Je suis avec vous,
 en tant que représentant de Dieu,
comme Porte-parole de cet Être divin
dont nous sommes les rêves.
 [Message n° 20 (extrait)]

Une statue de Maitreya, Mirokoku-Bosatsu (Maitreya) 10e siècle Temple Koryuli, Japon

Ma venue transformera ce monde,
 mais le travail essentiel de reconstruction vous incombe.
 Je suis seulement l’architecte du Plan.
 Vous, mes amis et frères, vous êtes les bâtisseurs volontaires
 du temple radieux de la Vérité.
 Je vous donnerai la clé de ce temple
 et en y pénétrant, vous connaîtrez Dieu. [Message n° 65 (extrait)]

La tendance actuelle est de rejeter ce qui est simple,
 de s’attacher à ce qui est complexe, érudit et vague ;
 mais tout ce qui procède de la vérité, mes amis,
 se révèlera être vraiment simple.
 Ainsi, je suis un homme simple.
 Lorsque vous me verrez, vous le saurez
 et, avec le sourire, vous m’accueillerez en frère.
 Nombreux sont ceux qui craignent mon avènement.
 Une culpabilité ancestrale pèse sur leurs épaules 
et ils n’ont pas confiance.
 Mes amis, à travers moi s’établira l’ère de la confiance,
 de l’abolition de la culpabilité, de la Citadelle de l’Amour.
 Les hommes attendent ma venue avec effroi.
 Mes amis, je ne suis pas Dieu.
 C’est en frère, en ami, en instructeur, que je viens.
 N’oubliez pas cela.
 [Message n° 67 (extrait)]

Maitreya a besoin de notre aide

Une vaste armée d’individus s’assemble à présent
et forme mon avant-garde.
 Ils me connaissent, qu’ils en soient conscients ou non. […]
 Ils ont besoin de moi comme j’ai besoin d’eux.
 Ils sont en moi comme je suis en eux.
 Devenez l’un de ceux à travers qui je pourrai travailler et me révéler.
 Relevez ce défi et faites de cette vie un accomplissement.
 […]
 Faites maintenant le choix de servir et de croître,
 ou de regretter à jamais.

 [Message n° 14 (extrait)]

Dites-leur que Maitreya, leur Frère, leur Aîné, 
est encore une fois parmi eux.
 Dites-leur que bientôt, eux-mêmes me verront, 
entendront mes paroles, et se réjouiront de ma présence.
 Dites-leur que je viens enseigner les lois simples de Dieu,
 apprendre aux hommes à partager, 
les conduire dans les lumières de la Vérité, 
et établir parmi eux un vaste réseau de lumière divine.
 [Message n° 56 (extrait)]

Par conséquent, je fais solennellement appel à vous,
 mes chers amis, pour que vous répandiez la nouvelle
 de ma présence et aplanissiez ainsi mon chemin.
 La charge que je porte est vraiment lourde.
 Par votre travail cette charge peut être allégée. 
Je vous fais confiance pour agir et pour me suivre. 
Ensemble, nous accomplirons le plan.

 [Message n° 61 (extrait)]

Transmettre la nouvelle de sa venue

Dites-leur, mes amis, que vous croyez que Maitreya est venu, que le Seigneur de l’Amour est ici,
 que le Fils de l’Homme marche à nouveau parmi ses frères.
 Dites-leur que bientôt, ils verront mon visage,
 entendront mes paroles ; ce sera pour eux l’heure du test et,
 par leurs réactions, je les connaîtrai pour ce qu’ils sont.
 [Message n° 17 (extrait)]

Je voudrais que vous sachiez que beaucoup dépend de vous,de votre capacité à créer le climat d’espoir et d’attentenécessaire à mon apparition.Je compte sur vous pour faire ce travailet servir ainsi vos frères et moi-même. [Message n° 60 (extrait)]

A propos des messages

Ces messages furent transmis de septembre 1977 à juin 1982, au cours de conférences publiques de Benjamin Creme à Londres, par un processus d’adombrement mental, ou télépathie spirituelle.

Certains de ces messages sont disponibles sur audiocassettes (en anglais).