381

381

année 2020

Extraits de la revue
Partage international

mai 2020 – No 381

Ceci est une version abrégée de la revue Partage international, version française du magazine Share International.

© Share International/Partage international, Tous droits réservés. La reproduction de ces articles est autorisée dans des revues, journaux ou bulletins, sous réserve d’en mentionner la source (Partage international) et d’en adresser coupure à : Partage international, BP 242, 42014 Saint-Etienne cedex 2.


Les articles en lien sont consultables en ligne gratuitement.
Les autres articles sont réservés à nos abonnés.
> S’abonner

Sommaire

  • L'article du Maître
  • Article du Maître (ancienne version) Aucun article pour cette rubrique
  • Editorial Aucun article pour cette rubrique
  • Point de vue
    • Rassemblons-nous en ces temps de distanciation par David Suzuki
  • Signes des temps
    • Une bénédiction de lumière en Ecosse par
    • Une bénédiction en Floride par
    • Formations de lumière à Glasgow par
    • Une statue de Saï Baba de Shirdi semble « boire » le lait par
    • Bénédiction à l’ashram de Saï Baba par
    • Une statue de la Vierge pleure au Mexique par
    • Observations d’ovnis dans le monde entier [Version complète] par
    • Observations d’ovnis dans le monde entier [Extrait] par
  • Tendances Aucun article pour cette rubrique
  • Les priorités de Maitreya Aucun article pour cette rubrique
  • Les enseignements de Maitreya Aucun article pour cette rubrique
  • Le point de vue de Maitreya Aucun article pour cette rubrique
  • Faire le lien Aucun article pour cette rubrique
  • Faits et prévisions Aucun article pour cette rubrique
  • Brève Aucun article pour cette rubrique
  • Regard sur le monde Aucun article pour cette rubrique
  • Le respect de la loi Aucun article pour cette rubrique
  • Dossier Aucun article pour cette rubrique
  • Citation Aucun article pour cette rubrique
  • Message de Maitreya
  • La voix de la raison Aucun article pour cette rubrique
  • La voix des peuples Aucun article pour cette rubrique
  • Environnement Aucun article pour cette rubrique
  • Les mensonges dévoilés Aucun article pour cette rubrique
  • Courrier des lecteurs
  • Esotérisme Aucun article pour cette rubrique
  • Compte rendu de lecture Aucun article pour cette rubrique
  • Entretien
    • Fifty sandwiches : rendre aux sans-abri leur qualité d’être humain – Interview de Justin Wilder Doering par Jason Francis
  • Rayons Aucun article pour cette rubrique
  • Compilation
    • Justice et unité par
  • S.O.P. — Sauvons notre planète Aucun article pour cette rubrique
  • Forum Partage Aucun article pour cette rubrique
  • L’Unité dans la diversité Aucun article pour cette rubrique
  • Fenêtre sur le monde Aucun article pour cette rubrique
  • L’humanité une Aucun article pour cette rubrique
  • Autre
    • Ce mois-ci dans Partage international par
    • Le moment est venu de mettre en place le revenu de base universel par Elisa Graf
    • Le changement, l’amour, et le besoin d’unité par Graham Peebles
    • La bonté née d’une crise [Version complète] par Wanja Amling
    • La bonté née d’une crise [Extraits] par Wanja Amling
    • « Notre force se mesure à l’aune des plus précaires. » par António Guterres
    • Résilience par Dominique Abdelnour
    • La prochaine vague du tsunami [Version complète] par Luc Guillory
    • La prochaine vague du tsunami [Extrait] par Luc Guillory

L'article du Maître

Plaidoyer pour le partage [sommaire]

par le Maître –

par l’entremise de Benjamin Creme

Le moment viendra bientôt où l’humanité devra prendre une décision majeure. Déchirée comme elle l’est par les divisions et clivages qui l’assaillent de toutes parts, il lui faudra trouver une manière nouvelle d’aborder ses nombreux problèmes. Faute de quoi son avenir s’annoncerait sous de sombres auspices.

D’un point de vue historique, la situation actuelle sur la Terre est sans précédent. Jamais auparavant autant d’âmes n’ont cohabité sur la planète. Rarement les divisions entre les groupes ont été si cruelles et si profondes. Jamais auparavant l’homme n’a disposé de forces de destruction si considérables, au point de pouvoir anéantir la vie dans tous les règnes. Face à une menace de cette ampleur, l’homme doit faire le point de la situation et concevoir de nouvelles façons d’agir.

De toutes les voies possibles, il est une qu’il n’a encore jamais empruntée ‒ une voie simple qui au fil de son histoire lui a toujours échappé. Le principe du partage est le seul susceptible de répondre aux besoins de l’homme et de résoudre ses nombreux problèmes, car il est au cœur même du Plan de Dieu. Par l’absence de partage, l’homme renie sa divinité et se prépare un avenir chargé de tous les maux. Sans le partage règne un chaos contre nature qui interdit à l’homme la justice qui lui revient de droit. Seul le partage fournit à l’homme l’opportunité de mettre en œuvre le Plan divin de fraternité, et d’extirper à jamais du monde le péché de la séparation. Comment, sans partage, l’homme pourrait-il poursuivre sa route ? Comment, sans partage, pourrait-il espérer survivre ?

Si grands sont les dangers inhérents au déséquilibre actuel entre les nations qu’il ne peut s’en remettre à la chance pour se tirer d’affaire. Une maladie mortelle – la séparativité et la cupidité – fait rage sur la terre et nécessite des mesures draconiennes pour en assurer la guérison. Malgré le chaos ambiant, un traitement simple est à portée de main. Les épreuves endurées de longue date par l’humanité touchent à leur fin.

Mobilisée contre les forces qui tiennent encore l’homme en esclavage, la Hiérarchie de Lumière, réunie sous la bannière de la Vérité, revient sur ses pas. Maitreya commence sa mission en lançant un appel au partage. Il connaît le cœur des hommes et il est certain de leur choix, certain qu’ils sont prêts à réaliser les changements nécessaires.

« L’homme doit partager ou mourir », a-t-il déclaré, sachant bien que les hommes choisiront de partager et de vivre pour créer avec lui un avenir meilleur. Jusqu’à présent, tous les efforts visant à résoudre les problèmes du monde ont été consacrés à la préservation des structures existantes, si injustes qu’elles se soient révélées. Les clivages qu’on observe de toutes parts exigent d’être résolus par l’application de la Loi de justice.

Nombreux sont ceux qui aujourd’hui sont saisis par la peur face aux querelles de leurs dirigeants ; nous sommes pourtant proches du moment où ils laisseront ces dirigeants loin derrière eux. L’homme s’éveille à l’appel de la liberté et a seulement besoin d’un vrai leadership pour résoudre les problèmes du monde.

Maitreya est venu pour montrer la voie et conduire les hommes vers la fraternité et la justice. Une ère nouvelle s’ouvre sous sa sage direction, dans laquelle la vraie divinité de l’homme se manifestera par la mise en œuvre du partage et de la coopération, réalisant ainsi le Plan de Dieu.

Depuis le lancement de la revue Partage international, le Maître de Benjamin Creme a fourni de nombreux articles sur quantité de sujets. Les Maîtres de Sagesse écrivent de manière toujours pertinente et intemporelle, et nombre de ces articles semblent aussi actuels que lorsqu’ils ont été publiés initialement. L’article ci-dessous, bien qu’écrit en 1987, nous touche au cœur compte tenu de la crise mondiale actuelle, tout comme le message n°101. Leurs conseils sont simples et sans complaisance.

Article du Maître (ancienne version)

Cette rubrique (non accessible au public) contient les traductions parues originalement dans la revue Partage international, entre septembre 1988 et décembre 2006.

Aucun article pour cette rubrique

Editorial

Aucun article pour cette rubrique

Point de vue

Signes des temps

Les « Signes des temps » présentés dans cette rubrique ont été confirmés par le passé par Benjamin Creme ou s’imposent d’eux-mêmes sur la base de l’espoir et de la foi qu’ils suscitent. Nous les soumettons à votre réflexion.

Observations d’ovnis dans le monde entier [Extrait] [sommaire]

par

Les médias se focalisant sur la crise du Covid-19, il est particulièrement remarquable que des phénomènes de nature étrange aient fait les gros titres récemment. De curieux phénomènes lumineux ont été observés dans le ciel, en Espagne, au Royaume-Uni, au Mexique, en Argentine, en Equateur et aux Pays-Bas. Les observations ont été si nombreuses et concordantes, entre fin mars et début avril, qu’elles atteignirent les médias.

Espagne Des récits de témoins oculaires ont été rapportés et des clips vidéo ont été largement partagés. Certains ont mentionnés un objet qui rougeoyait et scintillait de différentes couleurs, faisant des mouvements imprévisibles dans le ciel et restant parfois visible pendant 30 à 40 minutes.

Tendances

Dans le monde actuel s’affirme une tendance de plus en plus prononcée à la synthèse, au partage, à la coopération, à de nouvelles approches et avancées technologiques pour la sauvegarde de la planète et le bien-être de l’humanité. Cette rubrique présente des événements et courants de pensée révélateurs d’une telle évolution.

Aucun article pour cette rubrique

Les priorités de Maitreya

« Pour aider les hommes dans leur tâche, Maitreya, l’Instructeur mondial, a formulé certaines priorités. Assurer à tous un approvisionnement correct en nourriture ; procurer à tous un logement convenable ; fournir à tous soins médicaux et éducation, désormais reconnus comme un droit universel. » Le Maître de Benjamin Creme, Partage international, janvier 1989. Dans cette rubrique, notre rédaction aborde les questions relatives aux priorités énoncées par Maitreya et présente des expériences orientées dans cette direction.

Aucun article pour cette rubrique

Les enseignements de Maitreya

Aucun article pour cette rubrique

Le point de vue de Maitreya

Aucun article pour cette rubrique

Faire le lien

Aucun article pour cette rubrique

Faits et prévisions

Au fil des années, Partage international a régulièrement publié des articles soulignant les attentes de Maitreya, telles qu'elles ont été présentées par l'un de ses collaborateurs vivant à Londres au sein de la même communauté, à propos d'un certain nombre de changements politiques, sociaux, écologiques et spirituels devant se produire dans le monde. Périodiquement, Benjamin Creme et son Maître ont également partagé leur point de vue sur les développements à venir. Dans cette rubrique intitulée « Faits et Prévisions » notre rédaction analyse les nouvelles, les événements et les déclarations ayant un rapport avec ces prévisions et points de vue.

Aucun article pour cette rubrique

Brève

Aucun article pour cette rubrique

Regard sur le monde

Dans cette rubrique, Partage international met en lumière certains problèmes urgents qui nécessimtent une nouvelle approche et des solutions durables.

Aucun article pour cette rubrique

Le respect de la loi

"Chaque fois qu’il y a affaiblissement de la loi […] et accroissement général du désordre, alors je me manifeste, » [Bhagavad Gita]. La promesse de Krishna, l’Avatar, de revenir lorsque dominera le désordre, semble particulièrement d’actualité. C’est pour tenir cette promesse que Maitreya, l’Avatar de notre ère, est présent dans le monde à une époque où le désordre est si répandu." "Lorsqu’une nation parvient à l’âge adulte, à la maturité, les relations qu’elle établit avec les autres changent du tout au tout. Elle commence à respecter l’autorité de la Loi qui unit toutes les nations, les liant dans leurs responsabilités et leurs besoins mutuels. Le développement vers la maturité se signale précisément par un tel respect des lois que les hommes ont estimées nécessaires pour vivre ensemble en paix. […] Lorsque, parmi les nations, l’on ignore l’autorité de la loi, c’est le monde entier qui en souffre." [Le Maître — PI, avril  2004] Actuellement, les traités et les résolutions de l’Onu sont méprisés, et les lois nationales et internationales sont bafouées. Dans ce contexte, nous présentons des brèves mettant en exergue la nécessité d’un respect renouvelé pour la loi.

Aucun article pour cette rubrique

Dossier

Aucun article pour cette rubrique

Citation

Aucun article pour cette rubrique

Message de Maitreya

Message n° 101 du 26 mars 1980 [sommaire]

par Maitreya

Mes chers amis, je suis vraiment heureux d’être une fois encore avec vous de cette façon. Dans peu de temps, mes amis, vous me verrez. En fait, vous serez témoins du retour de votre frère de longue date. Vous verrez ainsi l’accomplissement du Plan de Dieu, car le Fiat de Dieu m’a conduit ici. En outre, l’humanité elle-même m’a appelé et, c’est avec joie que j’ai répondu à son appel.

La Justice doit être instaurée et elle le sera. Le monde implore la justice. La véritable raison des problèmes de l’homme, aujourd’hui, est l’absence de justice et d’amour. Si ces aspects divins étaient en vigueur demain, une nouvelle douceur colorerait vos vies.

Ce don généreux d’amour et de juste partage provient de Dieu. Ce n’est que par la manifestation de ces qualités que l’on peut connaître Dieu.

Enseignez ceci aux hommes, mes amis, et vous enseignerez une grande et simple vérité.

Lorsque les hommes me verront, mes frères, ils verront un homme simple et juste. Tous ceux qui connaissent Dieu manifestent ces qualités. Alors, recherchez-moi sous cet aspect.

Maintenant que ma présence est un fait établi, je peux voir plus clairement les problèmes de l’homme. Ils sont multiples, mes amis, mais découlent d’une cause unique. C’est simplement le manque d’amour qui est la racine des souffrances de l’homme aujourd’hui. Rien d’autre ne l’empêche de manifester son divin potentiel.

Toute la divinité existe en l’homme, mais sans amour, il ne peut s’ensuivre que de la souffrance.

Depuis longtemps, mes amis, vous savez cela ; de nombreuses fois auparavant, vous avez entendu parler de la nécessité de l’amour. Néanmoins, votre vie est dépourvue de cet aspect divin. Je viens vous montrer la voie simple menant à Dieu, celle qui passe par l’amour, vous enseigner les techniques, les moyens d’avancer grâce à l’amour et à la justice, grâce à une relation correcte de l’homme avec l’homme et, par conséquent, de l’homme avec Dieu.

Reconnaissez alors cet Homme simple, lorsque vous le verrez, et appelez-le Frère, car c’est en tant que frère pour tous les hommes que j’apparais, pour vous prendre par la main et vous conduire vers le Père, pour vous donner la vision merveilleuse de votre avenir, pour asseoir en vous la volonté de servir, pour créer avec vous la cité de la Vérité, le temple de l’Amour, pour vous faire avancer et vous ramener à Dieu.

Que la Divine Lumière, l’Amour et la Puissance du Dieu unique et très saint se manifestent maintenant dans votre cœur et dans votre esprit. Que cette manifestation vous ramène avec moi à votre Source.

La voix de la raison

Aucun article pour cette rubrique

La voix des peuples

Cette rubrique est consacrée à une force en plein développement dans le monde. La voix du peuple ne cessera de s’amplifier jusqu’à ce que, guidés par la sagesse de Maitreya, les peuples conduisent leurs gouvernements à créer une société juste dans laquelle seront respectés les droits et les besoins de tous.

Aucun article pour cette rubrique

Environnement

Aucun article pour cette rubrique

Les mensonges dévoilés

Le 15 février 2003, à Londres, Maitreya a été filmé sous les traits d’un Antillais, lors de la marche pour la paix (voir PI, avril 2003). « Je suis fier aujourd’hui d’entendre mes frères et mes soeurs dire la vérité et dénoncer les mensonges. C’est tellement magnifique ! » a-t-il déclaré. Depuis, les mensonges sont de plus en plus dénoncés.

Aucun article pour cette rubrique

Courrier des lecteurs

La rédaction de Partage international a reçu, au fil des années, un grand nombre de « Courriers des lecteurs » qui ont été traités et confirmés comme de véritables rencontres avec des Maîtres ou un « porte-parole » mais qui n’ont pas encore été publiés. D’autres courriers sont récents. Alors que nous ne pouvons plus confirmer ou indiquer qu’un Maître est impliqué, il se peut que l’expérience soit si forte qu’elle « parle d’elle-même » et apporte espoir, inspiration et réconfort.

Qui d’autre que Maitreya ? [sommaire]

par

Le 13 mars 2020, au cours d’une conversation chez un ami très proche, nous évoquions les nombreux événements actuels : la pandémie, les marchés boursiers, les réfugiés, l’écologie. Nous vîmes clairement le besoin d’un changement immédiat, à l’échelle mondiale, de la concurrence et de l’égoïsme à la coopération et au partage.

Au moment précis de notre conversation où je déclarai : « Et à travers tous ces événements, Maitreya galvanise… », et que j’étais sur le point de mentionner ses formidables énergies, le fait qu’il soit adombré par l’Esprit de Paix, par l’Avatar de Synthèse et par le Bouddha, je ne pus aller plus loin que le mot « galvanise ». Aussitôt, mon ami se mit à suffoquer, et je fis de même. Restés sans voix pendant plusieurs minutes, nous partageâmes une formidable poussée d’énergie, sachant de toute évidence que Maitreya nous répondait. Qui d’autre pourrait faire cela avec autant de puissance ?

C’était comme s’il nous indiquait clairement : « Oui, je suis présent, au milieu de tout cela, et oui, je galvanise l’humanité afin qu’elle prenne les bonnes décisions. »

C’était une réponse totalement inattendue. Nous nous sommes sentis très motivés par ce témoignage de sa présence et de son aide en cette période de crise.

Identité non communiquée, Pays-Bas

L’humanité s’éveille [sommaire]

par

Le vendredi 3 avril 2020, en début d’après-midi, alors que je faisais la sieste dans ma véranda, j’entendis soudain un bruit (d’un SMS reçu sur mon portable). Je me réveillai, ouvris les yeux et vis, sur une fenêtre entre le salon et la véranda, la silhouette d’un homme habillé comme Maitreya à Nairobi ; elle tendait les bras accueillants comme dans une représentation du Sacré-Cœur de Jésus-Christ. Cela ne dura pas longtemps. Je n’ai pas d’autres détails, si ce n’est que j’étais stupéfaite. Je pense que cette personne était Maitreya.

T. D., Namur (Belgique)

Protection [sommaire]

par

Lorsque j’avais environ 5 ou 6 ans, dans ma chambre à Lisbonne, au Portugal, certains soirs, une lumière bleue et blanche très douce et agréable descendait vers moi depuis le coin supérieur du plafond et me réveillait.

Il y avait aussi une présence dans la chambre près de mon lit : quelqu’un dont on ne voyait que le buste et la tête apparaissait et semblait me protéger. Actuellement, je vois encore souvent cette lumière autour de moi comme si elle était concentrée en un tout petit point.

L’expérience était-elle réelle ? Qui était la personne près de mon lit et pourquoi était-elle là ? Cette lumière brillante a-t-elle une signification particulière ? Le point lumineux que je vois encore aujourd’hui est-il le même que celui que je voyais quand j’étais petit ?

A. S., Montreuil, France

Le Maître de B. Creme a confirmé que l’expérience et la lumière étaient réelles, et que la « personne » ou la « présence » était le Maître Jésus. C’était un signe de protection. De plus, le point lumineux qu’il voit actuellement est la même lumière que lorsqu’il était enfant.

Se sentir déplacé [sommaire]

par

Un soir, je roulais sur l’autoroute pour rentrer chez moi après avoir travaillé au centre Tara. L’autoroute était bondée. J’essayais de bifurquer vers la voie de gauche. Tout à coup, une voiture, que je n’avais pas vue, surgit juste devant moi, et j’étais sûre que j’allais la percuter. Je criai « Maitreya » trois fois et fermai les yeux parce que je pensais qu’un accident allait se produire. Tout d’un coup, je sentis ma voiture se déplacer comme au ralenti et comme si une main géante la repoussait lentement et la faisait passer dans la file d’à côté. Je rouvris les yeux et me retrouvai sur une autre voie, sans aucune voiture autour de moi. Pouvez-vous me dire si Maitreya a effectivement déplacé ma voiture ?

P. Z., Californie, Etats-Unis

Le Maître de Benjamin Creme a confirmé que oui, Maitreya a bien déplacé la voiture.

Esotérisme

Aucun article pour cette rubrique

Compte rendu de lecture

Aucun article pour cette rubrique

Entretien

Rayons

Aucun article pour cette rubrique

Compilation

Nous publions dans cette rubrique des citations de Maitreya (Messages de Maitreya le Christ et Enseignements de Maitreya : les lois de la vie), du Maître de Benjamin Creme (Un Maître parle) et de Benjamin Creme (divers ouvrages).

S.O.P. — Sauvons notre planète

Hormis la guerre, rien ne compromet aussi gravement l’avenir de l’humanité que la pollution. Constatant qu’il en est ainsi, certains pays ont pris des mesures pour la réduire et pour limiter le réchauffement climatique. D’autres, parfois parmi les plus gros pollueurs, nient la réalité d’un tel réchauffement en dépit des preuves qui s’accumulent. A tout moment, dorénavant, les changements climatiques montrent sans l’ombre d’un doute que la planète est malade, qu’elle a besoin de soins immédiats et attentifs pour retrouver l’équilibre. Le temps nous est compté pour mettre fin aux ravages que subit quotidiennement la planète Terre. Chaque homme, chaque femme, chaque enfant a son rôle à jouer dans sa restauration. Oui, le temps presse. Save Our Planet (S.O.P.), sauvons notre planète ! [Source : Le Maître de B. Creme, S.O.P. Sauvons notre planète, 8 septembre 2012]

Aucun article pour cette rubrique

Forum Partage

Aucun article pour cette rubrique

L’Unité dans la diversité

« Le but de notre vie, que nous en ayons pris conscience ou non, est l’instauration de l’unité, la manifestation de l’unité qui existe déjà. Chaque atome de l’univers est relié à tous les autres atomes. » Benjamin Creme, L’Unité dans la diversité.

Aucun article pour cette rubrique

Fenêtre sur le monde

Aucun article pour cette rubrique

L’humanité une

Lorsque l’homme acceptera vraiment le fait que l’humanité est une et que les hommes, entre eux, sont frères, quand il traduira ces vérités en actes, toutes choses pourront en toute sécurité lui appartenir. Son héritage l’attend. Ainsi les hommes devront-ils apporter la preuve qu’ils sont prêts pour la paix, prêts à pénétrer ensemble dans l’avenir, sans effusion de sang ni compétition. Ils devront se réjouir de partager et de travailler en harmonie pour le bien de tous. Quand les hommes, d’eux-mêmes, seront dans ces dispositions, ils en appelleront à Maitreya (quel que soit le nom sous lequel ils le connaîtront) pour leur montrer le chemin, les faire sortir du chaos, et les conduire vers une ère de paix. (L’héritage de l’homme, par le Maître de Benjamin Creme).

Aucun article pour cette rubrique

Autre

La bonté née d’une crise [Extraits] [sommaire]

par Wanja Amling

De nombreux gouvernements à travers le monde ont déclaré la « guerre » à l’épidémie de Covid-19, chacun appelant à un effort national collectif sans précédent. Alors que le virus met à l’arrêt une grande partie de la vie publique, la Seconde Guerre mondiale est devenue la comparaison de la lutte actuelle contre un microbe mortel. Ce sont deux crises qui touchent l’ensemble de l’humanité ; elles nous montrent toutes deux qu’il n’y a qu’une seule humanité et donc qu’une seule solution.

Une vision du nouveau

Un regard sur le passé nous montre qu’il faut une période de crise aiguë pour préparer le terrain pour une transformation radicale et systémique, souvent pour le mieux. L’épidémie mondiale de grippe de 1918, par exemple, a contribué à la création de services de santé publics dans de nombreux pays européens. Les crises jumelées de la Grande Dépression et de la Seconde Guerre mondiale ont conduit à l’Etat-providence moderne. Mais les crises peuvent également engager les sociétés sur des chemins plus sombres, comme nous l’avons douloureusement appris de la réaction aux attaques terroristes du 11 Septembre et au krach financier de 2008.
L’ampleur de la crise est également si profonde que nous avons l’occasion de réinventer notre société pour le plus grand bien et de tirer les leçons des erreurs du passé qui nous ont laissés si mal équipés pour ce qui était à venir et pour ce qui sera. Ce n’est que lorsque le monde s’unira à nouveau et considérera ses problèmes comme partagés et la société comme plus qu’un agglomérat d’individus se disputant la richesse et la notoriété, que nous serons capables de résoudre cette tâche monumentale. D’autres pistes ont été essayées, et ont échoué.
De plus en plus de personnes sont en mesure d’en tirer les conclusions et sont prêtes à agir. Elles sont les moteurs des mouvements populaires mondiaux. Elles forgent avec vigueur une vision d’une nouvelle civilisation qu’elles croient possible. Elles sont l’antidote à toutes sortes de problèmes sociaux et l’architecte d’un avenir plus humain qui est à notre portée.

La prochaine vague du tsunami [Extrait] [sommaire]

par Luc Guillory

« Quoi qu’il en coûte ». Tel est le nouveau mantram claironné par les principales banques centrales du monde dans leur tentative de sauver les marchés financiers. La paternité de cette expression revient à Mario Draghi, en 2012, alors qu’il était le président de la Banque centrale européenne (BCE). A la suite du krach financier de 2008, l’euro a connu une crise sans précédent. M. Draghi a alors lancé un train de mesures ad hoc, dont un programme d’achats illimités de dettes souveraines au sein de la zone euro, car il était bien déterminé à sauver l’euro « quoi qu’il en coûte ».

Le Covid-19 et les banques centrales

Au début de la crise du Covid-19, nombre de gouvernements ont annoncé que cette crise allait coûter « quelques points de PIB » à l’économie mondiale. Mais il est rapidement devenu évident que le monde allait connaître une récession économique sévère. Les marchés financiers ont commencé à chuter. Par exemple, l’indice CAC 40 de la Bourse de Paris avait perdu 37 % au 22 mars 2020 par rapport à son pic atteint le 19 février 2020. L’indice Dow Jones à Wall Street a connu une dégringolade similaire. Une même vague de panique s’est emparée de toutes les places financières du monde.

Jusqu’alors, les grandes banques centrales étaient restées plutôt silencieuses. Mais la BCE, la Réserve fédérale américaine (Fed), la Banque du Japon et d’autres encore ont soudain cédé à l’affolement et ont annoncé des mesures fortes, comportant notamment leur arme monétaire favorite, quoique non orthodoxe, dite de « l’assouplissement quantitatif ».

La BCE a annoncé un programme d’achats de dettes souveraines et autres obligations pour un montant de 750 milliards d’euros. Tandis que la Fed décrétait de son côté un « programme illimité d’assouplissement quantitatif », et se disait prête à racheter des bons du Trésor, des prêts hypothécaires, des obligations municipales, des prêts à court terme – quasiment tout, en quelque sorte. Fournir aux banques un accès illimité aux liquidités est devenu la priorité absolue des banques centrales d’Amérique du Nord, d’Europe, du Royaume-Uni, du Japon, de l’Australie, et qui sait de quels autres pays encore ?

Vingt cinq années d’austérité des budgets sociaux ont ainsi révélé le déficit de capacité des hôpitaux, le manque de personnels qualifiés, d’équipements et même de nourriture, de tout ce qui devient une nécessité absolue dans le cas d’une telle pandémie. Plusieurs épidémies, comme celle de la fièvre Ebola, le SRAS, le H1N1 ou d’autres, avaient sévi à une échelle moindre, mais elles n’avaient pas semblé justifier des investissements adéquats dans les systèmes de santé.

La réalité brute est que les forces du marché, et les marchés financiers en particulier, ont imposé aux gouvernements des restrictions dans les budgets de la Santé car ils considèrent ces dépenses comme des « coûts sociaux » et non des « actifs sociaux ». La perception qu’en ont les gens ordinaires est certainement très différente et la crise actuelle du Covid-19 va éveiller nombre de nos concitoyens du monde à leur droit à un système de santé décent et correctement équipé. Si une banque centrale peut créer des milliards d’euros ou de dollars à partir de rien afin de racheter des obligations, des actions ou des dettes, dans le seul but de maintenir à flot des marchés financiers qui périclitent, elle peut sans aucun doute créer de l’argent pour la santé ainsi que d’autres besoins vitaux des populations.

L’indice CAC 40 de la Bourse de Paris avait perdu 37 % au 22 mars 2020 par rapport à son pic atteintle 19 février 2020. L’indice Dow Jones à Wall Street a connu une dégringolade similaire.

Pour l’heure, les médias sont totalement focalisés sur le Covid-19. Mais nous ne devons pas oublier que sur le front de la lutte contre la faim et l’extrême pauvreté, chaque jour ressemble à un tsunami. D’après la FAO (l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture) environ 820 millions de personnes ont souffert de la faim en 2018, et plus de deux milliards sont sujettes à une insécurité alimentaire modérée ou forte.

En tant que lecteurs de Partage international, nous avons conscience que la « voix des peuples », que stimulent les Maîtres, constituera le pouvoir principal dans le monde pour amener les profondes et nécessaires transformations dans nos vies, dans notre système économique, financier et monétaire en particulier. Il ne fait aucun doute que nombreuses seront les voix à se faire entendre pour exiger les changements indispensables. Il ne fait aucun doute que Maitreya lui-même se tiendra au premier rang de ce mouvement. Ce sera le temps de prendre toutes les mesures possibles pour sauver l’humanité et la planète, « quoi qu’il en coûte ». Qu’on le nomme « Green New Deal » ou bien « Plan Marshall et écologique mondial », il ne faudra rien de moins qu’un effort colossal et coordonné à l’échelle internationale pour transformer l’économie mondiale.

Source : Le Monde ; Mediapart, France ; UNCTAD News

Questions-réponses

Après le Jour de la Déclaration, lorsque l’humanité aura changé, les religions s’effondreront-elles ? [sommaire]

Absolument pas. Bien au contraire. Mais elles seront renouvelées, rajeunies et purifiées, débarrassées de leurs antiques dogmes et doctrines. Aux yeux des gens, elles y gagneront une nouvelle vie et une nouvelle vigueur, une pureté et une réalité renouvelées. Et elles ne cesseront pas d’évoluer. Petit à petit, par les diverses religions les fidèles arriveront à une nouvelle approche de la divinité. Ce ne sera pas une nouvelle religion : elle ne sera fondée ni sur la foi, ni sur la croyance. Ce sera la science de l’évolution. En d’autres termes, les personnes s’intéressant suffisamment au processus scientifique de l’évolution comprendront progressivement, grâce à Maitreya, que ce que nous appelons le divin n’est pas seulement au-delà de nous – là-haut, dans le ciel, dans l’univers – mais qu’il est aussi tout autour de nous. En fait, où que vous puissiez porter le regard, vous ne trouverez pas le moindre atome d’espace d’où le divin serait absent. Il n’y a qu’une seule réalité : le divin. Et grâce à Maitreya, bien des adeptes des diverses religions découvriront ensemble une autre approche de la divinité : ils comprendront que la divinité et le divin qui demeure en chacun de nous ne sont qu’une seule et même chose. Il n’y a aucune séparation ni différence entre notre divinité intérieure et ce que nous appelons Dieu en-dehors de nous. Alors, si vous voulez appeler cela une religion, eh bien oui, ce sera la religion des temps à venir.
En attendant, les différentes religions subsisteront encore longtemps, après avoir été purifiées. Par exemple, le Maître Jésus se trouve à présent à la tête de tous les groupes chrétiens, où qu’ils se trouvent. Sa tâche est de débarrasser ces groupes de tous les dogmes et doctrines qui, inventés par les hommes, jouent aujourd’hui un rôle si important dans la religion chrétienne.

A quel moment l’âme s’incarne-t-elle : à la conception ou à la naissance ? [sommaire]

En fait, à aucun de ces moments. L’âme prépare un véhicule pour le corps du bébé. Elle l’inscrit dans la matière physique-éthérique, qui précipite graduellement en matière physique dense. Puis, lorsque le futur bébé [l’embryon] a quatre ou cinq semaines, l’âme vivifie cette matière.