371

année 2019

Extraits de la revue
Partage international

juillet 2019 – No 371

Ceci est une version abrégée de la revue Partage international, version française du magazine Share International.

© Share International/Partage international, Tous droits réservés. La reproduction de ces articles est autorisée dans des revues, journaux ou bulletins, sous réserve d’en mentionner la source (Partage international) et d’en adresser coupure à : Partage international, BP 242, 42014 Saint-Etienne cedex 2.


Les articles en lien sont consultables en ligne gratuitement.
Les autres articles sont réservés à nos abonnés.
> S’abonner

Sommaire

  • L'article du Maître
  • Article du Maître (ancienne version) Aucun article pour cette rubrique
  • Editorial Aucun article pour cette rubrique
  • Point de vue
    • Climat : les manifestations rendent les gens plus optimistes Par Julia Conley
  • Signes des temps
    • Photographies prises par l’Observatoire solaire et héliosphèrique
    • Un vaste vaisseau apparait sur des photographies à East London
    • Du bois de santal miraculeux
    • Un agroglyphe à Baillet-en-France
    • Une autre feuille en forme de cœur
    • Le Christ apparaît dans les nuages
    • Motifs lumineux à Seattle
    • Une image du visage de Jésus sur un arbre
    • Motifs lumineux à Montréal
    • Plusieurs objets aériens sur des photos prises à Panama
    • Des astérisques dans le ciel
    • Liban : augmentation des cas de miracles
    • Guérison miraculeuse d’un adolescent
    • Un inconnu sauve la vie d’un commerçant
  • Tendances
  • Les priorités de Maitreya Aucun article pour cette rubrique
  • Les enseignements de Maitreya Aucun article pour cette rubrique
  • Le point de vue de Maitreya Aucun article pour cette rubrique
  • Faire le lien Aucun article pour cette rubrique
  • Faits et prévisions Aucun article pour cette rubrique
  • Brève Aucun article pour cette rubrique
  • Regard sur le monde Aucun article pour cette rubrique
  • Le respect de la loi Aucun article pour cette rubrique
  • Dossier Aucun article pour cette rubrique
  • Citation Aucun article pour cette rubrique
  • Message de Maitreya Aucun article pour cette rubrique
  • La voix de la raison
    • Propos du dalaï-lama sur le leadership
    • Le dalaï-lama soutien les efforts de Greta Thunberg
    • Le pape François
  • La voix des peuples
    • Tchéquie : manifestations pour un nouveau gouvernement
    • Hong Kong commémore le massacre de la place Tiananmen
  • Environnement Aucun article pour cette rubrique
  • Les mensonges dévoilés Aucun article pour cette rubrique
  • Courrier des lecteurs
  • Esotérisme Aucun article pour cette rubrique
  • Compte rendu de lecture Aucun article pour cette rubrique
  • Interviews Aucun article pour cette rubrique
  • Entretien
    • L’économie du partage – Interview de Rok Kralj Par Darja Vtic
  • Rayons Aucun article pour cette rubrique
  • Compilation
    • La voie du discipulat
  • S.O.P. — Sauvons notre planète
    • De l’énergie pour tous
    • La dégradation du climat : menace sérieuse pour la santé
    • Aggravation de la montée du niveau de la mer
    • Ljubljana : grands progrès dans le traitement des déchets
    • Plogging : courir et nettoyer la planète
  • Forum Partage Aucun article pour cette rubrique
  • L’Unité dans la diversité Aucun article pour cette rubrique
  • Fenêtre sur le monde Aucun article pour cette rubrique
  • L’humanité une Aucun article pour cette rubrique
  • Autre

L'article du Maître

L’ascension de l’homme [sommaire]

par le Maître –

par l’entremise de Benjamin Creme

L’ascension de l’homme

En tout homme et toute femme réside un dieu, encore en puissance, mais éternel. Au travers des expériences de ce que nous appelons la vie, chacun de nous fait un long voyage qui ne révèle que sur la fin son véritable but : l’union avec ce dieu par la prise de conscience de la divine réalité de l’âme, notre Soi supérieur. Jusqu’à présent, notre connaissance de l’âme a reposé sur les textes religieux. Ceux-ci ont laissé l’homme dans l’impression que l’âme est si éloignée de lui qu’il doit se contenter d’accepter qu’elle existe, et l’adorer à distance.

Pourtant, à mesure qu’il progresse, l’homme en vient à comprendre que l’âme n’est autre que lui-même : que, si pure et si élevée que soit cette partie de son être, elle n’en est pas moins sa nature essentielle. Ainsi avance-t-il, en approfondissant la connaissance qu’il a de son être véritable et du but de sa vie.

Aujourd’hui, des milliers de personnes ont conscience d’être engagées dans ce voyage évolutif ; pour elles, le sens de la vie s’approfondit au fil de leur quête de connaissance et d’expérience intérieure.

Ainsi, avec le temps, elles se tournent vers la méditation, qui les amène à une découverte majeure : il leur apparaît de plus en plus clairement qu’elles sont des âmes, et que l’âme n’est pas une idée lointaine mais constitue leur être même.

Progressivement le tempo de leur vie change, tandis qu’une compréhension approfondie de l’existence et de sa finalité s’exprime à travers tout ce qu’elles font. Ainsi les hommes avancent-ils dans leur voyage vers la perfection en reflétant de plus en plus la divinité et la sagesse de l’âme. Chacun fait route à sa manière : certains cheminent vite, impatients d’arriver au but, tandis que d’autres vont d’un pas plus lent, moins assuré. Mais tous franchissent tôt ou tard les différentes portes qui jalonnent leur progression. Aujourd’hui, en réponse à l’appel de leur âme, des millions d’individus empruntent ce chemin sans même avoir connaissance de son existence. Ils perçoivent les besoins du monde, cherchent à y répondre, et remplissent ainsi leur rôle.

Consciemment ou non, sous l’influence de leur âme, ils répondent à l’appel de Maitreya et entrent dans la mêlée pour régénérer ce monde par leur ferveur et leur courage. Bientôt, ils se rendront compte que leurs efforts n’ont pas été vains.

 

Jeux de pouvoir

Lorsque des hommes se déterminent en faveur de relations justes, il s’en trouve toujours d’autres qui s’engagent avec une égale détermination dans l’affrontement. Quantité de gens se battent, parfois au péril de leur vie, pour la liberté et la justice. Parallèlement, certaines forces font peser des menaces sur la paix en tentant avec cynisme de préserver un pouvoir qui chancelle. Pendant ce temps, le gros de la population mondiale suit les événements et tremble en assistant au réveil de haines archaïques, que l’on aurait pu croire surmontées et oubliées.

Nous, vos Frères aînés, observons aussi avec attention ces dangereuses manœuvres, mais nous sommes sans crainte. Le bon sens, nous le savons, imposera au moins l’acceptation d’une paix précaire, avec pertes et profits plus ou moins équilibrés de part et d’autre. A l’avenir, un tel scénario ne manquera pas de se reproduire en d’autres points du monde où les « grandes puissances » cherchent à maintenir ou même renforcer leur emprise, tout en sachant qu’il leur faut agir avec prudence pour éviter de rompre le statu quo.

Combien de temps les nations pourront-elles encore jouer à ce jeu futile et vain ? La sagesse commande la seule voie à suivre : travailler ensemble pour la paix et la prospérité de tous. C’est seulement ainsi que les nations prépareront leurs peuples au bonheur que procure la paix, à la prospérité qui naît de la justice, et à la bénédiction du partage.

 


Depuis le lancement de la revue Partage international, le Maître de Benjamin Creme a fourni de nombreux articles susceptibles d’être publiés chaque fois que la situation mondiale les rend à nouveau pertinents. A vrai dire, certains semblent encore plus actuels aujourd’hui que lorsqu’ils ont été publiés initialement. Le premier article ci-dessous est paru en mars 2014. Il traite d’un nouvel aspect de la divinité que de plus en plus de personnes découvrent : le Dieu immanent. Celui qui chemine sur Le sentier de /’élévation « en vient à comprendre que l’âme est sa nature essentielle : une partie de luimême plus élevée et plus pure ». Ainsi, il s’engage dans des relations nouvelles et plus harmonieuses avec les autres. L’article Jeux de pouvoir {initialement publié en juin 2014) décrit en revanche un monde divisé et en appelle au bon sens pour amener les conflits à leur résolution. Nous le reproduisons ici, à un moment où son message semble plus adéquat et plus nécessaire que jamais.

Article du Maître (ancienne version)

Cette rubrique (non accessible au public) contient les traductions parues originalement dans la revue Partage international, entre septembre 1988 et décembre 2006.

Aucun article pour cette rubrique

Editorial

Aucun article pour cette rubrique

Point de vue

Signes des temps

Les « Signes des temps » présentés dans cette rubrique ont été confirmés par le passé par Benjamin Creme ou s’imposent d’eux-mêmes sur la base de l’espoir et de la foi qu’ils suscitent. Nous les soumettons à votre réflexion.

Photographies prises par l’Observatoire solaire et héliosphèrique [sommaire]

Le 22 mai 2019, l’Observatoire solaire et héliosphèrique(Soho) de la Nasa a photographié un énorme objet en forme de soucoupe près du soleil.

Le 8 avril 2019, l’Observatoire solaire et héliosphèrique (Soho) de la Nasa a photographié un énorme objet ailé près du soleil.

[Voir les photographies dans la version imprimée de la revue Partage international n° 371-372 de juillet-août 2019, page 19.]

Le Christ apparaît dans les nuages [sommaire]

Les prières d’une photographe amateur ont été exaucées lorsqu’elle a pris, le 14 mai 2019, cette photo de ce qui semble être la silhouette du Christ les bras en croix.

M. A. se trouvait à San Salvador de Jujuy (Argentine), lorsqu’elle a remarqué une silhouette brillant à travers les épais nuages et a pris cette photo que certains ont comparé au Christ rédempteur de Rio de Janeiro.

Sa photo est devenue virale sur les médias sociaux. M. R. l’a vue et a commenté : « Le Seigneur viendra bientôt pour nous tous et nous devrions être prêts. »

Certains de nos lecteurs se souviendront peut-être que d’après la Bible, les disciples virent Jésus monter au ciel et que des « anges » leur annoncèrent qu’il reviendrait de la même manière. Parmi ceux qui ont observé cette figure dans les nuages, quelques jours avant la fête chrétienne de l’Ascension, certains l’auront peut-être associée au retour du Christ, que Partage international décrit comme l’émergence de Maitreya, l’Instructeur mondial pour toute l’humanité, qu’elle adhère à une religion ou non.

[Voir la photographie dans la version imprimée de la revue Partage international n° 371-372 de juillet-août, page 21.]

Tendances

Dans le monde actuel s’affirme une tendance de plus en plus prononcée à la synthèse, au partage, à la coopération, à de nouvelles approches et avancées technologiques pour la sauvegarde de la planète et le bien-être de l’humanité. Cette rubrique présente des événements et courants de pensée révélateurs d’une telle évolution.

Etape importante dans l’impression 3D d’organes humains [sommaire]

Les bio-ingénieurs ont franchi une étape importante sur la voie de l’impression 3D d’organes de remplacement : une technique révolutionnaire permet la bio-impression de tissus ayant des réseaux de circulation étroitement imbriqués, imitant les voies de passage naturelles pour le sang, l’air, la lymphe et autres fluides essentiels.

Avec plus de 100 000 personnes en attente d’une transplantation d’organes pour les seuls Etats-Unis, la bio-impression d’organes sains et fonctionnels entend répondre à ce besoin, potentiellement à partir des cellules d’un patient.

« L’un des plus grands obstacles à la production de tissus fonctionnels de remplacement a été notre incapacité d’imprimer le système vasculaire complexe qui peut fournir des nutriments aux tissus densément vascularisés, a déclaré Jordan Miller, professeur adjoint de bio-ingénierie à la Rice’s Brown School of Engineering. De plus, nos organes contiennent des réseaux de circulation indépendants comme les voies respiratoires et les vaisseaux sanguins des poumons, ou les canaux biliaires et les vaisseaux sanguins du foie. Ces réseaux interpénétrants sont enchevêtrés physiquement et biochimiquement, et l’architecture est intimement liée à la fonction tissulaire. C’est la première technologie de bio-impression qui relève le défi de la multi-vascularisation de façon directe et complète. »

Paludisme : de nouvelles voies de prévention [sommaire]

Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), plus de 400 000 personnes meurent chaque année du paludisme, dont plus de la moitié sont des enfants de moins de cinq ans. En 2017, on estimait à 219 millions le nombre de cas de paludisme dans 87 pays. Et en novembre 2018, l’OMS a déclaré qu’« aucun progrès significatif » n’avait été réalisé dans la réduction des cas de paludisme dans le monde entre 2015 et 2017.

Cependant, une nouvelle étude publiée dans la revue Science rapporte un essai mené au Burkina Faso, dans le but de développer une méthode préventive plus efficace.

Des chercheurs de l’Université du Maryland (Etats-Unis), et de l’Institut de recherche IRSS (Burkina Faso) ont génétiquement modifié le champignon Metarhizium pingshaense (qui infecte naturellement les moustiques porteurs du paludisme) pour produire une toxine trouvée dans le venin d’une espèce d’araignée à toile entonnoir. Les essais ont montré que le champignon génétiquement modifié tue les moustiques plus rapidement, avec moins de spores, que le champignon sauvage.

Des moustiques ont été relâchés dans un village maquette de 600 m2, conçu pour imiter un cadre de vie réel. En 45 jours, la population de moustiques a été réduite de plus de 90 %. « La configuration est la suivante : vous imitez l’environnement naturel des moustiques. Vous leur permettez de se reproduire, de se nourrir et d’accomplir leur cycle de vie à l’intérieur », a expliqué Diabaté Abdoulaye, responsable du laboratoire d’entomologie médicale de l’Institut de recherche en sciences de la santé au Burkina Faso. Les insectes laissés dans des conditions normales ont augmenté en nombre, mais ceux vivant dans les compartiments infectés par le champignon sont morts rapidement.

Les chercheurs fondent de sérieux espoirs en ces nouvelles découvertes dans la lutte contre le paludisme, mais la recherche en est encore à ses débuts.

Les priorités de Maitreya

« Pour aider les hommes dans leur tâche, Maitreya, l’Instructeur mondial, a formulé certaines priorités. Assurer à tous un approvisionnement correct en nourriture ; procurer à tous un logement convenable ; fournir à tous soins médicaux et éducation, désormais reconnus comme un droit universel. » Le Maître de Benjamin Creme, Partage international, janvier 1989. Dans cette rubrique, notre rédaction aborde les questions relatives aux priorités énoncées par Maitreya et présente des expériences orientées dans cette direction.

Aucun article pour cette rubrique

Les enseignements de Maitreya

Aucun article pour cette rubrique

Le point de vue de Maitreya

Aucun article pour cette rubrique

Faire le lien

Aucun article pour cette rubrique

Faits et prévisions

Au fil des années, Partage international a régulièrement publié des articles soulignant les attentes de Maitreya, telles qu'elles ont été présentées par l'un de ses collaborateurs vivant à Londres au sein de la même communauté, à propos d'un certain nombre de changements politiques, sociaux, écologiques et spirituels devant se produire dans le monde. Périodiquement, Benjamin Creme et son Maître ont également partagé leur point de vue sur les développements à venir. Dans cette rubrique intitulée « Faits et Prévisions » notre rédaction analyse les nouvelles, les événements et les déclarations ayant un rapport avec ces prévisions et points de vue.

Aucun article pour cette rubrique

Brève

Aucun article pour cette rubrique

Regard sur le monde

Dans cette rubrique, Partage international met en lumière certains problèmes urgents qui nécessimtent une nouvelle approche et des solutions durables.

Aucun article pour cette rubrique

Le respect de la loi

Aucun article pour cette rubrique

Dossier

Aucun article pour cette rubrique

Citation

Aucun article pour cette rubrique

Message de Maitreya

Aucun article pour cette rubrique

La voix de la raison

La voix des peuples

Cette rubrique est consacrée à une force en plein développement dans le monde. La voix du peuple ne cessera de s’amplifier jusqu’à ce que, guidés par la sagesse de Maitreya, les peuples conduisent leurs gouvernements à créer une société juste dans laquelle seront respectés les droits et les besoins de tous.

Environnement

Aucun article pour cette rubrique

Les mensonges dévoilés

Le 15 février 2003, à Londres, Maitreya a été filmé sous les traits d’un Antillais, lors de la marche pour la paix (voir PI, avril 2003). « Je suis fier aujourd’hui d’entendre mes frères et mes soeurs dire la vérité et dénoncer les mensonges. C’est tellement magnifique ! » a-t-il déclaré. Depuis, les mensonges sont de plus en plus dénoncés.

Aucun article pour cette rubrique

Courrier des lecteurs

La rédaction de Partage international a reçu, au fil des années, un grand nombre de « Courriers des lecteurs » qui ont été traités et confirmés comme de véritables rencontres avec des Maîtres ou un « porte-parole » mais qui n’ont pas encore été publiés. D’autres courriers sont récents. Alors que nous ne pouvons plus confirmer ou indiquer qu’un Maître est impliqué, il se peut que l’expérience soit si forte qu’elle « parle d’elle-même » et apporte espoir, inspiration et réconfort.

Commémorer le D. Day en unité [sommaire]

Le mercredi 5 juin 2019, nous avons regardé la cérémonie du 75e anniversaire du D. Day à Portsmouth (Royaume-Uni), à la télévision. Des centaines d’anciens combattants, de membres de la famille royale et des dirigeants du monde entier étaient réunis pour rendre hommage aux anciens combattants et à ceux qui ont perdu la vie. Des lettres et des journaux intimes ont été lus et ce fut très émouvant. L’un des nombreux récits qui ont marqué l’histoire est celui d’un soldat allié qui, une fois dans l’eau, est tombé en arrière à cause du poids de son sac à dos ; un frère d’armes l’a aidé à se relever et dès qu’il a pu, il s’est mis à jouer de la cornemuse pour encourager tout le monde à aller de l’avant.

Nous, même en tant que téléspectateurs, nous sentions partie prenante, comme si nous tous étions unis et ne faisions qu’un avec ces hommes et ces femmes de tous âges qui sont morts pour défendre notre liberté.

Cela nous fit nous demander s’il y avait eu une bénédiction de Maitreya, comme il y a des années lors des funérailles publiques de la princesse Diana en 1997.

Noms et adresses non communiqués

Un séjour interrompu [sommaire]

Vers 1999, une femme sans abri s’est introduite dans la chambre de mon sous-sol. Un peu plus tôt ce matin-là, elle et deux amies se trouvaient au sommet de la colline près de notre maison, la femme en question assise dans un fauteuil roulant. Plus tard, en m’arrêtant à la maison sur le chemin de mon travail comme chauffeur d’autobus, je remarquai que son fauteuil roulant était abandonné au sommet de la colline. Comme nous n’avions pas fermé nos portes à clé, je ne fus pas vraiment surprise qu’elle fût assise sur le canapé de la chambre.

Il ne m’a pas semblé possible d’engager une conversation compréhensible et j’ai finalement décidé d’appeler la police. Je ne savais pas si ma fille, qui devait rentrer de l’école un peu plus tard, pourrait faire face à cette situation et j’étais pressée par le temps à cause de mon travail (il ne m’est pas venu à l’esprit de prendre un congé maladie).

Lorsque le policier entra dans la pièce et lui dit de se lever, elle a parfaitement compris et s’est immédiatement montrée très coopérative. Depuis lors, mon esprit est tourmenté par ma lâcheté et mon manque de solidarité. De plus, sa démarche rapide après l’arrivée de la police me fit penser à Maitreya et à la façon dont une personne en fauteuil roulant parvient à descendre une colline et des escaliers.

Si possible, pourriez-vous m’éclairer sur cet incident ? Si je n’ai pas compris la situation, je pense qu’il n’est peut-être pas approprié que vous fassiez des commentaires à ce sujet. Merci de vous pencher sur la situation.

C. D. , Edmonton, Alberta, Canada

Le Maître de Benjamin Creme a indiqué que la « femme » en fauteuil roulant était Maitreya.

Esotérisme

Aucun article pour cette rubrique

Compte rendu de lecture

Aucun article pour cette rubrique

Interviews

Aucun article pour cette rubrique

Entretien

Rayons

Aucun article pour cette rubrique

Compilation

Nous publions dans cette rubrique des citations de Maitreya (Messages de Maitreya le Christ et Enseignements de Maitreya : les lois de la vie), du Maître de Benjamin Creme (Un Maître parle) et de Benjamin Creme (divers ouvrages).

S.O.P. — Sauvons notre planète

Forum Partage

Aucun article pour cette rubrique

L’Unité dans la diversité

« Le but de notre vie, que nous en ayons pris conscience ou non, est l’instauration de l’unité, la manifestation de l’unité qui existe déjà. Chaque atome de l’univers est relié à tous les autres atomes. » Benjamin Creme, L’Unité dans la diversité.

Aucun article pour cette rubrique

Fenêtre sur le monde

Aucun article pour cette rubrique

L’humanité une

Lorsque l’homme acceptera vraiment le fait que l’humanité est une et que les hommes, entre eux, sont frères, quand il traduira ces vérités en actes, toutes choses pourront en toute sécurité lui appartenir. Son héritage l’attend. Ainsi les hommes devront-ils apporter la preuve qu’ils sont prêts pour la paix, prêts à pénétrer ensemble dans l’avenir, sans effusion de sang ni compétition. Ils devront se réjouir de partager et de travailler en harmonie pour le bien de tous. Quand les hommes, d’eux-mêmes, seront dans ces dispositions, ils en appelleront à Maitreya (quel que soit le nom sous lequel ils le connaîtront) pour leur montrer le chemin, les faire sortir du chaos, et les conduire vers une ère de paix. (L’héritage de l’homme, par le Maître de Benjamin Creme).

Aucun article pour cette rubrique

Autre

Des femmes aveugles expertes en diagnostic du cancer du sein [Extrait] [sommaire]

par Elisa Graf

On a découvert une manière plus efficace d’effectuer la détection précoce du cancer du sein, grâce à des femmes aveugles, expertes dans l’examen des seins.

Un matin en prenant sa douche, le gynécologue allemand Frank Hoffmann eut cette idée : des femmes aveugles pourraient-elles remplir beaucoup mieux que lui cette tâche ? En 2015, dans un reportage de BBC News, il a déclaré : « Trois minutes, c’est le peu de temps dont je dispose pour l’examen clinique des seins dans mon cabinet. Ce n’est pas assez pour trouver de petits nodules dans le tissu mammaire, ce qui est crucial pour dépister plus tôt le cancer du sein. »

Selon l’Organisation mondiale de la santé, le cancer du sein est le cancer le plus fréquent chez les femmes dans le monde, avec plus de deux millions de nouveaux cas chaque année. En 2018, il a coûté la vie à 627 000 femmes. La détection précoce des tumeurs est jugée cruciale, car le traitement est beaucoup plus efficace et le taux de survie plus élevé lorsque le cancer est diagnostiqué avant qu’il ne se propage à tout l’organisme.

F. Hoffmann a supposé que les aveugles habitués à lire le braille, ont le sens du toucher très développé. Ainsi, les femmes aveugles ou malvoyantes seraient mieux qualifiées que quiconque pour effectuer les examens des seins sur les patientes. Par le biais de l’auto-examen, il explique que ces femmes parviennent généralement à détecter des tumeurs de 2 cm et plus. « Les médecins trouvent généralement des tumeurs d’un à deux cm, alors que les examinatrices aveugles trouvent des nodules de 6 à 8 mm. Cela fait une vraie différence. C’est le temps qu’il faut à une tumeur pour répandre ses cellules dans le corps », affirma-t-il.

F. Hoffman a fondé Discovering Hands (Des mains qui détectent) en 2006 pour former des femmes malvoyantes ou aveugles à devenir « examinatrices médicales tactiles » (MTE). Grâce à un cursus de neuf mois dans des centres de formation professionnelle indépendants en Allemagne, les stagiaires apprennent les notions fondamentales sur la biologie du cancer, la façon d’interagir avec les patientes et de pratiquer des examens. L’initiative est financée par des subventions, des contributions de cliniques affiliées et des fonds provenant de la formation des aveugles. Et ça fonctionne : une étude de validation de ce concept inédit réalisée à la clinique des femmes de l’Université d’Essen, en Allemagne, a montré que les MTE formées par F.  Hoffman détectent près d’un tiers de nodules de plus que les gynécologues ordinaires. En outre, les MTE passent en moyenne 30 à 45 minutes avec chaque patiente, ce qui est inconcevable pour un médecin, et qui permet un contact plus individuel et des examens plus longs et plus personnels.

Lors de la conception des formations des MTE, F. Hoffman a mis au point un système d’orientation normalisé et novateur pour les examinatrices, basé sur des bandes en braille. Cinq bandes adhésives sont placées autour de la poitrine et, grâce au braille et à la couleur, permettent de déceler toute anomalie à l’aide de coordonnées en deux dimensions. Cela permet aux MTE de travailler de manière autonome. Ce système de cartographie a par la suite été adopté par d’autres gynécologues pour leurs propres consultations.

En 2019, plus de 35 cabinets gynécologiques et hôpitaux en Allemagne employaient plus de 40 MTE formées par Discovering Hands, et plus de 12 000 examens des seins ont été effectués. Le programme s’est également étendu à l’Autriche et comporte actuellement des projets pilotes en Inde, en Colombie et au Mexique. En outre, les services de santé d’autres pays d’Europe, dont l’Irlande, la France, le Danemark et le Royaume-Uni, ont manifesté leur intérêt à lancer un système équivalent.

[Sources : discovering-hands.de ; cancerworld.net ; theguardian.com ; ashoka.org ; dnaindia.com]

Les Etats-Unis et les ovnis : les choses bougent [Extrait] [sommaire]

par William Allen

En décembre 2017, le New York Times et Politico.com avaient divulgué l’existence d’un programme secret du Pentagone baptisé Advanced Aerospace Threat Identification Program (AATIP) (Programme avancé d’identification des menaces aériennes1).  Échelonné sur cinq ans de 2007 à 2012, il avait mobilisé des millions de dollars avec pour objectif d’analyser les incursions d’ovnis dans un espace aérien restreint. A cette occasion, beaucoup d’ufologues s’étaient demandé si cette première brèche dans le mur du silence imposé par le gouvernement allait entraîner d’autres révélations.

En effet, il est maintenant clair que les services de renseignement et les militaires américains prennent le phénomène ovni au sérieux, après des décennies de déni. Sommes-nous enfin sur la voie d’une révélation officielle par le gouvernement américain de tout ce qu’il sait sur les ovnis ? Et est-ce que les grands médias vont suivre le sujet et enquêter sérieusement ?

À l’époque, les informations révélées avaient été reprises par d’innombrables médias aux Etats-Unis et à l’étranger. Mais le buzz était vite retombé, et tout le monde avait remis le dossier ovnis au fond du tiroir.

Pendant ce temps, Luis Elizondo, l’ancien agent de renseignements qui dirigeait l’équipe de scientifiques et de techniciens de l’AATIP, était invité pour parler des ovnis à la radio, la télévision, par des sites web spécialisés et sur divers symposiums. Ses interventions nous ont permis d’en apprendre plus sur les objectifs du programme AATIP. Par exemple, on sait maintenant que de nombreuses informations faisant état de rencontres de militaires avec des Phénomènes aériens non identifiés -le nouveau nom officiel des ovnis – sont recueillies et analysées depuis des décennies, ainsi que de nombreuses photographies et vidéos.

Dans certains cas, les personnes impliquées ont été interrogées. « Je pense que les gens vont être surpris de la quantité de phénomènes observés par des militaires en service lors de missions de par le monde », a déclaré Luis Elizondo sur la chaîne de télévision Nevada. Il a en outre déclaré que, si officiellement l’AATIP n’a été financé que de 2007 à 2012, le Pentagone enquête toujours activement sur les incidents liés aux ovnis par le biais d’autres programmes.

Lorsque le New York Times et Politico avaient sorti le scoop sur l’AATIP, une vidéo circulait prise depuis le cockpit d’un avion de la US Navy montrant un objet de forme ovale et sans ailes, long de 10 mètres, rencontré sur la côte de San Diego en Californie en novembre 2004. Le commandant David Fravor, aujourd’hui à la retraite, pilotait l’un des avions qui ont vu l’objet. Il a eu le courage de témoigner et a donné des interviews tout au long de l’année 2018. Dans une interview sur ABC News, il avait déclaré : « Je peux vous dire que ça ne venait pas de ce monde2. »

[Sources : nytimes.com ; politico.com ; lasvegasnow.com ; knpr.org ; theguardian.com ; denofgeek.com ; washingtonpost.com ; abcnews.com ; devoid.blogs.heraldtribune.com]
1 – Voir l’article de William Allen Ovnis : une brèche s’ouvre aux Etats-Unis dans notre numéro de janvier/février 2018.
2 – Plusieurs interviews de David Fravor sont visibles sur YouTube. Celle-ci est sous-titrée en français : https://www.youtube.com/watch?v= E69zTtiXqfg.

George Adamski : la science valide ses enseignements sur la conscience [Extrait] [sommaire]

par Gerard Aartsen

Gerard Aartsen, auteur et collaborateur de Partage international, a récemment retrouvé le premier texte de George Adamski, l’Océan invisible, qui date de 1932. Dans un nouveau livre, G. Aartsen expose les nombreuses correspondances qui existent entre les premiers enseignements d’Adamski et les dernières découvertes scientifiques sur la conscience. Certaines de ces fascinantes découvertes sont présentées ici avec des extraits de son nouveau livre.

Après avoir quitté l’armée des Etats-Unis en 1919, George Adamski a occupé des postes variés en tant que travailleur manuel à divers endroits des Etats-Unis avant de voyager en Californie, au Nouveau-Mexique et en Arizona, en se présentant comme un « enseignant itinérant » de la Loi universelle, qu’il avait étudiée pendant cinq années avec les Maîtres de Sagesse au Tibet, de 1904 à 1909 environ. Vers 1928, G. Adamski s’installa dans la région de Los Angeles où il fonda l’Ordre royal du Tibet et enseigna aux personnes recherchant les connaissances ésotériques, par des conférences, des discussions informelles, des tracts et des livrets qu’il publia lui-même.

Dans le premier de ces livrets intitulé l’Océan invisible, G. Adamski compare l’océan invisible qu’est l’espace aux océans physiques de la Terre, en faisant l’analogie avec la pression atmosphérique lorsqu’il déclare : « Nous pouvons maintenant observer qu’entre le fond de l’océan et la surface, il y a de nombreuses couches dont le taux vibratoire est différent et que différentes créatures occupent chaque couche, ce qui implique qu’il doit exister des millions d’états de conscience différents dans lesquels les créatures des océans se trouvent. » La seule différence, affirme-t-il, vient du taux vibratoire : « Les vibrations plus fines sont plus lumineuses et meilleures parce que la pression est moindre. Au fond de l’océan, tout est plus grossier et lourd parce que la pression est forte. »

La systémique est un champ d’investigation pluridisciplinaire qui étudie la nature des systèmes, du plus simple au plus complexe, et est étroitement liée à la physique quantique. Le philosophe et théoricien systémique Ervin László a récemment présenté ses vues en des termes très similaires dans ses livres (en anglais) L’Intelligence du Cosmos (2017) et Qu’est-ce que la Réalité ? (2016) : « Nous savons désormais que l’univers n’est pas un domaine de matière qui se déplace dans un espace passif et qui évolue d’une manière indifférenciée dans le temps : c’est une mer de vibrations cohérentes. » C’est dans le contexte de ces investigations scientifiques de pointe que les premiers enseignements de G. Adamski dans l’Océan invisible – et dans ses écrits et compte rendus subséquents – révèlent leur véritable signification.

Le professeur László, surnommé le « génie des temps modernes » dans un documentaire datant de 2017, montre comment la science elle-même reconnaît maintenant que « l’espace-temps », la dimension physique dense de la réalité, ne peut pas être l’entièreté de l’univers : « Jusqu’à tout récemment, les physiciens considéraient que le plan complexe [la dimension au-delà de l’espace et du temps] n’était qu’un simple concept mathématique, utile pour prédire le comportement des systèmes quantiques dans le temps, mais pas une composante de la réalité physique. Cette approche est en train d’être révisée. Le plan complexe serait une dimension ou un domaine du monde physique au-delà de l’espace-temps. »

Il est intéressant de noter que H.P. Blavatsky, dans La Doctrine secrète (1888), qui a réintroduit les enseignements de la Sagesse dans le monde moderne, a écrit : « Toute la Science de l’Occultisme se construit sur la doctrine de la nature illusoire de la Matière et de la divisibilité infinie de l’Atome. » (Notez que « occultisme » – qui vient de « occulte » = « caché » – représente la science des énergies derrière le processus de l’évolution.)

Des expériences hors du corps

Desmond Leslie répond au débat questionnant la réalité physique des expériences d’Adamski dans son commentaire sur ce dernier qui préface l’édition de 1970 du livre Les soucoupes volantes ont atterri, d’Adamski, où il constate que certaines de ces expériences « avaient les caractéristiques d’expériences spirituelles, hors du corps ». En tant qu’étudiant des enseignements de la Sagesse, il savait que cela ne rendrait pas ces récits « moins vrais à cause de cela. C’est la Conscience et non le corps qui est le Soi ». La recherche scientifique sur la nature de la conscience commence à rejoindre ce point de vue. Le neuroscientifique Stephan Schwartz va jusqu’à affirmer que « la conscience est causale et la réalité physique est sa manifestation ». Alors il se peut, écrivait D. Leslie, « que la mission de G. Adamski était d’établir la réalité objective des visiteurs [de l’espace], une tache déjà bien difficile en soi, sans pour autant semer la confusion dans l’esprit du profane avec des choses d’ordre ésotérique ». Néanmoins, George Adamski confia à Desmond Leslie « qu’aucun d’entre nous ne pourrait être emmené vers une autre planète de notre système solaire et voir ce monde et ses habitants dans sa forme corporelle actuelle ».

Questions-réponses

L’équilibre des pouvoirs est-il mauvais – donne-t-il trop de pouvoir aux politiciens, qui du coup n’écoutent pas leurs électeurs ? [sommaire]

La vie moderne est si complexe, si dangereuse, si technologique, les armes sont si puissantes et si abondantes que la grande majorité des gens préfèrent faire confiance aux gouvernants à ceux qui savent. Pourquoi devraient-ils savoir mieux que nous ? Ne vous est-il jamais arrivé de vous demander pourquoi votre président fait des choses que vous ne feriez jamais faire confiance à des Etats qui ne lui sont pas favorables ?

Comment se fait-il que les peuples du monde restent passifs et laissent leurs gouvernements faire la guerre en leur nom, alors qu’ils n’ont pas l’intention de faire la guerre à qui que ce soit ? Mais cela arrive. Les nations sont gouvernées par des dirigeants qui essaient de faire ce qui leur semble judicieux de leur point de vue. Et pour eux la meilleure chose à faire, c’est de gagner en pouvoir. C’est pourquoi ils font de la politique – pour conquérir le pouvoir et la richesse que procure le pouvoir. Le pouvoir qui vient grâce à la richesse, et la richesse qu’apporte le pouvoir. Ces deux choses fonctionnent ensemble et sont irrésistibles pour certains individus qui ne peuvent envisager que le passé – les structures et les façons de penser du passé.

Il doit bien en exister qui ne sont pas cupides et avides de pouvoir ? Et la plupart sont avides, cela doit probablement avoir un impact négatif sur la société, n’est-ce pas ? [sommaire]

Malheureusement, le monde est aujourd’hui gouverné presque exclusivement par de tels dirigeants. Il existe des exceptions. Les dirigeants s’efforcent de résoudre les problèmes du présent et de l’avenir avec les moyens du passé, la technologie et les méthodes du passé. Et bien sûr, c’est impossible. Cela ne pourra jamais se faire. Ils essaient, mais ils échouent inévitablement. Ils établissent des structures politiques, des relations, des liens avec des alliés qui partagent les mêmes idées, pour accomplir des actes terribles qui font régresser le monde de plusieurs années et mettent en danger l’équilibre même de la planète et l’avenir de l’humanité en tant que famille, et en tant que règne sur cette Terre.

Pendant trop longtemps, les nations du monde ont été dirigées par des vieillards. Un des Maîtres en a parlé : « Ils se traînent comme des acteurs dépassés, peu sûrs de leur direction et de leur texte. »

Ce sont des hommes du passé et, en temps voulu, ils seront relégués au passé auquel ils appartiennent. Le monde se dirige vers une nouvelle ère, un nouveau cycle cosmique, dans lequel les énergies du Verseau uniront l’humanité et la feront sortir de la compétition destructrice pour les marchés et le pouvoir, pour travailler ensemble pour le bien de la planète dans son ensemble.

Bien sûr, leurs politiques ont aussi un effet terrible sur nos idées concernant la protection de la planète, n’est-ce pas ? [sommaire]

Cette planète est en train de mourir. Cette planète a grand besoin d’être soignée. Et nous ne disposons plus beaucoup de temps pour secourir notre planète malade. Il y a des gouvernements qui refusent de croire que le réchauffement climatique existe. Tous les autres se préoccupent des glaciers qui fondent pendant les périodes les plus froides et les changements extraordinaires qui se produisent dans les mers et dans l’équilibre de la Terre.

Heureusement pour nous, nous ne sommes pas seuls. Nous n’avons jamais été seuls. La grande majorité des gens sur cette Terre ne connaît même pas l’existence de la Hiérarchie spirituelle de cette planète, le groupe d’êtres le plus élevé de la planète – des hommes sans faille dont le seul but, la seule ambition, est de servir. Ils en ont fini avec la planète Terre comme champ d’expérience et ne la voient que comme un champ de service. Ils n’ont même pas besoin de s’incarner, mais ils se sacrifient néanmoins pour être ici, supervisant notre évolution, nous protégeant de toutes sortes de dangers, de situations dont nous ne savons même pas qu’elles existent. Ils protègent l’humanité des maux que nous ne pourrions pas éloigner.