Le lait qui disparaît

Accueil>Signes annonciateurs>Le lait qui disparaît

Le jeudi 21 septembre 1995, le monde entier apprit que des statues hindoues buvaient du lait. Jamais auparavant de tels miracles ne s’étaient produits simultanément à si grande échelle. La télévision, la radio et la presse se sont emparées de ce phénomène extraordinaire, et des journalistes sceptiques ont même tendu aux dieux des cuillerées de lait pour constater humblement qu’il disparaissait.

Statue qui boit du lait

Ces événements firent l’objet d’une couverture médiatique importante et, bien que des scientifiques et des « experts » aient avancé les théories de l’« absorption capillaire » et de la « psychose collective », l’évidence aveuglante des faits porta à conclure qu’un miracle inexplicable s’était produit.

Cela commença à l’aube dans un temple à la périphérie de Delhi, en Inde, lorsque le lait offert à une statue de Ganesh disparut, tout simplement. La nouvelle se répandit si vite à travers le pays que bientôt des milliers de personnes se mirent à offrir du lait aux dieux, constatant avec stupéfaction qu’il disparaissait. La vie du pays fut quasiment interrompue alors que les gens se précipitaient dans les temples afin de voir de leurs propres yeux les dieux en train de boire. Des millions de personnes affirmèrent que de petites statues conservées à leur domicile buvaient aussi les offrandes de lait.

A Delhi, la circulation fut bloquée par des foules amassées devant des centaines de temples, portant des cruches et des soucoupes pleines de lait destiné aux statues de marbre de Ganesh, le dieu de la sagesse et de la connaissance, et de Shiva, son père.

Même les plus cyniques manifestèrent leur stupéfaction. « C’est incroyable. Mes amis m’en ont parlé et j’ai pensé que c’était des balivernes », a raconté Mabati Kasori, une femme d’affaires de Delhi. « Puis je décidai de vérifier par moi-même. Je jure que le lait dans la cuillère a disparu. » Parmeesh Soti, cadre dans une entreprise, est convaincu qu’il sagit d’un miracle. « Il n’est pas question de canular. Où irait tout ce lait ? Il a littéralement disparu sous mes yeux. » Selon Suzanne Goldenberg, journaliste en poste à Delhi : « A l’intérieur du sanctuaire obscur, les gens tendaient des coupes en acier inoxydable et des pots en terre cuite à la statue à cinq têtes de Shiva, le destructeur du mal, et à son compagnon le serpent, et regardaient baisser le niveau du lait. Bien que dans leur enthousiasme, certains fidèles suralimentaient manifestement l’idole, le sol restait bel et bien sec. »

LInde entière fut bouleversée. Le gouvernement resta paralysé pendant plusieurs heures, ainsi que les Bourses de Bombay et de New Delhi, tandis que des millions de citoyens, à leur domicile et dans les temples, offraient du lait aux dieux.

Très rapidement la nouvelle se répandit parmi les communautés hindoues à Singapour, à Hong Kong, au Népal, en Thaïlande, à Dubai, en Grande-Bretagne, aux Etats-Unis et au Canada. Des reportages commencèrent à affluer de tous les coins du monde. En Grande-Bretagne, des hindous racontèrent les miracles se produisant dans les temples et chez des particuliers dans tout le pays. Au temple de Vishwa de Southall, à Londres, en lespace de vingt-quatre heures, dix mille personnes virent une statue du taureau Nandi, haute de 40 cm, et un bronze du cobra Shash Naag boire le lait offert dans des coupes et des cuillères.

De nombreux journalistes ont assisté à ces phénomènes miraculeux. Rebecca Mae, journaliste au Daily Express écrivit : « J’étais placée sur le côté, tout près, et tout ce que je peux dire, c’est que la statue a semblé aspirer la moitié du lait contenu dans une cuillère tenue par un fidèle, qui a ensuite bu le reste avec dévotion. Un photographe d’un journal national se trouvait juste en face de la statue. Et il était convaincu qu’elle buvait le lait. Il affirma qu’il n’avait pu voir aucun mécanisme et que, même après une très longue observation, il ne pouvait expliquer ce phénomène. »

Rikee Verma, journaliste au Times, écrivit : « Etant croyante, je me rendis d’abord dans ma chambre à coucher au premier étage… Je plaçai une cuillère de lait devant une photo de Ganesh et j’eus la surprise de constater qu’après quelques secondes elle était à moitié vide. Je vérifiai si le sous-verre de la photo n’était pas mouillé. Il était sec. Je ne parvenais pas à en croire mes yeux. Il s’agissait clairement d’un message des dieux disant : « Nous sommes ici, en voici la preuve. » »

Au temple de Southall, à Londres, où des milliers de personnes ont été témoins des miracles, M. Bharbari, son président, a donné l’explication suivante : « Tout ce que je sais, c’est que notre Livre sacré affirme que chaque fois que le mal domine le monde, une grande âme descend afin de mettre fin à l’emprise du mal et de restaurer le bien. Nous croyons que ce miracle et ceux qui se produisent dans d’autres temples hindous sont le signe qu’une grande âme est venue, comme le Seigneur Krishna ou Jésus-Christ. »

Sources : The Guardian, The Independent, The Times, The Telegraph, The Daily Express, The Daily Mail, G.-B.

Ce phénomène se reproduit régulièrement

Au Guyana (Amérique du Sud), en mars 2013, des statues de divinités hindoues ont « bu » le lait et l’eau qu’on leur offrait. Deux jours après la fête hindouiste de la Maha Shivaratri, le 10 mars, des gens de tout le Guyana ont commencé à témoigner avoir vu disparaître le lait et l’eau offerts à des statues de Shiva et d’autres divinités. Alors que la nouvelle de ce phénomène miraculeux se répandait, des foules se sont rassemblées dans les temples et les résidences privées où se trouvaient ces statues.

Sur l’île de Trinidad, dans les Caraïbes, les habitants de Golconda ont rapporté que pendant la fête de la Shivaratri, une statue de divinité hindoue a accepté des offrandes de lait.

Une habitante de New York a raconté qu’après avoir entendu parler des statues miraculeuses au Guyana, le 14 mars, elle offrit de l’eau à une statue de divinité hindoue et que l’eau disparut.

Le même jour au Canada, Anjalie Mangroo mit en ligne sur Internet une vidéo où l’on voit sa statue de Shiva en train de boire le lait qu’elle lui offrait.

Sources : www.guardian.co.tt ; www.guyanachronicleonline.com ;
YouTube : Avinash Singh, Sachia Persaud, Priya Devi Pitamber ; staceeey13 ; Anjalie Mangroo

Autres photos et témoignages : voir la revue Partage international.