Le jour de la Déclaration

Accueil>Maitreya et les Maîtres de Sagesse>Le jour de la Déclaration

Maitreya attend l’invitation des médias internationaux afin de s’adresser en direct au monde entier.

Le jour de la Déclaration, nous verrons son visage sur les écrans de télévision, où que nous soyons. L’affirmation de la Bible : « Tous les yeux le verront », s’accomplira de la seule façon dont elle peut s’accomplir. Nous verrons son visage, mais il ne parlera pas. Ses pensées, ses idées et son appel à la justice, au partage, à de justes relations et à la paix, adressés à l’humanité, s’exprimeront silencieusement, télépathiquement. Chacun d’entre nous (âgé de plus de 14 ans) l’entendra intérieurement dans sa propre langue. C’est ainsi qu’il reproduira à l’échelle planétaire ce qui s’est vraiment passé à la Pentecôte, il y a deux mille ans.

En même temps, le flux d’énergie qu’il incarne, le principe christique, l’énergie d’amour, pénètrera avec une puissance fantastique dans le cœur de tous les êtres humains. Il a déclaré : « Ce sera comme si j’embrassais le monde. Les gens le ressentiront même physiquement. » Cela suscitera une réponse intuitive, venant du cœur, à son message. Simultanément, sur le plan physique, des centaines de millions de guérisons miraculeuses se produiront sur toute la planète. C’est de ces trois façons que nous saurons que Maitreya est le Christ, l’Instructeur mondial, venu pour tous les groupes, qu’ils soient religieux ou non, un éducateur au sens le plus large, est venu pour nous aider à accomplir notre destinée en tant que dieux en incarnation.

Notre réponse à cette expérience déterminera l’avenir de notre planète. Maitreya nous présentera deux choix possibles : soit continuer sur notre lancée, dans la voie de la cupidité, de l’égoïsme et de l’autosatisfaction, et nous détruire nous-mêmes, soit accepter le principe du partage, prendre conscience de notre unité et commencer à bâtir une civilisation telle que le monde n’en a jamais connue auparavant. Comme il l’a déclaré dans son message n° 11 : « Mon cœur m’indique votre réponse, votre choix, et s’en réjouit. »

Benjamin Creme à propos du jour de la Déclaration :