DECOUVRIR
  Présentation
  Maitreya
  Benjamin Creme
  Signes des temps
  Méditation
  Pour les médias
  Qui sommes-nous ?

ACTUALITE
  Évènements
  Communiqués
  Agenda

REVUE PARTAGE
  Présentation
  Dernier numéro
  Articles du Maître
  Archives

APPROFONDIR
  Question/Réponse
  Défis de l'humanité
  Spiritualité
  Livres
  Audio / Vidéo

     Commandes/Dons
     Autres langues
     Plan du site
     Contact

Radio Partage

Abonnement à notre
lettre d'information
 
Page précédente   Page suivante

Accueil > Revue Partage > Articles du Maître

    Réflexions sur le travail de groupe

    par le Maître –, par l'entremise de Benjamin Creme, 5 novembre 2012

    Le sage est celui qui examine tous les aspects d'un problème ou d'une situation avant de tirer des conclusions et de s'engager dans des actions qu'il risquerait de regretter cruellement par la suite. L'écervelé procède différemment. On pense immédiatement aux personnes qui sont promptes à s'enthousiasmer et, malheureusement, tout aussi promptes à se déjuger et à rejeter. Elles manquent de patience et d'esprit de suite. Très imbues d'elles-mêmes et de leur valeur, elles jugent sévèrement les autres et ne se rendent en général absolument pas compte combien leurs actions et leurs décisions sont marquées au sceau du mirage.

    Les individus de ce type ne sont pas intrinsèquement inutiles au groupe. Si les événements vont dans leur sens, ils peuvent même être des co-workers (collaborateurs) utiles à bien des égards. Toutefois, quand les événements vont à l'encontre de leurs attentes, ils peuvent s'avérer très destructeurs et ingérables. Ce type de personnalité abonde dans les groupes de par le monde, et il constitue une menace pour leur précieuse unité.

    L'un des problèmes qui se pose fréquemment est celui des personnes qui participent très peu aux activités du groupe et qui, pour cette raison même, accablent celui-ci de critiques incessantes. Elles sont mécontentes et envient ceux qui travaillent davantage et plus utilement, mais ne sont pas disposées pour autant à sacrifier leur temps pour faire de même. Même si elles n'en ont guère conscience, le flot ininterrompu de leurs critiques a un impact profondément destructeur sur l'unité et l'atmosphère du groupe.

    Et puis il y a ceux qui font des promesses pour, bien souvent, s'apercevoir qu'ils n'ont finalement ni l'énergie ni le temps pour les tenir. Nombreux sont les stratagèmes dont usent ces tièdes à l'implication incertaine, qui risquent un pied timide dans les eaux austères du véritable travail de groupe. Dans l'idéal, l'engagement vient de l'âme et, dès lors que l'âme est concernée, le travail, pour ardu qu'il soit, est accueilli avec enthousiasme. Il n'est jamais un fardeau ni un sacrifice, mais un simple acte de service accompli avec joie.

 



Haut de pageHaut de page

ACCUEIL | DECOUVRIR | MAITREYABENJAMIN CREMEACTUALITE | AGENDAREVUE PARTAGE INTERNATIONAL | RECHERCHE | CONTACT | QUI SOMMES-NOUS

Copyright © 2005 Partage International. Tous droits reservés.
Grande conference Paris mars 2017