DECOUVRIR
  Présentation
  Maitreya
  Benjamin Creme
  Signes des temps
  Méditation
  Pour les médias
  Qui sommes-nous ?

ACTUALITE
  Évènements
  Communiqués
  Agenda

REVUE PARTAGE
  Présentation
  Dernier numéro
  Articles du Maître
  Archives

APPROFONDIR
  Question/Réponse
  Défis de l'humanité
  Spiritualité
  Livres
  Audio / Vidéo

     Commandes/Dons
     Autres langues
     Plan du site
     Contact

Radio Partage

Abonnement à notre
lettre d'information
 
Page précédente   Page suivante

Accueil > Revue Partage > Articles du Maître

Les conseils de Maitreya

Partage International - septembre 2005
par le Maître —, à travers Benjamin Creme


Quelques efforts qu’ils déploient, les hommes politiques et autres dirigeants ont de plus en plus de difficultés à maîtriser les événements et à réaliser leurs objectifs. Malgré leur apparente compétence, les Etats qu’ils gouvernent semblent échapper à tout contrôle et suivre une voie qui leur est propre, comme si une main invisible se chargeait de les guider. Cette main invisible, c’est bien sûr la logique du changement. Ce que ne comprennent pas les gouvernants, c’est que leurs méthodes de travail comme les règles qu’ils appliquent appartiennent au passé, et ne sont guère en adéquation avec les problèmes et les besoins d’aujourd’hui. Certes ils se réunissent pour examiner ces problèmes, mais ils évitent invariablement les seules mesures qui permettraient de les résoudre. Pendant ce temps, à des degrés divers le peuple souffre, attendant que la raison et la vision viennent soulager sa détresse. Dans leur cœur les gens savent que la délivrance est possible et qu’ils y ont droit, mais pour l’instant il leur manque les structures et le pouvoir nécessaires pour l’obtenir.

Des signes de désaccord

Ils n’attendront pas indéfiniment. Déjà, dans le monde entier ils donnent des signes de désaccord et de contestation, exigeant que soient pris au sérieux leurs besoins et leurs souffrances. Leurs dirigeants, dépourvus de sagacité, ont recours aux promesses et aux palliatifs pour mettre fin à une revendication croissante d’équité et de justice. Ils n’y parviendront pas. Les peuples du monde se sont emparés d’une vision de liberté, de justice et de paix, et ne l’abandonneront pas. Ce sont eux, plus que leurs leaders, qui traceront l’ébauche de l’avenir et le façonneront selon leurs besoins. Ainsi en sera-t-il. Cette nouvelle force dans le monde — la voix du peuple — gagne rapidement en cohésion et en vigueur, et jouera dorénavant un rôle majeur dans les affaires mondiales.

Maitreya attend l’opportunité d’accroître la puissance et l’influence de la voix du peuple, et d’en guider le cours. Nombreuses sont ses composantes, et disparates ses buts. Il faut ainsi la conduire avec discernement, pour éviter qu’elle ne perde son chemin et ne dissipe ses forces.

Créer la confiance

Une et simple doit donc être la revendication du peuple. Nombreux et divers sont ses problèmes, mais universels ses besoins : la paix à travers la justice et la liberté est une nécessité pour tous les hommes. Le partage, soulignera Maitreya, est indispensable à la création de la confiance, sans laquelle rien n’est possible. « Partagez et créez une confiance bénie, dira-t-il au monde, vous connaîtrez ainsi les bénédictions de la justice et de la paix. » Avec solennité, il rappellera aux nations que nulle autre approche ne leur apportera la paix à laquelle dans leur cœur elles aspirent. Ainsi en sera-t-il, ainsi les peuples
demanderont-ils le partage, et partant la paix.
Une nouvelle opinion mondiale se manifestera dans toute sa puissance, rendant obsolètes les manœuvres et les intrigues des hommes aujourd’hui au pouvoir. C’est alors que Maitreya se déclarera à tous les peuples, et se dévouera à leur service tout au long de l’ère qui vient.




Haut de pageHaut de page

ACCUEIL | DECOUVRIR | MAITREYABENJAMIN CREMEACTUALITE | AGENDAREVUE PARTAGE INTERNATIONAL | RECHERCHE | CONTACT | QUI SOMMES-NOUS

Copyright © 2005 Partage International. Tous droits reservés.