DECOUVRIR
  Présentation
  Maitreya
  Benjamin Creme
  Signes des temps
  Méditation
  Pour les médias
  Qui sommes-nous ?

ACTUALITE
  Évènements
  Communiqués
  Conférences...

REVUE PARTAGE
  Présentation
  Dernier numéro
  Articles du Maître
  Archives

APPROFONDIR
  Question/Réponse
  Défis de l'humanité
  Spiritualité
  Livres
  Audio / Vidéo

     Commandes/Dons
     Autres langues
     Plan du site
     Contact

Radio Partage

Abonnement à notre
lettre d'information
 
Page précédente   Page suivante

Accueil > Actualité > Communiqués de presse

Partage international,
communiqué de presse n° 61,
mars 2003

Partage international est la version française de Share International, revue de langue anglaise publiée par la fondation Share International, organisation non gouvernementale enregistrée auprès du Département de l’Information des Nations unies

La revue Partage international publie régulièrement des articles d'un Maître de Sagesse. Loin d’être mystique et ayant une connaissance étendue de la situation mondiale actuelle, ce Maître nous fait part de son point de vue. Il indique qu’avec la montée de l’opposition mondiale contre la guerre, le moment est venu pour que la voix du peuple se fasse entendre.


L'asservissement prend fin

par le Maître –, à travers Benjamin Creme

 Tout comme la simple perce-neige salue l’arrivée du printemps en se frayant un chemin vers la lumière, partout les hommes se dressent pour revendiquer la justice et la paix, et la fin d’un long hiver de servitude et de tyrannie. La voix du peuple s’élève, bien décidée à se faire entendre. C’est le signe avant-coureur des temps nouveaux, de la nouvelle donne qui s’efforce de voir le jour. En dépit, voire en raison même, des projets et des actes de certains individus dangereux, les hommes secouent leur joug et exigent le droit d’être entendus. Une urgence et une confiance nouvelles donnent de la puissance à leurs revendications. La voix du peuple se fraye un chemin, elle rejette un asservissement séculaire et indique la voie de l’avenir. Les hommes réalisent de plus en plus que le rôle des gouvernements est de pourvoir aux besoins de tous, et qu’il n’existe aucun problème, aucune difficulté, dont la guerre serait l’unique solution. La voix acerbe des dirigeants avides de pouvoir peut séduire, pour le moment, les craintifs et les imprudents, mais le temps de ces dirigeants est compté, il touche à sa fin.

Une vie meilleure

Un nouvel âge est en train de naître, une ère de justice, de liberté et de paix. Au cours de cette ère naissante, les peuples de toutes les nations verront se réaliser leurs rêves et leurs espoirs d’une vie meilleure : une vie riche de sens et de finalité, de beauté et de compréhension, de relations justes et d’amour. Chaque jour apportera une nouvelle découverte, intérieure et extérieure, chaque heure une opportunité de servir. Ainsi en sera-t-il, ainsi chaque homme, chaque femme et chaque enfant glorifieront-ils le divin qui réside en tout être, et montreront-ils les multiples facettes de la beauté de Dieu. 

L’aspiration

Lorsque Maitreya apparaîtra au grand jour, il s’efforcera de canaliser l’aspiration des millions d’hommes qui perçoivent ces vérités mais ne peuvent les exprimer. En lui, ils trouveront un porte-parole, éloquent et grave, comme l’exigent les circonstances, quelqu’un qui saura exposer leurs besoins, leur aspiration à un monde de justice et de paix.

Ce processus est déjà en cours. Dans les marches et les manifestations où des hommes et des femmes réclament la justice, la paix et davantage de bon sens, on peut trouver Maitreya, sous une apparence ou une autre, mêlé à la foule et parlant en son nom. Son énergie d’amour imprègne ces rassemblements de justes et leur inspire de la persévérance. Sa force devient la leur, et ils se sentent résolus et pleins d’assurance. Ainsi le Seigneur de l’Amour renverse le courant de la haine et stimule l’ardeur de millions d’hommes, et il constate que, partout, les gens sont conscients de leur destinée et cherchent les moyens de réaliser les désirs qu’ils portent au fond de leur cœur.

(Partage international – avril 2003)


Questions de la revue Partage international – réponses par Benjamin Creme

puissance du peuple

Q. Votre Maître pourrait-il nous indiquer combien de personnes, dans le monde, ont manifesté en faveur de la paix,  pendant le week-end du 15-16 février ?

R. Quelque 12,5 millions dans plus de 600 villes à travers le monde. A Londres seulement, près de deux millions.

 

Q. L’énorme marée de manifestants qui ont participé à des marches en faveur de la paix aura-t-elle une influence sur l’émergence de Maitreya ?

R. Oui, très certainement. D’après mes informations, 12,5 millions de personnes ont pris part à des manifestations les 15 et 16 février et il y a eu 1 milliard 28 millions de sympathisants qui, pour une raison ou une autre, n’ont pas manifesté personnellement. Maitreya a répondu à cette invocation de masse et il est déterminé à apparaître ouvertement plus tôt que prévu.

 

Q. Maitreya a-t-il stimulé les marches en faveur de la paix qui ont eu lieu dans le monde entier, ou autrement dit, est-ce parce que les gens ont répondu à son énergie qu’ils ont décidé de manifester ?

R. Ce fut le cas pour certains, mais pas pour tous. Les marches en faveur de la paix sont la réaction spontanée de millions de personnes ordinaires qui, mieux que leurs dirigeants, réalisent la folie et les dangers que représente, pour aujourd’hui et pour demain, l’acte de vengeance injustifié auquel veut se livrer le gouvernement américain. Ce qui est certain, c’est que Maitreya a renforcé leur ardeur en leur envoyant son énergie. Nombre de personnes ont remarqué qu’elles avaient éprouvé le même genre de sentiments que le jour des funérailles de la princesse Diana, à l’occasion desquelles l’énergie de Maitreya avait potentialisé la réponse de la foule. En outre, Maitreya était présent à la manifestation qui s’est déroulée à Londres et qui a réuni près de deux millions de personnes.

 

Q. Est-il utile de continuer à maintenir la pression sur les gouvernements par une action populaire ?

R. Oui, certainement. Une action continue des peuples du monde entier est nécessaire pour amener le changement et renforcer le pouvoir de la « voix du peuple » dans les affaires mondiales. Maitreya compte sur l’action de tous les peuples pour changer le monde en bien.

 

Q. Quelle est votre réaction, et celle de votre Maître, devant les manifestations mondiales en faveur de la paix ?

R. Nous pensons qu’elles sont nécessaires, justifiées et opportunes et qu’elles doivent se poursuivre et même s’amplifier afin d’amener le changement.

 

La guerre contre l’Irak

Q. [1] Pensez-vous que l’extraordinaire appel lancé en faveur de la paix et de la justice ait un effet sur l’administration américaine et sur Tony Blair ? Tony Blair peut-il se permettre d’ignorer la volonté du peuple ?

R. [1] Il ne semblerait guère. [2] Si la guerre est courte, peut-être. A plus long terme, c’est peu probable.

 

Q. Je ne connais pas les détails de la Constitution américaine, mais n’est-ce pas le Congrès qui peut seul décider de la guerre ? Ne serait-il pas illégal qu’une seule personne ou une poignée d’individus déclenche la guerre ? Les soldats seraient-ils en droit de refuser de partir ?

R. Le président Bush et son administration se sont déjà assurés du « feu vert » du Congrès.

 

Q. Pensez-vous que la guerre contre l’Irak soit inévitable ?

R. Rien n’est inévitable, mais un autre scénario semble peu probable.

 

Q. [1] Pensez-vous que cette guerre sera courte ? [2] L’offensive sera-t-elle concentrée principalement sur Bagdad ?

R. [1] Probablement. [2] Non, sur la sécurisation des champs pétrolifères.

 

Q. L’Irak devrait-il se scinder en trois Etats indépendants : un pour les kurdes, un pour les chiites et un pour les sunnites ?

R. Non. Seul Maitreya pourra les réunir.

 

Q. Quels sont les principaux « points chauds » dans le monde ?

R. L’Irak, la Corée et la Palestine.

 

Q. Pensez-vous que G. W. Bush ou Tony Blair puissent être un jour traduits devant une cour internationale de justice pour crimes contre l’humanité ?

R. Non.

 

Q. Il y a eu récemment dans des discothèques aux Etats-Unis deux événements tragiques qui ont causé des morts et des blessés, et également l’explosion à Staten Island. S’agit-il tout simplement d’accidents tragiques ? Ou d’explosions d’énergie dues à la tension et à la peur qui règnent aux Etats-Unis, ou encore des conséquences karmiques de la politique mondiale actuelle des Etats-Unis ?

R. L’explosion à Staten Island résulte d’une explosion d’énergie due à la tension et à la peur qui règnent aux Etats-Unis. Les deux événements tragiques survenus dans des discothèques sont dus aux conséquences karmiques de la politique américaine.

 

Q. Le déficit du budget américain atteint le niveau le plus élevé qu’il ait jamais connu ; le conflit avec l’Irak est-il en partie « une arme de distraction massive » destinée à détourner l’attention de la situation économique ?

R. Oui, en partie.

 

Q. Y a-t-il quelque vérité dans les rumeurs selon lesquelles Ariel Sharon aurait l’intention de lancer une offensive générale contre les Palestiniens et pour finir de les déporter en Jordanie, pendant que l’attention mondiale serait concentrée sur la guerre en Irak ?

R. Non. Il le souhaiterait peut-être, mais ce n’est pas faisable. Les Nations unies ne l’accepteraient pas. Même les Etats-Unis ne l’accepteraient pas.

 

Q. Israël sera-t-il en danger en cas de guerre entre les Etats-Unis
et l’Irak ?

R. Oui, si le conflit s’étend.

 

Q. Certaines propagandes comparent Saddam Hussein à Hitler ; cette comparaison ne me paraît pas justifiée. Qu’en pensez-vous ?

R. Je suis de votre avis.

 

Q. [1] N’est-ce pas la politique actuelle d’Israël au Moyen Orient qui exprime des forces négatives, comparables à celles qui inspiraient Hitler, plutôt que le régime sans aucun doute dictatorial de Saddam Hussein ? [2] Actuellement Saddam Hussein ressemble plutôt à un somnambule. Est-il encore en lien avec la réalité ?

R. [1] La politique d’Israël à l’égard des Palestiniens est certainement négative, mais l’énergie en jeu n’est pas la même que les énergies qui se sont exprimées à travers Hitler. Par ailleurs on ne peut non plus assimiler Saddam Hussein à Hitler. [2] Je ne pense pas qu’il ait jamais été « en lien avec la réalité ». Ce n’est pas une raison pour l’éliminer à cause des événements du 11 septembre, avec lequel il n’est aucunement lié, ni parce qu’on le soupçonne, sans véritable preuve, de posséder des armes de destruction massive. Vingt-huit Etats dans le monde possèdent des armes de destruction massive.


Conférencier international et auteur de plusieurs livres, Benjamin Creme présente au public depuis plus de 26 ans des informations sur l’émergence d’un Instructeur mondial du nom de Maitreya. (Le retour du Christ et des Maîtres de Sagesse)

Partage international - information de base



Haut de pageHaut de page

ACCUEIL | DECOUVRIR | MAITREYABENJAMIN CREMEACTUALITE | AGENDAREVUE PARTAGE INTERNATIONAL | RECHERCHE | CONTACT | QUI SOMMES-NOUS

Copyright © 2005 Partage International. Tous droits reservés.
Grande conference Paris mars 2017