DECOUVRIR
  Présentation
  Maitreya
  Benjamin Creme
  Signes des temps
  Méditation
  Pour les médias
  Qui sommes-nous ?

ACTUALITE
  Évènements
  Communiqués
  Agenda

REVUE PARTAGE
  Présentation
  Dernier numéro
  Articles du Maître
  Archives

APPROFONDIR
  Question/Réponse
  Défis de l'humanité
  Spiritualité
  Livres
  Audio / Vidéo

     Commandes/Dons
     Autres langues
     Plan du site
     Contact

Radio Partage

Abonnement à notre
lettre d'information
 
 Page précédente   Page suivante

Accueil > Revue Partage > Articles du Maître

Les exigences du changement

Partage International Mars 1995 - N° 79

par le Maître –

par l'entremise de Benjamin Creme

D’ici peu, les hommes prendront conscience que le monde a changé de manière irrévocable, et en mieux. Malgré la tragédie de nombreuses guerres et en dépit des souffrances de millions d’hommes, la situation mondiale donne le sentiment qu’un réalisme nouveau conduit directement à la détente, au compromis et à la coopération sur une échelle inconnue jusqu’ici. En dépit des positions belliqueuses de quelques aventuriers malavisés, les nations, dans l’ensemble, s’orientent prudemment mais sûrement vers des relations plus satisfaisantes. Une confiance nouvelle et inaccoutumée se développe entre les peuples, dont les gouvernements prennent peu à peu conscience de leur interdépendance. Il reste pourtant beaucoup à faire, et bien du chemin à parcourir, pour qu’une telle confiance s’épanouisse en une paix authentique et durable.

La redistribution des ressources

En attendant, tout ce qui peut contribuer à ce processus de paix doit être considéré comme une priorité. La plus importante de ces priorités est le principe du partage et la redistribution des ressources de la Terre. C’est ce besoin fondamental que doivent, par-dessus tout, avoir présent à l’esprit tous ceux qui se préoccupent du bien-être du monde. Sans le partage, rien ne pourra s’accomplir. Sans le partage, les hommes ne connaîtront pas la paix. Lorsque le partage aura été érigé en principe directeur, l’humanité aura franchi l’étape la plus importante sur le chemin de la fraternité et des relations justes.

Un besoin urgent

Il ne fait aucun doute que les hommes accepteront le principe du partage ; la seule question qui subsiste est de savoir par quels moyens, et à quel rythme, ils mettront en application cette loi fondamentale. C’est pour les aider à répondre à ce besoin urgent que Maitreya et son groupe sont réapparus dans le monde. Si l’humanité suit leurs conseils, elle y trouvera le plus sûr chemin vers la justice et la paix. Leur présence réveillera l’aspiration de millions d’hommes et les poussera à l’action. C’est à travers ces hommes que les Maîtres changeront le cours de l’Histoire.

Les dangers de l'inaction

Beaucoup n’attendent que de voir le Grand Seigneur. Impatients et tourmentés par le moindre retard, ils ignorent tout des nombreux facteurs qui gouvernent son émergence. Maitreya doit s’assurer que le libre arbitre des hommes est respecté, que les forces du cosmos sont dans une configuration favorable, et non contraire, à son apparition, que l’humanité se tient prête et aspire ardemment à suivre ses directives.

Le tissu économique de cette civilisation mourante doit s’effilocher encore un peu, pour ramener les hommes à la raison et les sensibiliser aux besoins de leurs frères. Alors, Maitreya apparaîtra devant l’humanité, offrant ses solutions aux nombreux problèmes qui l’assaillent aujourd’hui. Il répondra à l’invitation qui lui aura été faite de s’adresser au monde et, soulignant les dangers de l’inaction, il mettra en évidence les possibilités et les exigences du changement. Cela se produira bientôt ; très, très bientôt.


Cette traduction est celle publiée dans l’ouvrage Un Maître parle (Partage Publication, 2007), et non celle figurant originellement dans la revue Partage international.






Haut de pageHaut de page

ACCUEIL | DECOUVRIR | MAITREYABENJAMIN CREMEACTUALITE | AGENDAREVUE PARTAGE INTERNATIONAL | RECHERCHE | CONTACT | QUI SOMMES-NOUS

Copyright © 2005 Partage International. Tous droits reservés.
Grande conference Paris mars 2017
Grande conference Bruxelles octobre 2017