DECOUVRIR
  Présentation
  Maitreya
  Benjamin Creme
  Signes des temps
  Méditation
  Pour les médias
  Qui sommes-nous ?

ACTUALITE
  Évènements
  Communiqués
  Agenda

REVUE PARTAGE
  Présentation
  Dernier numéro
  Articles du Maître
  Archives

APPROFONDIR
  Question/Réponse
  Défis de l'humanité
  Spiritualité
  Livres
  Audio / Vidéo

     Commandes/Dons
     Autres langues
     Plan du site
     Contact

Radio Partage

Abonnement à notre
lettre d'information
 
 Page précédente   Page suivante

Accueil > Revue Partage > Articles du Maître

Le chemin de la divinité

Partage International Février 1994 - N° 65 / 66

par le Maître –

par l'entremise de Benjamin Creme

Très bientôt, le monde saura que la longue attente est terminée, que le Fils de l’Homme a tenu promesse, qu’une ère nouvelle a commencé. Quand les hommes le verront, ils comprendront les raisons de sa venue, ils comprendront aussi qu’ils doivent coopérer avec lui, car il mettra en évidence les besoins essentiels de l’époque et sollicitera leur aide pour reconstruire la planète. Il y a beaucoup à faire, car c’est un monde tout entier qui appelle à être transformé. Beaucoup devront s’atteler à cette tâche, car le changement touchera tous les hommes. Quand Maitreya entrera aux yeux de tous sur la scène de la vie moderne, il invitera  une armée de volontaires à le rejoindre et à l’aider. Par leur intermédiaire, il conduira et supervisera la restauration de la planète.

Les conseils de Maitreya

Il ne reste que très peu de temps avant que les hommes voient Maitreya, connaissent sa présence, prêtent attention à ses directives. Il abordera toute la gamme des maux actuels, et par ses conseils montrera la voie de leur guérison progressive.

Il parlera au nom de ceux qui souffrent le plus : les éclopés et les boiteux, les parias et les pauvres – au nom de tous ceux qui souffrent en silence et sans raison. Il galvanisera ceux qui aspirent à venir en aide à leurs frères, et lancera la nouvelle croisade du service. Ainsi en sera-t-il. Ainsi Maitreya inspirera-t-il la formation de groupes de pionniers planétaires, dont la tâche consistera à porter secours aux indigents de ce monde qui attendent depuis si longtemps. Un programme d’aide durable d’une ampleur sans précédent, ne tardera pas à transformer les conditions de vie de ceux qui sont dans le plus grand dénuement

Une atmosphère nouvelle.

Dans tous les domaines, les obstacles au progrès seront abordés les uns après les autres : la cupidité et l’égoïsme, aujourd’hui si répandus, céderont la place à un sens communautaire plus développé ; la satisfaction des besoins fondamentaux de tous deviendra une priorité ; les nouvelles préoccupations relatives à l’environnement se concrétiseront par des lois, dont l’acceptation universelle conduira à une gestion plus sage des dons de la nature ; le développement massif des voyages internationaux viendra à bout de l’isolement et des préjugés qui limitent aujourd’hui le champ de vision des masses et les maintient dans l’ignorance ; les vieilles idéologies perdront progressivement de leur emprise sur l’esprit des hommes, et céderont la place à une tolérance et à une confiance nouvelles.

Ainsi apparaîtra une atmosphère nouvelle, dans laquelle les changements les plus ambitieux pourront se produire dans un esprit de bonne volonté. Le bien commun prendra le pas sur l’intérêt personnel dans les actions humaines, et c’est dans une harmonie croissante que les peuples de la Terre entreront dans le nouvel âge. Ainsi en sera-t-il. Ainsi, sous la conduite de Maitreya et de son Groupe, les hommes se trouveront-ils à nouveau sur le bon chemin – celui de la divinité.


Cette traduction est celle publiée dans l’ouvrage Un Maître parle (Partage Publication, 2007), et non celle figurant originellement dans la revue Partage international.






Haut de pageHaut de page

ACCUEIL | DECOUVRIR | MAITREYABENJAMIN CREMEACTUALITE | AGENDAREVUE PARTAGE INTERNATIONAL | RECHERCHE | CONTACT | QUI SOMMES-NOUS

Copyright © 2005 Partage International. Tous droits reservés.
Grande conference Paris mars 2017
Grande conference Bruxelles octobre 2017