DECOUVRIR
  Présentation
  Maitreya
  Benjamin Creme
  Signes des temps
  Méditation
  Pour les médias
  Qui sommes-nous ?

ACTUALITE
  Évènements
  Communiqués
  Agenda

REVUE PARTAGE
  Présentation
  Dernier numéro
  Articles du Maître
  Archives

APPROFONDIR
  Question/Réponse
  Défis de l'humanité
  Spiritualité
  Livres
  Audio / Vidéo

     Commandes/Dons
     Autres langues
     Plan du site
     Contact

Radio Partage

Abonnement à notre
lettre d'information
 
 Page précédente   Page suivante

Accueil > Revue Partage > Articles du Maître

L’expansion de la conscience

Partage International Septembre 1992 - N° 49 Vol. 5, n° 7

par le Maître –

par l'entremise de Benjamin Creme

Il est de plus en plus perceptible qu’à travers le monde un profond changement s’opère dans la conscience de l’humanité. Cette transformation se traduit de mainte façon, en particulier par les efforts entrepris pour explorer la nature de la conscience elle-même, pour mettre en lumière les liens existant entre la conscience, le mental et le cerveau, et pour étudier les effets que ces trois facteurs peuvent engendrer, individuellement ou de concert, dans la matière et le monde naturel.
 
La vieille conception mécaniste de la nature et des forces qui y sont à l’œuvre cède rapidement du terrain, tandis que se fait jour une vision nouvelle de l’unité qui sous-tend toute manifestation. De plus en plus nombreux sont ceux qui acceptent l’idée que tout est énergie, qu’énergie et matière ne sont que deux états différents d’une réalité unique sur laquelle la pensée peut exercer son influence. La vision humaine de l’existence est transformée par cette compréhension qui ne cesse de croître, et la mise au point de nouvelles technologies mettra bientôt en évidence cette réalité. Tout ceci est d’une portée considérable pour l’évolution future du genre humain.
 
A l’orée du nouvel âge, la nécessité d’explorer le monde subjectif comme le monde extérieur et de comprendre la nature du lien qui unit ces deux aspects de la création prend une nouvelle acuité. Nombreux sont les scientifiques du monde entier qui orientent leurs recherches dans cette direction, ressentant le besoin d’étayer de preuves leur conviction intuitive que tout est interconnecté. On accepte de plus en plus facilement l’idée de l’âme en tant que « soi » suprapersonnel, ce qui ouvre la voie à une vision nouvelle plus inclusive de la réalité.
 
Avec le temps, toutes ces recherches se fonderont sur la prémisse que la conscience est un attribut de l’âme, que le mental et le cerveau constituent ses véhicules de manifestation, et qu’il n’existe ni rupture ni séparation dans leur système de connexion.
 
A ce jour, le système nerveux est considéré comme la route qu’empruntent les signaux de nature électrique provenant du cerveau – le cerveau qui, tel un poste de commandement, met en action les automatismes mentaux, émotionnels et physiques par lesquels notre vie se manifeste.
 
Jusqu’à un certain point, cette conception est bien sûr fondée. Il est exact que cet ordinateur sophistiqué qu’est le cerveau physique coordonne et organise les informations et stimuli extrêmement variés qui, d’instant en instant, lui parviennent de l’appareil sensitif. Cependant, lorsque la nature de la conscience et sa source seront mieux comprises, il en émergera une représentation plus juste du statut et de la fonction du cerveau en tant que point focal d’une infinie diversité d’impulsions en provenance de principes supérieurs.
 
 Une identification
 
Nombreux sont ceux pour qui « le mental, c’est l’homme ». S’identifiant à leur mental, ils se prennent pour des êtres mentaux, capables de penser et d’agir de manière totalement autonome et séparée, et dont l’existence même provient de cette faculté de penser et de juger. Cette conception, elle aussi, n’est que l’ombre de la véritable relation existant entre l’homme et son mental.
 
Le mental humain est un instrument, un corps dont la sensibilité varie selon les individus, permettant d’entrer en contact avec les plans mentaux et de les connaître. Le plan mental, ou sphère mentale, s’étend à l’infini, et sert à canaliser l’ensemble des expériences mentales.
 
Quand les hommes comprendront cela, ils sauront pourquoi la télépathie résulte naturellement de cette relation avec le plan mental, et l’on assistera à la naissance d’une ère nouvelle de communication et de compréhension mutuelle.
 
On comprendra alors que le système nerveux est le lien qui relie l’âme à ses véhicules, l’instrument qui permet à l’âme en incarnation de s’emparer de son reflet et de se manifester à travers lui.
 
C’est ainsi que la conscience, la nature de l’âme, croît et se développe, déversant sa lumière à travers tous les plans et éveillant l’homme à sa destinée en tant que fils de Dieu.
 

 
Cette traduction est celle publiée dans l’ouvrage Un Maître parle (Partage Publication, 2007), et non celle figurant originellement dans la revue Partage international.






Haut de pageHaut de page

ACCUEIL | DECOUVRIR | MAITREYABENJAMIN CREMEACTUALITE | AGENDAREVUE PARTAGE INTERNATIONAL | RECHERCHE | CONTACT | QUI SOMMES-NOUS

Copyright © 2005 Partage International. Tous droits reservés.
Grande conference Paris mars 2017
Grande conference Bruxelles octobre 2017