DECOUVRIR
  Présentation
  Maitreya
  Benjamin Creme
  Signes des temps
  Méditation
  Pour les médias
  Qui sommes-nous ?

ACTUALITE
  Évènements
  Communiqués
  Agenda

REVUE PARTAGE
  Présentation
  Dernier numéro
  Articles du Maître
  Archives

APPROFONDIR
  Question/Réponse
  Défis de l'humanité
  Spiritualité
  Livres
  Audio / Vidéo

     Commandes/Dons
     Autres langues
     Plan du site
     Contact

Radio Partage

Abonnement à notre
lettre d'information
 
 Page précédente   Page suivante

Accueil > Revue Partage > Articles du Maître

L’Epée de clivage en action et L’unité du genre humain

Partage International Février 2017 - N° 341 / 342

par le Maître –

L’Epée de clivage en action

par l’entremise de Benjamin Creme, le 8 septembre 2011

De temps à autre apparaît dans le monde une figure qui incarne ce qu’il peut y avoir de meilleur ou de pire chez les hommes. Pareil individu est voué à devenir le plus aimé ou le plus détesté d’entre eux. Dans un cas comme dans l'autre, il s’attire le plus souvent un grand nombre de partisans ou de fidèles. Un tel être exerce un attrait magnétique considérable sur la majorité de ses semblables, qu’il peut même parfois subjuguer par son immense pouvoir de destruction. Quelle que soit la nature de son action, il marquera l’histoire de son empreinte.

Aujourd’hui, nombreux sont les individus personnifiant le meilleur ou le pire qui se manifestent à travers le monde. Ceci a pour effet de présenter à l’humanité deux lignes d’action opposées, et de la confronter ainsi à un choix déterminant pour l’avenir de l’espèce humaine. En termes bibliques, c’est ce qu’on appelle « l’Epée de clivage ». Depuis de longues années, Maitreya, par les énergies qui émanent de lui et qu’il dirige vers le monde, s’efforce de provoquer cette confrontation des opposés. Certains pourront trouver cela étrange, mais il est essentiel que l’humanité fasse les bons choix pour son avenir. Sinon cet avenir serait des plus sombre.

L’Epée de clivage est l’énergie que nous appelons Amour : maniée par Maitreya, elle dresse « frère contre frère » et met partout à l’épreuve la véritable conscience divine des hommes. La finalité ultime de l’évolution est d’établir sur Terre le « Royaume de Dieu », et l’Épée de clivage montre la voie au genre humain.

Les enseignements de Maitreya sont simples. On pourrait croire ses priorités évidentes pour tous ; hélas, la réalité est tout autre. Maitreya brosse le tableau d’un avenir de quiétude et de paix qui naîtra inéluctablement d’une société de justice et de partage, de la création d’un monde « où personne ne connaît la privation, où tous les jours sont différents, où la joie de la fraternité se manifeste à travers tous les hommes ». Peut-être vous demanderez-vous comment on peut rejeter semblable message d’espoir : n’est-ce pas là l'avenir auquel nous aspirons tous ? C’est en tout cas celui dont rêvent la plupart des hommes, mais pas tous. A ce stade du processus évolutif, ils ne se trouvent pas tous au même niveau. Si au-delà d’un certain seuil l’avenir se présente pour eux sous de bons auspices, ceux qui n’ont pas encore atteint ce niveau de manifestation de leur Soi ne reconnaissent pas nécessairement que le partage est divin, que la justice et les relations justes le sont aussi : ils se représentent la divinité sous l’apparence de la compétition et du conflit, et jaugent la valeur d’un homme à l’aune de sa richesse.

Beaucoup vivent dans la peur et la souffrance ; sans travail et sans espoir d’une vie meilleure, ils luttent jour après jour pour survivre. Beaucoup d’autres prennent leur avenir en main, et souvent y perdent la vie. Dans le monde entier les hommes prennent conscience qu’une vie meilleure est possible, fondée sur la liberté et la justice. Soyez sans crainte : la voix des peuples s’élève, gagnant, par contagion, la Terre entière. Maitreya soutient ceux qui vivent — ou meurent — pour la liberté, la justice et l’unité du genre humain. Ce sont les jeunes qui montrent la voie : l’avenir leur appartient.
 

L’unité du genre humain

par l’entremise de Benjamin Creme, le 15 juin 2008

L’heure approche à grands pas où les hommes se rendront compte d’eux-mêmes que la voie sur laquelle ils sont engagés est erronée, préjudiciable à leur bonheur à venir, et vouée à l’échec. Voyant cela, ils s’interrogeront : pourquoi ce vide ? Pourquoi ne parvenons-nous pas à la paix à laquelle nous aspirons ? Où avons-nous fait fausse route ? Ils se tourneront alors vers Maitreya pour évaluer ses idées à l’aune de leurs préoccupations, et ils découvriront la place centrale qu’occupe dans sa pensée le concept d’Unité. Les hommes, leur dira-t-il, doivent se rendre compte qu’ils ne font qu’un, chacun d’eux étant partie intégrante d’un tout indivisible — la famille humaine —, et que cette unité doit se refléter dans tous leurs actes. Notre incapacité actuelle à appréhender cette réalité, soutiendra-t-il, est responsable de tous nos ennuis et difficultés, désaccords et peurs, conflits et guerres.

« Voyez en votre frère un autre vous-même », dit Maitreya. « Créez une réserve internationale de ressources, dans laquelle tous pourront puiser. C’est seulement ainsi, par le partage, que le monde pourra se renouveler ; seulement ainsi, par le partage, que les hommes trouveront le bonheur auquel ils aspirent. Le partage, et lui seul, amènera justice et paix. »

Ainsi Maitreya guidera-t-il les pensées des hommes vers la vérité qu’il amène et qu’il incarne. Ainsi leur montrera-t-il les erreurs qu’ils ont faites, et la solution à leur dilemme. Ainsi les hommes feront-ils le point de la situation, et prendront-ils de plus en plus conscience du bien-fondé de ses conseils. Progressivement, ils s’apercevront que seules les directives de Maitreya montrent la voie du bonheur et de la paix qu’au fond d’eux-mêmes ils désirent tous. Longtemps inhibés par la peur, ils trouveront alors dans la simplicité de son enseignement la réponse à toutes leurs craintes et à tous leurs malheurs.

Bien entendu, tous ne verront pas en Maitreya le guide qu'ils recherchent. A vrai dire, nombreux sont ceux qui trouveront dans son enseignement tout ce qu’ils ont en horreur. Peu à peu cependant, touchés par ses paroles simples et vraies, beaucoup y répondront avec ferveur, et leur élan entraînera les multitudes à épouser sa cause de justice et de paix. Son enseignement, pour simple qu’il soit, touchera au cœur tous ceux en qui la flamme de l’amour n’est pas encore éteinte.

Ainsi Maitreya œuvrera-t-il dans le monde entier, ralliant tous ceux qui aspirent à un nouveau départ, à un monde plus simple et plus heureux où ils puissent élever leurs enfants dans la paix et l’harmonie.

Le Jour de Déclaration sera le signal de ce nouveau départ pour la planète Terre. Lors de cet événement sans précédent, les hommes feront ensemble l’expérience de l’unité dont parle Maitreya. Ils se rendront compte que toute l’humanité vit cette même expérience. Ils éprouveront l’humble fierté de faire partie d’une immense famille de frères et sœurs dont les cœurs battent à l’unisson d’un amour jusque-là inconnu. Comme en une vaste étreinte, ce sentiment d’appartenance et d’union fera monter aux yeux de tous les larmes d’une joie longtemps oubliée.


Note de la rédaction
En cette période étrange le monde est polarisé entre des extrêmes apparemment irréconciliables. En même temps, l’humanité est une, et doit se voir comme telle : c’est pour elle la seule façon de combler le fossé et amorcer un processus de guérison. Ces deux articles du Maître de Benjamin Creme révèlent et illustrent à la fois les problèmes et leur solution, et indiquent donc la direction à prendre.






Haut de pageHaut de page

ACCUEIL | DECOUVRIR | MAITREYABENJAMIN CREMEACTUALITE | AGENDA

REVUE PARTAGE INTERNATIONAL | RECHERCHE | CONTACT | QUI SOMMES-NOUS

Copyright © 2005 Partage International. Tous droits reservés.