DECOUVRIR
  Présentation
  Maitreya
  Benjamin Creme
  Signes des temps
  Méditation
  Pour les médias
  Qui sommes-nous ?

ACTUALITE
  Évènements
  Communiqués
  Agenda

REVUE PARTAGE
  Présentation
  Dernier numéro
  Articles du Maître
  Archives

APPROFONDIR
  Question/Réponse
  Défis de l'humanité
  Spiritualité
  Livres
  Audio / Vidéo

     Commandes/Dons
     Autres langues
     Plan du site
     Contact

Radio Partage

Abonnement à notre
lettre d'information
 
 Page précédente   Page suivante

Accueil > Revue Partage > Articles du Maître

Les premiers pas

Partage International Novembre 2006 - N° 219

par le Maître –

par l'entremise de Benjamin Creme

Quand Maitreya apparaîtra aux yeux de tous, les gens se rendront compte qu’ils l’ont déjà connu dans le passé et que son enseignement n’a rien d’étrange, rien qui dépasse leur entendement. Il s’exprimera si simplement que tous le comprendront.

En vérité, cette simplicité même suscitera l’étonnement. Toutefois, il apparaîtra aussi que la plupart des gens recevront ses paroles d’une façon nouvelle et y trouveront la lumière naissante d’une vérité insoupçonnée qui les touchera en profondeur. Si simples que puissent être ses idées, elles trouveront une résonance dans les cœurs et les feront vibrer d’une vie nouvelle. Ainsi en sera-t-il. Ainsi Maitreya touchera-t-il le cœur des hommes, les exhortant à s’aider eux-mêmes en aidant leurs frères et sœurs à travers le monde. Ses paroles susciteront de profondes réflexions, et l’on se sentira étrangement ému à l’écoute de propos bien connus. Les hommes répondront par le cœur comme jamais auparavant, et une compréhension nouvelle de l’urgence de la situation donnera force à cette réponse.

Agir pour le changement

Ainsi Maitreya galvanisera-t-il les peuples du monde, les poussant à agir pour le changement. Ceux qui se seront tenus jusque là à l’écart sortiront du rang et ajouteront leur voix à la clameur réclamant justice et partage, liberté et paix.

Beaucoup, bien sûr, ignoreront Maitreya. Beaucoup trouveront ses idées exécrables et dangereuses, ou utopiques et impossibles à appliquer. Certains, encore plus sombres, trembleront d’effroi et verront en lui l’Antéchrist, objet de toutes leurs craintes. D’autres regretteront de ne pouvoir le faire crucifier sur-le-champ. Beaucoup resteront indécis, incapables de prendre position pour ou contre ses idées.

De plus en plus nombreux, ceux qui seront capables d’agir feront entendre leur voix pour demander partage et justice. Ils se regrouperont autour de Maitreya et le soutiendront, voyant en lui leader et mentor, instructeur et guide.

Ainsi se formera une opinion publique mondiale importante et puissante, qui réclamera le changement. Les gouvernements auront de plus en plus de difficultés à résister aux revendications du peuple et se verront contraints de mettre en œuvre un minimum de transformations.

Le premier jour des temps nouveaux

La puissance du peuple ira croissant et, sous l’inspiration de Maitreya, sa voix se fera entendre toujours plus fort, avec des demandes toujours plus claires. Le peuple demandera que son porte-parole s’adresse au monde et tout sera prêt, dès lors, pour le jour de la Déclaration, le premier jour des temps nouveaux.

Le jour de la Déclaration, où Maitreya donnera pour la première fois son nom et annoncera sa mission véritable, restera dans l’Histoire comme le grand tournant de l’évolution de l’humanité. Il s’inscrira dans les annales comme le Jour entre tous les jours, celui de l’avènement du renouveau, de la sanctification de l’humanité et de son envol vers l’avenir glorieux qui l’attend. Ce jour n’est pas éloigné.


Cette traduction est celle publiée dans l’ouvrage Un Maître parle (Partage Publication, 2007), et non celle figurant originellement dans la revue Partage international.






Haut de pageHaut de page

ACCUEIL | DECOUVRIR | MAITREYABENJAMIN CREMEACTUALITE | AGENDA

REVUE PARTAGE INTERNATIONAL | RECHERCHE | CONTACT | QUI SOMMES-NOUS

Copyright © 2005 Partage International. Tous droits reservés.
Grande conference Paris mars 2017
Grande conference Bruxelles octobre 2017