DECOUVRIR
  Présentation
  Maitreya
  Benjamin Creme
  Signes des temps
  Méditation
  Pour les médias
  Qui sommes-nous ?

ACTUALITE
  Évènements
  Communiqués
  Agenda

REVUE PARTAGE
  Présentation
  Dernier numéro
  Articles du Maître
  Archives

APPROFONDIR
  Question/Réponse
  Défis de l'humanité
  Spiritualité
  Livres
  Audio / Vidéo

     Commandes/Dons
     Autres langues
     Plan du site
     Contact

Radio Partage

Abonnement à notre
lettre d'information
 
 Page précédente   Page suivante

Accueil > Revue Partage > Articles du Maître

Le sentier du Soleil

Partage International Mai 2004 - N° 189

par le Maître –

par l'entremise de Benjamin Creme
 
Souvent, on constate que les gens ne croient pas à ce qu’ils voient de leurs propres yeux. Ils rejettent ainsi nombre d’expériences qui auraient pu leur être précieuses pour donner du sens et un but à leur vie. Il est fréquent, par exemple, que les gens refusent de croire qu’ils ont bien vu un ovni, comme on les appelle généralement, alors que tous les indices prouvent le contraire. Ils rechignent à accepter le nouveau et l’inconnu, quand bien même cela pourrait leur être profitable. Et ce faisant, ils inhibent le développement de leur conscience.
 
Des services incommensurables
 
Depuis de longues années déjà, les engins en provenance de planètes sœurs sillonnent nos cieux, nous rendent des services incommensurables et, de temps à autre, nous fournissent des preuves aussi certaines qu’inspirantes de la réalité de leur présence. Voyageant seuls, par groupes de deux ou en grand nombre, ils travaillent sans relâche pour atténuer, dans les limites de la loi karmique, les conséquences nocives de notre sottise et de notre ignorance. Nombreux sur Terre sont ceux qui les ont vus, ont été impressionnés et émerveillés par leur formidable maîtrise de l’espace mais, par crainte du ridicule, ont gardé le silence. De sorte que les hommes n’ont pu connaître la réalité de leur existence, ni apprendre les raisons de leur présence et leur en savoir gré. Pourquoi faut-il qu’il en soit ainsi ? Pourquoi les hommes devraient-ils rejeter ce qu’il leur serait si bénéfique d’accepter et de comprendre ?
 
Plusieurs facteurs contribuent à ce comportement aberrant. Le plus important est la peur. Dans les profondeurs du psychisme humain réside la crainte paralysante d’une éventuelle destruction. Cette grande peur, toujours prête à surgir, conditionne toutes les réactions, inhibe tous les élans spontanés d’espoir et d’émerveillement. Il en a hélas toujours été ainsi pour beaucoup d’hommes.
 
L'innocuité des ovnis
 
Dans la majorité des pays, le gouvernement et les médias ont manqué à l’obligation qui est la leur d’éduquer et d’éclairer les masses. Dans de nombreuses instances gouvernementales on connaît beaucoup de choses que l’on dissimule au public. En premier lieu l’innocuité des ovnis et de leurs occupants, même lorsqu’elle est connue, n’est jamais affirmée. Bien au contraire tout ce qui les concerne, bien qu’enveloppé d’un vague mystère, est présenté sous l’angle de la menace.
 
Les gens qui détiennent le pouvoir et contrôlent les populations savent que si ces dernières connaissaient la véritable nature du phénomène ovni et comprenaient que les vaisseaux spatiaux viennent de civilisations beaucoup plus avancées que la nôtre, elles cesseraient d’accepter dans un silence passif les conditions qui prévalent sur Terre. Elles exigeraient que leurs leaders invitent les visiteurs de l’espace à atterrir au grand jour pour nous enseigner un art de vivre qui nous mène à un accomplissement semblable au leur.
 
Le moment où cela se produira n’est pas si éloigné. Nous approchons d’une époque où la véritable nature de la vie sur les planètes autres que la Terre sera connue de tous. Où les hommes commenceront à considérer le système solaire comme un tout formé de planètes à divers degrés d’évolution, mais qui établissent entre elles des relations de coopération dans le but de réaliser le plan du Logos solaire, tout en s’entraidant et se soutenant les unes les autres sur ce sentier.
 

Cette traduction est celle publiée dans l’ouvrage Un Maître parle (Partage Publication, 2007), et non celle figurant originellement dans la revue Partage international.






Haut de pageHaut de page

ACCUEIL | DECOUVRIR | MAITREYABENJAMIN CREMEACTUALITE | AGENDAREVUE PARTAGE INTERNATIONAL | RECHERCHE | CONTACT | QUI SOMMES-NOUS

Copyright © 2005 Partage International. Tous droits reservés.
Grande conference Paris mars 2017
Grande conference Bruxelles octobre 2017