DECOUVRIR
  Présentation
  Maitreya
  Benjamin Creme
  Signes des temps
  Méditation
  Pour les médias
  Qui sommes-nous ?

ACTUALITE
  Évènements
  Communiqués
  Agenda

REVUE PARTAGE
  Présentation
  Dernier numéro
  Articles du Maître
  Archives

APPROFONDIR
  Question/Réponse
  Défis de l'humanité
  Spiritualité
  Livres
  Audio / Vidéo

     Commandes/Dons
     Autres langues
     Plan du site
     Contact

Radio Partage

Abonnement à notre
lettre d'information
 
 Page précédente   Page suivante

Accueil > Revue Partage > Articles du Maître

La Terre-Mère

Partage International Juin 2001 - N° 154

par le Maître –

par l'entremise de Benjamin Creme

Quoi que l’on puisse en penser, la situation du monde s’améliore. En dépit des nuages menaçants qui, de temps à autre, passent sur la planète, la tendance générale des événements porte à l’optimisme. Pour prendre la mesure de cette évolution positive, dont il ne transparaît que peu de chose pour l’humanité, il faut disposer des nombreuses méthodes que la Hiérarchie est la seule à connaître.

Il subsiste toutefois de graves sujets de préoccupation, que l’homme ne saurait ignorer sans risques. Le principal a trait à l’environnement, que les hommes – ils doivent le savoir – dégradent chaque jour davantage. Cette destruction de la nature menace maintenant le bien-être de tous, et ne présage rien de bon pour les générations à venir. La pollution de la planète atteint désormais des proportions inquiétantes, au point de représenter une menace pour la vie elle-même. Le système immunitaire de l’homme s’en trouve affaibli, et l’on voit réapparaître des maladies qu’on aurait pu croire à jamais vaincues.

La munificence de la nature

Les hommes doivent prendre conscience de leur responsabilité envers la planète sur laquelle ils vivent. Ils doivent comprendre qu’ils sont les régisseurs d’un organisme puissant mais vulnérable, et qu’il leur appartient de le protéger. Il en est peu aujourd’hui qui peuvent affirmer agir ainsi. Au contraire, faisant peu de cas de la munificence de la nature, la plupart se livrent au pillage de ses dons, indifférents aux lendemains comme aux besoins de leurs enfants. Il est vrai que beaucoup commencent à peine à en prendre conscience, mais tant que ce problème n’est pas devenu la préoccupation de tous et ne fait pas l’objet de mesures globales, on ne peut espérer de véritables progrès ni un réel changement de direction.

Soyez certains que Maitreya n’est pas sans se soucier des dangers auxquels s’expose l’humanité si elle persiste à ignorer l’urgence de la situation. Il exhortera tous les hommes à œuvrer pour la restauration de la planète et montrera la voie d’une vie plus simple et plus heureuse.

Une fois sa santé retrouvée, la planète continuera de faire profiter de ses bienfaits tous ceux qui l’aiment et la respectent. Les élémentaux des règnes inférieurs connaissent bien leur tâche ; quand ils ne seront plus soumis à l’influence des désordres de la pensée humaine, ces constructeurs industrieux sauront créer, dans l’harmonie, un monde nouveau et meilleur.

Quand les hommes sauront voir en la nature la grande Mère de tous, ils lui rendront hommage et la vénéreront. Alors, elle leur révélera ses secrets et ses lois. Armés de cette connaissance nouvelle, les hommes se manifesteront en vérité en tant que dieux.

L'homme est un creuset

L’homme est un creuset dans lequel se crée un Etre nouveau. Dans le feu de l’expérience, il apprend petit à petit les voies de Dieu. Peut-être ses premiers pas sont-ils lents et difficiles, mais avec le temps son progrès se fera plus rapide. De révélation en révélation, sa conscience s’élargira, sa connaissance et sa créativité ne cesseront de s’accroître, et il apparaîtra au grand jour en tant que fils de Dieu.

Il lui faut commencer par s’apercevoir des dangers de la situation présente. Les choses sont bien avancées, et nombreux sont ceux qui cherchent à susciter un changement de cap au plan mondial. Comme tant d’autres choses, un tel changement nécessite une réorientation des grandes nations – principales responsables de la pollution de la planète.

Maitreya prendra part au débat à venir ; il y présentera ses vues, étayées par une connaissance séculaire, et se fera le porte-parole de ceux qui n’ont pas voix au chapitre et souffrent en silence.
 


Cette traduction est celle publiée dans l’ouvrage Un Maître parle (Partage Publication, 2007), et non celle figurant originellement dans la revue Partage international.






Haut de pageHaut de page

ACCUEIL | DECOUVRIR | MAITREYABENJAMIN CREMEACTUALITE | AGENDAREVUE PARTAGE INTERNATIONAL | RECHERCHE | CONTACT

| QUI SOMMES-NOUS

Copyright © 2005 Partage International. Tous droits reservés.
Grande conference Paris mars 2017
Grande conference Bruxelles octobre 2017