DECOUVRIR
  Présentation
  Maitreya
  Benjamin Creme
  Signes des temps
  Méditation
  Pour les médias
  Qui sommes-nous ?

ACTUALITE
  Évènements
  Communiqués
  Agenda

REVUE PARTAGE
  Présentation
  Dernier numéro
  Articles du Maître
  Archives

APPROFONDIR
  Question/Réponse
  Défis de l'humanité
  Spiritualité
  Livres
  Audio / Vidéo

     Commandes/Dons
     Autres langues
     Plan du site
     Contact

Radio Partage

Abonnement à notre
lettre d'information
 
 Page précédente   Page suivante

Accueil > Revue Partage > Articles du Maître

Aujourd’hui, le monde est un

Partage International Septembre 1998 - N° 121

par le Maître –

par l'entremise de Benjamin Creme

Maitreya se tient prêt à émerger. Les événements survenus récemment dans les « casinos de la spéculation », en Orient et en Occident, confortent les espoirs de le voir s’adresser bientôt à l’humanité. Les économies d’Amérique et d’Europe ne sauraient résister longtemps à la contagion qui a mis les nations asiatiques à genoux. Aujourd’hui, le monde est un ; lentement et douloureusement, les nations prennent conscience de ce fait.

Cela dit, il ne fait aucun doute que les grandes puissances occidentales feront l’impossible pour tenter d’assurer leur propre survie. Comme toujours, l’intérêt particulier sera de mise, et l’on verra même disparaître tout semblant d’altruisme dans les réactions suscitées par la crise mondiale. Pourtant, tout est aujourd’hui si étroitement lié dans l’économie globalisée, si nombreux et si étendus sont les investissements de chacun dans les structures industrielles et financières de tous, que bientôt ces structures, déjà ébranlées, s’effondreront complètement, laissant le monde prêt pour le renouveau.

Les pirates de la finance

Maitreya aura pour tâche d’encourager l’acceptation d’une approche nouvelle. Il exhortera les nations à reconnaître que seul le partage peut résoudre leurs problèmes, et que sans partage et justice, la paix leur échappera toujours.

A jamais révolu doit être le règne des pirates de la finance, avec leur souverain mépris du droit des autres. Jamais plus les entreprises les plus puissantes ne doivent faire de l’exploitation des multitudes la source de leur enrichissement comme si telle était la norme des relations économiques.

Quand Maitreya prendra la parole, ce sera pour dénoncer ces maux de la société actuelle et pour lancer un appel au changement. Avec l’effondrement des marchés boursiers, les hommes prendront conscience que la maladie de la spéculation détruit la substance même de leur vie.

Un nouveau réalisme

Ainsi Maitreya deviendra-t-il une figure centrale de la période à venir. Ainsi les hommes trouveront-ils en lui un leader dans le domaine des idées et un porte-parole pour les opprimés, ainsi s’éveilleront-ils à la lumière ­nouvelle qu’il apporte dans ses enseignements – la lumière de la sagesse et de la vérité.

Peut-être, dans un premier temps, les hommes douteront-ils de la valeur pratique des projets de Maitreya, mais avec le temps ils verront que nulle autre approche ne peut soulager la pauvreté et la souffrance dont la moitié du monde est accablée. L’effondrement des marchés boursiers marquera la fin d’une ère de déchaînement des cupidités, et un nouveau réalisme remplacera le chaos actuel. De toutes parts, hommes et femmes se rallieront à Maitreya, plus stimulés que jamais dans leur aspiration, et le cœur embrasé par l’opportunité de servir la plus noble des causes : rien moins que la recréation du monde.

Bientôt, l’appel retentira : Partagez et sauvez le monde ! Seule la justice nous apportera la paix ! Les hommes, partout, sont frères !


Cette traduction est celle publiée dans l’ouvrage Un Maître parle (Partage Publication, 2007), et non celle figurant originellement dans la revue Partage international.






Haut de pageHaut de page

ACCUEIL | DECOUVRIR

 | MAITREYABENJAMIN CREMEACTUALITE | AGENDAREVUE PARTAGE INTERNATIONAL | RECHERCHE | CONTACT | QUI SOMMES-NOUS

Copyright © 2005 Partage International. Tous droits reservés.
Grande conference Paris mars 2017