DECOUVRIR
  Présentation
  Maitreya
  Benjamin Creme
  Signes des temps
  Méditation
  Pour les médias
  Qui sommes-nous ?

ACTUALITE
  Évènements
  Communiqués
  Agenda

REVUE PARTAGE
  Présentation
  Dernier numéro
  Articles du Maître
  Archives

APPROFONDIR
  Question/Réponse
  Défis de l'humanité
  Spiritualité
  Livres
  Audio / Vidéo

     Commandes/Dons
     Autres langues
     Plan du site
     Contact

Radio Partage

Abonnement à notre
lettre d'information
 
 Page précédente   Page suivante

Accueil > Revue Partage > Articles du Maître

Une époque sans pareille

Partage International Septembre 1997 - N° 109

par le Maître –

par l'entremise de Benjamin Creme
 
En temps ordinaire, les changements, quand il y en a, tendent à s’opérer lentement. Il faut à l’humanité beaucoup de temps pour prendre en considération toutes les manifestations de changement possibles qui lui sont présentées, les évaluer, et réagir. Ainsi en était-il dans le passé, et l’on peut s’attendre qu’il en soit toujours ainsi dans l’avenir.
 
L’époque que nous traversons, toutefois, n’a rien d’une période ordinaire. C’est ainsi qu’aujourd’hui la vitesse des changements va croissant, au point d’excéder dans une large mesure les capacités de réponse et de compréhension de nombreux hommes. A la dérive et sans repères dans la tempête, ils cherchent à se cramponner aux vieilles certitudes qui, aujourd’hui hélas, les abandonnent de plus en plus à leur désespoir et à leur solitude.
 
Pour beaucoup, cette époque est marquée par une peur et une confusion extrêmes. Rien ne semble pouvoir calmer leur appréhension, leur crainte de voir survenir l’Armageddon et la destruction de l’humanité, leur angoisse que le tournant du millénaire n’annonce la fin de toute forme de vie connue des hommes, et qu’il ne reste plus qu’à se préparer pour la « fin des temps ».
 
La régénération de la Terre
 
Une telle vision des choses est aujourd’hui si répandue qu’il appartient à ceux qui savent qu’il en ira autrement de lever la voix à l’encontre de ces formes-pensées destructrices et de propager, au contraire, l’espoir d’une vie meilleure pour tous.
 
Qu’une telle vie attende les hommes, cela est hors de doute. Maitreya et son groupe ont fait vœu de contribuer, de toutes les façons possibles, aux progrès futurs de l’humanité ; tout ce qu’autorise la Loi sera offert aux hommes – qui ne peuvent imaginer les dons qui leur sont réservés.
 
Plus rapidement que beaucoup ne l’imaginent, le Grand Seigneur apparaîtra devant le monde et, s’offrant à tous par le service, il posera les fondements d’une civilisation nouvelle ; dès lors, chacun connaîtra sa valeur propre et lui donnera expression, chacun considérera son frère comme lui-même, et aura pour but d’établir une paix véritable et durable.
 
Ainsi en sera-t-il. Ainsi une nouvelle approche de la vie, pleine de passion et d’enthousiasme, remplacera-t-elle le cynisme et la méfiance actuels. N’ayez nulle crainte, la Terre n’est ni condamnée, ni sur le point de s’anéantir dans le chaos. Au contraire, des projets s’élaborent en vue de sa régénération et de celle de tous ses royaumes.
 
L'homme triomphera
 
Bientôt, les hommes sauront que la période actuelle est sans précédent. Jamais, dans la longue histoire de l’homme, ne lui avait été présentée l’opportunité de réaliser des progrès aussi rapides. Saisissez donc l’occasion que vous présente cette époque sans pareille, reconnaissez en elle une divine bénédiction et avancez courageusement vers l’avenir. Allez en confiance, car celui qui tient ces propos connaît le Plan et attend calmement que l’humanité l’amène à manifestation. Votre Frère aîné sait que l’homme triomphera.
 

 
Cette traduction est celle publiée dans l’ouvrage Un Maître parle (Partage Publication, 2007), et non celle figurant originellement dans la revue Partage international.






Haut de pageHaut de page

ACCUEIL | DECOUVRIR | MAITREYA

BENJAMIN CREMEACTUALITE | AGENDAREVUE PARTAGE INTERNATIONAL | RECHERCHE | CONTACT | QUI SOMMES-NOUS

Copyright © 2005 Partage International. Tous droits reservés.
Grande conference Paris mars 2017