DECOUVRIR
  Présentation
  Maitreya
  Benjamin Creme
  Signes des temps
  Méditation
  Pour les médias
  Qui sommes-nous ?

ACTUALITE
  Évènements
  Communiqués
  Agenda

REVUE PARTAGE
  Présentation
  Dernier numéro
  Articles du Maître
  Archives

APPROFONDIR
  Question/Réponse
  Défis de l'humanité
  Spiritualité
  Livres
  Audio / Vidéo

     Commandes/Dons
     Autres langues
     Plan du site
     Contact

Radio Partage

Abonnement à notre
lettre d'information
 
 Page précédente   Page suivante

Accueil > Revue Partage > année 1996

Extraits de la revue
Partage international

Octobre 1996 - N° 98

Ceci est une version abrégée de la revue Partage international, version française du magazine Share International.

© Share International/Partage international, Tous droits réservés.
La reproduction de ces articles est autorisée dans des revues, journaux ou bulletins, sous réserve d'en mentionner la source (Partage international) et d'en adresser coupure à : Partage international, BP 242, 42014 Saint-Etienne cedex 2.

Pour recevoir notre lettre d'information mensuelle et rester informé de la mise en ligne des dernières parutions :

 

La revue existe grâce à ses abonnés, pour soutenir sa parution et la diffusion de ses informations, cliquez ici.





Sommaire


  • L'article du Maître



  • Point de vue
    • Les risques de l'élargissement de l'Otan par Mark Sommer


  • Signes des temps


  • Tendances


  • Les priorités de Maitreya


  • Faits et prévisions


  • Citation


  • Courrier des lecteurs


  • Esotérisme




L'article du Maître

Home Coopération, un mot-clé

par le Maître –

par l'entremise de Benjamin Creme

A l’approche de cette fin de siècle, nombreux sont ceux qui abordent l’événement dans l’inquiétude et dans la crainte. Pressentant qu’un tel tournant, comme le veut la tradition, sera marqué du sceau du changement, c’est avec les pires appréhensions qu’ils le voient se profiler à l’horizon.

Leur anxiété révèle, il faut le dire, une profonde myopie. Que des changements soient en cours ou sur le point de se produire ne fait aucun doute – de puissantes forces de transformation exercent leur influence à tous niveaux et en tous domaines. Pourtant, l’avenir qui attend l’humanité ne ressemblera en rien au chaos et aux cataclysmes qu’on nous annonce si souvent.

Ce n’est que pas à pas que les formes nouvelles, lorsqu’elles recevront l’assentiment des hommes, donneront à toutes les sociétés du monde un visage différent. Ce n’est que progressivement que, sur le tissu d’un passé en décomposition, viendront s’imprimer les motifs du futur. Quand les hommes percevront la logique du changement, quand ils en ressentiront les bienfaits, le rythme des transformations ira s’amplifiant, et ce crescendo gagnera tous les domaines de la vie, conduisant à la naissance d’un monde nouveau. Ainsi en sera-t-il. Ainsi la promesse de l’avenir triomphera-t-elle de l’inertie du passé.

Une nouvelle approche de la vie

Pour rendre cela possible, nous, qui sommes vos Frères aînés, avons pris la décision de venir travailler au grand jour parmi les hommes. Ce processus est maintenant bien amorcé, et depuis plusieurs années déjà notre Fraternité œuvre parmi vous. Bientôt, vous verrez les résultats du travail que nous accomplissons en préparant nos disciples à servir. Bientôt ces disciples émergeront, et ils traceront les contours d’une nouvelle approche de la vie, dans la paix, à l’échelle de la planète.

Développer la coopération

C’est la coopération qui en fournit la clé. L’actuelle compétition, si elle devait continuer à se développer sans entraves, finirait par conduire à la destruction. Vous verrez donc se dresser partout l’étendard de la coopération, qui inspirera aux hommes le travail par lequel, ensemble, ils restaureront notre monde. Seule la coopération peut résoudre les problèmes des hommes, si multiples et si complexes qu’ils soient ; seule la coopération peut guérir les blessures anciennes, mais encore sensibles, que les hommes se sont infligées les uns aux autres ; la coopération, et elle seule, assurera aux hommes un avenir pacifique et équilibré, acceptable pour tous.

Bientôt, Maitreya lui-même se joindra au concert des demandes de changement. Bientôt, le monde se rendra compte qu’une ère nouvelle a commencé : l’ère du partage, de la justice et de la paix. Bientôt, la voix de Maitreya retentira à travers le monde : « Partagez, et entrez dans l’harmonie » ; « Partagez, et connaissez le but de la vie » ; « Partagez, et garantissez un avenir à tous. » Ainsi parlera-t-il, ainsi lancera-t-il son appel.

Coopérez et vérifiez le bien-fondé de son message. Travaillez ensemble au bien-être de tous, et connaissez le rayonnement de son amour.


Cette traduction est celle publiée dans l’ouvrage Un Maître parle (Partage Publication, 2007), et non celle figurant originellement dans la revue Partage international.





Home Paix mondiale et journée de prière

La femme bison blanc qui a promis de revenir

par Bette Stockbauer

Grey Horn Butte (la Tour du diable), dans les Black Hills du Wyoming, revêt une importance toute particulière pour les Indiens Sioux Lakota, car c'est à proximité de cet immense piton rocheux que les enseignements rituels de leur religion ont été transmis. Leurs légendes parlent d'une figure messianique, venue à une époque où leur peuple endurait de grandes souffrances. On l'appelle la femme bison blanc. Elle avait apporté un calumet en os de bison taillé. Lorsqu'elle remit le calumet aux Indiens, elle déclara que ce serait pour eux un moyen de prier Dieu, de lui demander de l'aide en cas de difficulté, de le remercier et de le louer. Elle leur enseigna sept rituels encore pratiqués de nos jours. Elle leur fit découvrir une nouvelle forme de relation avec le monde de l'esprit.

La légende raconte qu'avant de partir, cette femme wakan (sainte) leur promit de revenir. En partant, elle se transforma en bison, qui changea quatre fois de couleur : rouge, noir, jaune et blanc, couleurs représentant les races humaines. La naissance de quatre bisons blancs, survenue récemment, symbolise pour les Indiens le retour de la femme bison blanc (Lire encadré page 9). Ils déclarent qu'elle est venue pour unir les races et aider à guérir la Terre.

Tout au long des générations, le calumet originel fut confié à la garde d'une personne digne de respect. Arvol Looking Horse, guide spirituel sioux Lakota, est le 19e gardien du calumet. Sa fonction consiste à être le gardien de la Terre Mère, à lui apporter honneur et respect en perpétuant les cérémonies traditionnelles de ses ancêtres.

Le 21 juin 1996, 3 000 personnes se sont rassemblées à Grey Horn Butte afin de prier pour la paix mondiale et la guérison de la Terre. Cette journée mondiale de prière pour la paix fut inspirée par Arvol Looking Horse. Pour la préparer, il a contacté des leaders mondiaux et des groupes indigènes de tous les continents, leur demandant de prier, en même temps, dans leurs lieux sacrés.

A. Looking Horse a déclaré : « Selon les guides spirituels et les Aînés […] les « signes » dont parlent les prophéties des Indiens sont apparus. Ces prophéties nous disent qu'il est temps de réparer l'anneau sacré et de commencer à guérir le monde en travaillant pour la paix et l'harmonie […]. La naissance du bison blanc nous indique que nous sommes à l'heure d'une décision irrévocable : soit rétablir l'équilibre, soit faire face à un désastre mondial. Il est de notre devoir de revenir aux lieux sacrés et de prier pour la paix mondiale. Si nous ne le faisons pas, nos enfants connaîtront la souffrance. »

Pour certains de ceux qui étaient rassemblés au solstice d'été, le voyage avait commencé le 3 mai à Wahpeton, Saskatchewan, au Canada, où 80 éclaireurs avaient entamé un voyage de 1 200 km en direction du Wyoming, appelé le Voyage de l'Unité. Son but était de réunir les tribus qui avaient été déchirées par les frontières artificielles, la perte d'identité culturelle et les désaccords internes.

Les gardiens qui ont la responsabilité de veiller sur les objets sacrés de leur religion se trouvaient parmi ceux qui entreprirent le voyage. Le long du trajet, plusieurs cérémonies se sont déroulées dans des lieux sacrés.

La cérémonie

Le jour de la cérémonie, des personnes appartenant à de nombreuses cultures et nationalités différentes se rassemblèrent en cercle autour des objets sacrés. Arvol Looking Horse entraîna les éclaireurs dans un rite préliminaire, la danse du bison blanc.

Un Aîné de la tribu, portant un masque poilu de bison, entra d'abord pour bénir le sol sacré. Le chanunpa, le calumet de cérémonie, fut offert à Tunkashila, le Père Esprit. On prononça des prières dans les quatre directions, vers la Terre et le ciel. Les chants rituels devinrent envoûtants, les paroles tournoyant autour du refrain modulé par les femmes indiennes. La noble princesse tibétaine de Kartze Ozang récita une prière au Cheval blanc. Elle mêla les noms tibétains de Padmasambhava et d'Avalokitesvara à ceux des divinités indiennes. On pu entendre de temps à autre le cri perçant d'un faucon, ou voir un aigle voler dans le vent. A la fin, tous les participants furent invités à offrir leurs prières individuelles, leurs demandes personnelles au monde de l'esprit. Après le rituel, un micro fut mis à disposition pendant plus de deux heures pour qui voulait partager un chant, une pensée ou une prière.

Arvol Looking Horse, avec un profond respect, prit le micro pour une brève allocution et s'adressa ainsi à l'assemblée :

« Aujourd'hui, nous nous sommes réunis non pas pour parler, mais pour prier. Ceci est un rassemblement, en vue de guérir le monde, car personne ne pourra y parvenir isolément. Aujourd'hui, peu importe ce en quoi nous croyons ni d'où nous venons, nos prières doivent s'unir. Nous avons besoin les uns des autres.

« Aujourd'hui, le message de paix doit être délivré. J'ai prié avec de nombreux leaders mondiaux pour la paix sur notre Mère, la Terre, et je sais que beaucoup de personnes de bonne volonté sont venues ici, aujourd'hui, des personnes dont le cœur et l'esprit sont remplis de bonté.

« Aujourd'hui, nous nous réunissons, en toute conscience et connaissance, sur nos sites sacrés. Nous savons que l'énergie sacrée est présente dans des lieux sacrés où des gens ont prié pendant des générations. Aujourd'hui, beaucoup ont ressenti cette énergie. Si nous prions du fond du cœur et avec respect, alors commence la guérison : cela s'appelle la loi naturelle, le don de vie que le Grand Esprit nous a montré. Cette loi rétablira l'équilibre à sa propre manière.

« Nous nous souvenons des histoires racontées par nos ancêtres, elles vont accompagner nos enfants dans les générations à venir. Il ne tient qu'à nous de transmettre le message. Nombre de prophéties émises il y a cent ans se réalisent actuellement. C'est parce que nous connaissons le pouvoir des prophéties que nous avons organisé cette rencontre. Crasy Horse (Cheval fou) avait prédit qu'au cours de la septième génération, de nombreux chevaux de différentes couleurs se rassembleraient dans un endroit sacré. Black Elk (Elan noir) avait prédit qu'au cours de la septième génération, l'anneau sacré serait réparé.

« Nous essayons de communiquer ce savoir de nos ancêtres, car nous sommes aujourd'hui dans la septième génération et nous tournons une page de notre histoire. Déjà, des signes nous le montrent : notamment la naissance du bison blanc. Aujourd'hui, les gens sont envahis par la colère, la haine, la jalousie et la confusion. Ils portent le fardeau de tant de souffrances qu'ils sont agressifs. Mais des cérémonies comme celle-ci guériront cette souffrance et nous montreront comment trouver la paix intérieure.

« Nous devons communiquer le message de respect et d'honneur à toutes les nations de la Terre, transmettre ce message de paix et de non-violence. Nos familles souffrent, nos enfants souffrent, mais les prières pour la paix peuvent atteindre toutes les nations. Aujourd'hui, nous prions afin que, sur toute la Terre, chacun puisse trouver l'équilibre dans sa vie. A partir d'aujourd'hui, nous espérons voir des changements dans le monde. »


Le bison blanc : un heureux présage

En 1933, un bison blanc est né au Colorado, et en 1994, un autre, appelé Miracle, dans le Wisconsin, à Janesville, dans le ranch de Dave et Valerie Heider. Des milliers de personnes de différentes croyances sont venues voir Miracle, montrant ainsi que sa naissance est un appel aux hommes de toutes les races afin qu'ils s'unissent pour guérir la Terre et résoudre leurs problèmes réciproques.

Le 9 mai de cette année, un bison blanc argenté appelé Medecine Wheel est né dans le ranch de Joe Merrival, dans la réserve de Pine Ridge, au Dakota du Sud. Un autre bison blanc, Rainbow, est né dans le même troupeau le 27 avril et est mort de dysenterie 25 heures plus tard.

Le naissance d'un bison blanc est considérée par les Indiens d'Amérique comme le plus significatif des signes prophétiques, l'équivalent des statues qui pleurent, des icones qui saignent ou des croix de lumière, signes qui se répandent dans le monde chrétien. Tout comme les chrétiens considèrent ces signes comme un renouveau de la relation continue existant entre Dieu et l'humanité, les Indiens considèrent le bison blanc comme le signe qu'il est temps de commencer à réparer l'anneau de la vie.

Ces récentes naissances ont été entourées de controverses. Certains ont suggéré qu'il ne s'agissait pas d'un véritable bison, mais d'un croisement entre bœuf et bison. D'autres ont accusé Joe Merrival de manipulation génétique. La probabilité de naissance d'un bison blanc est estimée à une sur 6 à 10 millions. En réponse à tout cela, il affirme qu'une parenté mixte est peu probable et qu'il n'a effectué aucune sorte de manipulation génétique.

Joe Merrival, qui descend des sioux Oglala, pense que la naissance de Medecine Wheel est une bénédiction qu'il faut utiliser pour essayer d'aider le plus de gens possible. Son fils Darrin, quant à lui, considère que le bison blanc nous a été envoyé pour unifier la nation.

James Dubray, guérisseur, a déclaré : « Ce sont nos jeunes qui en ont le plus besoin. Il ont besoin d'espoir. Ils ont besoin d'un avenir. Et ceci les aidera. Cet endroit a été choisi comme point de départ du processus de guérison. »

Floyd Hand Looks For Buffalo, un guérisseur Oglala, a fait le commentaire suivant : « Voici un homme, un pauvre fermier, qui a été bon envers les animaux durant toute sa vie, et maintenant un bison blanc naît ici. C'est un présage et les présages se produisent toujours dans les endroits les plus inattendus, parmi les gens les plus pauvres. Il existe d'heureux présages, il suffit d'y prêter attention. Pour nous, ceci représente quelque chose comme voir Jésus dans la crèche. »

Lorsqu'on lui a demandé si la naissance du dernier bison blanc était un signe, Benjamin Creme a répondu : « Oui, certainement, c'est un signe. Les naissances importantes sont les deux dernières. Elles sont dues à l'influence des Maîtres. »


Home Découverte de manuscrits bouddhistes gravés sur de l'écorce

Source : Newsdesk, BBC World Service, G.-B.

A la Librairie nationale britannique, à Londres, des chercheurs ont entrepris la traduction de fragments de manuscrits bouddhistes qui, selon eux, auraient une portée comparable, en termes religieux, aux manuscrits de la mer Morte.

Ces manuscrits, qui datent du premier siècle de notre ère, son probablement les textes les plus anciens que l'on connaisse sur le Bouddha, qui a vécu 500 ans plus tôt.

Gravés sur des fragments d'écorce, ils auraient été découverts en Afghanistan et ont été acquis par la Librairie nationale britannique, il y a près de deux ans. On pense que ces textes ont appartenu à une ancienne secte religieuse située dans ce qui est aujourd'hui le nord du Pakistan, un des principaux centres du Bouddhisme dans les temps anciens.




Home Des formations géométriques dans les champs

Des ovnis observés à proximité de formations géométriques aux Pays-Bas

Algemeen Dagblad ; Het Parool, Pays-Bas

La Fondation Dutch Skepsis à Amsterdam étudie actuellement le cas de plusieurs ovnis aperçus sur l'île de Voorne (en Zélande). Une dizaine d'habitants de la petite ville de Brielle et des environs ont vu de mystérieuses boules de lumière dans le ciel pendant plusieurs jours, en août dernier. Cette nouvelle s'est répandue suite à la découverte de nouvelles formations géométriques dans des champs de céréales de la région et dans d'autres parties des Pays-Bas. Quarante neuf formations ont été recensées depuis le début de l'année 1996, généralement considérée comme « très bonne », des milliers de formations d'une beauté et d'une complexité jamais vues étant apparues à travers le monde.




Home « Lorsque Dieu embrasse la Terre »

Source : Watertown Public Opinion ; Water Argus Leader, Dakota du Sud

 Plusieurs formations ont été découvertes cet été dans l'Ouest américain, dans les Etats du Nord et du Sud Dakota, dans l'Ohio et le Nebraska. Des chercheurs d'ovnis ont trouvé près de Watertown, au Dakota du Sud, une formation qu'ils ont qualifiée de plus grande et plus élaborée jamais découverte aux Etats-Unis. Un pictogramme complexe, large de 50 m et représentant un vaste cercle traversé par des lignes droites reliées par des demi-cercles plus petits, est apparu dans le champ de blé de Gaylord Bohn : « Le dessin couvrait presque un acre de mon champ de blé. Ce n'était certainement pas l'œuvre de quelque enfant, car cela aurait demandé un énorme travail. » Les journaux locaux ont cité plusieurs personnes prétendant qu'il ne pouvait s'agir que d'un canular. Mais d'autres sont restés perplexes devant l'absence de toutes traces ou empreintes de pas conduisant à la zone en question ou en provenant.

Une formation presque identique avait été découverte deux semaines auparavant dans le Nebraska. Un dessin différent fut découvert le même jour que celui de G. Bohn, dans une autre plantation du Dakota du Sud. Un fermier a déclaré qu'il était « certain d'avoir vu des empreintes qui pourraient être les traces de l'atterrissage d'un ovni. » Un autre observateur a déclaré que ces dessins sont mis dans un champ « lorsque Dieu embrasse la Terre ».




Home Formations en Autriche

De nouvelles formations sont apparues en juillet 1996 dans des champs de céréales en Autriche. L'une de ces formations se trouve à proximité du village de Flandorf, à environ 20 km au nord de Vienne. Elle a été découverte tôt le matin du 19 juillet. Un chasseur se trouvait sur place la veille au soir vers 22 heures, et il est certain qu'il n'y avait encore rien de particulier au moment où il est parti. La formation a été découverte par une autre personne, à 7 heures le lendemain matin, attirant rapidement de très nombreux visiteurs. Quelques semaines auparavant, une autre formation avait été repérée dans le nord-est de l'Autriche.




Home Maurice Strong a reçu le prix U Thant pour la paix

Source : The Earth Times, Etats-Unis

L'instructeur spirituel Sri Chinmoy a remis le prix U Thant pour la paix à Maurice Strong, écologiste canadien et ancien sous-secrétaire général des Nations unies, pour « l'engagement de toute une vie envers les idéaux élevés des Nations unies. » Sri Chinmoy a déclaré à propos de M. Strong : « Vous avez, de manière convaincante, exprimé une grande vérité, selon laquelle unir l'humanité pour la cause de la préservation de notre mère la Terre n'est pas seulement bon, gentil et nécessaire, mais également concret, avantageux et fructueux. »

Ce prix U Thant, nom du troisième Secrétaire général des Nations unies, est attribué à ceux qui ont servi la cause d'une paix universelle. Parmi les précédents lauréats, se trouvent le président d'Afrique du Sud, Nelson Mandela, l'archevêque Desmond Tutu et l'ex-président soviétique, Mikhaïl Gorbatchev.




Home Un budget réformateur en Inde

Source : BBC Radio 5, Grande-Bretagne

Le nouveau ministre des Finances indien a mis en place un budget qui devrait plaire à la fois à ses alliés de la Gauche au sein de la Coalition gouvernementale, au parti précédemment au pouvoir (le parti du Congrès), ainsi qu'aux industriels du pays. Il s'agit pourtant d'un budget favorable aux plus défavorisés. Il maintient des subventions sur le riz et sur d'autres aliments de base et introduit de nouvelles mesures pour venir en aide aux fermiers. Ces derniers bénéficieront d'une remise de 30 % sur l'achat d'un tracteur et des fonds importants seront consacrés à des projets d'irrigation. Ces mesures aideront les villages des campagnes indiennes, où se trouve la plupart de la population.

Un développement important des infrastructures est également prévu – constructions de routes, de chemins de fer, de ports et de centrales électriques – ainsi qu'un allégement des restrictions existantes concernant l'achat de parts dans les sociétés indiennes par les investisseurs étrangers.





Signes des temps

Home Des divinités apparaissent à des Indiens d'Amérique

Source : Dallas Morning News, Etats-Unis

Selon un article du Dallas Morning News, « un regain d'attrait pour la spiritualité s'est développé en territoire navajo, après qu'on ait annoncé que des divinités étaient apparues, en mai dernier, à deux femmes respectées de la tribu ». Depuis cet événement, des milliers de Navajos se sont rendus à Rocky Ridge, en Arizona, pour prier et laisser des offrandes à l'endroit où Sarah Begay et sa mère de 96 ans, Irene Yazzie, ont eu leur expérience.

Toujours selon le Dallas Morning News, « d'après les membres de la tribu qui se sont rendus sur place, les deux femmes se trouvaient chez elle lorsqu'un bruit de tonnerre venant de nulle part les a poussées à aller ouvrir la porte d'entrée pour voir ce dont il s'agissait. D'après leur témoignage, elles trouvèrent alors, se tenant devant elles, deux anciens esprits navajos masculins. »

« La fille [Mme Begay] a subi un état de choc. Elle ne pouvait plus bouger », a déclaré Karen Abe, une femme navajo qui s'est rendue sur place et s'est entretenue avec la famille de Mme Begay. « Les divinités ont dit que les Navajos ne disaient plus leurs prières. »

D'après elle, « les esprits ont averti que le peuple navajo allait connaître des temps difficiles s'il perdait ses traditions. Les divinités auraient disparu aussi rapidement qu'elles étaient apparues. Mme Begay a dit qu'elles avaient laissé derrière elles des empreintes, ainsi qu'un jaillissement de pollen de maïs que les Navajos répandent traditionnellement sur le sol pendant certaines prières. Un sanctuaire a été placé à cet endroit, mais il ne reste aucune trace des empreintes ou de la poudre, a déclaré Mme Abe. »

L'article cite également un pasteur indien, le révérend Abe Jackson : « Je crois que certaines choses se produisent non seulement pour nous encourager, en tant que peuple indien, mais également pour maintenir l'espoir que notre héritage et notre culture ne soient pas perdus. »

Le Maître de Benjamin Creme a indiqué que ces deux « divinités » étaient des Maîtres qui vivent dans les montagnes Rocheuses


Home Une image de la Vierge apparaît en Australie

Source : Reuters ; Adelaide Advertiser, Australie

« L'image de la Vierge Marie apparue sur le mur de l'église anglicane de Yankalilla constitue un signe supplémentaire de l'arrivée d'un instructeur de l'envergure du Christ, venu pour unir toutes les religions », nous a déclaré hier un spécialiste des phénomènes religieux. Ainsi commence un article paru récemment dans l'Adelaide Advertiser, un journal du sud de l'Australie. Le « spécialiste » mentionné est membre d'un groupe de méditation de transmission d'Adelaïde.

Selon l'Agence Reuters : « Des pèlerins et des touristes affluent par milliers vers une petite église de campagne située dans le sud de l'Australie, après que le prêtre de la paroisse, ait décrit une image de la Vierge et de l'enfant Jésus apparue sur le devant de l'autel. » Andrew Neuter, prêtre de cette paroisse, a déclaré que l'image était devenue de plus en plus visible, depuis le jour où il l'avait remarquée pour la première fois, fin 1994. « Maintenant, tout le monde vient la voir : des sceptiques, des humanistes laïques, des athées, ceux qui doutent, ceux qui n'ont pas de temps à consacrer à l'église, et des fidèles. C'est devenu un sanctuaire public », a-t-il ajouté. Selon le révérend Neuter, l'image représente une femme ayant le regard dirigé vers l'endroit de l'église où sont conservées les hosties consacrées. En dehors de la paroisse, le phénomène n'avait reçu que très peu d'attention, jusqu'à ce qu'un article du révérend Neuter, paru dans un journal clérical, attire l'intérêt de médias importants. L'afflux du public a incité l'église à organiser un service hebdomadaire pour célébrer cette apparition.

L'évêque anglican du diocèse, Graham Walden, a déclaré que cette image ne semblait pas provenir de l'apparition de salpêtre ou de moisissure ; il pense que l'église pourrait être le siège de quelque chose d'authentique. « Si les gens reçoivent quelque chose comme venant de Dieu, alors cela vient de Dieu ; ils n'ont pas besoin d'un quelconque mécanisme accréditif », a-t-il ajouté.

On a aussi rapporté qu'une source est apparue en-dessous de l'église, depuis que l'image s'est formée.

Benjamin Creme ajoute : Cette image et l'eau sont créées par le Maître qui fut la Madone, il y a 2 000 ans. Les deux phénomènes, en particulier l'eau, seront à l'origine de guérisons « miraculeuses ».



Tendances

Home Fax et vidéos contre l'injustice

Source : Der Spiegel, Allemagne

Le musicien pop Peter Gabriel a l'intention d'utiliser les « armes les plus modernes », afin de rendre publiques les violations des droits de l'homme. En collaboration avec Peter Townsend, Bryan Adams, la société Reebook, des avocats et des militants des droits de l'homme, Peter Gabriel a lancé une initiative appelée « témoignage ». Leur objectif  : équiper des militants et des journalistes amateurs de fax et de camescopes.

Le projet commence déjà à produire ses fruits. CNN a diffusé un film d'amateur sur la prostitution des enfants en Birmanie ; des films sur des charniers au Rwanda ont été projetés dans des tribunaux de guerre, et un gouverneur mexicain a dû démissionner à cause d'une vidéo prouvant sa culpabilité dans le meurtre de 17 fermiers.




Home Utiliser les médias comme outil de médiation

Source : San Francisco Chronicle, E.-U.

 Utiliser la télévision comme moyen de médiation lors de conflits et comme moyen permettant de bâtir des sociétés libres constitue l'objectif visé par Internews, une association à but non lucratif fondée à San Francisco, il y a 14 ans. Internews a joué un rôle capital dans de nombreuses régions de l'ex-URSS en formant et en équipant de nombreux journalistes et stations de télévisions locales indépendantes, et en guidant leur développement par la création de réseaux régionaux et nationaux. Selon certains observateurs, c'est grâce aux stations de télévision russes soutenues par Internews que la propagande gouvernementale sur la Tchétchénie a pu être dénoncée et que les terribles images de la guerre ont pu être montrées aux téléspectateurs russes. Dans la bande de Gaza, Internews a commencé à former des journalistes de télévision et a obtenu une licence pour créer la première station de télévision éducative de la région.

David Hoffman, fondateur d'Internews, a indiqué récemment que des projets étaient à l'étude en Turquie, en Inde et au Pakistan, ainsi qu'aux Etats-Unis même, dont il estime qu'ils disposent des « médias les moins libres du monde ». Il a déclaré : « Nous voulons nous servir de la télévision pour mettre fin à la guerre ».




Home La télévision pour stopper la guerre

 Au cours de la récente session du Tribunal sur les crimes de guerre en Bosnie, qui s'est tenue à La Haye, aux Pays-Bas, une chaîne de télévision peu connue a diffusé le procès en direct, pendant huit heures par jour, en Bosnie, en Croatie et en Serbie, ainsi que dans la plupart des pays d'Europe.

Le procureur général du Tribunal, Richard Goldstone, a remercié les producteurs de cette chaîne. « Si la communauté internationale n'est pas mise au courant de ce que nous faisons ici, et en particulier, si les habitants des pays où se trouvent les victimes ne le savent pas, il n'y a pas de justification à ce que nous faisons. »




Home La Roumanie et la Hongrie signent un traité d'amitié

Source : Trouw, Pays-Bas

 Après des générations de conflits, la Roumanie et la Hongrie ont accepté de signer un traité d'amitié. Les préparatifs en vue de ce traité ont duré quatre ans. Les nationalistes des deux pays s'étaient violemment opposés à ce geste de réconciliation, mais ne purent finalement empêcher l'amélioration des relations. Un contentieux très ancien portait sur la situation de la minorité hongroise dans la province roumaine de Transylvanie. Cette question s'était trouvée au centre de plusieurs guerres entre les deux pays.




Home Des militantes pour la paix font jurisprudence

Source : The Guardian, Grande-Bretagne

En juillet dernier, l'acquittement de quatre militantes pour la paix comparaissant pour avoir provoqué des dommages évalués à plus de 1,5 millions de livres sterling sur un avion de combat, qu'elles avaient frappé à coups de marteau, aura fait jurisprudence en Grande-Bretagne. Ces femmes ont spontanément avoué s'être attaquées à cet appareil Hawk, à la base britannique de l'Aérospatiale de Preston, où il se trouvait avec 24 autres avions semblables, attendant d'être exporté vers l'Indonésie, où les militaires détiennent le pouvoir. Exprimé à la majorité, le verdict a approuvé le point de vue des défenseurs des protestataires, selon lequel l'exportation de cet avion bafouait totalement les condamnations répétées des Nations unies à l'encontre des attaques indonésiennes sur le Timor Oriental.

Les militantes ont fait valoir qu'elles avaient « une excuse légale pour désarmer le Hawk ZH955, car elles avaient utilisé une force raisonnable pour empêcher un crime ». Elles ont cité la législation britannique et internationale contre le génocide.

Trois des quatre femmes se sont présentées elles-mêmes devant la cour. Parmi les témoins cités par la défense se trouvaient des journalistes, des militants pour la paix, et des représentants des rebelles du Timor Oriental.




Home Les regrets de F. W. de Klerk

Source : The Times, The Daily Telegraph, G.-B.

 F.W. de Klerk, le dernier président blanc de l'Afrique du Sud (1989-1994), a présenté ses regrets pour les souffrances que l'Apartheid a infligées à des millions de personnes. Il a déclaré, devant la Commission pour la Vérité et la Réconciliation de l'Afrique du Sud au grand complet, que son parti « est tombé à genoux devant Dieu Tout-Puissant pour Le prier de lui pardonner... »

Bien que lui-même n'ait jamais autorisé d'abus, a-t-il assuré, il ne pouvait pas contrôler tous les agissements commis par des fonctionnaires subalternes, ni en être informé.

Bien que l'acte de contrition de M. de Klerk n'ait rien révélé de nouveau, l'archevêque Desmond Tutu, président de la Commission pour la Vérité, l'a félicité pour cette initiative.




Home De jeunes économistes contre la pensée libérale unique

Source : L'Evénement du Jeudi, France

La vague de grèves qui a sévi en France en décembre 1995 a inspiré un groupe de 170 jeunes universitaires à créer un mouvement afin de contrebalancer les dogmes de l'économie libérale actuelle. Les signataires de « l'appel contre la pensée unique » proposent des alternatives à la politique économique prédominante, et s'emploient notamment à remettre en cause les idées stéréotypées concernant les causes du chômage. Ils affirment que personne n'a encore pu prouver que le chômage en France est lié au coût élevé de la main d'œuvre. Depuis treize ans, avancent-ils, les manœuvres économiques visant à réduire le coût du travail on été un échec total.




Home Rassemblement des femmes turques en faveur de la paix

Source : IPS

 Des expériences communes de souffrance et de douleur ont engendré une solidarité naturelle, lorsque des femmes de la minorité turque kurde ont récemment rencontré à Istanbul des femmes d'autres régions du pays. Surmontant les barrières linguistique et culturelle, ces femmes ont témoigné et participé à des discussions sur l'établissement possible de la paix dans le sud-est de la Turquie, ravagé par des conflits séparatistes depuis plus d'une décennie. Ces réunions ont donné naissance à une campagne qui doit durer toute l'année, et aboutiront à une Conférence internationale des femmes, à laquelle des femmes originaires de régions touchées par la guerre à travers le monde seront invitées.

Beaucoup de femmes turques qui entendent rarement parler des violents conflits qui se déroulent dans le sud-est du pays, furent émues aux larmes en écoutant les femmes kurdes commencer leur témoignage en déclinant leur parenté avec des personnes bien-aimées perdues au cours de la guerre : « Je suis la mère de Biseng. » « Je suis la femme de Mahmut. » Une jeune femme kurde a déclaré que son mari avait disparu depuis cinq jours, que ses quatre frères avaient été tués et que son père était en prison : « Mes trois enfants demandent où est leur père. Je veux la paix, non seulement pour moi, mais aussi pour les autres enfants. Je vous en supplie, rassemblons-nous afin d'arrêter la guerre », a-t-elle déclaré.

Dans le cadre de la campagne de paix dans la région, un Comité de paix, composé de militants turcs des droits de l'homme, d'intellectuels et d'artistes, envisage de réaliser de nombreux interviews d'habitants de la région et d'organisations non gouvernementales, afin de rassembler des informations en vue d'une négociation visant à mettre un terme au conflit. Ce comité soumettra par la suite son rapport au gouvernement turc. Lors de sa récente visite dans la ville de Diyarbakir, dans le sud-est, le comité fut accueilli à la gare par un groupe de 10 000 personnes. « Le train de la paix a atteint son but, le message de paix a été transmis au public », a déclaré Mahmut Sakar, de l'Association des droits de l'homme de Diyarbakir.




Home Des femmes prêtres

Source : The Tablet ; Church Times, Grande-Bretagne

 Le jour de la Pentecôte, en Allemagne, des femmes prêtres ont été ordonnées pour la première fois au sein de l'Ancienne Eglise Catholique. Deux femmes mariées ont été ordonnées, dans la ville de Constance. L'Ancienne Eglise Catholique s'est séparée de l'Eglise Catholique Romaine en 1873, en protestation contre le premier Concile du Vatican qui déclarait l'infaillibilité du Pape. Toutefois, depuis 1931, ces ordinations avaient été reconnues par le Vatican.





Les priorités de Maitreya

Home Le développement humain ne va pas à l'encontre de la croissance

La croissance économique a échoué pour un quart de la population mondiale. Pour 89 pays, la situation économique est encore plus mauvaise qu'il y a 10 ans, et le phénomène des sociétés à deux vitesses s'est généralisé.

Le fossé entre riches et pauvres s'accroît en effet chaque jour, comme le confirme le Rapport sur le développement humain de 1996, rédigé par le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD). Dans le préambule de ce rapport, James Gustave Speth, directeur du PNUD, déclare : « Le monde est devenu plus polarisé économiquement, à la fois entre les pays et au sein même des pays. Si la tendance actuelle se poursuit, les disparités économiques entre les nations industrielles et les nations en voie de développement iront de l'injuste à l'inhumain. »

Il s'agit là de la 7e édition de ce rapport annuel, qui classe les pays selon une combinaison de ratios d'espérance de vie, de niveau d'éducation et de pouvoir d'achat de biens et services de première nécessité.

L'édition de cette année introduit également une nouvelle mesure de pauvreté, et envisage la croissance économique du point de vue de ses relations avec l'emploi et le bien-être économique.

Le rapport montre que, malgré une augmentation considérable de la croissance économique dans 15 pays au cours des trois dernières décennies, 1,6 milliards de personnes ont été oubliées, et ont vu leur situation se détériorer davantage. Des gains économiques ont profité à quelques pays au détriment de beaucoup d'autres. Dans les pays où la situation est meilleure qu'il y a 10 ans, les gouvernements n'ont pas seulement mis l'accent sur l'aspect quantitatif de la croissance mais également sur son aspect qualitatif. Ils ont introduit certaines mesures d'équité et ont amélioré la santé, l'éducation et l'emploi de leurs citoyens. Des investissements initiaux dans l'éducation et la formation créent un climat, comme en Extrême-Orient et en Asie du Sud-est, favorisant les relations entre la croissance et le développement humain, de telle sorte que les deux se renforcent réciproquement.

Quelques données essentielles

Voici quelques éléments fondamentaux du Rapport sur le développement humain :

– Les très riches deviennent plus riches. Aujourd'hui, les actifs des 358 milliardaires en dollars du monde dépassent les revenus annuels combinés de pays comptant près de la moitié (45 %) de la population du globe.

– Les pays de l'Est et du Sud-est asiatique dont la croissance a été la plus forte sont aussi ceux qui ont le plus équitablement réparti les revenus et les actifs, tels la terre ou les crédits. Ils ont également édifié leur croissance sur la base d'un fort développement humain, tel que défini par ce Rapport.

– En dépit de régressions ou de stagnations dans les revenus, la plupart des pays ont fait des progrès considérables dans l'éducation et la santé, l'accès à l'eau potable et le planning familial.

En annexe, le Rapport classe les pays selon une échelle combinant l'espérance de vie (reflétant la santé sur un plan général), l'éducation et le pouvoir d'achat de biens et services de première nécessité. Cette année, le Canada arrive au premier rang parmi 174 pays, suivi dans l'ordre, par les Etats-Unis, le Japon, les Pays-Bas, la Norvège, la Finlande et la France. Parmi les pays en voie de développement, Chypre se classe au premier rang, suivi de la Barbade, des Bahamas, de la république de Corée et de l'Argentine. Cependant Hong-Kong, qui n'est pas un pays, viendrait avant Chypre. Lorsqu'un indice mesurant les inégalités entre les sexes est intégré à ce classement, la Suède passe au premier rang, tandis que le Canada descend à la deuxième place, les Etats-Unis à la 4e et le Japon à la 12e place.

Mesurer la pauvreté en capacités humaines

Pour aider les décideurs politiques à comprendre l'étendue et la nature de la pauvreté, les auteurs du rapport ont élargi la notion de pauvreté en terme de revenus, pour tenir compte d'autres éléments, comme la pauvreté en capacités humaines.

Au lieu d'examiner seulement le niveau moyen des capacités humaines, tel qu'il est pris en compte dans le classement mentionné plus haut, un nouvel indicateur de pénurie de capacités (IPC) reflète la proportion de la population qui manque des capacités humaines de base, ou des capacités minimales essentielles, qui sont à la fois des fins en elles-mêmes et qui sont indispensables pour espérer se hisser hors de la pauvreté et assurer un minimum de développement humain.

L'IPC tient compte de la proportion d'enfants de moins de cinq ans dont le poids est insuffisant (indicateur de nutrition et de santé publique), de la proportion de naissances non suivies par un personnel médical entraîné, et du taux d'analphabétisme féminin (mesurant la capacité de pouvoir être éduqué et instruit). Le rapport met l'accent sur les manques constatés au niveau du sexe féminin, eu égard au rôle central des femmes dans les familles et dans la société. Les investissements au niveau des femmes sont tellement rentables, qu'un faible IPC est également le signe d'une grande inefficacité économique.

Selon le Rapport, tandis que 21 % des habitants des pays en voie de développement se trouvent en-dessous du seuil de pauvreté en terme de revenus, 37 % souffrent de pauvreté en termes de capacités humaines.

Croissance et développement humain

Selon le rapport, une croissance économique plus forte sera nécessaire pour faire progresser le développement humain, en particulier pour ceux dont la croissance a fait défaut dans le passé. Mais, comme l'indique le rapport, il n'y a pas de relations automatiques entre la croissance économique, le développement humain et l'emploi. « Des progrès à court terme dans le développement humain sont possibles, mais ils ne seront pas durables sans une croissance ultérieure. A l'inverse, une croissance économique n'est pas durable sans développement humain. », affirme Richard Jolly, auteur principal du rapport et conseiller spécial du directeur du PNUD. « Une stratégie de croissance économique mettant l'accent sur les personnes et leur potentiel productif est essentielle. Il est de plus en plus évident que de nouvelles mesures internationales sont indispensables pour favoriser des stratégies nationales pour la création d'emplois et le développement humain, surtout dans les pays pauvres », ajoute-t-il.

Le monde en développement connaît des réussites. Le développement humain a fait de rapides progrès au cours des 30 dernières années, l'espérance de vie ayant augmenté de plus de 30 % et la fréquentation des écoles primaires étant passée de 48 % à 77 % ; le monde industriel avait mis plus d'un siècle pour obtenir de telles performances. Les pays ayant le mieux réussi sont arrivés à réaliser une croissance rapide, à la fois du PNB par tête et de l'emploi ; parmi eux, se trouve le Botswana, la Chine, l'Indonésie, la Corée du Sud, la Malaisie, l'Ile Maurice et Singapour. Dans ces pays, les investissements en capital humain, particulièrement dans les domaines de l'éducation et des services sociaux, se sont révélés très payants. « On croit souvent que le développement humain va à l'encontre de la croissance. Rien ne saurait être plus éloigné de la vérité », écrit Richard Jolly. « Le développement humain et la croissance économique soutenue, réussie, vont de pair. »




Home L'Unicef signale le recul de la filariose

Source : Unicef

 Au cours des dix dernières années, on a constaté une régression importante de la filariose, en raison notamment du forage de nouveaux puits qui ont amélioré l'accès à l'eau potable. Au Niger, l'Unicef a montré que le travail des bénévoles pouvait se révéler essentiel pour l'éradication de cette maladie qui devrait, selon les experts, intervenir au cours des années à venir.

Il s'agit d'un ver parasite que l'on trouve dans l'eau non traitée. Il se développe à l'intérieur du corps humain et, arrivé à maturité, en sort en faisant un trou dans la peau du patient, donnant lieu à une lésion douloureuse et traumatisante.

Bien que la filariose soit encore très répandue dans 16 pays africains ainsi qu'en Inde et au Yémen, elle a globalement reculé de plus de 95 % au cours des dix dernières années. Au milieu des années 1980, le nombre total des malades était estimé à 3,5 millions, nombre qui était descendu à 110 000 à la fin de l'année 1995.

Après une tentative d'action par les pesticides qui s'est révélée coûteuse et incertaine, Unicef-Niger a tenté une autre approche : éloigner des points d'eau les personnes infectées, informer les populations quant aux modes de transmission du parasite, et attirer leur attention sur l'importance de purifier l'eau. Afin de s'assurer d'être entendus d'une population en majorité illettrée, les bénévoles organisent des démonstrations et des distributions gratuites de filtres.

Selon l'Unicef, le travail de 2 000 bénévoles dans plus de 800 villages a contribué à réduire de moitié le nombre des cas depuis 1993, résultat particulièrement positif si l'on considère que près de la moitié de la population nigérienne n'a pas accès à l'eau potable. La mise en place d'un traitement inspiré de la médecine locale traditionnelle est venu confirmer la crédibilité du travail des bénévoles aux yeux des autochtones : l'utilisation d'huile de tamale permet en effet d'accélerer grandement la sortie du ver.




Home En Afrique, les nouveaux entrepreneurs sont des femmes

Source : San Francisco Chronicle, E.-U.

 De plus en plus de femmes africaines accèdent à l'indépendance financière, dirigeant avec succès des entreprises et renversant les coutumes sociales et légales qui les contraignaient autrefois à dépendre des hommes pour la nourriture et le logement. La première foire commerciale internationale pour les femmes entrepreneurs, qui s'est tenue récemment à Accra, au Ghana, a rassemblé un groupe varié de femmes d'affaires africaines, allant des vétérinaires et des modélistes aux cuisinières, venues exposer leurs produits.

Le plus grand obstacle pour les femmes, qui souvent n'ont pas accès aux prêts bancaires en raison des lois ou de coutumes sociales les empêchant d'accéder à la propriété de terres par exemple, est de réunir l'argent nécessaire au démarrage de leur affaire. Malgré ces défis, elles dominent l'agriculture africaine et produisent actuellement 75 % des ressources alimentaires du continent. La plupart des femmes d'affaires travaillent dans le « secteur informel », terme désignant les petites affaires non imposables et sans relations formelles avec l'Administration.




Home Des lunettes autocorrectrices

Source : Daily Telegraph, G.-B.

 Le Dr Joshua Silver, physicien atomiste, sous-directeur du New College d'Oxford et qui enseigne la théorie quantique en électro-dynamique, est l'inventeur d'un nouveau type de lunettes. Leur coût de fabrication est tellement faible que l'Organisation mondiale de la santé (OMS) considère qu'elles apporteront une correction visuelle à des millions de personnes qui, actuellement, ne peuvent se permettre d'acheter une paire de lunettes ou qui n'ont pas d'opticien à leur disposition.

Le Dr Silver a passé dix années à perfectionner son idée. Ses lunettes ressemblent à des lunettes ordinaires, l'innovation venant des verres eux-mêmes. Le Dr Silver affirme que les verres fonctionnent sur le même principe que l'œil humain qui est auto-correcteur avec une mise au point variable. L'OMS prend des dispositions pour tester cette invention dans plusieurs pays africains.




Home Chantier du PDNU au Maroc

Source : The Earth Times, E.-U.

Un nouveau projet du Programme de développement des Nations unies au Maroc doit procurer de l'eau potable à plus de 11 millions de personnes. Ce projet, d'environ 1,2 milliard de dollars fournira ou remettra en état 20 000 pompes à eau, pour 31 000 villages. A l'heure actuelle, de nombreux villageois doivent parcourir plusieurs kilomètres pour se procurer de l'eau.





Faits et prévisions

Home La paix aux Philippines qualifiée de miraculeuse

Source : Associated Press ; El Pais, Espagne

« Les conflits existant entre les gouvernements et les mouvements de guérilla à travers le monde vont commencer à décroître. Les individus vont se rendre à la table des négociations. » (Un collaborateur de Maitreya, Partage International, novembre 1988)

Lors des pourparlers de paix qui ont mis un terme à une révolte engagée depuis 26 ans par les séparatistes musulmans dans le sud des Philippines, le chef des rebelles philippins, Nur Misuari, s'est exprimé en ces termes : « Nous avons décidé de mettre fin à la guerre et de restaurer la paix. Il s'agit là d'un épisode capital, historique. Cette époque restera gravée dans les pages d'or de notre histoire. »

Le président Fidel Ramos et N. Misuari se sont rencontrés pour la première fois depuis 10 ans et ont annoncé un accord pour lutter contre la pauvreté et conférer une plus grande autonomie aux musulmans.

Près de 150 000 personnes ont été victimes de ce conflit qui a sérieusement oblitéré le développement économique du sud du pays. Selon les termes de l'accord, le groupe rebelle prendra le contrôle d'une nouvelle assemblée qui supervisera les projets de développement de 14 provinces du sud, pour une période de trois années. Par la suite, des élections seront organisées afin de désigner un gouvernement qui couvrira les provinces souhaitant se regrouper au sein d'une nouvelle région musulmane. Près d'un tiers des 17 000 rebelles vont être intégrés dans l'armée philippine régulière, tandis que les autres se verront offrir un emploi.

Au sein de la communauté chrétienne du sud, des voix s'élèvent contre le pouvoir jugé excessif que ce pacte octroie ainsi aux musulmans. Et parmi les musulmans, deux autres groupes rebelles minoritaires s'opposent à l'accord. Cependant, des dizaines de milliers de musulmans ont célébré la signature du pacte en organisant plusieurs rassemblements de prière dans tout le sud des Philippines. A propos de cet accord, l'un des chefs du camp rebelle s'est exclamé : « Je pense que c'est un miracle de Dieu. »




Home Un traitement génétique pour stopper le cancer

Source : Boston Globe, Etats-Unis

 « Le développement de la recherche génétique permettra de découvrir l'information génétique qu'il est nécessaire de donner à un organe pour lui permettre de se régénérer, parfois en quelques heures. Cette technique sera utilisée d'ici à quelques années. » (Benjamin Creme, Partage International, septembre 1989)

De récentes expériences menées par des chercheurs américains ont permis de stopper et même de faire régresser des tumeurs avancées des poumons, grâce à l'injection de gènes humains qui neutralisent naturellement le cancer. Chez six des sept patients à qui l'on a appliqué ce traitement génétique, les tumeurs ont cessé de croître. Pour trois d'entre eux, la tumeur a diminué de 50 % dans les mois qui ont suivi. Une tumeur a même complètement disparu.

« Scientifiquement, les résultats sont intéressants, mais le travail à accomplir reste immense », a déclaré l'un des chercheurs. Cette expérience a été conduite au centre anti-cancéreux MD Anderson de Houston, au Texas.




Home La crise s'aggrave au Japon

Source : Volkskrant ; NRC Handelsblad, Pays-Bas

 « Comme nous l'avons déjà annoncé (PI, décembre 1988), un krach boursier prendra naissance au Japon. Maitreya l'a répété : le krach boursier est inévitable. Les marchés boursiers sont comme des casinos où des joueurs sont « accrochés » par l'appât du gain. C'est une bulle sur le point d'éclater. » (juin 1989)

Au Japon, le prix des terrains a chuté de plus de 10 % pour la quatrième année consécutive, alors que le ministère des Finances estime officiellement à quelque 320 milliards de dollars (environ 1 600 milliards de francs) le montant des créances irrécouvrables. Le président de l'Association des agents immobiliers, Shinichiro Takagi, s'alarme des effets négatifs sur l'économie de la baisse de 13,5 % des prix des terrains sur l'exercice 1994/95, qui « pourrait ébranler les fondements même du système financier ».

Jusqu'à présent, l'effondrement de la « bulle » économique a provoqué la ruine de sept banques de crédit immobilier. Le 31 août dernier, un nouvel organisme gouvernemental a repris les actifs fonciers de ces institutions financières défaillantes, afin de minimiser quelque peu les pertes. Cependant, chaque nouvelle baisse des prix fonciers ne fait que renforcer les pertes des actionnaires et des créanciers, tandis que les revenus procurés au gouvernement par les taxes foncières ne cessent de diminuer.




Home Nouvelle rencontre historique au Moyen-Orient

Source : New York Times ; Associated Press, Etats-Unis

 « Un autre effet de la crise du Golfe est que les Palestiniens auront leur propre territoire. En arrière-plan de cette crise, les efforts du Maître (c'est-à-dire de Maitreya) se font sentir afin d'amener les politiciens et les nations à travailler ensemble, a déclaré le collaborateur de Maitreya. Les hommes politiques qui ne peuvent accepter cette nouvelle ère de coopération se trouveront isolés et mis sur la touche. » (novembre 1990)

Après plusieurs semaines de tension accrue et de négociations secrètes, le premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a finalement rencontré le leader palestinien Yasser Arafat, ce qu'il avait toujours refusé jusqu'ici. B. Netanyahu a prédit un accord avec les Palestiniens qui, selon lui, sera encensé dans le monde entier et sera considéré comme un modèle pour la résolution des conflits. L'objectif est de parvenir à « un maximum de liberté pour les Palestiniens et un maximum de sécurité pour Israël », selon les termes employés par le premier ministre lui-même, après l'entretien d'une heure qu'il a eu avec Yasser Arafat.

L'entité palestinienne, telle qu'il l'envisage, n'est pas véritablement à la mesure de l'Etat revendiqué par les Palestiniens, mais il est toutefois au delà de ce que certains partisans israéliens radicaux sont prêts à concéder. De fait, B. Netanyahu a été sévèrement critiqué pour sa rencontre avec Y. Arafat par l'aile droite de son propre parti, le Likoud. De son côté, Y. Arafat a estimé qu'il s'agissait d'« une rencontre positive », même s'il juge que « le plus important est de poursuivre la mise en place de ce qui a déjà été entrepris ». De nouvelles négociations entre les deux camps sont déjà programmées.




Home Sauver la forêt vierge

Source : Newsdesk, BBC World Service, G.-B.

 « L'environnement deviendra la question prioritaire dans le monde entier. » (juin 1989)

Le gouvernement brésilien a annoncé de nouvelles mesures visant à faire face aux deux menaces les plus sérieuses pesant sur la forêt vierge amazonienne : l'abattage des arbres tropicaux destinés à l'exportation et l'usage courant de techniques agricoles destructrices. Le Brésil vient en effet d'interdire la production d'acajou pendant deux ans, et de décréter que, dans la plupart des Etats amazoniens, les fermiers devaient laisser 50 % de leurs terres intactes (ou 80 % dans le cas de forêts vierges). Les Amis de la Terre et le Fonds mondial pour la nature ont salué ces mesures, bien que le gouvernement brésilien ne dispose ni des fonds ni des moyens pour surveiller le déboisement illégal de régions aussi vastes et reculées.

En annonçant ces nouvelles mesures, le ministre des Affaires étrangères brésilien a regretté que le G7 n'ait pas honoré sa promesse de soutien financier à la protection de l'environnement en Amazonie. Il a déclaré que, jusqu'à présent, seul 20 millions de dollars ont été versés sur le milliard de dollars promis au Brésil.




Home Une technique d'épuration de l'eau exempte de produits chimiques

Source : Eureka, BBC1TV, Grande-Bretagne

Le britannique Noel Parkinson est l'inventeur d'une station d'épuration de l'eau fonctionnant sans produits chimiques, facilement transportable et utilisable pour traiter l'eau provenant de quelque source que ce soit. Un filtre mécanique retire les poussières et les débris présents dans l'eau qui est ensuite dirigée vers une chambre électronique où les bactéries et les algues sont éliminées.




Home Des militants défient les multinationales américaines

Source : Interpress Service

 Des militants américains ont soigneusement planifié des actions d'envergure, afin de condamner les sociétés américaines connues pour leurs atteintes contre l'environnement et les droits de l'homme dans d'autres pays. La stratégie de ces militants consiste entre autre, à organiser des manifestations publiques afin de protester contre les infractions connues commises par ces sociétés, et à soumettre des résolutions fermes aux assemblées d'actionnaires de ces multinationales.

Parmi les récentes assemblées visées, se trouvent celles de la société pétrolière Unoco, pour l'utilisation de main-d'œuvre forcée pour la construction d'un pipe-line en Birmanie, et le groupe de presse et d'édition Time Warner, pour l'utilisation d'un papier nuisible à l'environnement, fabriqué à base de chlore.

Au cours d'une autre assemblée, de nombreux applaudissements ont salué le ralliement d'une sœur catholique et d'un analyste financier à la cause des militants écologistes en discussions avec des actionnaires sur le thème du déboisement en Colombie britannique. « En tant que religieux, nous nous sommes promis de traiter la Terre avec douceur. Nous estimons que nos multinationales devraient en faire autant », a déclaré Susan Vickers, des sœurs de la Miséricorde.




Home Des bactéries au secours d'une écologie malade

Source : The Nikkei Weekly, Japon

 L'utilisation des bactéries constitue une nouvelle méthode pleine d'avenir pour assainir l'environnement. Les coûts peuvent être beaucoup moins élevés que ceux des procédés de traitements classiques, bien que l'efficacité varie en fonction des bactéries produites.

L'agence japonaise pour l'environnement a identifié 44 zones à travers le pays nécessitant des interventions écologiques d'urgence. Le trichloréthylène, un produit nettoyant pour composants électroniques, est également un cancérigène toxique s'infiltrant dans le sol et les nappes phréatiques, aux alentours des zones industrielles où sont regroupées les usines de haute technologie.

La société Canon déclare avoir développé un genre de bactérie extrêmement agressive pour décomposer le trichloréthylène, même dans un sol fortement contaminé. Bien qu'un groupe américain ait déjà développé une bactérie capable de détruire le trichloréthylène, Canon affirme que ses bactéries sont 25 fois plus efficaces. Cette société espère commencer des essais sur le terrain dès cette année, et l'on pense que les bactéries feront leurs preuves en tant que puissant outil d'assainissement de l'environnement.




Home Selon un confiseur : « Nous courons au désastre. »

Source : Trouw, Pays-Bas

 Au Pays-Bas, un grand fabricant de confiserie a décidé de ne plus utiliser que du courant vert ou de l'énergie produite de manière écologique. D'après une estimation, cette décision de comportement écologique coûtera à l'entreprise quelque 300 000 dollars par an.

En utilisant de l'énergie produite uniquement à partir de sources alternatives (énergie solaire ou éolienne), Van Melle, la confiserie en question, a pour but d'apporter sa contribution personnelle à la réduction de l'effet de serre.

« Le monde vit à présent une course au désastre. Nous devons changer cela et nous croyons que nous avons un rôle à jouer », a déclaré M. E. van Dijk, le directeur de Van Melle.

Van Melle, qui emploie 2 500 personnes dans le monde, a fixé en 2005 le seuil limite pour la mise au point de méthodes de production « totalement inoffensive pour l'environnement ». Cette société a décidé d'éviter de causer tout autre dommage durable pour l'environnement.





Citation

Home Tous membres d'une famille élargie

par Jimmy Carter

« Nous sommes tous membres d'une famille élargie qui, dans le temps, s'étend jusqu'à tous ceux qui, un jour, viendront à naître, et nous avons des responsabilités vis-à-vis de cette famille dont les siècles nous séparent. »





Courrier des lecteurs

Home Les croix de lumière de Knoxville

Cher Monsieur,

Nous étions partis à trois pour passer un week-end à Knoxville (qui se trouve à près de 500 miles de Washington, mais la route est belle). Nous sommes arrivés à l'église à 19 h 30. Plusieurs visiteurs étaient déjà là. Nous avons effectué une courte méditation sur la pelouse, devant l'église, avant qu'un employé nous invite à entrer, disant que nous pouvions méditer à l'intérieur. Il y avait là un groupe très sympathique de baptistes. Avant que les choses ne commencent, j'ai pu m'asseoir à côté du révérend Joe Bullard et parler avec lui. Joe Bullard tenait à la main un exemplaire de Share International (la version originale anglaise de Partage international) qu'il montrait aux visiteurs intéressés.

Il me raconta que la veille au soir, vers 23 heures, une musique et des chants s'étaient élevés dans l'église, venant de nulle part. Cela semblait venir des murs. Les gens ont écouté cette musique pendant une heure. Il me montra une photo de l'intérieur de l'église avec deux hommes. Ils étaient clairement visibles mais semblaient transparents. Une autre photo montrait les croix de lumière avec un visage à l'arrière plan.

La semaine précédente, il avait reçu des visiteurs d'Afrique, de Russie, ainsi que des « gens de Partage » venus des Pays-Bas. Joe les appelle les « gens de Partage » à cause de l'article publié par Partage international (juillet-août 1996). Joe aime beaucoup recevoir des visiteurs dans son église.

C'est vers 20 h 30 que les croix de lumière sont apparues. Elles étaient immenses. Toutefois, avant la tombée de la nuit, on nous annonça que nous pouvions faire apparaître les croix en envoyant quelqu'un à l'extérieur sur la pelouse. Mike sortit donc et une croix blanche apparut dans la fenêtre de l'église.

Ces croix sont immenses et magnifiques, mais ce qui m'a surtout frappé, ce sont les lettres « Jesu », brillant en l'air à droite des croix. Je n'ai pas vu le « s » final, car il se trouvait au delà de l'angle de l'église et il s'était mis à pleuvoir à torrent. Au début, les lettres « Jesu » étaient petites, mais à mesure que la nuit s'avançait, elles devinrent plus grande et plus brillantes. Le « e » se trouvait en retrait. Certaines personnes affirmèrent avoir vu des anges. J'ai vu moi-même des ombres claires et d'autres plus sombres, mais je ne pourrais affirmer qu'elles avaient la forme d'anges. On nous montra des photos, prises à l'extérieur, montrant des anges ou tout au moins des formes humaines aussi grandes que l'église. Nous sommes repartis vers 22 h 30.

Joe m'a raconté qu'une femme, alors qu'elle était en train de quitter l'église, avait été retenue par une main invisible. Lorsqu'à nouveau, elle tenta de partir, elle fut poussée à terre. Elle dit alors à Joe que cela devait signifier qu'elle devait rester encore un peu.

Voici une des histoire favorites de Joe : Un homme, qui se prétendait athée, était venu récemment. Il avait affirmé à Joe que les croix de lumière étaient un canular, qu'il le prouverait, et qu'il attaquerait Joe et ses paroissiens en justice, afin de prouver publiquement qu'il avait raison. Joe l'invita à entrer dans l'église et à se faire sa propre opinion sur ce qu'il verrait. Tandis que ce visiteur regardait les croix par la fenêtre, une énorme boule de feu sortit d'une croix, et passant à travers la fenêtre, le projeta sur le sol de l'église en l'assommant. Les témoins l'ont cru mort. Il n'était pas blessé, mais il a certainement été convaincu de l'authenticité des croix, car il s'est fait baptiser à l'église la semaine dernière ! Joe m'a indiqué également que sur les photographies des visiteurs, prises dans l'église, apparaît une énergie de lumière blanche entourant la tête.

Knoxville est l'endroit idéal pour un tel événement. C'est un des fiefs des chrétiens du sud. Chaque été, des centaines de milliers de touristes visitent la région. Knoxville se trouve à proximité de Gatlinburg, une station touristique à vocation religieuse située dans les montagnes, avec des parcs thématiques, chrétiens, et des boutiques vendant des objets religieux et des images pieuses. A présent, la région possède un lieu touristique supplémentaire : l'église baptiste de Copper Ridge.

    W. P., Etats-Unis




Home « Alléluia »

Cher Monsieur,

Il y a quelques mois, en traversant la zone commerciale piétonnière de Bournemouth, en Angleterre, j'ai croisé un groupe d'évangélistes qui chantaient des cantiques. Je les ai contourné en rasant les magasins lorsqu'un homme d'une trentaine d'années s'est approché de moi en chantant : « Alléluia », et en me tendant un prospectus. Il me regarda comme s'il me connaissait et se réjouissait de me surprendre. Il portait un jean et une chemise à carreaux. Il avait des cheveux bruns aux reflets roux, une petite barbe et une visage lumineux et ouvert. J'acceptai le prospectus et poursuivis mon chemin, en songeant qu'il paraissait d'une maturité inhabituelle pour un évangéliste (!) et qu'il avait une très belle voix. En m'éloignant, je songeais combien le chant des évangélistes peut nous élever. Son chant m'avait en effet profondément émue. Je me dis qu'au retour, je lui dirais que le Christ est parmi nous. Lorsque je repassai, il n'était plus là, bien que d'autres membres du groupe fussent toujours là en train de prêcher. Depuis, je pense souvent à lui et me demande s'il s'agissait du Maître Jésus. Je revois très nettement son visage avec ses yeux clairs et rieurs et j'entends encore sa belle voix, et cette expérience, qui fut pour moi une source réelle d'élévation, ne cesse de revenir à ma mémoire. Malheureusement, je n'ai pas conservé le prospectus !

A. S., Broadstone, G.-B.

Le Maître de Benjamin Creme confirme que cet évangéliste était bien le Maître Jésus.


Home Un puissant message

Cher Monsieur,

Un soir, je méditais à mon bureau, lorsqu'il y eut soudain un grand bruit. Un livre, placé verticalement sur une étagère, venait de tomber. Il s'agissait de l'ouvrage sur la méditation de transmission. Etonnée, je me dis que je devais l'ouvrir, ce que je fis au hasard. Je tombai alors sur le passage où est donné l'idée de commencer la transmission par un message de Maitreya.

Lorsque je fis part de cette expérience au groupe, le coordinateur indiqua que, depuis quelque temps, il avait envisagé de le faire. Depuis lors, nous nous servons des Messages. Nous avons acquis des enregistrements sur cassettes qui « énergétisent » puissamment nos transmissions. Est-ce Maitreya qui a fait basculer le livre de l'étagère ?

A. S., Broadstone, G.-B.

Le Maître de B. Creme a confirmé que c'est bien Maitreya qui a déplacé le livre.


Home Une cassette étonnante

 Cher Monsieur,

Le dimanche 17 décembre 1995, vers midi, alors que je rentrais chez moi en voiture à Clinton, dans le Mississipi, un événement inhabituel se produisit. A cet instant précis, je me souviens m'être sentie affolée, seule, et m'être demandée si j'avais suivi la bonne voie dans ma vie personnelle, et j'en appelai à Dieu pour qu'il me le confirme.

Comme s'il s'agissait d'une réponse à mon angoisse, je vis ma cassette favorite, intitulée « Amazing Grace », à demi engagée dans mon lecteur de cassettes, s'insérer d'elle-même dans le mécanisme de lecture. Et j'entendis la musique, tout en me rendant bien compte que mes mains n'avaient jamais quitté le volant. A mesure que j'écoutais cet air, un sentiment de paix et de sérénité m'envahit et je sus que je n'étais pas seule, que je ne devais pas m'inquiéter ni me soucier de ce qui arrivait dans ma vie, que tout s'arrangerait. J'avais l'impression d'être en présence de Jésus et qu'il était assis à côté de moi, à la place du passager, même si je ne pouvais le voir. En temps ordinaire, si un tel événement s'était produit, j'aurais été probablement « bouleversée » et me serais garée sur le bas côté pour me ressaisir, mais cette fois-ci, je n'en éprouvais nul besoin. Au lieu de cela, j'acceptai cette situation comme la confirmation que j'agissais vraiment pour le mieux.

Plus tard, j'en parlai à plusieurs personnes compétentes en matière de lecteurs de cassettes et toutes me confirmèrent qu'il était impossible qu'un lecteur s'enclenche ainsi tout seul. Jésus a-t-il réellement mis en marche mon lecteur de cassettes, comme je l'ai pensé ?

    Ph. K., Clinton, Mississipi, E.-U.

Le Maître de Benjamin Creme confirme que le Maître Jésus a actionné le mécanisme de lecture.


Home Une paix profonde

 Cher Monsieur,

La lecture de la lettre intitulée « Je suis rentré chez moi en souriant », parue dans Partage international de janvier-février 1996, m'a rappelé une expérience personnelle.

Le 23 novembre 1995, j'étais à Londres et je me rendais au travail à pied, comme d'habitude. Il faisait très froid ce matin-là et je gardais la tête baissée à cause du vent. Au bout d'environ 10 minutes, je me sentis contraint de lever les yeux. J'aperçus d'abord une paire de chaussures noires, et ensuite un complet bleu sombre, puis un beau sourire sur un visage masculin. Il ressemblait à un Indien, et sa coiffure me rappelait celle de Saï Baba. Nous nous regardâmes dans les yeux et il sourit. Son sourire, plein d'amour, pénétra au plus profond de moi-même. Ma réaction fut de baisser les yeux, car quelque chose en moi était incapable de soutenir plus longtemps ce regard.

Je fermai les yeux un instant et ressentis une paix et une chaleur profondes. Puis je regardai derrière moi : il s'éloignait, mais je sentais encore son rayonnement à distance.

Le lendemain, je me rendis de nouveau à pied à mon travail. Il faisait toujours très froid. Bien que le vent ne soufflât plus, je maintenais la tête levée et baissée tour à tour. De façon tout à fait inattendue, j'aperçus de nouveau le même homme. Il était vêtu de la même façon, mais cette fois-ci, je remarquai qu'il portait une longue chaîne d'argent ornée d'une croix. Je le regardai dans les yeux et lui souris. Je me sentis incroyablement heureux et léger, sensation qui dura toute la journée.

Deux jours plus tard, je m'entretenais avec un ami qui me dit que l'anniversaire de Saï Baba tombait le 23 novembre.

Pourriez-vous me dire, je vous prie, qui était cet homme ? S'agissait-il de Saï Baba ?

  L. L., Crête, Grèce

 

Le Maître de Benjamin Creme a indiqué que cet homme était Maitreya.


Home Rencontre à l'hôtel

 Cher Monsieur,

Alors que j'étais en voyage d'affaire à Georgetown, au Guyana, je fis une expérience que je ne parviens pas à oublier.

Je pratiquais ma méditation matinale habituelle, dans ma chambre d'hôtel, et sortis en direction de la cour où mon groupe de collègues était assis. Lorsque je levai les yeux, je croisai le regard d'une femme qui avançait vers moi, à environ une dizaine de pas. Ses yeux étaient peut-être les plus clairs et les plus bleus que j'avais jamais vus. Une extraordinaire douceur et une grande paix en émanaient, paix qui semble me pénétrer plus profondément et m'apporter une joie véritable chaque fois que je pense à cette rencontre. Elle paraissait hocher presque imperceptiblement la tête d'un air entendu dans ma direction. Elle était de petite taille, habillée d'un vêtement de coton blanc et avait la peau brun clair.

Peu importe la manière dont je tente de relater cette rencontre : les mots ne peuvent l'exprimer. Quelle que fût cette personne, c'était une rencontre particulière. Oserais-je prétendre qu'il s'agissait d'autre chose que d'un banal fait quotidien ?

  R.S., Baltimore, MD, E.-U.

Le Maître de Benjamin Creme a indiqué que cette « femme » était Maitreya.


Home Un avertissement opportun

 Cher Monsieur,

Il y a quelques années, j'avais pour passe-temps l'exploration des cimetières de campagne, allant à la recherche des tombes les plus anciennes. Un jour, je trouvai un cimetière abandonné, envahi par les herbes, apparemment oublié, qui m'intrigua. Comme j'avançais parmi les pierres tombales, je vis une pierre cassée en deux, la moitié supérieure étant tombée sur le sol. Alors que je cherchais à redresser le morceau de pierre tombé pour lire les inscriptions, le mot « non ! » impressionna mon mental. Ne faisant pas grand cas de cela, mais tenant tout de même compte de l'avertissement, je pris un bâton pour redresser la pierre tombée. A ma grande surprise, dessous se trouvait une « veuve noire », grosse araignée venimeuse, qui m'aurait sans aucun doute piquée si j'avais soulevé la pierre à mains nues.

Y-a-t-il eu une intervention quelconque ? Si oui, qui en a été l'auteur ?

    K. L. P., Dallas, Texas, E.-U.

 

Le Maître de Benjamin Creme a indiqué que l'avertissement venait du Maître Jésus.



Esotérisme

Home Les exercices respiratoires

par Aart Jurriaanse

Les exercices respiratoires peuvent produire des effets fondamentaux sur le corps physique en raison de l'oxygénation du courant sanguin, mais leur véritable puissance et leur subtilité résident dans l'entraînement au contrôle de la pensée qui accompagne les mouvements respiratoires prescrits. Il s'agit d'une méthode grâce à laquelle l'énergie peut être contrôlée et utilisée en vue de l'expansion de conscience et de l'établissement de relations souhaitées entre l'homme et son environnement.

Un avertissement

Cette brève étude a principalement pour objectif d'avertir les disciples imprudents de ne pas toucher à des forces et à des systèmes qui leur sont relativement inconnus. Des exercices respiratoires peuvent sans doute provoquer des résultats frappants s'ils sont correctement prescrits et réalisés, s'ils sont effectués régulièrement et entrepris dans un esprit d'idéalisme. De même que pour toute la gamme des forces ésotériques, les résultats espérés peuvent être obtenus dans des circonstances dirigées, et peuvent être utilisés soit pour le bien soit pour le mal, selon la motivation. Si par ignorance, incompétence ou insuffisance, des forces devaient cependant se trouver lâchées sans contrôle adéquat, l'individu en cause aurait à affronter de sérieux ennuis, quand bien même ses motifs originaux eussent-ils été admirables.

Ceci étant donné, il est conseillé aux aspirants qui désirent élargir leur conscience ou leur sensibilité subjectives, de tout oublier des exercices respiratoires et d'utiliser plutôt les méthodes normales et reconnues consistant à se dédier à l'étude et à rechercher le service et la méditation. Si ces méthodes sont utilisées fidèlement, l'étudiant sera placé en temps voulu face aux circonstances et aux expériences appropriées à la phase de son développement, et qui seront nécessaires pour le préparer à l'étape suivante de sa progression. Tout aspirant méritant peut demeurer assuré qu'il ne se trouve jamais dédaigné ni oublié par les entités subjectives, qu'il est constamment gardé en observation, et que ce qui est nécessaire à la phase suivante sera placé sur son chemin. Les moyens qui seront fournis, peuvent se présenter sous forme matérielle, sous forme de ressources ou de circonstances, en vue de la poursuite réussie de ses études ; des opportunités de service particulier peuvent être créées ; ou ses pas peuvent même être dirigés afin que s'établisse un contact direct avec son Instructeur désigné. Il ne sera exigé de son côté que des motifs et des idéaux nobles, ainsi que l'exercice de sa propre volonté en vue d'assurer l'effort, l'endurance et la persévérance nécessaires.

L'exploitation commerciale de l'ignorance

Trop de publicité irresponsable a été accordée à la « science de la respiration », et de nombreuses fausses affirmations émanent de ceux qui cherchent à exploiter commercialement l'ignorance. On s'est aperçu que des personnes de type émotionnels, et particulièrement des femmes, ont tendance à se trouver victime de soi-disant professeurs d'ésotérisme, qui proposent de transmettre leur propre accomplissement à des aspirants enthousiastes, mais crédules (et à quel prix !).

Chacun doit décider par lui-même quels livres ou autre littérature ésotérique il désire ou peut acquérir par les canaux commerciaux normaux, et considérer avec méfiance tout projet lorsque la connaissance ésotérique doit être « achetée » auprès d'individus ou d'organisations ! La recherche de profit se dissimule souvent sous forme de souscription d'adhérents, ou de contributions détournées par l'affectif.

D'une source ou d'une autre, et quelquefois d'une manière la plus inattendue, la connaissance ésotérique se trouvera toujours librement disponible pour l'aspirant sainement motivé, et personne ne se trouvera jamais retardé dans le progrès spirituel auquel il est destiné faute de pouvoir s'offrir la participation à quelque cours ou étude dispendieuses.

Les cours de techniques respiratoires disponibles sur le marché sont heureusement en grande partie inexacts et donc assez inoffensifs. De plus, les aspirants qui suivent de tels cours manquent aussi, généralement, de la détermination et de la persévérance qui rendraient ces exercices véritablement efficaces et donc potentiellement dangereux.

Il existe également de soi-disant groupes ésotériques qui, afin de s'entourer d'une atmosphère de mystère, ou de maintenir occupés leurs adhérents, peuvent également, dans leur ignorance, imposer à leurs membres des exercices de respiration inadaptés. Dans l'ensemble ces pratiques peu judicieuses sont plutôt sans danger, mais en principe, elles devraient être largement dissuadées.

Diriger l'intention et le dessein de la pensée

Le facteur déterminant l'efficacité des exercices respiratoires est l'entraînement de l'aspirant à diriger l'intention et le dessein de la pensée : « l'énergie suit la pensée ». A moins que le disciple ne détermine clairement ce qu'il espère atteindre, ces pratiques ne constitueront que pure perte de temps et d'efforts, et pourront même se révéler dangereuses.

Des résultats réels ne peuvent être obtenus que lorsqu'il existe une étroite coordination entre la respiration et les pensées ; et cette coordination permet ensuite de diriger les pensées vers leur but à l'aide de la Volonté spirituelle. Ainsi, l'objectif consiste à contrôler les centres éthériques par la Volonté dirigée, en employant une respiration rythmique contrôlée comme moyen d'action. Par conséquent, si le disciple conserve à l'esprit quelque idée ou objectif dominants, la respiration et la Volonté, simultanément, tendront à leur réalisation.

Lorsque le disciple se trouve véritablement motivé par l'idéalisme, et lorsque ses études, son service et sa méditation l'ont amené à une étape où le véritable instructeur apparaît pour le guider sur le sentier, alors, les exercices respiratoires appropriés lui seront également fournis.






Haut de pageHaut de page

ACCUEIL | DECOUVRIR | MAITREYABENJAMIN CREMEACTUALITE | AGENDAREVUE PARTAGE INTERNATIONAL | RECHERCHE | CONTACT | QUI SOMMES-NOUS

Copyright © 2005 Partage International. Tous droits reservés.
Grande conference Paris mars 2017