DECOUVRIR
  Présentation
  Maitreya
  Benjamin Creme
  Signes des temps
  Méditation
  Pour les médias
  Qui sommes-nous ?

ACTUALITE
  Évènements
  Communiqués
  Agenda

REVUE PARTAGE
  Présentation
  Dernier numéro
  Articles du Maître
  Archives

APPROFONDIR
  Question/Réponse
  Défis de l'humanité
  Spiritualité
  Livres
  Audio / Vidéo

     Commandes/Dons
     Autres langues
     Plan du site
     Contact

Radio Partage

Abonnement à notre
lettre d'information
 
 Page précédente   Page suivante

Accueil > Revue Partage > année 1991

Extraits de la revue
Partage international

Octobre 1991 - N° 38 Vol. 4, n° 8

Ceci est une version abrégée de la revue Partage international, version française du magazine Share International.

© Share International/Partage international, Tous droits réservés.
La reproduction de ces articles est autorisée dans des revues, journaux ou bulletins, sous réserve d'en mentionner la source (Partage international) et d'en adresser coupure à : Partage international, BP 242, 42014 Saint-Etienne cedex 2.

Pour recevoir notre lettre d'information mensuelle et rester informé de la mise en ligne des dernières parutions :

 

La revue existe grâce à ses abonnés, pour soutenir sa parution et la diffusion de ses informations, cliquez ici.



Sommaire


  • L'article du Maître


  • Editorial


  • Signes des temps


  • Le point de vue de Maitreya


  • Faits et prévisions


  • Citation


  • Esotérisme




L'article du Maître

Home Vrai et faux Christs

par le Maître –

par l'entremise de Benjamin Creme

De temps en temps, un Maître peut prendre sur lui la tâche d’inspirer un grand nombre de personnes qui ne constituent pas, à proprement parler, son groupe immédiat. Il procède souvent ainsi lorsque se présente une opportunité de voir ses pensées et ses plans plus largement reconnus et suivis d’action.

Aujourd’hui, plusieurs Maîtres s’efforcent d’influencer de manière constructive de nombreuses personnes qui n’y sont pas totalement préparées. Les risques sont certains : stimulation excessive, réaction négative, méprises dues au mirage, tout est possible. Néanmoins, beaucoup peut être accompli avec un groupe judicieusement choisi dont l’aspiration est élevée et les priorités saines.

A l’heure actuelle par exemple, de nombreux individus bien intentionnés se considèrent comme le Christ, le Seigneur Maitreya, ou le Messie, et attendent un appel de l’humanité pour se manifester. Leur présence indique que l’humanité est prête à voir le Christ, que l’annonce de sa venue a trouvé un accueil favorable, et que l’heure de son retour est proche. Répondant à une stimulation sans précédent, leur cœur prend le pas sur la raison, et ils se sentent appelés, destinés à remplir la tâche du sauveur.

Qu’ils ne puissent en aucun cas l’assumer n’a que peu d’importance. De toutes façons, rares sont ceux qui les croient. Cependant, pour beaucoup, leur présence est le signal que le temps est venu de voir apparaître l’Instructeur, et elle contribue ainsi à l’instauration d’un climat d’attente et d’espoir. Connus du public ou non, ils entretiennent l’idée du retour du Christ, prêtant ainsi main forte à ceux qui travaillent avec lui.

Inutile de dire que les représentants des médias se réjouissent tout particulièrement de ces manifestations. En toute impunité et sans engagement de leur part, ils peuvent faire connaître au public ces « Messagers de Dieu », avec l’entière certitude que nul ne les prendra au sérieux, ne se sentira offensé ou choqué ni ne criera au scandale, que personne ne se sentira menacé ni trahi.

Mais, face à la présence de Maitreya lui-même, les mêmes journalistes ne savent que penser ni que faire. De plus en plus, à l’encontre de leur sens critique professionnel, ils commencent à prendre conscience que le Christ est réellement présent dans le monde, et travaille, en coulisses, à amener les changements qui, chaque jour, éblouissent ceux qui en sont témoins. Ils s’offensent de son apparente inaccessibilité et les lois qui gouvernent son émergence dans le monde des hommes leur échappent totalement. Incapables de comprendre leur propre rôle dans cette émergence, ils attendent, déconcertés, que les événements leurs fournissent l’occasion de réagir.

Bientôt de tels événements pousseront les réseaux médiatiques à l’action. Bientôt, les reporters du monde entier afflueront dans certaines villes où de nombreuses personnes auront vu le Christ. Ils trouveront alors la « preuve » qu’ils cherchent et ils annonceront « à la une » la nouvelle de sa présence.


Cette traduction est celle publiée dans l’ouvrage Un Maître parle (Partage Publication, 2007), et non celle figurant originellement dans la revue Partage international





Editorial

Home Une intervention idéale

Ainsi que les lecteurs auront pu le voir dans notre numéro de septembre, les sept pays industriels les plus puissants du monde, ceux qu'on appelle le G7, sont maintenant d'accord pour que l'autorité des Nations Unies soit accrue. Depuis la crise du Golfe, l'intervention dans les affaires d'un pays transgressant les réglementations internationales n'est plus un sujet tabou pour le G7, bien au contraire.
 
« La communauté internationale ne peut pas rester les bras croisés lorsque des souffrances humaines à grande échelle — famine, guerre, oppression, affluence de réfugiés, maladies ou inondations — atteignent des proportions urgentes et accablantes ». C'est ainsi que se terminait le communiqué final du G7, concluant la conférence au sommet annuelle tenue cette année à Londres.
 
Cette déclaration constitue une avancée concernant l'attitude que doit tenir l'ONU sur la scène mondiale. Il est regrettable que les grandes puissances n'aient pas fait preuve d'une telle sagesse plus tôt — juste après la deuxième guerre mondiale, par exemple. Les souffrances et la mort de millions d'être humains auraient ainsi pu être évitées.
 
Le fait que le G7 (USA, Japon, Allemagne, Grande-Bretagne, France, Italie et Canada) soient maintenant sur la bonne voie engendre un espoir justifié, d'autant que l'Union Soviétique nourrit des idées très précises quant à la fonction plus positive que doit avoir l'ONU.
 
Il est d'une importance vitale pour l'avenir du monde que des nations comme les Etats-Unis et l'Union Soviétique, pays très puissants et influents, acquièrent une attitude constructive envers les Nations Unies. Pourtant, il faut plus que de belles et bonnes déclarations de principe. Les pays doivent affronter un fait qu'ils répugnent à admettre : l'ONU n'est pas un moyen international destiné à favoriser les ambitions nationales.
 
Ce n'est bien évidemment pas une coïncidence si les anciennes critiques des Etats-Unis à l'égard de l'ONU se clament au moment même où le Conseil de Sécurité s'est montré prêt à accepter tout ce que proposait le Président américain, Georges Bush, contre l'Irak. La satisfaction d'avoir gain de cause peut difficilement constituer une base saine pour des relations stables et satisfaisantes, qui ne peuvent prospérer que dans un climat d'échange mutuel, avec l'acceptation du bien commun comme but ultime.
 
La possibilité d'intervention de l'ONU contre des régimes qui permettent que leur peuple souffre inutilement représente une valeur inestimable en tant que simple mesure préventive. Toutefois, afin de minimiser le danger de décisions prises au hasard, il serait essentiel que le droit d'autoriser un tel acte soit interdit à des pays qui, de par leur pouvoir militaire, se sont assurés des privilèges spéciaux. C'est pourquoi le Conseil de Sécurité n'a plus sa place dans un forum mondial véritablement démocratique tel que devrait l'être l'ONU. De même, le droit de veto — exemple type d'un instrument de pouvoir anti-démocratique — devrait être banni des discussions entre pays se respectant mutuellement. Un transfert d'autorité vers l'Assemblée Générale des Nations Unies pour prendre toute décision, sur la base de règles légales soigneusement conçues, est nécessaire afin de protéger la communauté des nations contre tout abus de pouvoir, favoritisme politique et actes arbitraires.
 
Ce n'est un secret pour personne qu'il est très difficile aux leaders politiques de résister à de telles tentations. De tout temps, de prétendus principes inattaquables se sont révélés parfaitement malléables lorsque cela servait les intérêts des parties concernées. Le fait d'écraser des pays en voie de développement sous le poids de lourdes dettes en est un exemple clair. Les principes de base de l'ensemble du monde occidental, politique et financier, ont été que les dettes devaient être remboursées intégralement, jusqu'au dernier centime. Il ne pouvait être question d'effacer ces dettes. La sécurité de l'ordre financier a la priorité sur le sauvetage de l'économie des pays débiteurs, sans parler des victimes de la misère et de la faim.
 
Ce n'est que lorsque les banques créditrices purent couvrir leurs pertes potentielles qu'elles envisagèrent la possibilité d'un accommodement. Les Etats-Unis restaient le seul pays industriel à rester sur ses anciennes positions : silence sur la question de l'annulation de la dette. Puis, très soudainement, l'Amérique a pris l'initiative d'aider la Pologne en allégeant sa dette. Et il ne s'agissait pas d'une somme dérisoire, mais de millions de dollars : une part très généreuse de la dette polonaise. De la même façon, le Caire a bénéficié d'un retournement de situation : les Etats-Unis ont effacé un part très généreuse de la dette égyptienne.
 
Ceci signifie-t-il un changement bienvenu dans l'attitude de l'Amérique à l'égard de l'irritant problème du remboursement de la dette ? Est-ce un signe que, finalement, la compréhension s'est faite jour qu'aussi bien du point de vue économique qu'éthique, il est aberrant que les pays industrialisés réalisent annuellement des profits aux dépens des pays en voie de développement, alors que ce devrait être le contraire ? Voyons-nous surgir de la compassion envers le sort des pauvres qui doivent maintenant affronter le paiement d'une facture pour des prêts contractés et des transactions conclues dans le courant des années 70, souvent par des dictateurs qui étaient alors les leaders non élus de leur pays ?
 
Absolument pas: la Pologne et l'Egypte ont été récompensées pour leur bonne conduite. La Pologne s'est bien conduite lorsqu'elle a montré le chemin vers l'économie de marché, désertant le camp communiste. Et l'Egypte reçoit un cadeau de 'remerciement' pour son soutien pendant la crise du Golfe. Le message est clair : en principe, l'annulation de la dette est une mauvaise chose, indésirable et impossible — à moins bien sûr que l'Amérique ne considère le pays débiteur en question d'un œil favorable.
 
Le communiqué final du G7 ne laisse aucun doute sur le fait que c'est effectivement l'Amérique qui mène le jeu. Auparavant, la France (tout en gardant, bien entendu, un œil sur ses relations internationales et en ayant à cœur de défendre au mieux ses intérêts) avait régulièrement lancé des appels en faveur d'une importante réduction de la dette, en particulier pour les pays pauvres d'Afrique. Alors qu'il était Chancelier de l'Echiquier, le Premier ministre britannique, John Major, avait proposé d'effacer les deux tiers de toute la dette du tiers monde. Aucun signe de ces suggestions n'apparaît pourtant dans la déclaration finale du Sommet du G7, qui souligne froidement que l'annulation de la dette polonaise et égyptienne est une exception. La déclaration en question comporte quelques vœux pieux concernant l'allégement d'autres dettes (comprenez : un assouplissement des conditions de remboursement), mais rien à propos du comment, du quoi ou du combien.
 
L'acceptation de l'intervention des Nations Unies afin de protéger les droits de l'homme est un pas en avant. Cependant, l'établissement d'un ordre économique et social dans lequel la justice (plutôt que le pouvoir) aurait le dernier mot, serait en fin de compte plus bénéfique que toute intervention. Une telle société des nations et des peuples, ayant des droits égaux, assure une meilleure protection contre l'avènement de forbans de la politique rendant une intervention nécessaire. La forme idéale de l'intervention est la prévention.





Signes des temps

Home Une statue cligne des yeux

Source : Boston Herald

Une statue de la Madone, qui était portée en procession lors d'une cérémonie religieuse à Boston, aux Etats-Unis, a semblé brièvement cligner des paupières sur une cassette vidéo enregistrée à cette occasion. Depuis que cette procession a eu lieu, des milliers de personnes ont accouru vers la chapelle de la Madonna del Soccorso de Sciacca, où se trouve la statue. Beaucoup de gens estiment que la Madone qui "cligne des yeux" est un miracle, alors que d'autres, dont les deux techniciens vidéo qui ont examiné la cassette, pensent que c'est le mécanisme de déplacement de l'autofocus de la caméra qui est responsable du phénomène. Cependant, deux experts vidéo de Harvard ont déclaré que la thèse de l'autofocus n'était pas concluante, même après une analyse attentive de la cassette vidéo.

Le Maître de Benjamin Creme confirme ce miracle. La statue s'est mise à cligner des yeux sous l'action du Maître qui a été autrefois la mère de Jésus.


Home Des apparitions de la Vierge dans l'Ohio

Youngstown Vindicator

Des apparitions de la Vierge Marie ont attiré les foules vers un sanctuaire situé au bord d'une route, à la Society of St Paul à Ellsworth, dans l'Ohio, aux Etats-Unis. Un étudiant de 17 ans a commencé à faire des veilles à cet endroit, il y a deux mois, après avoir affirmé s'être entretenu avec Marie. Certaines personnes de cette communauté rapportent avoir vu des images de Marie, dans le soleil couchant, tandis que d'autres affirment que le soleil tourne ou palpite lorsqu'il passe au-dessus du sanctuaire.

Le Maître de Benjamin Creme confirme les expériences vécues par ce garçon de 17 ans, mais pas celles des apparitions rapportées par les autres membres de la communauté.



Le point de vue de Maitreya

Home La conscience se répand dans le monde entier

Interview de Un des proches collaborateurs de Maitreya par James Brian

2 septembre l991
 
La Chine — Les changements radicaux visant à plus de liberté et de démocratie qui ont déjà balayé l'Europe de l'Est sont tranquillement en train de s'étendre en Chine.
 
Le gouvernement s'est rendu compte de la demande croissante et de la prise de conscience du peuple chinois. Les leaders chinois y répondent très positivement et n'ont pas besoin que les politiciens européens leur dictent ce qu'ils doivent faire, a déclaré le collaborateur de Maitreya. Le passé est le passé.
 
Le gouvernement a commencé par ouvrir les portes tout d'abord à son propre peuple. Il est déjà en train d'encourager la création d'un secteur privé dans les affaires et la propriété. Dans une deuxième phase, le reste du monde sera invité à prendre part à la construction de l'industrie chinoise. Suivra un développement graduel de la liberté religieuse. Il a prédit que la Chine deviendrait la nation la plus puissante de l'Est, surtout maintenant que l'Union Soviétique a été démantelée. Elle sera le cœur d'une culture, riche de philosophies humanitaires.
 
 
Le Moyen-Orient — Le pouvoir des cheikhs, des rois et des sultans a été brisé. L'époque où les peuples des pays du Moyen-Orient étaient traités en esclaves touche à son terme, a déclaré le collaborateur de Maitreya. Ces peuples demandent un gouvernement du peuple pour le peuple. L'évolution de la prise de conscience de chaque individu se répand dans le monde entier, à mesure que les individus commencent à se rendre compte de leur héritage et de leur destin. La graine se transforme en plante qui fleurira et donnera ses fruits aux jeunes générations, a-t-il ajouté.
 
 
L'Afrique — Le pouvoir grandissant des Nations Unies signifie qu'aucun politicien africain ne pourra impunément affamer son peuple pour satisfaire ses propres ambitions politiques.
 
Jour après jour, l'ONU devient le gardien chargé de protéger les affamés du monde, a déclaré le collaborateur de Maitreya. Ses pouvoirs s'accroissent à mesure qu'elle reçoit le soutien des grandes puissances : l'Amérique, l'Union Soviétique, la Chine et les pays européens. Les dictatures qui ont fait souffrir leur peuple ne pourront plus résister au pouvoir de l'ONU.
 
Selon Son collaborateur, Maitreya a affirmé qu'Il avait libéré une énergie positive sur le continent africain et que bientôt nous verrons ses peuples arriver à produire davantage de nourriture. Les nations occidentales enverront également des équipes d'experts agronomes afin d'aider les pays africains à développer leur industrie agricole.
 
 
L'Inde et le Pakistan — Cette même énergie positive balaiera également l'Inde et le Pakistan. La domination des riches propriétaires et de leurs familles sur la vie de tant de millions de personnes atteindra son terme, a déclaré le collaborateur de Maitreya. Les populations auront bientôt les moyens et la capacité de produire assez d'aliments pour se nourrir. Les jours du ghandisme sont finis.
 
 
La Yougoslavie — Le même processus de dévolution des pouvoirs qui a transformé l'Union Soviétique se produira en Yougoslavie. Le prétendu gouvernement fédéral devra s'incliner devant l'inévitable, a déclaré le collaborateur de Maitreya. En fin de compte, seule la politique étrangère et l'économie nationale seront gérées par un gouvernement central.
 
 
L'Union Soviétique — La Russie n'aura pas de pouvoir sur le contrôle et l'utilisation des armes nucléaires soviétiques.
 
Ce secteur sera administré par une autorité centrale sous la conduite de M. Gorbatchev.




Home La réalisation du Soi

Interview de Un des proches collaborateurs de Maitreya par Patricia Pitchon

Deux journalistes, travaillant indépendamment l'un de l'autre, nous transmettent régulièrement des articles extraits d'interviews d'un des proches collaborateurs de Maitreya. Ce numéro d'octobre contient un article rédigé par Patricia Pitchon, ainsi qu'un autre par Brian James.
 
31 août l991
 
L'Irak — Saddam Hussein se retirera de son propre gré. Selon le collaborateur de Maitreya, il quittera dignement le pouvoir.
 
Les Etats-Unis — Tout comme l'individu est en train de devenir conscient, la conscience gouvernera également les nations et les pays. Aucun politicien ne peut imposer ses idéologies à une nation. Ce qui s'est produit en URSS est sur le point de se reproduire aux USA, bien que sous une forme quelque peu différente. Les différents Etats vont commencer à rechercher une destinée, une orientation et un pouvoir indépendants, libres d'un contrôle excessif de la part du pouvoir central. La Californie, par exemple, soulignera qu'elle jouit d'une certaine richesse tout en ayant un certain nombre de problèmes sociaux à résoudre. La défense militaire sera gérée par le gouvernement central. Un gouvernement central ne peut être complètement évité, mais de plus en plus il conviendra avant tout de « balayer devant sa porte » — c'est-à-dire de s'occuper des chômeurs, des problèmes de la drogue, de l'éducation et de la santé, de la violence dans les villes, etc., au niveau local et régional.
En Amérique, la corruption est telle que même des sénateurs et certains magistrats reçoivent des pots-de-vin des fournisseurs de drogue.
 
La Grande-Bretagne — L'Ecosse et le Pays de Galles deviendront indépendants.
 
L'URSS — Certains aspects du gouvernement central ne peuvent être entièrement évités. Les républiques devront probablement verser des contributions proportionnelles en vue d'assurer la défense.
 
La Chine — Maitreya est apparu à certains politiciens chinois et leur a fait comprendre qu'ils avaient fait leur temps. Les médias n'ont pas encore signalé de changements, mais ces derniers sont en train de se produire très rapidement.
 
Un environnement changeant — Si vous aspirez à certains buts et multipliez vos désirs avec attachement, cela vous détruira.
Si l'environnement change et ne correspond pas à ce qu'une personne en attend, cela peut conduire au suicide. C'est ce qui s'est produit récemment avec certains politiciens soviétiques.
 
Les hommes politiques — Partout, les jeunes générations et les gens ordinaires attendent des politiciens qu'ils soient des exemples et qu'ils servent le peuple avec honnêteté, sincérité et détachement. Aux yeux de Maitreya, aucun politicien actuel ne remplit ses devoirs correctement. Au lieu d'obéir à la volonté du Seigneur, ils se bornent à satisfaire leurs propres désirs. Cette façon d'agir ne peut qu'entraîner la confrontation, la confusion et le chaos. Maitreya a déclaré : « C'est avec la destinée des nations et des pays que vous jouez. Que faites-vous pour les jeunes générations ? Rien. Vous voulez que les jeunes mettent leurs pas dans les vôtres, mais un fossé est en train de se creuser entre les vieilles et les jeunes générations. La société ne sera pas ce que les vieilles générations espèrent. Elle sera complètement différente. »
 
L'armement nucléaire — Chaque fois que les politiciens n'ont pas prise sur la masse populaire, ils créent la confusion et le chaos. Qu'est-ce qui a poussé les politiciens à entreprendre le démantèlement des armes nucléaires ? C'est la conscience qui change la personne. Les politiciens ont été amenés à prendre conscience du fait que les armes nucléaires ne constituent pas une réponse. Ils en conserveront quelques-unes pour une défense de base, « au cas où le serpent se réveillerait ».
 
Gorbatchev — Gorbatchev a terminé son travail. Il a rempli son rôle. Il se retirera dignement quand le moment sera venu. Il conservera une position symbolique et honorifique.
 
Louange et blâme — Maitreya affirme : « Je m'intéresse à tout le monde. Le jour où vous ferez l'expérience de Ma présence vous connaîtrez la vérité. Le détachement s'accroîtra. Le Soi n'est pas concerné ni par la louange ni par le blâme. Ne faites pas Mon éloge. Vous n'avez pas à me faire plaisir. Faites-vous plaisir à vous-mêmes en respectant votre Soi. »
 
Patricia Pitchon ajoute : Le collaborateur de Maitreya a mentionné après coup qu'il y a plusieurs années, Maitreya lui avait affirmé que le magazine Share International prendrait de l'importance dans le Nouvel Age. Il semble que Maitreya ait signalé que de nombreux jeunes ne lisent plus les écrits traditionnels. Selon Maitreya, des vérités, exprimées en langage simple, émaneraient de Share International. Progressivement, enseignants, scientifiques et autres liraient ce magazine et y trouveraient inspiration. Les jeunes, tout spécialement, désirent quelque chose de vivant.
 
Je fus surprise que Maitreya ait parlé du magazine et priai Benjamin Creme de s'informer à ce sujet auprès de son Maître. Ce dernier confirma que Maitreya avait en effet donné son avis à propos de ce magazine. Le Maître déclara que bien que de nombreuses publications répandraient les idées du Nouvel Age, le magazine Share International constituerait une « voix claire », et que de nombreux lecteurs le liraient pour plus de clarté.





Faits et prévisions

Home PREDICTION DU COLLABORATEUR DE MAITREYA EN JANVIER 1990

Le régime soviétique actuel va s'effondrer

« Mikhaïl Gorbatchev ne s'attendait pas à ce que sa politique libère son pays du carcan des vieilles méthodes répressives. Les événements qui se préparent en URSS vont ébranler la société soviétique, et il sera très difficile à M. Gorbatchev de conserver son poste. Le régime actuel ne résistera pas, et son effondrement entraînera le chaos et la confusion. Personne ne saura plus qui dirige le pays. Cette situation contraindra les militaires à entrer en lice et à exercer un contrôle. Une dictature militaire ne sera pas mise en place — les réformes se poursuivront, mais seront contrôlées de sorte que le rythme de l'évolution réponde aux aspirations du peuple soviétique. »(le collaborateur de Maitreya, Partage International, janvier/février 1990)
 
« En Union Soviétique, de nombreux Etats ont été artificiellement unis au nom du communisme. Celui-ci a maintenant perdu de son emprise et, un jour, tous ces Etats deviendront indépendants. » (Partage international mars 1990)
 
 
Les événements d'Union soviétique ont ébranlé non seulement la société soviétique mais également la communauté mondiale. Une tentative de coup d'état, menée par les conservateurs à l'encontre de Gorbatchev, a été contrecarrée lorsque des milliers de personnes sont descendues dans les rues sur l'ordre de la Fédération de Russie, de son Président Boris Yeltsin et d'autres. Suite à ce coup d'état, l'Union Soviétique, telle qu'elle existait, est en train d'être démantelée. Les structures politiques nationales, en place à Moscou, ont été remplacées par un groupe intérimaire de conseils et de comités. Les efforts se poursuivent afin de créer une nouvelle « Union d'Etats Souverains » — une alliance flexible dans les domaines économique, politique et de défense entre les républiques, rassemblées par une sorte de structure centralisée à Moscou. L'indépendance des trois Républiques Baltes a été reconnue par le gouvernement soviétique par intérim, de même que par un nombre grandissant de pays dans le monde entier. Sept des douze républiques restantes ont proclamé leur indépendance vis-à-vis de la « vieille » Union Soviétique. Au même moment, le Parti communiste dirigeant a été totalement discrédité et contraint de suspendre ses activités dans l'ensemble du pays. Le pouvoir de Gorbatchev, en tant que président national, a été réduit, alors que celui de Yeltsin, comme président de la plus grande des républiques, a augmenté de façon spectaculaire. Tous deux sont maintenant considérés, en pratique, comme co-dirigeants. L'inquiétude grandit face à cette « seconde révolution » en Union Soviétique, qui pourrait entraîner le chaos politique et des difficultés économiques encore plus éprouvantes pour le peuple de ce pays.




Home Les gouvernements autoritaires disparaîtront

« Les gouvernements autoritaires disparaîtront. Les politiciens deviendront les serviteurs, et non plus les maîtres, du peuple. » (Partage international octobre 1988)
 
 
Des milliers de mères de famille ont manifesté à travers la Yougoslavie contre la montée de la guerre civile dans leur pays. Elles portaient des bannières sur lesquelles s'inscrivaient des slogans tels que : « Généraux, rendez-nous nos enfants », et « Ne tirez pas sur nous, les mères, car nous sommes celles là mêmes que vous chérissez ». Dans une ville de Croatie, plus de dix mille mères de famille ont entouré les baraquements de l'armée fédérale, réclamant que leurs fils soient exemptés du service militaire. Au cours d'une action retransmise à la télévision nationale, certaines mères de famille ont pénétré dans le parlement d'une république yougoslave, exigeant la fin du service militaire de leur fils. Des parents yougoslaves ont joué un rôle clé lors du refus en masse par des jeunes gens d'être incorporés dans l'armée au cours de l'été.




Home La crise du Koweit

« La crise du Koweit a engendré en politique internationale une situation saine, permettant au souffle du changements de balayer les attitudes anciennes et les dogmes. » (Partage international 28 août 1990)
 
 
La libération de l'otage britannique, John McCarthy, et de l'otage américain, Edward Tracy, de même que la libération rapide du français enlevé récemment au Liban, font grandir l'espoir que les otages encore détenus au Moyen-Orient seront bientôt relâchés. Les négociations entre les diverses parties se sont tenues sous les auspices du Secrétaire Général des Nations Unies, M. Perez De Cuellar. Selon les analystes, la nouvelle situation au Liban, ainsi que l'amélioration des relations entre la Syrie, l'Iran et les Etats-Unis après la Guerre du Golfe, ont engendré un meilleur climat politique et augmenté les chances de libération des otages.




Home Reconnaissance d'Israel

« ...Israël verra son droit à l'existence reconnu par ses voisins arabes. » (Partage international mars 1991)
 
 
Un changement politique, subtile mais important, a été mis en lumière lorsqu'un Sénateur américain a été autorisé à entrer tant en Arabie
Saoudite qu'au Koweït avec un passeport montrant à l'évidence qu'il s'était rendu en Israël. Du fait du boycott économique engagé à l'encontre d'Israël pendant de longues années, toutes les nations arabes à l'exception de l'Egypte ont régulièrement refoulé toute personne porteuse d'un passeport contenant un visa israélien.




Home Les Israéliens tendront la main aux Palestiniens

« Pour la première fois, les Israéliens tendront la main aux Palestiniens et les appelleront leurs frères. » (Partage international juin 1989)
 
 
Un sondage a démontré que 87 pour cent des Israéliens sont favorables à la participation d'Israël à une conférence de paix au Proche-Orient. Une large majorité se montre confiante qu'un tel rassemblement conduirait à un règlement politique.




Home Krach boursier au Japon

« Ainsi que nous l'avons déjà annoncé dans notre numéro de décembre 1988, un krach boursier prendra naissance au Japon. Les marchés boursiers ressemblent à des casinos où les joueurs seraient dépendants de la « drogue » consistant à faire de plus en plus d'argent. Ils en arrivent à cacher leurs richesses et à créer un état d'esprit criminel. Le marché boursier est tel une bulle de savon sur le point d'éclater. » (Partage international mai 1989)
 
 
Les scandales financiers continuent de s'étendre au Japon. Il a été révélé que l'une des plus prestigieuses banques japonaises aurait prêté une somme de 2,5 milliards de dollars à un restaurateur qui a fourni un faux certificat de cautionnement en guise de nantissement. Selon certaines spéculations, ce procédé aurait servi à cacher certains prêts douteux consentis à des personnalités influentes. Concernant une autre irrégularité, un fonctionnaire du ministère des finances a annoncé que certains courtiers auraient illégalement garanti des profits à des douzaines de clients privilégiés — dédommageant même les clients alors que ceux-ci n'avaient pas enregistré de pertes financières. Jusqu'ici, ces courtiers n'avaient admis avoir dédommagé leurs clients qu'en cas de pertes financières, une pratique jugée tout à fait contraire à l'éthique mais qui n'est pas illégale.
 
Aux Etats-Unis, quatre cadres supérieurs ont démissionné de la société Salomon Brothers, l'une des plus prestigieuses maisons de courtage et de placement de Wall Street, lorsque fut révélé qu'ils avaient eu connaissance des enchères illégales pratiquées par la firme sur les Bons du Trésor américains. Un changement dans la structure de compensation de la société, qui a donné naissance à une « mentalité cupide » et un manque de surveillance de la part de la Réserve Fédérale américaine, ont été incriminés et jugés responsables d'avoir permis à ce scandale de fixation illégale d'enchères de persister sans être découvert, pendant des mois, voire des années. Les régulateurs du gouvernement ont indiqué que la société Salomon Brothers pourrait bien ne pas être la seule entreprise de placements coupable de cette pratique.




Home La défense n'est plus une priorité

« Personne ne pourra désormais soutenir que la défense constitue une priorité essentielle. » (Partage international mai 1989)
 
 
Le Pentagone a annoncé que l'effectif des personnels en service actif dans les forces armées américaines est tombé à son plus bas niveau depuis la période précédent la Guerre de Corée en l950. Un peu plus de deux millions de membres de l'Armée, de la Marine, de l'Armée de l'Air et des Marines sont actuellement en activité. On s'attend à ce que ce nombre descende à 1,6 millions en l996.
 
Souhaitant montrer l'exemple au reste de l'Amérique du Sud, le Brésil et l'Argentine ont signé un accord afin de s'interdire la production d'armes chimiques et biologiques.
 
Le commerce des armes conventionnelles a chuté d'un tiers l'année dernière. Une nouvelle baisse de la même ampleur est attendue pour l995. D'après le Stockholm International Peace Research Institute (le SIPRI), les budgets militaires ont baissé en l990 pour la quatrième année consécutive, après avoir connu une croissance soutenue au cours des 40 années précédentes. Le SIPRI a également trouvé que dans un nombre grandissant de pays, l'industrie de l'armement est en passe d'être réduite à un secteur industriel marginal.
 
Cependant, les chiffres du SIPRI sur l'effondrement du commerce des armes ne semblent pas correspondre avec les conclusions du Congrès Américain, qui enregistre plus qu'un doublement des ventes d'armement américain. A la seule Arabie Saoudite, les Etats-Unis ont vendu plus d'armes, l'année dernière, que l'Union Soviétique n'en a vendues à l'ensemble des pays du tiers monde.
 
Le Président américain, Georges Bush, désire maintenant l'assentiment du Congrès afin de négocier une transaction encore plus importante avec l'Arabie Saoudite pour environ 15 millions de dollars. Au même moment, le président Bush a proposé récemment que les ventes d'armes des cinq principaux fournisseurs à destination du Moyen-Orient soient réduites.

 




Home Les gouvernements devront écouter le peuple

« Les individus, partout, voient leur conscience s'accroître, et refuseront d'être dominés par d'autres alors que leur destinée est d'être libre. Les gouvernements, partout, devront écouter le peuple. » (Partage international sept. 1988)
 
 
Un accord formel a été signé par le Premier ministre de l'Ontario et onze chefs indiens de cet Etat.
Cet accord est le premier à reconnaître aux Indiens le droit à l'autoadministration dans leur province. A l'avenir, les chefs des Premières Nations de l'Ontario négocieront avec les fonctionnaires territoriaux en tant que gouvernement autonome au sein de la structure fédérale canadienne.
 
En Italie et aux Etats-Unis, les électeurs réclament un gouvernement qui respecte la volonté populaire. Un institut de recherche a montré que les Américains doutent que leur gouvernement puisse résoudre les problèmes que rencontre le pays. Ces électeurs sont particulièrement amers de constater que les politiciens et les médias ont écarté le peuple du processus politique, s'occupant plutôt d'intérêts privés dont le pouvoir économique finance ce qui est de plus en plus jugé comme la classe des professionnels de la politique écartant les citoyens ordinaires du processus. Les mêmes citoyens se tournent de plus en plus vers l'action communautaire afin de résoudre leurs problèmes particuliers.
 
En Italie, les électeurs envoient un message comparable : 95 pour cent ont approuvé un référendum sur une réforme électorale, conçue pour briser l'emprise des partis politiques corrompus et irresponsables qui ont dominé la politique italienne depuis la fin de la deuxième Guerre Mondiale.




Home Les Nations Unies : force politique

« Les Nations Unies deviendront la force politique la plus puissante au monde. Elles constitueront l'intermédiaire grâce auquel les principaux problèmes internationaux seront résolus. » (Partage international septembre 1989) »
 
« Les pays développés, par l'entremise des Nations Unies, doivent maintenant prêter assistance au tiers monde. » (Partage international juin 1991)
 
 
Pour la première fois, les Etats-Unis et l'Union Soviétique travaillent ensemble à résoudre le conflit au Salvador. Dans une lettre commune adressée aux Nations Unies, des fonctionnaires des deux pays ont demandé instamment au Secrétaire Général de jouer personnellement un rôle dans les négociations en cours afin de mettre un terme à une guerre de 11 ans entre les forces gouvernementales et les rebelles gauchistes.
 
Les Nations Unis vont superviser le retour de 40 000 exilés politiques en Afrique du Sud, marquant ainsi la première présence officielle de l'ONU dans ce pays depuis plus de 30 ans.
 
Le gouvernement canadien est exhorté à exercer des pressions sur le gouvernement soudanais afin de permettre la libre circulation de l'aide internationale et afin d'exprimer le besoin d'un cessez le feu. C'est ce qu'a affirmé David MacDonald, membre du Parlement canadien et ancien ambassadeur en Ethiopie. Il déclare que le « Conseil de Sécurité des Nations Unies doit être impliqué immédiatement afin d'examiner la situation au Soudan et d'engager l'action nécessaire dans le but de mettre fin à cette situation épouvantable. » Il a indiqué qu'il ferait tout ce qui est en son pouvoir pour convaincre le gouvernement canadien que le besoin d'une pression internationale est impératif afin d'empêcher que des milliers de personnes ne meurent à nouveau.
 
Récemment, cinq avions des Nations Unies ont commencé à amener depuis Djibouti quelques 10 000 tonnes de nourriture par mois en Ethiopie.




Home Les effets de la violence

« La terre est en mouvement, l'énergie libérée par les bombes et les explosions au Moyen-Orient trouve maintenant un exutoire dans la Nature. C'est l'effet boomerang : quiconque se rend responsable de la libération de l'énergie de violence verra cette énergie rebondir sur lui. » (Partage international 29 janvier 1991)
 
 
Les scientifiques soviétiques ont fait la preuve de la corrélation entre les explosions de bombes et l'apparition de tremblements de terre et leur intensité. Selon le Salzburger Nachrichten (Autriche), ce fait a été mis en évidence à l'occasion de la période de la Guerre du Golfe, et présenté lors d'un congrès mondial de géologues à Vienne. Entre janvier et mai l989, les sismologues ont enregistré 16 tremblements de terre au Caucase, en Iran, en Iraq et en Turquie. En l990, il y en eut treize. Au cours de la même période cette année, 77 tremblements de terre se sont produits dans ces régions. Ikram G. Kerimov, directeur adjoint de l'Institut Géologique de Bakou, a avancé l'explication suivante : « Les bombardements ont changé fondamentalement le taux vibratoire de la croûte terrestre qui présente normalement une fréquence particulièrement stable. Nous pensons que ces bombardements ne peuvent qu'entraîner des répercussions dans l'activité sismique ainsi que dans dans d'autres processus naturels et qu'ils pourraient, par exemple, provoquer ou exacerber des changements climatiques, des tempêtes, des inondations, des glissements de terrain et autres catastrophes de cet ordre. »




Home Afrique du Sud : les leaders noirs et blancs à la table des négociations

« En Afrique du Sud, un processus se développe aujourd'hui qui conduira les leaders noirs et blancs à la table des négociations. » (Partage international septembre 1988)

 
Le Président de Klerk a annoncé la proposition de son gouvernement visant à l'établissement d'une nouvelle constitution qui établirait des élections sur la base d'une personne-un vote, pour la première fois dans l'histoire moderne de l'Afrique du Sud. Ce projet créerait un système racial intégré de gouvernement aux échelons national, régional et local, élu à la proportionnelle sur la base d'une personne-un vote. Le leader de l'ANC, Nelson Mandela, a critiqué ce projet qui perpétuerait, selon lui, les privilèges de la minorité blanche en Afrique du Sud. La proposition du gouvernement est perçue comme une ouverture en vue des futures discussions constitutionnelles avec les représentants de la population noire majoritaire.
 
Le congrès National Africain a tenu sa première conférence nationale en Afrique du Sud, marquant officiellement son passage d'organisation rebelle hors la loi à celle de pierre angulaire de l'avenir politique du pays. Avec Le Parti Inkatha pour la Liberté, l'ANC et le gouvernement sud-africain sont parvenus à un accord préalable sur un pacte de paix conçu pour mettre fin à la violence qui sévit encore dans les municipalités noires.





Citation

Home Article 32 de la Convention des Nations Unies sur les Droits de l'Enfant

L'Etat doit protéger les enfants, en refusant qu'ils accomplissent un travail menaçant leur santé, leur éducation et leur développement. Il doit fixer un âge minimum pour l'activité professionnelle et régler les conditions de cette activité.





Esotérisme

Home LE DEUXIEME RAYON

Le rayon d'Amour et de Sagesse

Interview de Benjamin Creme

Dans ce numéro d’octobre, nous traiterons du Second Rayon. Cet article est le deuxième d’une série constituée de résumés de débats d’un groupe de travail dirigé par Benjamin Creme, à Londres. Ces articles ne constituent nullement une étude exhaustive ou définitive sur ce sujet, mais présente quelques commentaires d’ordre général qui, nous l’espérons, pourront se révéler utiles à une meilleure compréhension des Rayons
 
 
BC. Lorsque nous disons « un type du 2e rayon », parlons-nous d’une âme, d’une personnalité, d’un mental ou d’un cerveau, du 2e rayon ? DK fait toujours référence au corps sur lequel le rayon en question est le plus influent – et pour la plupart des gens, il s’agit de la personnalité, puisqu’ils sont plutôt centrés sur la personnalité que sur l’âme. Aussi, lorsque DK mentionne un « type de 2e rayon », ne désigne-t-Il pas forcément une âme de 2e rayon, mais probablement plus souvent une personnalité du 2e rayon, illustrant les qualités de ce rayon, bien qu’il puisse s’agir d’une âme du 1er, du 5e ou de tout autre rayon.
 
 
Q. Cependant, ne possèdent-ils pas toujours cette qualité de magnétisme du 2e rayon ?
B.C. Je crois qu’il est nécessaire d’apporter une réserve à ce sujet. Ce « magnétisme » du 2e rayon ne fonctionne que dans un sens occulte. C’est l’énergie que nous appelons l’Amour, cette énergie magnétique, de cohésion, qui – sous l’influence de la Loi d’Attraction – assemble les particules de matière et crée les matériaux de base, ces minuscules briques de matière grâce auxquelles le processus de la création peut se développer. Mais, de la manière dont il se manifeste à travers la plupart des gens, je dirais que la principale qualité du 2e rayon n’est pas tant le magnétisme que l’inclusivité. Il fournit la faculté de faire le tour d’un sujet, de considérer le point du vue de chacun – aussi un type de 2e rayon a-t-il tendance à ne pas avoir de point de vue propre. Il est quelque peu timide et indécis, simplement du fait qu’il perçoit le point de vue des autres – par empathie plus que par magnétisme. Lorsque l’énergie vient de l’âme, alors est-elle magnétique.
 
 

 
2e rayon : l’Amour-Sagesse
 
Vertus : Calme, force, patience et endurance, amour de la vérité, fidélité, intuition, intelligence claire, caractère serein, amour divin, sagesse, tact.
 
Vices : se laisser trop absorber par l’étude, froideur, indifférence à l’égard d’autrui, mépris des limitations mentales chez les autres, égoïsme et suspicion.
 
Vertus à acquérir : Amour, compassion, désintéressement, énergie.

Référence : Psychologie Esotérique, vol. 1, Alice Bailey (publié par le Lucis Trust)

 


 
 
Q. Ceux qui créent les nouvelles formes-pensées pour les institutions ou de nouveaux mode de vie, seraient-ils principalement du type du 2e rayon ?
B.C. Souvenons-nous des lignes des rayons : 2,4,6 et 1,3,5,7. Fondamentalement, la ligne des rayons 2,4,6 fait (plus ou moins) preuve d’une conscience tournée vers l’âme, et de ce fait manifeste ce que nous appelons la « qualité » de la vie, tandis que les rayons 1,3,5,7 se rapportent aux formes de la vie. Ces rayons 1,3,5,7 créent les institutions, les structures politiques et économiques (l’argent est de l’énergie du 3e rayon concrétisée, un des aspects inférieurs du 3e rayon). Les 2e, 4e et 6e rayons sont liés à la qualité de la vie, qui s’exprime à travers des formes. Il me semble que vous devriez toujours conserver cette distinction présente à l’esprit.
 
 
Q. En conséquence, ceux qui se situent sur la ligne 2,4,6 seraient davantage concernés par l’aspect intérieur de la vie, et ceux situés sur la ligne 1,3,5,7 par l’aspect extérieur ?
B.C. Oui, précisément.
 
 
Q. Le 2e rayon est persévérant. Il est empreint d’opiniâtreté et d’une qualité de détermination qui fait qu’il n’abandonne jamais.
B.C. Cela se fonde probablement sur une compréhension du but à atteindre ou du plan à suivre. Cette obstination provient de cette compréhension – il ne s’agit pas d’une obstination basée sur la volonté.
 
 
Q. Le 2e rayon souffre également du handicap, ou du mirage, de la peur, et de sa sensibilité à cette peur.
B.C. Le 2e rayon possède inévitablement cette caractéristique, car il est tourné vers l’âme ; c’est un rayon introverti, et de ce fait, il lui est difficile de traiter l’aspect extérieur de la vie. Les gens sont soit introvertis, soit extravertis. S’ils sont fortement influencés par les rayons 2,4,6, ils auront tendance à être introvertis, tournés vers la réalité intérieure, vers la vie spirituelle. S’ils se trouvent sur la ligne 1,3,5,7, ils se sentiront plus à l’aise dans le monde de la forme et seront donc plus efficaces dans la vie quotidienne, et se révéleront plus créatifs pour le travail concret dans le monde de la forme, mais il leur manquera probablement la liaison instantanée, intuitive, avec l’âme, que les rayons 2,4,6 maintiennent très aisément.
 
Le 2e rayon peut donc souffrir d’une certaine incapacité à travailler sur le plan physique, et éprouver des difficultés dans les relations humaines, malgré les qualités d’empathie du 2e rayon, qui semble comprendre les gens, et que les gens trouvent sympathique. Les personnes du 2e rayon sont souvent inefficaces et paresseuses, parce qu’elles manquent d’initiative, et si elles ne possèdent aucun rayon de la ligne 1,3,5,7, elles ont tendance à manquer d’énergie – et à manquer d’amour, bien que le 2e rayon soit celui de l’Amour-Sagesse.
 
Le 4e rayon est naturellement porté à interpréter et à exécuter un rôle, et le 6e possède un sens inné du but, ce qui amène les types du 6e rayon à faire ce qu’ils doivent faire bon gré mal gré, tandis que le 2e rayon ne possède aucune de ces qualités. C’est pourquoi je mets en doute son magnétisme. Il est beaucoup plus enclin à demeurer placide, faible dans ses actes.
 
Je pense que le 2e rayon a tendance à se montrer réceptif plutôt qu’actif – réceptif aux stimuli extérieurs. S’il ne reçoit pas d’impulsion des rayons 1,3,5,7, il reste inactif, à moins que le fanatisme du 6e rayon ne s’empare de lui, auquel cas il peut se montrer très actif. Pourquoi le 2e rayon est-il si enclin à la peur ? Cela vient en partie de sa capacité à comprendre ce qui l’entoure, ainsi que de ses difficultés à s’impliquer lui-même dans le monde extérieur, parmi les gens, les choses et les événements – à tel point que tout acte devient un effort. Il possède une sensibilité extrême. Les types de tous les rayons connaissent la peur, exception faite, probablement, de celles du premier rayon, le seul qui soit véritablement exempt de peur. La peur fait partie de la condition humaine. Elle se trouve simplement exacerbée chez le 2e rayon.
 
 
Q. En relisant L’état de disciple dans le Nouvel Age (A.A.B.), j’ai été surpris du nombre de 1er rayons parmi les disciples – ce que je n’avais pas remarqué à ma première lecture.
B.C. Si vous consultez la liste des initiés publiée dans Share International – ou celle de La Mission de Maitreya, qui est plus étendue – vous constaterez une large prédominance du 1er rayon chez les initiés, autant sur le plan de l’âme que sur celui de la personnalité, et surtout sur le plan mental. En effet, ces initiés avaient à marquer leur époque, et c’est en raison de leur influence qu’ils ont pu réellement marquer l’histoire. Ils ne devaient pas connaître la peur, avaient besoin d’une vision étendue, et devaient si nécessaire être dotés d’une certaine dureté, ce dont les personnalités de niveau mondial, par exemple, ont souvent besoin, simplement pour remplir leur fonction: si vous pensez en termes individuels, vous ne pouvez pas accomplir de tâche majeure. Mao Tsé Toung n’aurait jamais pu modeler la Chine moderne, s’il s’était préoccupé de « finesses » comme de savoir si quelqu’un devait être fusillé ou non, pour avoir dérobé la nourriture de tout un corps de troupe, par exemple. C’est là quelque chose qui remplit d’épouvante le 2e rayon, qui y voit une manifestation de la cruauté et de la violence du 1er rayon – il ne dispose pas d’une vision globale, car il est totalement absorbé par la qualité d’amour de l’âme. Qu’il soit en mesure de la manifester ou non, il se trouve en symbiose avec cette qualité. Le 2e rayon est effrayé par la force du pouvoir du 1er rayon.
 
Le 2e rayon apporte l’intuition, et l’intuition apporte la nature de l’âme, soit du niveau manasique, celui du mental supérieur, soit du niveau bouddhique, d’où vient la véritable intuition, celle de la conscience de groupe. Ainsi est-il facile pour le 2e rayon d’être intuitif. Finalement, quelque soient leurs rayons, les individus démontreront tous ce que nous appelons l’intuition, qui est connaissance directe de l’âme, sans passer par le processus de ratiocination que nous utilisons aujourd’hui lorsque nous pensons, analysons, additionnons 2 et 2 pour obtenir 5 ou autre chose. Ce processus de raisonnement est une fonction du mental inférieur, qui tombera progressivement en-dessous du seuil de la conscience. Les Maîtres ne pensent pas de cette manière-là. Ils savent, c’est tout. Ils ont une intuition directe, car Ils travaillent au niveau bouddhique. Les gens, normalement, prennent un problème, l’examinent sous tous ses aspects, et en arrivent à une conclusion ou à une théorie, grâce au bon sens, ou à la réflexion rationnelle.
 
C’est la raison pour laquelle il peut émaner des conclusions justes, en science, en technologie ou autre, de la part d’individus n’ayant même aucun contrôle de leur nature astrale, sans parler de leur nature mentale. Ce type de raisonnement ne fait pas du tout appel à l’intuition, bien qu’il puisse contenir des éclairs d’intuition, par moments. Au-delà, se trouve le scientifique, réellement créatif, déjà initié d’un certain niveau. A chaque fois que l’intuition fonctionne, vous avez quelque degré d’initiation. Evidemment, ce n’est pas le cas pour les milliers de personnes travaillant dans les entreprises ou dans les laboratoires scientifiques dans le monde entier, qui fournissent un merveilleux travail scientifique, utilisant le raisonnement – simplement les qualités du mental inférieur – avec peut-être parfois, quelques faibles éclairs provenant du niveau intuitif. Un type de 2e rayon sera plus intuitif qu’un type, disons, de 5e rayon. Les découvertes marquantes pour le monde sont effectuées à partir du niveau intuitif, et sont le résultat de la recherche et de l’étude du mental inférieur sur la forme qui se dévoile progressivement.
 
 
Q. Un scientifique du 2e rayon percevrait intuitivement la solution, et la démontrerait ensuite.
B.C. Exactement. Comme Einstein. Il perçut intuitivement la théorie de la relativité, mais il lui fallut des années pour la démontrer. Il ne pouvait pas y parvenir par l’arithmétique. Ce fut une avancée intuitive de la compréhension de la relation existant entre l’énergie et la matière. C’est prodigieux. Jamais il n’aurait pu arriver à cela par un raisonnement ordinaire.
 
 
Q. Mais pour faire quelque chose d’utile de cette théorie, il faut bien utiliser le mental inférieur ?
B.C. Pour les applications technologiques, les connaissances du mental inférieur sont nécessaires – celles du mental concret du 5e rayon. C’est pourquoi le 5e rayon est venu s’incarner pour une courte période, en dehors de sa période normale d’incarnation, afin de stimuler le mental inférieur de l’homme. C’est ce qui a conduit, en définitive, à la découverte de la nature de l’atome et de la relation existant entre l’énergie et la matière.
 
Q. DK affirme au sujet du 2e rayon « qu’une appréhension clairement intelligente et sage d’un sujet est une capacité à exprimer la vérité des choses et à la transmettre aux autres ».
B.C. C’est ce qui rend les 2e rayons bons enseignants, car ils voient la vérité et savent généralement la communiquer.
 
 
Q. Je m’intéresse au rôle du 2e rayon chez les animaux et dans leur individualisation – il s’agit d’une expérience du 2e rayon.
B.C. Certains animaux ont été choisis et placés dans un groupe (une sorte « d’enclos » spirituel), et ils se trouvent en phase d’individualisation, en conséquence de leur relation avec l’homme. Cependant, ceci n’a aucun rapport avec la manifestation de l’amour de l’homme. Cela a trait à l’énergie du mental de l’homme. Les gens pensent que les animaux deviennent humains si on leur prodigue beaucoup d’amour, ou qu’on les dorlote, et ainsi de suite. Mais ce n’est pas le cas. C’est l’énergie du mental de l’homme qui les influence, et c’est par cette voie que le règne animal s’individualisera véritablement et qu’il entrera en juste relation avec l’homme.
 
Finalement, annonce le Maître DK, les animaux seront utilisés comme médiums. Leur mental sera stimulé au point qu’ils penseront de la même manière que l’homme le fait aujourd’hui, avec le mental inférieur, alors que l’homme évoluera vers le plan intuitif. Le facteur intelligence de l’animal sera stimulé, au point qu’il utilisera alors ce que nous pouvons appeler les prémices de l’aspect de volonté. Aucun animal, aujourd’hui, ne peut diriger ses intentions. L’animal agit uniquement par instinct. A mesure que l’homme introduira l’aspect de volonté, l’intelligence et la pensée dirigée de l’animal commenceront à s’épanouir, et les animaux deviendront alors capables de travailler intentionnellement côte à côte avec l’homme.
 
La relation d’amour, la dévotion établie dans la nature astrale de l’animal à travers le 6e rayon, l’amené à être proche de l’homme, mais la véritable individualisation s’établira à travers la stimulation du mental – de la même manière que cela c’est produit pour l’humanité elle-même. Cela, encore, fut une expérience de la part du Logos.






Haut de pageHaut de page

ACCUEIL | DECOUVRIR | MAITREYABENJAMIN CREME

ACTUALITE | AGENDAREVUE PARTAGE INTERNATIONAL | RECHERCHE | CONTACT | QUI SOMMES-NOUS

Copyright © 2005 Partage International. Tous droits reservés.
Grande conference Paris mars 2017
Grande conference Bruxelles octobre 2017