DECOUVRIR
  Présentation
  Maitreya
  Benjamin Creme
  Signes des temps
  Méditation
  Pour les médias
  Qui sommes-nous ?

ACTUALITE
  Évènements
  Communiqués
  Agenda

REVUE PARTAGE
  Présentation
  Dernier numéro
  Articles du Maître
  Archives

APPROFONDIR
  Question/Réponse
  Défis de l'humanité
  Spiritualité
  Livres
  Audio / Vidéo

     Commandes/Dons
     Autres langues
     Plan du site
     Contact

Radio Partage

Abonnement à notre
lettre d'information

  captcha
 Page précédente   Page suivante

Accueil > Revue Partage > année 2019

Extraits de la revue
Partage international

Avril 2019 - N° 368

Ceci est une version abrégée de la revue Partage international, version française du magazine Share International.

© Share International/Partage international, Tous droits réservés.
La reproduction de ces articles est autorisée dans des revues, journaux ou bulletins, sous réserve d'en mentionner la source (Partage international) et d'en adresser coupure à : Partage international, BP 242, 42014 Saint-Etienne cedex 2.

Pour recevoir notre lettre d'information mensuelle et rester informé de la mise en ligne des dernières parutions :

 

La revue existe grâce à ses abonnés, pour soutenir sa parution et la diffusion de ses informations, cliquez ici.



Sommaire


  • L'article du Maître


    • Les 70 ans de la Déclaration des droits de l’homme – restons optimistes Par S. A. R. le prince Hassan ben Talal de Jordanie
    • Les jeunes mènent la charge pour changer le monde Par Graham Peebles
    • L’esclavage touche encore des millions de personnes Par Shannon Scribner
    • Penser l’égalité, construire intelligemment, innover pour le changement
    • Créer une civilisation écologique avant qu’il ne soit trop tard Par Jeremy Lent


  • Point de vue
    • Nous allons changer le destin de l’humanité que cela vous plaise ou non Par Jake Johnson


  • Tendances


  • La voix des peuples
    • De nouveaux printemps arabes ?


  • Courrier des lecteurs


  • Compte rendu de lecture


  • S.O.P. — Sauvons notre planète
    • Nous n’avons qu’une seule Terre
    • Combustibles fossiles : des poursuites judiciaires intentées par des villes canadiennes
    • Climat : le Canada nouvelle cible de poursuite judiciaire de la part des jeunes


  • Signes des temps




L'article du Maître

Home Une époque sans précédent

Par le Maître –

par l’entremise de Benjamin Creme (première parution : décembre 2003)

Bien que cela ne semble guère être le cas, l’humanité avance résolument vers sa destinée. En dépit des tensions et des inquiétudes suscitées par la situation actuelle, nous, vos Frères aînés, sommes pleinement convaincus que les hommes prendront conscience des périls et agiront à temps pour y faire face. Cette conviction repose, dans une large mesure, sur la connaissance du fait que les hommes ne sont pas seuls, et qu’en vérité ils bénéficient de notre sollicitude et de notre assistance. A nos yeux, les hommes ne sont pas séparés de nous ; ce sont simplement des frères plus jeunes sur le sentier de l’évolution, confrontés aux nombreuses difficultés et dangers que ce sentier présente pour les ignorants comme pour les sages et s’efforçant, avec notre aide, d’en venir à bout.

Les hommes doivent comprendre que la période que nous traversons n’a rien d’ordinaire ou d’habituel ; il s’agit, en vérité, d’une époque cruciale par sa nature et ses enjeux, une époque sans précédent. Pour cette seule raison, les problèmes et les dangers actuels ont une toute autre portée et doivent être abordés avec la plus grande attention par les hommes comme par nous-mêmes. Notre présence physique parmi les hommes, bien qu’en nombre relativement limité pour l’instant, leur apporte l’assurance que notre aide leur sera dispensée plus que jamais auparavant, et qu’elle sera à la mesure de la tâche à accomplir.

Notre confiance est raffermie par le fait que notre Grand Leader, Maitreya lui-même, est lui aussi présent parmi les hommes. Ses ressources sont immenses. En coulisse pour l’instant, il travaille sans relâche à amener paix et progrès dans les affaires humaines et s’efforce, dans les limites de la Loi, de démêler les nombreux intérêts susceptibles d’engendrer la guerre, afin de créer les conditions dont dépend une paix véritable. Seule la justice apportera la paix à laquelle les hommes aspirent, et ce n’est que lorsqu’elle régnera que la guerre s’effacera peu à peu des mémoires. Dans presque tous les pays, la présence de Maitreya se manifeste par la création d’un réseau de serviteurs en tous domaines. Ainsi tisse-t-il l’étoffe du renouveau.

Les travailleurs choisis connaissent bien leur tâche. Ils apparaîtront bientôt au grand jour et introduiront dans le monde une nouvelle façon de penser, faisant valoir qu’il est impératif de faire de la justice l’objectif primordial de l’humanité. Ils montreront que c’est seulement ainsi qu’on pourra mettre fin à jamais au fléau de la guerre et au règne de la terreur ; que seule une reconstruction rationnelle de nos structures économiques permettra l’instauration de la justice et rassemblera l’humanité sur la base de la confiance. Ainsi en sera-t-il, ainsi la sagesse de Maitreya et ses préceptes pénétreront-ils l’esprit des hommes et les influenceront-ils.

Nombreux sont ceux qui répondent maintenant à son enseignement. Dans chaque pays des groupes se forment, manifestant en faveur d’une vie meilleure, appelant à la fin de la guerre, à la justice et la liberté pour tous, appelant aussi au partage comme moyen unique et naturel de garantir l’avenir de la race humaine. N’ayez aucune crainte, les hommes s’éveillent à l’appel et leur victoire est assurée.

Depuis le lancement de la revue Partage international, le Maître de Benjamin Creme a fourni de nombreux articles susceptibles d’être publiés chaque fois que la situation mondiale les rend à nouveau pertinents. Certains semblent encore plus actuels aujourd’hui que lorsqu’ils ont été publiés initialement.





Tendances

Dans le monde actuel s’affirme une tendance de plus en plus prononcée à la synthèse, au partage, à la coopération, à de nouvelles approches et avancées technologiques pour la sauvegarde de la planète et le bien-être de l’humanité. Cette rubrique présente des événements et courants de pensée révélateurs d’une telle évolution.

Home Un deuxième patient débarrassé du VIH


Source : nytimes.com

Des médecins londoniens ont signalé qu’un deuxième patient avait été débarrassé du VIH. Il a fallu douze ans de tentatives pour parvenir à reproduire la procédure qui avait permis la cure d’un premier patient. Les deux personnes atteintes ont bénéficié d’une greffe de moelle osseuse destinée à traiter le cancer, et non le VIH. Malgré les risques et les effets secondaires importants et durables de telles transplantations, se profile la possibilité de pratiquer une autogreffe en réintroduisant des cellules préalablement prélevées et modifiées pour résister au VIH.




Home Planter des arbres pour quelques centimes


Source : globalnews.com

« Aucune contrainte financière ne devrait arrêter celui qui veut planter un arbre », déclare Rodney Sidloski, fondateur de l’organisation caritative Help International, basée au Royaume-Uni. Après de nombreuses années de recherche sur les techniques de production et de plantation d’arbres en Afrique et au Canada, il a mis au point une façon de planter un arbre pour quelques centimes en utilisant du matériel ordinaire de pépinière.

La technique brevetée utilise un bac en polystyrène irrigué par le haut, et fait flotter dans l’eau pendant des mois les jeunes plants qui survivent même à l’hiver. La pépinière flottante nécessite moins d’eau et d’entretien que les pépinières traditionnelles. Cet été, Help International et le Programme des Nations unies pour le développement lanceront une pépinière flottante d’un million de plants au Ghana.




Home Un ancien chef à la Maison-Blanche gagne à la loterie et nourrit les sans-abri


Source : goodnewsnetwork.org

Ancien chef cuisinier de la Maison-Blanche, Robert Mendoza a servi des présidents américains et des célébrités. Il gère maintenant un restaurant et une cuisine pour les sans-abri à Charlotte, en Caroline du Nord.

Suivant une idée de sa mère venue lui rendre visite du Guatemala, il avait acheté un ticket de loterie à gratter de cinq dollars dans une épicerie locale, gagnant instantanément le premier prix d’un quart de million de dollars. « Mes mains se sont mises à trembler quand j’ai vu les chiffres, raconte R. Mendoza. Nous nourrissons plus de 300 enfants par l’intermédiaire de ma fondation. Je sais ce que c’est que la faim. Je me suis dit quand j’étais adolescent que si j’étais en mesure de donner en retour, je ferais tout mon possible pour que plus personne n’ait faim. »

Il prévoit de terminer la construction d’une cuisine qui servira à nourrir les sans-abri en République dominicaine.





Courrier des lecteurs

La rédaction de Partage international a reçu, au fil des années, un grand nombre de « Courriers des lecteurs » qui ont été traités et confirmés comme de véritables rencontres avec des Maîtres ou un « porte-parole » mais qui n’ont pas encore été publiés.
D’autres courriers sont récents. Alors que nous ne pouvons plus confirmer ou indiquer qu’un Maître est impliqué, il se peut que l’expérience soit si forte qu’elle « parle d’elle-même » et apporte espoir, inspiration et réconfort.

Home L’énergie des plantes

Juillet 2003 : chez moi, dans mon salon, j’ai deux plantes qui sont toutes deux très vigoureuses. Je pense que l’une d’elles est un bégonia mais je n’en suis pas sûre. Elle avait besoin d’un tuteur et je lui en ai mis un, mais elle a grandi jusqu’au plafond, sans aucun autre support. Je suis étonnée qu’elle soit si robuste et continue à croître mais légèrement en biais. Pourriez-vous me donner des explications ?

M. S., Wairupa, Nouvelle-Zélande

Le Maître de Benjamin Creme a indiqué que la croissance de cette plante est une bénédiction du Maître Jésus.


Home Un message silencieux

Le 22 août 2003, vers 9 h 30, le centre-ville de Douvres commençait à s’animer. Au beau milieu de la rue, marchait un homme mince de très grande taille et portant une chemise, un pantalon gris clair et un sac bleuâtre sur l’épaule. Il avait des cheveux gris bouclés mi-longs et portait un grand chapeau de paille au rebord rigide agrémenté de roses séchées.

Au lieu de le trouver ridicule, tout le monde le regardait passer avec intérêt. Un air de paix profonde et de joie l’entourait. Il ne parlait pas et se dirigeait simplement vers l’hôtel de ville. Cet « homme joyeux » était-il Maitreya ?

M. N. F., Douvres, Kent, Royaume-Uni

Le Maître de B. Creme a confirmé qu’il s’agissait bien de Maitreya.


Home Omniprésent ?

En février 2019, un évènement remarquable m’est arrivé. Je sortais tout juste du centre d’information d’Amsterdam lorsqu’un homme se tint soudain devant moi.
Il me salua ainsi : « Bonjour grand-père » expression qu’une seule autre personne utilise et à qui j’avais récemment pensé en rigolant. Puis il me posa des questions sur ma santé et me déclara qu’il s’était cassé un bras et une jambe, ce qui expliquait qu’il s’aidait d’une canne pour marcher.
Rien de tout cela n’est remarquable, si ce n’est le fait que je l’ai reconnu grâce à des photos publiées dans votre revue. Cet homme est le même qui est mentionné deux fois dans vos numéros d’octobre 2005 et de janvier/février 2008. Il est désigné dans les courriers sous le nom de « Ruben ». Et sur la photo datant de 2007, il portait la même casquette, une moustache et des lunettes rondes. Ce qui est étrange, c’est que cela s’est passé à Amsterdam, alors que les rencontres précédentes de Ruben avec d’autres personnes eurent lieu dans le Wiltshire, au Royaume-Uni. Il était donc au Royaume-Uni à l’époque et maintenant il est à Amsterdam. Je remarque aussi que quand je pense à « Ruben », je ressens l’énergie de Maitreya.
 [Photographie de « Ruben » prise en 2007 dans le Wiltshire.]     J. K., Amsterdam, Pays-Bas

Le Maître de Benjamin Creme avait indiqué alors que Ruben était Maitreya, sous les traits d’un familier.



Compte rendu de lecture

Home Un livre de Jimmy Carter

La foi : un chemin pour tous [extraits]

Par Betsy Whitfill

Comme le suggère le titre de son dernier ouvrage, l’ancien président des Etats-Unis (1977-1981), chrétien évangélique assumé, explore le sens et l’importance de la foi, autant pour les laïcs que pour les clercs.

Dans son introduction, Jimmy Carter évoque les rapports entre la politique et la religion : « Je crois […] que les chrétiens sont appelés à participer pleinement à la vie de ce monde, afin d’injecter les valeurs morales et éthiques de notre foi dans les processus gouvernementaux, tout en protégeant absolument nos libertés religieuses contre le moindre contrôle ou la moindre ingérence politique. »

Cette liberté fondamentale, inscrite dans le premier amendement de la Constitution américaine, permet aux présidents des Etats-Unis d’appliquer librement à la vie de la nation aussi bien qu’à la vie personnelle les critères moraux et éthiques issus des idéaux de la foi chrétienne.

En 1978, s’adressant à ses frères baptistes, J. Carter décrivait ainsi les qualités qui, selon lui, déterminent l’autorité morale et l’influence qu’un pays exerce sur le monde : « Quels sont les valeurs d’un individu, d’une confession ou d’un pays ? Elles sont toujours les mêmes : la paix ; l’humilité, nécessaire si l’on veut regarder ses fautes en face afin de s’en détourner ; l’engagement à respecter les droits de l’homme, dans le sens le plus large de ces mots, c’est-à-dire dans le souci de soulager les souffrances physiques ou morales, dues aux privations, à la haine, à la faim ; enfin, un ardent désir de partager ses idéaux et sa foi, et de traduire son amour en justice. »

Pour J. Carter, la foi a des fondements à la fois laïques et religieux. Elle lui apparaît comme une tendance humaine fondamentale issue de notre besoin d’assurance, de protection et d’espoir. Pour lui, nos premières expériences de la foi remontent à notre petite enfance, par le réconfort éprouvé sur le sein maternel. De ces premières expériences dépend notre capacité à faire confiance, et à savoir qu’en dépit des contretemps, l’issue ultime de la vie est bonne. Une telle foi est autant une incitation psychologique à agir que l’espoir ou la certitude que Dieu assurera la survie de l’humanité, en dépit de nos dangereuses erreurs.

...

Plus généralement, J. Carter considère les besoins humains fondamentaux comme des impératifs sociaux, économiques et politiques. Il pense que Dieu a envoyé Jésus Christ sur Terre pour montrer aux hommes comment s’unir et pourvoir à leurs propres besoins. Il décrit de façon simple et sensible, sans dogmatisme, sa vie de croyant issu d’une famille chrétienne stable du Sud des Etats-Unis, une vie de recherches – parfois de doutes – au cours de laquelle il s’est toujours efforcé de vivre réellement et consciemment les enseignements de Jésus Christ, son mentor, ami et guide.

Jésus Christ, dit-il, est toujours avec lui, et, en tant que Dieu incarné, il représente son modèle. Pour J. Carter, la foi n’est pas un nom, mais un verbe – le ressort fondamental qui nous fait progresser dans la vie, que ce soit la foi en Dieu ou la foi laïque en l’homme, car il nous pousse à l’entraide et au partage de nos expériences. Il cite l’Epitre aux Hébreux (1 : 1) : « Voici : la foi est la ferme assurance des choses qu’on espère, et la démonstration de celles invisibles. […] Par la foi nous comprenons que l’univers a été créé par la parole de Dieu, de sorte que ce que nous voyons n’est pas issu de ce qui est visible. » Nous devons donc croire que tout ce que nous entreprenons est réalisable, faute de quoi il serait inutile de l’entreprendre.

...

J. Carter, Faith : a journey for all, Simon and Schuster, 2018.





Signes des temps

Les « Signes des temps » présentés dans cette rubrique ont été confirmés par le passé par Benjamin Creme ou s’imposent d’eux-mêmes sur la base de l’espoir et de la foi qu’ils suscitent. Nous les soumettons à votre réflexion.

Home Des signes dans le ciel du Japon


Source : youtube.com/watch?v=l_mRoXhNaGo. YouTube : jtmsk



Le 10 mars 2019, un nuage en forme d’ovni d’environ 4,5 à 6,5 km de diamètre a été filmé près du mont Fuji, de l’aube à midi environ. Pendant la plus grande partie de cette période, le nuage est resté dans la même position, tandis que d’autres nuages se déplaçaient dans le ciel. Le film accéléré réduit la période de plusieurs heures à environ quatre minutes, ce qui souligne le contraste entre les nuages en mouvements et le nuage stationnaire en forme d’ovni, jusqu’à ce que ce dernier disparaisse finalement.




Home Une silhouette ressemblant au Christ


Source : rai.it ; coasttocoastam.com ; occhiodisalerno.it ; infocilento.it ; dailymail.co.uk



La photo d’une belle silhouette lumineuse émergeant de la mer au soleil couchant au-dessus de la mer Tyrrhénienne (Italie), est devenue virale sur les réseaux sociaux. De nombreuses personnes ont comparé cette silhouette à la statue du Christ Rédempteur de Rio de Janeiro.
Alfredo Lo Brutto, d’Agropoli (Italie), a filmé la silhouette, le 1er mars 2019. Plus tard il a expliqué aux journalistes qu’il avait remarqué la silhouette tout en conduisant et qu’il s’était s’arrêté pour prendre une photo.
A part l’intérêt des médias italiens pour sa photo, Alfredo a été surpris par la réaction des réseaux sociaux : « Je ne partage pas souvent des photos sur les réseaux sociaux, mais quand je l’ai fait j’ai ressenti aussitôt le désir que d’autres la voient car elle est très belle. » Maintenant il dit que son téléphone mobile et son compte Facebook sont saturés de personnes postant des commentaires. Il a même reçu des SMS d’athées qui semblaient être émus par le pouvoir de l’image : « Ils me racontent que la puissance de l’image les a frappés et les a fait réfléchir. Ils ont aussi ressenti la force de croire en quelque chose. Ici, peut-être, la chose qui m’a frappé le plus c’est l’espoir que cette image a donné à de nombreuses personnes. Une foi qui transcende le temps et les lieux. »
Le prêtre de la paroisse d’Agropoli, Don Bruno Lancuba, a raconté à un reporter de la RAI Uno (chaîne de TV italienne, la plus regardée dans le pays) : « C’est certainement une photo suggestive, mais chacun peut l’interpréter à sa façon selon l’intensité de sa foi. » Cependant, il n’y a aucun doute quant à l’effet de l’image sur A.  Lo Brutto lui-même, qui explique : « Après cette expérience intense et les sentiments puissants que j’ai ressentis, je peux dire que ma foi est encore plus grande. »




Home L’« étoile » de Maitreya au-dessus d’Amsterdam


Pays-Bas – 
En 2016, les photos prises par C.Quartel d’une « étoile » colorée dans le ciel au-dessus d’Amsterdam, ont été confirmées par le Maître de Benjamin Creme comme étant l’« étoile » de Maitreya et ont été publiées dans notre numéro de septembre 2016. Plus récemment, le 15 février 2019, au même lieu et au même endroit dans le ciel, il a pris ces nouvelles photos montrant de nouveau un objet « ressemblant à une étoile », coloré, clignotant et se déplaçant. 






Haut de pageHaut de page

ACCUEIL | DECOUVRIR | MAITREYABENJAMIN CREMEACTUALITE | AGENDAREVUE PARTAGE INTERNATIONAL | RECHERCHE | CONTACT | QUI SOMMES-NOUS

Copyright © 2005 Partage International. Tous droits reservés.