DECOUVRIR
  Présentation
  Maitreya
  Benjamin Creme
  Signes des temps
  Méditation
  Pour les médias
  Qui sommes-nous ?

ACTUALITE
  Évènements
  Communiqués
  Agenda

REVUE PARTAGE
  Présentation
  Dernier numéro
  Articles du Maître
  Archives

APPROFONDIR
  Question/Réponse
  Défis de l'humanité
  Spiritualité
  Livres
  Audio / Vidéo

     Commandes/Dons
     Autres langues
     Plan du site
     Contact

Radio Partage

Abonnement à notre
lettre d'information

  captcha
 Page précédente   Page suivante

Accueil > Revue Partage > année 2018

Extraits de la revue
Partage international

Décembre 2018 - N° 364

Ceci est une version abrégée de la revue Partage international, version française du magazine Share International.

© Share International/Partage international, Tous droits réservés.
La reproduction de ces articles est autorisée dans des revues, journaux ou bulletins, sous réserve d'en mentionner la source (Partage international) et d'en adresser coupure à : Partage international, BP 242, 42014 Saint-Etienne cedex 2.

Pour recevoir notre lettre d'information mensuelle et rester informé de la mise en ligne des dernières parutions :

 

La revue existe grâce à ses abonnés, pour soutenir sa parution et la diffusion de ses informations, cliquez ici.



Sommaire


  • L'article du Maître


    • La pauvreté au Royaume-Uni
    • Parmi les 200 entités économiques les plus riches, 157 sont des entreprises Par Jake Johnson
    • Un message urgent pour un monde divisé [version complète] Par Gerard Aartsen
    • La voie du Bodhisattva
    • Canada : Share International au Parlement des religions du monde
    • SI Norvège participe au Forum social norvégien Par Anne Marie Kvernevik
    • Un message urgent pour un monde divisé [extraits] Par Gerard Aartsen


  • Point de vue
    • Le partage est la clé d’un nouvel ordre économique et démocratique Par Graham Peebles


  • Faits et prévisions


  • Dossier
    • La Règle du silence occulte Par Carmen Font


  • Message de Maitreya
    • Message du 7 octobre 2014


  • La voix des peuples


  • Courrier des lecteurs


  • Interviews


  • S.O.P. — Sauvons notre planète


  • Signes des temps




L'article du Maître

Home Raison et intuition

Par le Maître –

par l’entremise de Benjamin Creme

Nous entrons dans un âge où la raison sera progressivement remplacée par la faculté plus élevée qu’est l’intuition. Ce qui constitue chez l’homme la faculté de raisonner, dont il tire d’ailleurs une fierté légitime, tombera un jour au-dessous du seuil de la conscience et deviendra aussi instinctif que l’est aujourd’hui la respiration ou la marche. L’avenir réserve à l’homme une immense expansion de conscience par le développement de l’intuition : il s’éveillera à des états qui jusqu’à présent lui étaient totalement inconnus mais qui n’attendent que d’être perçus par son esprit éveillé.

Toute expansion de conscience est précédée d’une période de tension, et l’époque de conflits et de difficultés que traverse actuellement l’humanité sera suivie d’une époque de tranquillité et d’équilibre, ce qui préparera le terrain pour l’épanouissement progressif de l’intuition. L’homme connaîtra alors de façon directe, et sans aucun doute possible, sa véritable nature en tant qu’âme créée à l’image de Dieu.

Grâce à l’éveil de l’intuition, l’homme découvrira les secrets de la nature et apprendra à jouer le rôle qui est le sien dans le Plan évolutif de tous les règnes. Il découvrira en lui-même des facultés et des connaissances dont il n’aurait même pas pu rêver, et tout ce qu’il aura besoin de savoir se présentera immédiatement à son esprit illuminé.

La prochaine étape dans l’épanouissement de la race humaine sera la venue dans le monde d’âmes dotées d’une faculté d’intuition déjà active et puissante. Ces âmes sont en cours de rassemblement sur les plans intérieurs de la vie et ne vont pas tarder à s’incarner. Elles constitueront la prochaine sous‑race (la sixième) de la cinquième race-racine qui est la nôtre et conduiront l’humanité de l’obscurité de l’esprit rationnel, avec toutes ses limites, à la lumière de l’intuition. Tout deviendra possible pour l’homme. La lumière de l’âme se projettera sur ses problèmes et en révélera simultanément la solution. Grâce à cette connaissance directe, l’homme se dirigera sans risque d’égarement vers le but qui est le sien.

Ce que nous appelons la raison a joué son rôle en conduisant l’homme au seuil de la divinité et en le préparant à accéder aux facultés supérieures de l’esprit qui remplaceront le mental rationnel. Ce qu’on appelle ordinairement l’intuition provient du niveau manasique de la conscience, mais la véritable intuition trouve son origine au niveau bouddhique, qui est plus élevé. En essence il s’agit de la compréhension aimante, de la véritable sagesse. Celui en qui fonctionne l’intuition ne connaît pas la séparation ; il perçoit directement l’unité de toutes choses. Il transcende les illusions du mental rationnel, et connaît la Réalité.

Grâce à la lumière de l’intuition, l’homme reconstruira son monde et foulera le chemin qui mène à Dieu, marchant dans les traces de ceux qui l’ont précédé et se sont réalisés en tant que Fils de Dieu. Notre tâche, lorsque nous vivrons et travaillerons parmi vous, sera de stimuler partout où ce sera possible cette faculté supérieure de l’esprit, et de vous faire progresser sur le sentier.

Dès à présent les portes de la perception commencent à s’ouvrir, et nombreux sont ceux qui se découvrent détenteurs de vérités intuitives. L’alignement avec l’âme a ouvert des canaux par lesquels la lumière s’écoule en abondance. Une perception plus claire de la Réalité devient possible pour la race des hommes au moment où elle en a le plus besoin, ce qui est de bon augure pour l’avenir. A mesure que l’intuition se développe, les tendances séparatrices du mental rationnel diminuent et il en résulte un climat plus sain dans toutes les relations.

La tâche qui vous attend est claire : ouvrez les fenêtres de l’âme et laissez sa lumière illuminer votre vie. Permettez à la connaissance et au dessein de l’âme de s’exprimer à travers l’éveil de l’intuition. Comprenez le sens de la compassion et répandez l’amour autour de vous. Permettez à la sagesse de votre âme d’éliminer toute illusion et devenez une lumière pour vos frères. Telle est la tâche de tous ceux qui désirent fouler le Sentier de Lumière. Eveillez l’intuition, qui donne une vision claire du Plan ; éveillez l’intuition et chassez l’obscurité ; éveillez l’intuition et balayez toute crainte.


Depuis le lancement de la revue Partage international, le Maître de Benjamin Creme a fourni de nombreux articles susceptibles d’être publiés chaque fois que la situation mondiale les rend à nouveau pertinents. A vrai dire, certains semblent encore plus actuels aujourd’hui que lorsqu’ils ont été publiés initialement. L’article ci-dessus, paru en septembre 1982, attire notre attention sur le potentiel de l’humanité et annonce un avenir particulièrement prometteur où nous apprendrons progressivement à faire appel aux facultés de l’âme.





Home Le contacté français Pierre Monnet :

Un message urgent pour un monde divisé [extraits]

Par Gerard Aartsen

Pressentant la fin de leur monde, ceux qui détiennent le pouvoir font en coulisses tout pour créer et intensifier les divisions au sein de l’humanité. Et comme le montrent les actualités, les dirigeants politiques continuent à imposer leurs vues, incapables de percevoir la seule solution pérenne et raisonnable pour l’avenir : manifester notre unité en instaurant liberté et justice universelles.

Comme je l’ai largement abordé dans un récent ouvrage1, les visiteurs de l’espace nous ont généreusement fait part de leurs inquiétudes quant à nos tendances séparatistes et à la menace de destruction de notre planète, depuis la course à l’armement nucléaire des années cinquante.

...

Comme l’a indiqué Benjamin Creme dans le Rassemblement des Forces de Lumière, outre George Adamski, les gens de l’espace ont eu recours à d’autres personnes sur cette planète « dont la mission était d’informer le monde de la réalité des gens de l’espace. » (p. 36). Nombre de ces contactés, comme Buck Nelson, Truman Bethurum, Daniel Fry et Howard Menger, étaient américains comme G. Adamski, ce qui n’est peut-être pas surprenant vu le rôle crucial tenu par les Etats-Unis dans les affaires mondiales à l’époque et encore maintenant.

...

Son nom est encore presque inconnu mais un Français nommé Pierre Monnet, un appelé au moment des faits, a eu un premier contact en 1951 à Courthézon près d’Avignon. Aucun de ses deux livres Les extraterrestres m’ont dit (1978), et Contacts d’outre-espace (1994), n’ont été traduits en anglais – seulement en espagnol, portugais et néerlandais, ce qui peut expliquer pourquoi son histoire ne s’est pas répandue davantage.

Dans son récit, P. Monnet décrit comment au cours d’une nuit de juillet, sur le trajet entre Courthézon et son domicile situé non loin de là, à Orange, il fut « téléporté » vers une carrière située le long de cette même route, à 3 ou 4 km d’Orange. Marchant avec sa bicyclette entre les tas de sable et les rochers, il fut comme guidé vers un disque en forme de lentille qui émettait une lumière blanche-argentée-bleue. Rappelant les descriptions d’autres contactés, le « métal » constituant le « disque » paraissait être à la fois physique et non-physique, ou tout du moins d’une structure atomique interne en continuel mouvement. C’était à la fois impressionnant, déconcertant et beau, presque comme un être vivant.

Lorsque P. Monnet écrit qu’il expérimenta un silence total, n’entendant même pas la circulation sur la route avoisinante, on imagine aisément qu’il a été sorti de son corps : « Le silence total qui régnait me donna l’impression que j’avais été placé sous une cloche de verre […], complètement isolé du monde extérieur. Je ne pouvais entendre que le son de ma respiration, le battement de mon cœur et la pulsation du sang dans mes veines. » Alors qu’il se dirigeait vers le vaisseau, captivé par le spectacle, il faillit ne pas voir les quatre êtres d’apparence humaine mais d’un autre monde qui se tenaient devant et à côté du vaisseau. Il décrivit comment les êtres commencèrent à communiquer avec lui « par télépathie » et lui assurèrent que c’était « entièrement naturel et avait toujours existé, mais que l’humanité avait perdu cette faculté alors qu’elle perdait son lien avec les lois universelles. »

Après avoir été ramené au point de départ de son parcours, il remarqua sur sa montre et l’horloge de la ville qu’aucun temps physique ne s’était écoulé pendant son expérience, mais il lui fallut des années pour « transcrire » l’information et le message qui lui avait été donnés en des mots appropriés qui restituaient la signification de ce message. Finalement en 1978, il publia son premier livre et entre 1979 et 1981, il reçut de nombreuses invitations pour donner des conférences.

En 1974, il rencontra à nouveau ses contacts extraterrestres. Ils lui déclarèrent : « Nous sommes parmi vous, nous évoluons parmi vous mais vous ne le savez pas… », alors même qu’on lui avait aussi dit que 700 000 personnes avaient déjà été contactées dans le monde. Confirmant les expériences de nombreux « contactés » qui peuvent être considérées comme étant authentiques, P. Monnet reçut le message suivant : « Parce que nous avons la conviction que seule l’obéissance à la loi d’amour nous conduira vers la vie, notre avancement dépasse le vôtre. Pourtant, nous devons aussi adapter notre comportement aux situations qui se présentent à nous lorsque c’est nécessaire. Ainsi nous apprenons les leçons que nous donnent nos erreurs précédentes. Nous pouvons vous enseigner cela sans enfreindre la loi du libre arbitre. »

Les visiteurs de l’espace ont également parlé de l’importance de la période actuelle : « D’après le mouvement des astres dans les cieux, la Terre va bientôt entrer dans ce que les astrologues appellent le signe du Verseau, où au cours de plusieurs milliers d’années elle atteindra l’apogée de son évolution en termes de sagesse. Ceci ne sera possible que si l’homme devient moins centré sur lui-même et s’identifie davantage à la société dans sa globalité. Dans les siècles à venir, des instructions claires seront données à l’homme pour qu’il implémente les changements nécessaires dans les domaines intellectuels, spirituels, psychologiques, scientifiques et technologiques. L’homme sera libre d’accepter ou de rejeter ces instructions. »

En fait, les contacts de P. Monnet semblent même indiquer que les gens de l’espace sont impliqués dans la mise en place d’une plateforme spirituelle dédiée au retour de l’Instructeur, et selon Benjamin Creme : « Tout au long de l’histoire, des êtres humains spirituellement évolués ont été contactés par des extraterrestres pour préparer l’humanité à la venue d’un messager officiel qui enseignera à l’homme les règles et les valeurs qui lui permettront de vivre en harmonie avec la nature et l’univers. »

...

...Nous devons tous réaliser que chaque être humain est responsable pour toute l’humanité et que les choses terribles qui arrivent sont le reflet du comportement de chaque individu. Car pas un seul geste, pas une seule pensée ne peut être jamais effacée. Lorsqu’elle est émise, chaque pensée crée l’amour ou la haine, la joie ou la tristesse, la vie ou la mort […].

L’amour peut seulement être vécu ! L’amour devient visible à travers son rayonnement. L’amour s’oublie, se donne à l’autre complètement. Aimer est facile et difficile à la fois. C’est facile si l’on est préparé à regarder profondément en soi et à se regarder droit dans les yeux. On se prend alors par la main et on s’extirpe du bourbier des actions et des pensées qui nous étranglent et qui nous empêchent de respirer librement et vivre dans l’amour. Mais c’est difficile si nous ne voulons pas faire l’effort. Nous pouvons ne pas voir qu’il y a autre chose que de se lever le matin, aller au travail et jeter un regard noir à tous ceux que vous rencontrez dans les couloirs, crier sur un automobiliste en travers de votre chemin, passer vos nerfs sur votre femme, etc. »

Alors que l’usure du temps se fait sentir sur beaucoup de ceux qui ont travaillé pendant des décennies pour diffuser le message des Frères de l’espace comme d’autres l’ont fait pour l’Emergence de l’Instructeur mondial, les visiteurs nous interpellent : « Nous demandons à ceux d’entre vous qui ont le privilège de comprendre la loi d’amour : ne perdez pas patience, continuez à montrer ce qu’est l’amour et diffusez un amour sans limites à chaque instant de votre vie, car bientôt le cœur des hommes changera et vous serez récompensés : l’amour que vous avez donné vous sera retourné au centuple. »

Et avec la montée du fascisme, conséquence d’un matérialisme forcené – la marchandisation – et une planète qui est elle-même menacée, les mots des Frères de l’espace se font l’écho d’une grande urgence au moment de ce tournant de l’histoire de l’humanité, où nous devons activement nous positionner vis-à-vis de politiques qui engendrent la division et la haine : « Nous sommes ici pour vous aider, mais pour cela votre consentement unanime est nécessaire. Nous espérons que vos cœurs et vos esprits seront remplis d’amour et de sagesse. Nous veillons sur vous. Mais dépêchez-vous car le temps est compté… »

1. Priorité pour une planète en transition, le dossier des gens de l’espace en faveur de la justice et la liberté, Gerard Aartsen.





Faits et prévisions

Au fil des années, Partage international a régulièrement publié des articles soulignant les attentes de Maitreya, telles qu'elles ont été présentées par l'un de ses collaborateurs vivant à Londres au sein de la même communauté, à propos d'un certain nombre de changements politiques, sociaux, écologiques et spirituels devant se produire dans le monde. Périodiquement, Benjamin Creme et son Maître ont également partagé leur point de vue sur les développements à venir.
Dans cette rubrique intitulée
« Faits et Prévisions » notre rédaction analyse les nouvelles, les événements et les déclarations ayant un rapport avec ces prévisions et points de vue.

Home La puissance de la forme de la Grande Pyramide


Source : phys.org ; newsweek.com

« A l’heure actuelle, des études approfondies sont menées sur la nature et les propriétés énergétiques de la pyramide. La Grande Pyramide de Gizeh est en fait un instrument atlante basé sur le pouvoir de la forme. Le but de l’homme atlante était de perfectionner le véhicule astral ou corps émotionnel. Par sa seule forme, la pyramide, lorsqu’elle est alignée avec les pôles nord et sud, attire l’énergie des plans éthérique et astraux. Cette énergie était transmise à l’intention des habitants de la grande cité qui est maintenant enfouie sous les sables entourant cette pyramide et le Sphinx. » (La réapparition du Christ et des Maîtres de Sagesse)

Dans les précédents numéros de Partage international, Benjamin Creme a révélé que la Grande Pyramide égyptienne de Gizeh a été construite il y a des milliers d’années dans le but d’attirer certaines énergies bénéfiques pour les gens de l’époque et qu’à l’avenir, les propriétés énergétiques des différentes formes, ou « ondes de formes », seront comprises et conduiront à la construction d’« objets de force » dans des espaces ouverts près des villes et des cités. Ces « formes de pouvoir créeront l’équilibre et l’énergie pour cette zone » et « seront utilisées pour changer le climat et améliorer la qualité de l’air dans les villes du monde entier » (PI, avril 2006).

Récemment, une équipe de chercheurs de Russie et d’Allemagne a appliqué des méthodes de physique théorique et a calculé que la Grande Pyramide de Gizeh peut concentrer l’énergie électromagnétique (EM), notamment les ondes radio, dans ses chambres internes et sous sa base.

L’équipe étudiait l’interaction entre les ondes lumineuses et les nanoparticules (particules de cent milliardièmes de mètre ou moins) pour déterminer quelle forme et quelle taille de particules seraient les plus efficaces dans des applications visant à contrôler la lumière à l’échelle nanométrique. Ils ont décidé d’analyser les propriétés électromagnétiques de la forme pyramidale : « Nous avons décidé de considérer la Grande Pyramide comme une particule dissipant des ondes radio résonnantes », a déclaré le Dr Andrey Evlyukhin, superviseur de l’équipe.


La Grande Pyramide et le sphinx.

En d’autres termes, comment la pyramide réagirait-elle énergétiquement si elle était bombardée d’ondes EM à certaines fréquences ? Les chercheurs ont rassemblé toutes les informations connues sur les propriétés physiques de la Grande Pyramide et les ont intégrées dans un modèle que les physiciens utilisent pour étudier l’interaction entre les objets complexes et les champs EM. Le modèle a montré que la pyramide rassemble et focalise effectivement l’énergie EM.

Les résultats de l’expérience, publiés dans le Journal of Applied Physics (20 juillet 2018), pourraient aider les scientifiques à créer de nouvelles nanoparticules pyramidales qui pourraient être utilisées, par exemple, pour créer des cellules solaires très efficaces et de minuscules capteurs optiques.

Bien que les conclusions de l’équipe soient théoriques, impliquant des structures subatomiques et des fréquences d’énergie bien en deçà des niveaux auxquels Benjamin Creme faisait référence (niveaux que la science dominante n’a pas encore découverts), cette recherche pourrait représenter un pas vers la compréhension des relations entre forme et énergie.





La voix des peuples

Cette rubrique est consacrée à une force en plein développement dans le monde. La voix du peuple ne cessera de s’amplifier jusqu’à ce que, guidés par la sagesse de Maitreya, les peuples conduisent leurs gouvernements à créer une société juste dans laquelle seront respectés les droits et les besoins de tous.

Home Environnement : manifestations à Londres


Source : The Guardian, The Independent, R.-U ; BBC News

Le samedi 17 novembre 2018, des milliers de manifestants ont réussi à bloquer cinq des principaux ponts de Londres afin d’attirer l’attention sur le changement climatique.

Les manifestations ont commencé au pont Southwark et se sont déplacées vers l’ouest en direction du pont Westminster, après quoi les manifestants ont tenu une cérémonie interreligieuse devant l’abbaye de Westminster.

Environ 6 000 personnes ont participé à la manifestation et plus de 85 arrestations ont eu lieu. Plus tôt dans la semaine, des événements plus modestes se sont déroulés dans d’autres villes du Royaume-Uni et à l’étranger. Les manifestants, parmi lesquels figuraient des familles et des retraités, s’étaient joints à la campagne organisée par un nouveau groupe appelé Extinction Rebellion, qui s’engage dans une désobéissance civile massive afin d’attirer l’attention sur l’urgence environnementale.

Ce groupe basé au Royaume-Uni a été soutenu par près de 100 universitaires de haut niveau de tout le pays, dont l’ancien archevêque Rowan Williams. Dans une lettre au journal The Guardian, ils ont déclaré que « les politiciens ne s’attaquant pas à l’effondrement du climat, un « contrat social » a été rompu [...]. Il est donc non seulement de notre droit, mais de notre devoir moral de contourner l’inaction du gouvernement et son manquement flagrant, et de nous rebeller pour défendre la vie elle-même. » Selon les manifestants, les perturbations provoquées étaient justifiées. « Nous avons essayé de marcher, de faire du lobbying et de signer des pétitions. Rien n’a apporté le changement nécessaire », a déclaré Tiana Jacout, membre d’Extinction Rebellion.

Le groupe appelle le gouvernement à réduire les émissions de carbone à zéro d’ici 2025 et à mettre en place une « assemblée citoyenne » pour élaborer un plan d’action d’urgence similaire à celui de la Seconde Guerre mondiale. Il fait partie du groupe militant Rising Up (Montée en puissance), qui rassemble les gens dans les bibliothèques, les salles de réunion, les cafés et les églises, les impliquant dans les discussions et les idées d’activisme. « J’ai l’impression que de nombreuses personnes éprouvent un sentiment croissant de frustration et d’urgence à mesure que s’accumulent les preuves de l’ampleur de l’urgence climatique à laquelle nous sommes confrontés », a déclaré Roger Hallam, universitaire du King’s College spécialisé dans le changement social et la protestation. Il a expliqué que le groupe recevait maintenant 20 demandes par semaine de la part de personnes de tout le Royaume-Uni souhaitant entendre un exposé sur le sujet.

Extinction Rebellion a également reçu le soutien de politiciens, dont Caroline Lucas, députée du Parti Vert du Royaume-Uni, et Bernie Sanders, sénateur des Etats-Unis, où le groupe discutait avec des militants de l’organisation d’événements similaires de désobéissance civile. D’autres événements sont prévus au Canada, en Allemagne, en Australie et en France. Rupert Read, professeur de philosophie à l’Université d’East Anglia (R.-U.), l’un des organisateurs, a déclaré : « Pour contester correctement le système qui nous conduit à une mort précoce, il nous faut être audacieux et ambitieux, établir de nouvelles connexions à travers le monde et apprendre les uns des autres. »





Courrier des lecteurs

La rédaction de Partage international a reçu, au fil des années, un grand nombre de « Courriers des lecteurs » qui ont été traités et confirmés comme de véritables rencontres avec des Maîtres ou un « porte-parole » mais qui n’ont pas encore été publiés.
D’autres courriers sont récents. Alors que nous ne pouvons plus confirmer ou indiquer qu’un Maître est impliqué, il se peut que l’expérience soit si forte qu’elle « parle d’elle-même » et apporte espoir, inspiration et réconfort.

Home Un message divin

Parfois, je me demande comment manifester ma divinité et comment m’ouvrir aux gens, m’ouvrir véritablement, me sentir un avec tout le monde.

Début novembre 2018, j’étais dans le tramway et m’apprêtai à descendre. Je vis alors un homme assis, face à la sortie. Je crois qu’il m’a dit : « Bonjour ». Il me tendit la main et nous nous serrâmes la main.

Sa poignée était ferme et agréable. Cela a duré environ une minute. Entre-temps le tram s’était arrêté et je me précipitai pour descendre. Il me fit une forte impression. Il rayonnait la simplicité. Son visage était clair, ouvert et aimable et une impression de pureté et d’innocence se dégageait de lui. Sa tenue vestimentaire était décontractée. Je descendis du tram étonné et enchanté.

Nous commençons toujours la méditation de transmission en écoutant un message enregistré de Maitreya. Ce soir-là ce fut le message n° 28 qui, à mon grand étonnement commence ainsi : « Je voudrais vous montrer une nouvelle manière de vivre, fondée sur la fraternité innée de l’homme, sur sa capacité d’aimer et de partager, et sur sa divinité essentielle. Devenir divin est un processus simple, naturel, accessible à tous les hommes. Il consiste à libérer ce Dieu qui, depuis l’origine, demeure à l’intérieur de vous. Ma promesse est la suivante : si vous me suivez dans l’ère nouvelle, je libérerai pour vous votre nature divine… »

Nom et adresse non communiqués, Amsterdam, Pays-Bas




Home Prêt ?

Vers avril-mai 2018, j’eus une sorte de vision éveillée impliquant Benjamin Creme. Je ne parle pas d’une vision au sens religieux du terme, mais d’une vision qui s’est formée devant mes yeux tard dans la nuit. J’étais assis dans mon lit, ne pensant à rien de particulier, et soudain je vis des cheveux d’un blanc argenté, qui me rappelèrent immédiatement B. Creme, et tout se mit en place autour de cela.

Il s’agissait d’une grande maison majestueuse, avec un ciel bleu vif et des pelouses d’un vert immaculé. C’était une belle journée d’été. Nous étions derrière la maison et Benjamin était assis avec quelques amis à une table sur le côté de la pelouse. Ils se détendaient, buvaient peut-être du thé glacé et étaient vêtus, je crois, comme s’ils venaient de jouer au polo, mais pas sur cette pelouse.

Benjamin me regarda et me dit : « Tu es prêt ? » Je n’en avais aucune idée, mais je pensai qu’il valait mieux que je dise oui, alors je dis « Oui ! » et il me répondit rapidement : « Bien, parce que Maitreya arrive. » L’image s’estompa ensuite rapidement, mais pas avant que je ne demande : « Quand ? » Je crois qu’il me répondit : « Deux ans. »

J. M., Stoke-on-Trent, Royaume-Uni




Home Un clochard pas banal

Le 28 avril 2002, je me suis rendue à Paris pour célébrer Wesak et pris le métro à la station Caulaincourt pour rejoindre mon hôtel. En sortant du métro, je vis un homme assis par terre. Il portait un manteau gris, un bonnet afghan, une grosse barbe grise et ce que j’ai le plus remarqué, c’est son apparence propre et saine. Il n’avait pas l’air d’un vagabond ordinaire.

Plus tard, lorsque je retrouvai mon amie Marlène, je le revis et j’étais toujours fascinée. Je le montrai du doigt à mon amie. Le lendemain, nous reprîmes le métro à la même station pour nous rendre au lieu de la célébration de Wesak et il était toujours là. Mon amie était devant moi et au moment où je passai près de lui, il dit : « Marlène ». Je fus surprise, car il ne nous connaissait pas. J’interpelai mon amie pour lui demander si elle aussi l’avait entendu et elle me le confirma. Nous nous regardâmes l’une l’autre d’un air interrogatif. Ce clochard était-il Maitreya ?

H. M., Kilstett, Alsace, France

Le Maître de Benjamin Creme a confirmé que ce « clochard » était Maitreya.



Interviews

Home Les rapports des Nations unies sur la pauvreté aux Etats-Unis [extrait]

Interview de Philip Alston Par Jason Francis

Philip Alston est rapporteur spécial sur l’extrême pauvreté et les droits de l’homme, auprès du Conseil des droits de l’homme de l’Onu, depuis 2014. Il a également travaillé avec d’autres ONG et agences de l’Onu, comme le Haut-Commissariat des Nations unies pour les droits de l’homme et l’Unicef. P. Alston enseigne le droit international et le droit relatif aux droits de l’homme à la faculté de droit de l’Université de New York. En tant que rapporteur spécial, il a été invité en 2016 par l’administration Obama à étudier la pauvreté aux Etats-Unis. Cette invitation a été prolongée sous l’administration Trump. Cette étude a abouti au rapport de 2017, Déclaration sur la visite aux Etats-Unis, par le professeur Philip Alston, rapporteur spécial des Nations unies sur l’extrême pauvreté et les droits de l’homme. Le Pr Alston a achevé une mission similaire au Royaume-Uni en novembre 2018 (voir page 8). Jason Francis l’a interviewé pour Partage international.

Partage international : Qu’est-ce qui vous a le plus surpris lors de vos recherches sur la pauvreté aux Etats-Unis ?
Philip Alston : Le manque d’intérêt pour le sujet. Aux Etats-Unis, il occupait autrefois une place de choix dans l’agenda politique, mais à présent, il ne semble plus préoccuper aucun des deux partis politiques. J’ai l’habitude d’aller dans des pays qui s’efforcent de me rassurer en m’assurant que même s’ils rencontrent des problèmes majeurs, ils font tout leur possible pour les résoudre. Et si seulement ils avaient plus de ressources, ils les consacreraient à l’amélioration du sort des personnes vivant dans la pauvreté.
J’ai vu tout le contraire aux Etats-Unis. Ma visite a coïncidé avec les réductions d’impôt massives qui ont été mises en place la semaine même où j’étais à Washington. Ces coupes ont non seulement pris de l’argent qui aurait autrement pu être consacré, même en petite partie, à l’élimination de la pauvreté, mais ont également jeté les bases de ce que nous verrons après les élections de mi-mandat [novembre 2018] : une pression très puissante pour affirmer que le déficit national doit être réduit en opérant des coupes claires dans les programmes d’aide sociale. Le chef de la majorité au Sénat (Mitch McConnell, républicain du Kentucky) a indiqué qu’il faudra procéder à des coupes importantes dans de nombreux programmes, sociaux et autres, après les élections.

40 à 45 millions de personnes vivent dans la pauvreté

PI. Pourquoi pensez-vous que ni les républicains ni les démocrates ne semblent faire de l’élimination de la pauvreté une cause majeure ?
PA. Le système électoral a beaucoup à voir avec cela. Tout d’abord, il n’existe pas de partis politiques plus petits. Les votes de protestation que les pauvres et les autres peuvent faire dans d’autres pays ne sont donc pas réalisables ici. Deuxièmement, tous les efforts déployés pour réduire la participation électorale des classes moins aisées ont été couronnés de succès. Les personnes qui ne sont pas riches ne sont pas convaincues que leur vote fera une différence. Et la façon dont le système économique a évolué semble confirmer que peu importe pour qui vous votez. Les votes de protestation pour le candidat qui prétend éliminer la corruption du gouvernement et ainsi de suite ne fait qu’accélérer la progression vers un avenir néolibéral, qui marginalise les pauvres.

PI. Quelles étaient les priorités de votre rapport ?
PA. J’ai insisté pour que l’enjeu soit centré sur les droits de l’homme afin que ce ne soit simplement un rapport de plus sur la pauvreté. Ce rapport examine l’impact des 40 à 45 millions de personnes vivant dans la pauvreté aux Etats-Unis sur le système politique et comment la pauvreté entrave leur accès aux droits civiques et politiques. Deuxièmement, le racisme est un thème assez fort dans mon rapport, dans la mesure où l’utilisation de récits raciaux a retourné la majorité blanche contre l’aide sociale en la dépeignant essentiellement comme un avantage qui bénéficie aux Noirs. En ce sens, c’est le prolongement de plusieurs décennies, voire de plusieurs siècles, de la politique antérieure.
J’ai examiné le problème particulièrement choquant des enfants en situation de pauvreté. Environ 18 % des enfants américains vivent dans la pauvreté. C’est un meilleur moyen d’emmagasiner de gros problèmes pour l’avenir, car vous produisez des enfants moins instruits, en moins bonne santé et encore moins développés mentalement à cause des désavantages rencontrés dès la naissance. Cela va perpétuer le cycle de la pauvreté et coûter très cher à la société. On aurait pu penser que même sans compassion, il y aurait un argument économique solide pour investir davantage dans ce groupe particulier, mais cela ne se passe pas ainsi.

...




Home A la recherche de sens et de lien (2e partie) [extraits]

Interview de Jeremy Lent Par Felicity Eliot

Dans la première partie de cette interview, Jeremy Lent, auteur et fondateur de l’ONG Liology Institute, a montré comment notre perception de la séparation marque notre civilisation et comment l’humanité se définit dans sa relation à la nature (voir Partage international, novembre 2018). Voici la suite de cette conversation avec Felicity Eliot, où il partage sa vision d’un avenir basé sur de nouvelles valeurs.
...
J. Lent a ensuite évoqué le consumérisme, de tout ce que nous achetons et possédons, tous ces biens qui peuvent conditionner notre vie si nous ne sommes pas vigilants et n’avons pas développé la conscience culturelle. En prenant conscience de l’impact des médias sur notre pensée, nous devenons capables de remettre en question les messages qu’ils nous envoient.

JL. Nous pouvons développer une autre vision du monde afin de participer plus efficacement au progrès de notre civilisation. Le système économique actuel nous mène au chaos et à la destruction ; il s’est développé avec la montée en puissance des sociétés transnationales qui ont été créées uniquement pour maximiser les profits des actionnaires. Ce système épuise la terre et vide nos esprits pour nous transformer en zombies consommateurs, en automates programmés pour acheter par les messages que la société nous envoie depuis notre plus tendre enfance.

...

PI. On parle beaucoup de l’effondrement du capitalisme, du rejet des valeurs et des systèmes néolibéraux. Vous avez évoqué les années 1930. C’est très intéressant parce que, tout comme dans ces années-là, nous assistons à la montée du fascisme que ce soit au niveau politique ou en tant que fascisme économique axé sur les consommateurs. Quelle est votre opinion à ce sujet ?

JL. Je pense que nous sommes exactement à ce point. C’est le moment du grand détricotage. Les insatisfaits se tournent vers l’extrême droite, le fascisme ou optent pour un avenir véritablement régénérateur. C’est pourquoi il nous incombe, à nous qui luttons pour la vie, pour l’épanouissement de l’homme et de la nature, de présenter ces idées de la manière la plus réaliste possible, afin d’émouvoir le plus de gens possible et les inspirer à s’engager dans la lutte pour l’avenir. Il est capital de présenter une vision de ce à quoi une civilisation peut ressembler. C’est pourquoi j’ai tourné cette vidéo intitulée Une vision du monde en 2050 (La grande transformation, ou comment nous avons (de justesse) évité une catastrophe climatique).
Je suis de plus en plus enthousiasmé par ce que l’on appelle une « civilisation écologique » – une civilisation fondée sur un ensemble de principes différents de ceux sur lesquels elle repose actuellement. Notre civilisation actuelle est basée sur l’exploitation des ressources et la croissance exponentielle, comme un cancer qui se propage et détruit toute vie, l’humanité et la nature, pour créer de la richesse pour les actionnaires. Une civilisation écologique au contraire reposerait sur les principes de la vie et de l’interconnexion, de l’intégration et de la résilience. L’épanouissement durable des êtres humains dans leur relation entre eux et avec le monde naturel serait à la base de l’organisation de nos institutions, de la manière dont nous échangeons, du développement de notre technologie, de notre alimentation. Tous les aspects de notre vie seraient basés sur un ensemble de principes et de structures fondamentalement différents. Ce qui est excitant, c’est que les germes de tous ces processus de pensée existent déjà. Il n’y a rien à inventer. Partout dans le monde, des gens brillants se rassemblent et vivent déjà dans ce futur qui émerge. Ils font déjà ce dont nous avons besoin pour créer cette future civilisation écologique. Nous n’avons qu’à découvrir toutes ces merveilleuses idées, les nouvelles technologies, nouveaux modes de vie, et les implanter partout. Je ne sais plus qui a dit cette phrase géniale : « L’avenir est déjà là, il n’est simplement pas encore bien distribué. »

...


Communiqué de Jeremy Lent

Depuis notre conversation (voir notre numéro de novembre 2018), le monde a poursuivi sa dramatique transformation. Voici quelques-uns des faits que je considère comme les plus significatifs :

Un rapport du WWF a établi que l’humanité a éliminé 60 % des mammifères, oiseaux, poissons et reptiles dans le monde par rapport à 1970.

 Il ne reste, selon le Giec, que douze ans pour éviter un point de basculement climatique qui conduirait à d’irréversibles boucles de réactions amplifiantes.

Jair Bolsonaro a été élu président du Brésil en jurant de se retirer de l’Accord de Paris et de doubler la dévastation de l’Amazonie pour l’exploitation minière et la monoculture.

 Les démocrates ont reconquis la Chambre des représentants aux Etats-Unis. La jeune élue progressiste Alexandria Ocasio-Cortes propose un New Deal vert et radical pour le programme du parti démocrate, pour les élections présidentielles de 2020, qui pourrait faire des Etats-Unis un leader visionnaire en ce qui concerne le climat.

 Extinction Rebellion, mouvement vert activiste nouvellement formé, a adopté l’action directe et la désobéissance civile en fermant cinq ponts à Londres.

Il n’a jamais été aussi vrai que l’avenir est ce que l’on crée collectivement. Des périodes de turbulences toujours plus grandes entraîneront inévitablement des transitions profondes dans nos systèmes culturels, politiques et économiques. Comme je l’ai écrit dans un récent article : « Au fur et à mesure que le système actuel commencera à s’effondrer dans les années à venir, un nombre croissant de personnes dans le monde se rendront compte qu’une alternative fondamentalement différente s’impose. Qu’ils se tournent vers des mouvements fondés sur les préjugés et la peur ou qu’ils s’associent à une vision d’un avenir meilleur pour l’humanité dépend, dans une large mesure, des idées dont ils disposent. »

Chaque lecteur de cette revue a un rôle à jouer dans la décision collective de l’humanité de laisser un héritage de prospérité ou de mort aux générations futures. Les enjeux n’ont jamais été aussi élevés.
 





S.O.P. — Sauvons notre planète

« Hormis la guerre, rien ne compromet aussi gravement l’avenir de l’humanité que la pollution. Constatant qu’il en est ainsi, certains pays ont pris des mesures pour la réduire et pour limiter le réchauffement climatique. D’autres, parfois parmi les plus gros pollueurs, nient la réalité d’un tel réchauffement en dépit des preuves qui s’accumulent. A tout moment, dorénavant, les changements climatiques montrent sans l’ombre d’un doute que la planète est malade, qu’elle a besoin de soins immédiats et attentifs pour retrouver l’équilibre. Le temps nous est compté pour mettre fin aux ravages que subit quotidiennement la planète Terre. Chaque homme, chaque femme, chaque enfant a son rôle à jouer dans sa restauration. Oui, le temps presse. Save Our Planet (S.O.P.), sauvons notre planète ! » [Source : Le Maître de B. Creme, S.O.P. Sauvons notre planète, 8 septembre 2012]

Home Produire de l’eau à partir de l’air


Source : apnews.com ; xprize.org ; skysource.org

David et Laura Doss Hertz, co-fondateurs de The Skysource/Skywater Alliance à Venice, en Californie, ont reçu le prix XPRIZE Water Abundance (eau abondante) pour le développement d’un système capable de produire jusqu’à 2 000 litres d’eau potable par jour, utilisant 100 % d’énergie renouvelable, pour environ 2 centimes par litre. Leur système provoque une pluie d’orage dans l’atmosphère confiné de conteneurs de transport en y brûlant des copeaux de bois (ou d’autres formes de biomasse). Cela produit la température et l’humidité nécessaires pour extraire l’eau de l’air et de la biomasse elle-même.

Le concours XPRIZE, créé par un groupe de philanthropes et d’entrepreneurs en 1994, a décerné plus de 140 millions de dollars pour ce qu’il appelle « des idées futuristes audacieuses visant à protéger et améliorer la planète ». Sur leur site Internet, ils expliquent : « Nous voulons inspirer et guider les innovateurs pour créer des percées permettant un monde d’abondance où chaque homme, femme et enfant pourra accéder à toute l’énergie, à l’eau potable, au logement, à l’éducation et aux soins dont il aura besoin. »

En plus des récompenses financières, XPRIZE fait une publicité mondiale aux gagnants afin d’attirer des investissements et de faire connaître la technologie aux pays qui pourraient bénéficier de son utilisation. Les concours fixent des objectifs mesurables à atteindre dans un certain laps de temps.

Le dernier concours a été lancé en octobre 2016. Le XPRIZE Water Abundance a été conçu pour stimuler l’innovation dans la production d’eau douce propre, peu coûteuse et respectueuse de l’environnement. Quelque 98 équipes de 27 pays ont participé à la compétition.

L’un des juges du concours était Matthew Stuber, professeur de génie chimique à l’Université du Connecticut et expert en systèmes hydrauliques. Il a noté que le système des Hertz peut être utilisé rapidement pour acheminer l’eau vers les zones frappées par des catastrophes naturelles ou des sécheresses, ainsi que vers les zones qui connaissent généralement une pénurie d’eau douce.

Lorsqu’on leur a demandé ce qu’ils feraient de la somme de 1,5 million de dollars, D. et L. Hertz ont répondu qu’ils s’étaient engagés à « utiliser cette somme pour le développement et le déploiement de ces machines pour les envoyer là où les gens ont le plus besoin d’eau. »





Signes des temps

Les « Signes des temps » présentés dans cette rubrique ont été confirmés par le passé par Benjamin Creme ou s’imposent d’eux-mêmes sur la base de l’espoir et de la foi qu’ils suscitent. Nous les soumettons à votre réflexion.

Home Phénomène lumineux à Okinawa



Phénomène lumineux sur une photo d’H. K., prise le 6 octobre 2001, à Okinawa (Japon). Le Maître de Benjamin Creme a indiqué qu’il s’agissait d’une bénédiction du Maître Jésus.




Home Colonne de lumière à Cerqueux-sous-Passavant



Photographie d’une sculpture de Martine Vaugel, prise le 5 septembre 2005, dans le jardin de l’église des Cerqueux-sous-Passavant (France). Le Maître de B. Creme a indiqué que la colonne de lumière était une bénédiction de Maitreya.




Home Objet aérien dans le ciel de Porto Alegre


Source : mufon.com



Porto Alegre, Brésil
 – Le 15 octobre 2018, à l’aéroport de Porto Alegre, un témoin a photographié dans le ciel un grand objet aérien en forme de disque.




Home Lumières pulsantes dans le ciel de St Helens (Oregon)


Source : koin.com ; coasttocoastam



Oregon, Etats-Unis
 – En novembre 2018, une femme de St Helens (Oregon), a pris des photos et des vidéos de lumières pulsantes colorées dans le ciel nocturne au-dessus de sa maison pendant deux soirées consécutives. M. G. a envoyé ses photos et vidéos à une chaîne de télévision locale qui les a diffusées lors de deux de ses bulletins d’informations. M. G. a expliqué qu’au moins quinze lumières se déplaçaient dans le ciel, semblant parfois s’écarter et se rapprocher.






Haut de pageHaut de page

ACCUEIL | DECOUVRIR | MAITREYABENJAMIN CREMEACTUALITE | AGENDAREVUE PARTAGE INTERNATIONAL | RECHERCHE | CONTACT | QUI SOMMES-NOUS

Copyright © 2005 Partage International. Tous droits reservés.
Grande conference Paris mars 2019