DECOUVRIR
  Présentation
  Maitreya
  Benjamin Creme
  Signes des temps
  Méditation
  Pour les médias
  Qui sommes-nous ?

ACTUALITE
  Évènements
  Communiqués
  Agenda

REVUE PARTAGE
  Présentation
  Dernier numéro
  Articles du Maître
  Archives

APPROFONDIR
  Question/Réponse
  Défis de l'humanité
  Spiritualité
  Livres
  Audio / Vidéo

     Commandes/Dons
     Autres langues
     Plan du site
     Contact

Radio Partage

Abonnement à notre
lettre d'information
 
 Page précédente   Page suivante

Accueil > Revue Partage > année 2015

Extraits de la revue
Partage international

Décembre 2015 - N° 328

Ceci est une version abrégée de la revue Partage international, version française du magazine Share International.

© Share International/Partage international, Tous droits réservés.
La reproduction de ces articles est autorisée dans des revues, journaux ou bulletins, sous réserve d'en mentionner la source (Partage international) et d'en adresser coupure à : Partage international, BP 242, 42014 Saint-Etienne cedex 2.

Pour recevoir notre lettre d'information mensuelle et rester informé de la mise en ligne des dernières parutions :

 

La revue existe grâce à ses abonnés, pour soutenir sa parution et la diffusion de ses informations, cliquez ici.



Sommaire


  • L'article du Maître


    • Il est temps pour le monde de réaffirmer son humanité par Jon Queally


  • Point de vue
    • Changement climatique : cent millions de pauvres supplémentaires d’ici 2030 par Thalif Deen


  • Signes des temps


  • Tendances
    • Conflit israélo-palestinien : Ban Ki-moon lance un appel à la paix
    • Une université pour les réfugiés
    • Kenya : la construction de réservoirs d’eau émancipe les femmes
    • L’Europe s’attelle à la question des déchets alimentaires


  • Les priorités de Maitreya
    • 700 millions de cas de paludisme évités


  • Faits et prévisions
    • Oussama Ben Laden est mort avant le raid américain


  • La voix des peuples


  • Courrier des lecteurs


  • Compilation


  • S.O.P. — Sauvons notre planète




L'article du Maître

Home Déclaration du Maître de Benjamin Creme

par le Maître –

par l’entremise de Benjamin Creme, le 14 novembre 2015

Si douloureux qu’aient pu être pour le peuple de France les événements qui se sont déroulés récemment à Paris, ceux-ci ont ouvert la voie à Maitreya pour qu’il agisse plus tôt qu’il n’aurait pu le faire autrement.

Pour tragique qu’ait été leur impact sur la vie de tant de gens, Maitreya a désormais les mains plus libres. Souvenez-vous-en, et tenez-vous prêts pour sa manifestation.


Benjamin Creme répond aux questions à propos des récents événements survenus à Paris.

Q. Diriez-vous que les terribles événements de Paris ont eu pour effet de retarder ou au contraire d’accélérer l’émergence de Maitreya ?
R. Quelle qu’ait été la souffrance engendrée par cette tragédie, elle a ouvert pour Maitreya des portes qui sinon seraient restées fermées plus longtemps.

Q. En quoi les attentats de Paris ont-ils « ouvert des portes pour Maitreya » ?
R. Il y a eu d’une part l’appel invocatoire de l’humanité face aux nombreux problèmes du monde, et d’autre part le fait qu’un nombre suffisant de personnes de par le monde répondent à cette situation en choisissant l’amour, l’unité et la tolérance. L’énormité de la tragédie a réuni un grand nombre de gens de manière inattendue, ce qui indique que l’humanité est plus proche qu’on ne le croit de l’idée d’unité. Cette idée a influé sur la réaction des gens ; ils ont montré qu’ils étaient prêts à changer dans la bonne direction.

Q. Les Maîtres auraient-ils pu empêcher les événements de Paris ?
R. Au sein des groupes qui travaillent avec moi et même dans un cercle plus large, beaucoup de gens pensent que Maitreya n’aurait pas dû laisser ces attentats se produire. Maitreya connaît la Loi, bien sûr. Il sait jusqu’à quel point il peut interférer ou non avec notre libre arbitre.




Home Faites refluer la vague de haine

par le Maître –

par l’entremise de Benjamin Creme, le 11 novembre 2001

Une période de crise s’est emparée du monde, qui rassemblera les nations d’une manière nouvelle. La peur mutuelle du terrorisme a permis d’accomplir ce qui, sinon, aurait nécessité des années de patients efforts. Qui plus est, beaucoup d’Américains commencent à prendre conscience des raisons de certaines actions extrémistes — le désespoir des multitudes en Orient, leur frustration et leur ressentiment. Ils prennent ainsi du recul sur les événements récents, et demandent à leur gouvernement de faire preuve de retenue. Par-dessus tout, un nouvel esprit de coopération se fait sentir, et un nouveau sens des responsabilités se fait jour, tant en Orient qu’en Occident.

Ainsi cette terrible attaque, qui a tué et blessé tant d’êtres humains d’un seul coup, a-t-elle eu pour effet d’attiser la flamme du changement dans un monde qui en a le plus grand besoin, et de forcer la main aux forces qui cherchent à s’y opposer. De l’horreur de ce crime peut donc naître une plus grande compréhension du besoin de justice, de liberté, et de respect de la loi, que partagent tous les hommes et femmes à travers le monde.

Comme on pouvait s’y attendre, cette tragédie a conduit les grandes puissances à unir leurs forces militaires pour frapper à leur tour, par un réflexe d’autodéfense. Il eût été de loin plus sage d’ouvrir grandes les portes des greniers et des banques, pour montrer que l’on comprend le problème, et que l’on désire s’amender. S’il ne s’agit pas de courber l’échine face au terrorisme, la guerre n’est pas non plus une réponse appropriée.

Ce n’est qu’à l’issue d’un procès équitable que l’innocence ou la culpabilité des hommes peut être établie. Ce n’est qu’en acceptant une part de responsabilité dans les conditions qui les poussent à commettre des actes barbares, que l’on pourra y remédier. Ceux qui n’ont rien à perdre n’attachent guère d’importance à la vie des autres, ni à la leur.

Nous qui sommes vos Frères aînés, nous vous donnons donc les conseils suivants : rassemblez toutes les parties concernées par les problèmes qui sont à l’origine de ces actes de violence. Ne considérez pas la vengeance comme votre seul recours, et ouvrez la porte au dialogue. Faites un effort sincère pour comprendre les motifs de plainte des multitudes, et contribuez à transformer leur vie et leur état d’esprit.

Désormais l’argent et les armes ne suffiront plus aux riches pour imposer leur volonté. Le partage des ressources est inévitable, et constitue le seul chemin possible vers la justice et la paix. Saisissez maintenant cette opportunité d’apporter réparation pour les fautes passées, et venez à bout pour toujours du chancre de la violence et du terrorisme.

Maitreya observe ce qui se passe depuis les coulisses, en attendant le moment d’émerger. De son grand cœur émane l’amour qui réconforte et protège tous ceux qui peuvent y répondre ; de sa main levée, il bénit tous ceux qui s’approchent.

Recevez son amour, et faites refluer la vague de haine.


Note de la rédaction
Nous avons décidé de republier ici un article du Maître de Benjamin Creme qui est tout aussi pertinent aujourd’hui que lors de sa première parution.
Peut-être nos lecteurs seront-ils intéressés de savoir qu’après les attentats du 11 septembre 2001 à New York, la Hiérarchie spirituelle avait conseillé au gouvernement américain d’éviter de se lancer dans des représailles.
Il semblerait que suffisamment de gens répondent maintenant aux événements de la façon dont Maitreya a toujours su, et dit, que nous le ferions : « Mon cœur m’indique votre réponse, et s’en réjouit. »





Signes des temps

Home Phénomènes lumineux dans le monde entier – Seattle, Washington, Etats-Unis

Cette photo prise par Linda Hurst, photographe professionnelle, à Seattle, le 26 octobre 2015, montre des nuages ressemblant à un œil.

 

Le Maître de Benjamin Creme indique que « l’œil dans le ciel » était manifesté par les Frères de l’espace.


Home Phénomènes lumineux dans le monde entier – Medjugorje en Bosnie-Herzégovine

  

Q. [1] La lumière aveuglante qui a été observée le 15 octobre 2015 au-dessus de Medjugorje, en Bosnie-Herzégovine, est-elle un vaisseau spatial ? [2] Si oui, d’où vient-il ? [3] Il semble être très gros, n’est-ce pas ? [4] Quel est son but – cela est-il lié à l’apparition de la Vierge à Medjugorje ? [5] L’objet plus petit, que l’on voit se déplacer autour de la lumière qui ne cesse de lancer des éclairs, est-il lui aussi un vaisseau d’une nature ou d’une autre ? [6] Est-ce un vaisseau de reconnaissance ?

R. [1] Oui. [2] De Vénus.  [3] Oui, il est très gros. [4] Il est en rapport avec la Vierge. Son but est d’attirer l’attention sur les Frères de l’espace et leurs pouvoirs. Ils nous montrent qu’ils peuvent réaliser des choses merveilleuses. On peut se poser des questions sans aucune crainte. Ils nous disent : « N’oubliez pas que nous sommes là ! »

Toute manifestation d’une nature aussi particulière a pour but d’attirer l’attention sur un problème spécifique – la détresse des pauvres, qui sont coincés et en danger de mort, les migrants, qui cherchent une traversée et un abri convenables : tout cela répond à la même préoccupation. [5] Oui. [6] Non. Les deux vaisseaux sont gigantesques : le plus grand est de la taille de cinq terrains de football.




Home Photo prise de Soho, le 3 novembre 2015

Un ovni en forme de cube apparaît depuis quelques années sur les images de Soho (l’Observatoire solaire et héliosphèrique). Cette photo, prise le 3 novembre 2015, révèle des détails de sa forme et de sa couleur.

Le Maître de Benjamin Creme indique qu’il s’agit d’un vaisseau spatial fabriqué en coopération par plusieurs planètes.


Home Photo prise de Soho, le 14 août 2015

sohowww.nascom.nasa.gov ; Youtube : Streetcap1

Le 14 août 2015, Soho (l’Observatoire solaire et héliosphèrique) a capté l’image d’un énorme objet en forme de libellule près du soleil.

Le Maître de Benjamin Creme indique que l’objet en forme de « luciole » est un vaisseau spatial.


Home Photos prises du laboratoire solaire de la Nasa, le 9 novembre 2015

Le 9 novembre 2015, le laboratoire solaire de la Nasa a photographié un énorme vaisseau spatial près du soleil.

Le Maître de Benjamin Creme indique qu’il s’agit d’un vaisseau spatial construit dans le cadre d’un projet coopératif mené par plusieurs planètes de notre système solaire.


Home Un ovni au-dessus des volcans du Kamchatka

Source : weather.com

V. V. a photographié cet ovni en forme de nuage au-dessus des volcans du Kamchatka, à l’est de la Russie, le 14 août 2015.

Le Maître de Benjamin Creme indique que ce « nuage » était un vaisseau mère martien.


Home Une flotte d'ovnis au-dessus du Cap

Source : Huffington Post

Le Cap, Afrique du Sud – Le site internet du Huffington Post a diffusé des photographies prises au-dessus du Cap, le dimanche 8 novembre 2015, montrant des nuages en forme d’énormes ovnis. Ils ont commenté : « Cela ressemblait à une scène de superproduction du genre : une flotte d’« ovnis » plane sur Le Cap. »

Le Maître de Benjamin Creme indique que ces « nuages » étaient des vaisseaux venant de diverses planètes. Il s’agit d’un autre exemple du travail mené en coordination par plusieurs planètes.


Home Un ovni à Andenes, Norvège

Andenes, Norvège – Cette photo d’une aurore boréale, prise le 20 janvier 2010 par P.-A. M., montre un ovni dans le ciel nocturne. Photo envoyée par Gerard Aartsen.

Le Maître de B. Creme indique qu’il s’agit d’un vaisseau spatial habituellement basé sous terre en Norvège.


Home Malaisie : une statue miraculeuse

Source : freemalaysiatoday.com ; the star.com.my ; themalaymailonline.com

Une statue de la Vierge placée dans une grotte dans l’Église St Thomas More, dans la localité de Subang Jaya, attire l’attention du public depuis octobre 2015. Elle a grandi de 8 cm et on l’a même vue sourire et verser des larmes parmi d’autres phénomènes miraculeux. Une vidéo sur le Net montre un paroissien s’exprimant devant la congrégation sur les miracles dont il a été témoin.

Selon les journaux locaux, l’église comporte une grotte construite spécialement pour cette statue. Mais certains paroissiens ayant trouvé la statue trop petite pour la grotte, l’avaient placée dans une niche. Lorsque le curé de la paroisse en sortit la statue, pour une cérémonie publique de bénédiction, il remarqua que la statue en polyrésine s’était transformée en porcelaine et avait grandi de 8 cm.

Sur la vidéo, un des paroissiens, présent lors de la cérémonie, raconte : « Nous étions tous là et nous avons tous vu ses yeux bouger très lentement. Elle était pleine de vie, elle avait des larmes plein les yeux. Lorsque nous entamâmes l’Ave Maria, elle se mit à sourire et à bouger les lèvres. »

« Cela nous a tous émus, raconte ce paroissien. Le prêtre nous a affirmé lui avoir réellement parlé. Elle lui a dit qu’elle viendrait plus souvent et qu’elle désirait que nous la priions tous. »

Le Maître de Benjamin Creme indique que ce miracle a été manifesté par le Maître Jésus.


Home Bénédiction à Kunduz

Cette photo, prise le samedi 3 octobre 2015 à l’extérieur de l’hôpital de Médecins sans Frontières, au nord de la ville afghane de Kunduz, montre le bâtiment détruit par les flammes après plusieurs explosions.

Le Maître de Benjamin Creme indique que les colonnes de lumière sur la photographie sont une bénédiction du Maître Jésus.



La voix des peuples

Home Marche des jeunes pour la justice raciale et climatique

Source : commondreams.org, thinkprogress.org

Le 9 novembre 2015, environ mille jeunes de tous les États-Unis ont manifesté à Washington. Ils ont demandé des réformes pour plus de justice concernant l’immigration, le climat et les minorités raciales. Sous la bannière « Notre génération, nos choix », la jeunesse issue d’un large éventail de groupes de défense citoyenne, tels que Million Hoodies (Un million de capuches), Working Families (familles travailleuses), 350.org et Fossil Fuel Student Divestment Network (Réseau étudiant de désinvestissement des carburants fossiles), s’est engagée dans des actions non-violentes de désobéissance civile et a marché vers la Maison Blanche, un an avant les élections présidentielles américaines, pour « inspirer urgence et courage à nos dirigeants ».

« La jeunesse en tant qu’ensemble est en crise et fait face à toute sorte d’obstacles pour réaliser son potentiel, a déclaré Varnishi Prakash, coordinateur régional du réseau Divest Student. Nous nous tenons ici collectivement pour parler d’une seule voix. Nous avons besoin que nos politiciens nous suivent et commencent à changer réellement les règles et la façon dont notre pays est dirigé. »

Les jeunes activistes demandent que le congrès américain prenne immédiatement des décisions pour « laisser les carburants fossiles dans le sol ; protéger et respecter la dignité et la vie des immigrants, et des communautés noires, métisses et pauvres ; réinvestir dans de bons emplois, dans l’énergie renouvelable et dans une économie au profit des gens », comme l’ont écrit les organisateurs Yong Jung Cho, Waleed Shahid, Devontae Torriente et Sara Blazevic dans un article publié sur commondreams.org, avant la manifestation.

« Les politiciens ne sont pas les seuls à avoir du pouvoir, ont-ils déclaré. Nous aussi avons du pouvoir. Et encore plus de pouvoir quand nous agissons ensemble. Nous vivons à l’intersection des problèmes les plus pressants d’aujourd’hui. Nos organisations sont connectées et couvrent de vastes domaines. »




Home Soutien mondial après les attentats de Paris

Source : theguardian.com ; bbc.com, telegraph.co.uk

Suite aux attentats de Paris du 13 novembre 2015, les populations se sont rassemblées, partout dans le monde, pour honorer les victimes et assurer les Parisiens de leur soutien. C’était comme si le monde entier s’était uni en solidarité avec la France. Des manifestations silencieuses ont pris place dans nombre de villes et de nombreux bâtiments et monuments célèbres, à travers le monde, ont été illuminés en bleu, blanc, rouge en l’honneur du drapeau français.

A Paris, les foules silencieuses se sont rassemblées Place de la République pour allumer des bougies, déposer des fleurs et des messages de soutien : « Liberté, égalité, fraternité : non à la barbarie ; Vous ne tuerez pas notre liberté. »

Un groupe d’imams français a chanté la Marseillaise, devant la salle de spectacle du Bataclan où a eu lieu l’un des attentats, en solidarité avec les victimes.

Des phrases telles que « Je suis Paris et Nous sommes tous Parisiens » ont été diffusées dans les médias et sur les réseaux sociaux du monde entier. Jean Jullien, graphiste, a imaginé une nouvelle version du symbole international de la paix dont le centre modifié ressemble à la Tour Eiffel. Celle-ci a été largement diffusée dans les réseaux sociaux sous les hashtags : #PrayForParis, #PrayForFrance et #JeSuisParis

On a vu de nombreux messages vengeurs mais aussi des plaidoyers pour la paix et l’unité. Les musulmans du monde entier ont condamné ces attentats dans les réseaux sociaux sous la bannière : #notinmyname (pas en mon nom). Le Conseil musulman britannique a publié une déclaration de solidarité : « […] toutes les communautés religieuses britanniques conviennent que ceux qui commettent des actes de violence ne peuvent pas le faire au nom de la foi. De telles revendications sont illégitimes […]. Leurs auteurs ne nous représentent pas ; leurs points de vue sont pervers et égoïstes. [...] Ne nous laissons pas prendre par leur plaidoyer diviseur mais montrons-leur que les peuples de toutes confessions et les athées peuvent vivre ensemble en paix. »

Le site internet Avaaz a lancé une pétition : Nous sommes unis afin d’édifier un « phare de lumière » et montrer que « notre espoir pour le monde surmontera la peur ». Le site activiste 38 Degrees a lancé un « Message de soutien à Paris » tendant la main à « toutes les victimes à travers le monde y compris à Ankara, Beyrouth, en Syrie et en Irak, et tous les réfugiés obligés de fuir leur maison pour échapper à cette terreur même qui a frappé Paris. Aujourd’hui, nous sommes ensemble pour la paix. Restez fort, restez humain. Il y a plus de bien dans le monde que de mal. »




Home Climat : l’Etat de Washington poursuivi en justice par des adolescents

Source : commondreams.org ; Associated Press

Une poursuite a été intentée en justice par huit adolescents contre le département (ministère) de l’Écologie de Washington (DOE), pour avoir refusé de fixer un plafond aux émissions carbones. L’année dernière, ces jeunes gens avaient présenté au DOE, via l’organisation Our Children’s Trust, les plus récentes données scientifiques sur le changement climatique. Ils avaient déposé une requête afin que cette agence gouvernementale adopte des règles sur les émissions carbones plus strictes, établies scientifiquement. Mais le DOE a refusé leur demande.

« Les enfants comprennent les menaces que le changement climatique aura sur notre futur, a commenté Zoe Foster, 13 ans, une des plaignantes. Je ne vais pas rester assise à regarder mon gouvernement ne rien faire. Nous n’avons pas de temps à perdre. J’adresse une demande à mon gouvernement pour qu’il entreprenne des actions concrètes sur le climat, et je n’arrêterai pas avant qu’il y ait un changement. »

« Nous sommes ceux qui devront vivre avec, si les océans sont acides et la planète plus chaude de trois degrés », a déclaré Gabriel Mandell, 13 ans. Les glaciers fondent. L’océan s’acidifie. La terre se réchauffe, nous devons y remédier. »

Le DOE supervise les lois environnementales de l’Etat, et s’appuie sur les normes de 2008 pour définir ses objectifs de réduction d’émissions. Cependant, l’agence a admis dans le passé que ces normes « devraient être ajustées pour mieux refléter l’état de la science » et qu’elles devraient même « être plus agressives pour que Washington fasse sa part face aux risques climatiques. »

« Selon la loi, les habitants de cet État, y compris les enfants qui ont saisi la justice, dispose d’un droit fondamental à un environnement sain, a déclaré Andrea Rodgers, avocat au Western Environmental Law Center, qui représente les jeunes au tribunal. Ces enfants courageux ont travaillé très dur pour présenter au DOE les dernières données scientifiques sur le climat, et l’agence a ignoré tout cela. Un verdict est attendu avant la fin 2015. »





Courrier des lecteurs

Home Une bonne expérience

Cher Monsieur,

Il y a quelques années, comme je me rendais en voiture à la méditation de transmission, j’évoquai mentalement certains aspects de ma vie, mes combats et mes peines pour de faibles résultats. J’étais frustré et fatigué et souhaitais tout abandonner. Juste à ce moment, je vis, sur le trottoir, une dame noire âgée avec un déambulateur qui peinait à gravir une légère pente. Chaque pas semblait pour elle une étape douloureuse. Elle s’efforçait de gravir la pente avec beaucoup de difficulté. Au même moment, un jeune couple la doubla sans aucun effort. Je réalisai alors que dans certains aspects de ma vie, j’étais le couple qui gravissait la pente en courant sans effort. D’un autre point de vue, j’étais comme cette femme âgée, surmontant difficilement les problèmes pendant plusieurs années avec peu de résultats comme avec la méditation de transmission. Je commençai alors à me détendre et me sentir soulagé.

La dame était-elle un Maître ? Le jeune couple était-il des personnes particulières ?

G. W., Smyrna, Géorgie, États-Unis

Le Maître de Benjamin Creme indique que la dame et le jeune couple étaient des porte-parole du Maître Jésus.


Home Un cœur de lumière

Cher Monsieur,

Le mercredi 10 septembre 2014, vers 19 h 30, je marchais dans la caserne de gendarmerie De Rose (Dugny, France) où j’habite. En regardant le soleil couchant, je saluai la plus haute expression du divin de notre système solaire. Sur la façade d’un immeuble, je vis alors une croix de lumière surmontant un cœur de lumière. Vivant des peines de cœur, j’y ai vu un soutien des Maîtres et un encouragement à aimer et à pardonner.

Était-ce bien le signe d’un Maître de Sagesse ?

A. G, Dugny, France

Le Maître de Benjamin Creme indique que les formations lumineuses ont été manifestées par un porte-parole du Maître Jésus.


Home Un objet orange

Cher Monsieur,

La nuit du 23 octobre 2015, j’étais en voiture près de chez moi, lorsque, dans le ciel, un objet orange en forme d’étoile attira mon attention. Il brillait très fort puis après environ une minute devint moins brillant puis disparut. Votre Maître pourrait-il me dire de quoi il s’agissait ?

T. S. .A., Bragança Psulista, São Paulo, Brésil

Le Maître de Benjamin Creme indique que l’objet était un vaisseau spatial martien.


Home De joyeux supporters

Cher Monsieur,

Le 17 octobre 2015, une semaine après notre grande conférence annuelle à Amsterdam, nous avons organisé, avec publicité préalable, une discussion à thème fondée principalement sur la présentation des revues Share International et Share Nederland. Nous espérions attirer beaucoup de monde avec la discussion et l’exposition de photos. C’était un bel après-midi avec un nombre important de nouveaux visiteurs et de visages connus.

Lorsque tout le monde fut parti et que nous eûmes tout rangé, nous vîmes à l’extérieur deux hommes jeunes (l’un turc ou marocain, semblait-il, et l’autre d’origine africaine). Leur visage était agréable, animé et expressif. Ils s’arrêtèrent pour regarder les photos dans notre vitrine sur le thème des priorités de Maitreya faisant partie de l’exposition de photos. Ils observèrent attentivement chacune d’elles, lurent avec intérêt quelques citations illustrant les photos avec un large sourire, firent un signe des deux mains avec les pouces levés, saluèrent et partirent. Quelques minutes plus tôt nous venions de parler de l’expression néerlandaise : approuver en levant le pouce.

Qui étaient-t-ils ?

Les membres du centre d’information de Share Nederland, Amsterdam, Pays-Bas

Le Maître de Benjamin Creme indique que ces hommes jeunes étaient des porte-parole du Maître Jésus.


Home Un visiteur familier

Le 12 septembre 2015, nous avons organisé une « journée porte ouverte » et une exposition au centre d’information de Share Nederland. Seule une poignée de visiteurs se déplacèrent. Nous pensâmes que les « journées porte ouverte » ne les intéressaient pas ; à l’avenir, nous présenterons simplement des évènements spécifiques comme des conférences, expositions, etc. Nous sommes ouverts six jours par semaine et souvent sept jours, de toute façon.

Vers la fin de l’après-midi, nous vîmes à l’extérieur un visage familier. Comme d’habitude, le jeune homme avec une bicyclette était devant la vitrine du centre, côté extérieur, se murmurant à lui-même, comme il le fait habituellement. Il nous adressa un large sourire et partit. Nous sommes reconnaissants qu’il soit revenu, puisque sa venue apparaît toujours comme une approbation, un encouragement et une sorte de « pouces levés ». Pouvons-nous supposer que ce visiteur familier était en réalité (comme cela a été confirmé les fois précédentes) un porte-parole du Maître Jésus ?

Le 19 octobre 2015, des membres du groupe passèrent quelques heures à réfléchir et à planifier le nouveau programme au centre d’information pour le premier trimestre de 2016. A un moment, on souleva la question de l’importance du centre d’information quant à la distribution de brochures, aux activités dans le Centre pour faire connaître l’information sur l’émergence de Maîtreya, etc. Vers la fin de la journée, comme nous commencions à ranger, notre désormais jeune porte-parole très familier apparut. Comme d’habitude, il se dirigea directement vers la documentation gratuite à l’extérieur devant la porte d’entrée, se mit à la regarder d’un air affairé, se parlant à lui-même comme il le fait chaque fois, et comme nous l’observions, il leva brièvement les yeux vers nous avec un grand sourire. Il nous sourit et nous salua en agitant avec insistance la brochure contenant le programme. Son grand sourire et la façon dont il agita le livret nous fit rire. Puis il partit.

Pouvons-nous supposer que nous avons eu une autre courte visite de notre « porte-parole habituel » du Maître Jésus ?

Les membres du centre d’information de Share Nederland, Amsterdam, Pays-Bas

Le Maître de Benjamin Creme confirme que le visiteur était bien un porte-parole du Maître Jésus.


Home Service spécial

Cher Monsieur,

Le 11 septembre 2015, je dus achever une tâche au centre d’information après la méditation de transmission jusqu’à midi. J’étais un peu fatiguée mais décidai de rentrer chez moi à pied. Je pris la direction d’une station de tram. Après une minute ou deux, je vis arriver un tram derrière moi. Peu m’importait de rater ce tram mais je me mis à courir, mais pas trop vite. Alors j’eus l’impression que le tram avait ralenti exprès, comme pour me donner le temps de le prendre aisément. Comme le tram approchait la jeune dame qui conduisait me fit un grand sourire. Je le lui rendis et allai vers le fond près du receveur. Nous nous saluâmes joyeusement ; je le remerciai ainsi que la conductrice, d’avoir bien voulu, semble-t-il, m’attendre. Je m’assis puis remarquai que j’étais la seule passagère. Le tram ne s’arrêta plus jusqu’à ma station. Je les remerciai encore, les saluai de la main en partant et ils me rendirent ce salut en souriant. Tout s’était passé si facilement. Cela m’amena à me poser ces questions : était-ce un trajet spécial avec des personnes particulières ? Ou bien étaient-elles simplement des personnes agréables et attentionnées et ai-je eu de la chance ?

F. E. Amsterdam, Pays-Bas

Le Maître de Benjamin Creme indique que la conductrice et le receveur travaillaient pour le Maître Jésus.


Home Doutes

Cher Monsieur,

Le 29 mai 2015, je me suis rendu à Vienne pour faire des courses. Dans la zone piétonnière de Mariahilferstrasse, une petite dame blonde s’approcha de moi et me demanda si je n’avais pas un emploi de femme de ménage pour elle.

Sachant que ma femme n’accepterait jamais une femme de ménage sans références, je répondis : « Désolé mais je n’ai pas de travail pour vous », lui donnai deux euros et continuai ma route. Elle me poursuivit et me demanda, en criant, de l’écouter. Je lui dis que je ne disposai que de quelques minutes et nous nous rendîmes dans un endroit tranquille où elle m’expliqua la situation difficile de sa famille (son mari et ses trois enfants) en Serbie à la suite des récentes inondations catastrophiques.

Leur maison était toujours sous les eaux et leurs biens étaient détruits. Son mari et ses enfants vivaient actuellement dans un camp militaire où la situation était horrible. Elle parlait couramment allemand et a décrit sa situation en détail. Comme je pensai qu’elle s’exprimait parfaitement en allemand, elle me dit immédiatement qu’elle était professeur d’allemand en Serbie. Plus tard, je me suis demandé pourquoi elle était si bien habillée. Sa réaction fut immédiate : me montrant ses chaussures, elle me dit qu’une organisation caritative lui avait donné ces vêtements. Enfin, elle me dit qu’elle devait quitter Vienne dans trois semaines et avait besoin d’argent pour payer trois mois de loyer en retard.

Submergé par ses explications, je sortis mon portefeuille et lui tendis un billet de 50 euros ; mais un billet de 100 euros dépassait. Alors elle me dit : « Pourquoi ne me donnez-vous pas les 100 euros et je vous rendrais les 50 euros. » Cette requête inattendue me choqua profondément et je ne pus lui répondre quoi que ce soit. Je fis demi-tour et la quittai sans la regarder de nouveau dans les yeux. Un sentiment de culpabilité m’envahit, lorsque je réalisai que j’aurais pu lui donner les 100 euros et qu’il me serait resté assez d’argent pour faire tous mes achats.

S’agissait-il d’une dame ordinaire venant de Serbie ou de quelqu’un de spécial ?

F. B., Vienne, Autriche

Le Maître de Benjamin Creme indique que la « dame serbe » était une porte-parole du Maître Jésus.


Home Des lettres dans le ciel

        

Cher Monsieur,

Le samedi 31 octobre, je suis allée me promener au parc proche de mon domicile. J’étais inquiète par rapport à l’organisation de la grande conférence nationale à Lyon, le 29 novembre 2015. Plusieurs médias avaient refusé de diffuser nos annonces et des difficultés internes de travail de groupe m’avaient rendue maussade... J’avais aussi une inquiétude par rapport au choix de la salle (un centre culturel juif nommé Hillel).

En revenant, j’ai vu un point lumineux – j’ai cru que c’était un petit avion mais je ne voyais qu’un point lumineux – à faible altitude et au-dessus de ma tête, dessiner des lettres dans le ciel : O, U, I, H et un K. Plusieurs personnes s’étaient arrêtées pour regarder et prendre des photos. Le point lumineux disparaissait entre chaque lettre formée et réapparaissait un peu plus loin pour dessiner une nouvelle forme par un lâcher de fumée blanche.

J’ai pensé en riant que c’était peut-être Maitreya qui s’amusait ! Puis je me suis dit que s’il voulait bien me faire un signe, ce serait par un motif plus spirituel ! A ce même instant, le petit « avion » a dessiné très nettement une croix ! Cela m’a laissée à la fois perplexe et joyeuse, puis l’avion disparut.

Était-ce un signe pour me dire que la conférence se passerait bien ? Depuis, en effet, les portes s’ouvrent et j’ai repris confiance.

Pourriez-vous me dire si c’était un signe d’encouragement et si oui, par qui était-il produit ? Quelle était la signification des lettres ?

G. J., Lyon, France

Le Maître de Benjamin Creme indique que ces signes ont été manifestés par des représentants du Maître Jésus. Les lettres dans le ciel évoquaient un rassemblement de différents membres du groupe français.



Compilation

Home Vers la fin du conflit

La voix du peuple monte, bien décidée à se faire entendre. C’est le signe avant-coureur des temps nouveaux, de la nouvelle civilisation qui se bat pour voir le jour. En dépit, voire même en raison, des projets et des actes de certains individus dangereux, les hommes secouent leur joug séculaire et exigent le droit d’être entendus. Cette confiance nouvelle et l’urgence des temps multiplient la portée de leurs revendications. La puissance de la voix du peuple brise le carcan d’un asservissement ancestral et indique la voie de l’avenir. Les hommes prennent de plus en plus conscience que le rôle des gouvernements est de pourvoir aux besoins de tous, et qu’il n’existe aucun problème, aucune difficulté, dont la guerre soit l’unique solution. La voix aigre des dirigeants avides de pouvoir peut, dans l’immédiat, séduire les craintifs et les imprudents, mais leur temps est compté et touche à sa fin.
Un nouvel âge est en train de naître – de justice, de liberté et de paix. Dans cette ère qui vient, les peuples de toutes les nations verront se réaliser leurs rêves et leurs espoirs d’une vie meilleure – vie riche de sens et de finalité, de beauté et de compréhension, de relations justes et d’amour. Chaque jour apportera une nouvelle découverte, intérieure et extérieure, chaque heure une opportunité de servir. Ainsi en sera-t-il, ainsi chaque homme, chaque femme et chaque enfant glorifieront-ils le divin qui réside en tout être, et manifesteront-ils les multiples facettes de la beauté de Dieu. [La fin de l’asservissement (Maître –)]

Montrons ensemble au monde que la nécessité des guerres est révolue, que l’instinct de l’homme est de vivre et d’aimer, que la haine est engendrée par la séparation, que la loi de Dieu demeure en l’homme et est le fondement même de sa nature. Tout cela, je vous le montrerai. Travaillez avec moi et démontrez que cela est vrai. [Message n° 53 (Maitreya)]

La puissance de l’énergie d’Amour de Maitreya – l’Epée de clivage – a produit la polarisation qui règne et montrera à l’humanité la voie à suivre. Autour de lui se rassembleront ceux qui luttent pour la fin des exclusions, pour l’amour, la justice et la liberté de l’esprit. Ceux qui entretiennent l’exclusion et l’exploitation, la compétition et l’avidité, se révéleront au grand jour. Alors, le choix que les hommes devront faire sera sans équivoque : entre l’amour et la haine, entre le partage et l’avidité, entre la paix et la guerre, entre la vie et la mort, ils devront se prononcer. Le Christ a dit dans son message n° 11 de janvier 1978 : « Mon cœur m’indique votre réponse, votre choix, et s’en réjouit. » En réponse à son énergie d’Amour, les hommes de tous les pays se regrouperont pour exiger la justice, la paix et des relations justes. Cette tendance est déjà perceptible, et bientôt ces groupes constitueront la force la plus importante du monde et feront entrer celui-ci dans une ère nouvelle de paix et de bonne volonté. [La Mission de Maitreya, tome I (B. Creme)]

Toute personne porte en elle le simple désir de vivre en paix. Que des millions d’hommes en soient aujourd’hui privés représente l’une des pires calamités de cette civilisation.
A n’en pas douter, de nombreux facteurs concourent à cet échec des nations et des communautés, cette incapacité des hommes à vivre ensemble en harmonie. Le fait que partout la misère côtoie l’abondance ne peut que contribuer puissamment aux divisions qui se créent entre les hommes ; mais on ne peut non plus ignorer les anciennes rancœurs et les vieux préjugés, dont l’origine se perd dans la mémoire confuse d’un passé éloigné, et qui exercent eux aussi une influence écrasante sur la vie et les actions de bien des peuples. Sous le vernis de la vie moderne, d’archaïques divisions raciales et tribales conservent leur emprise et leur domination sur les esprits […]
Pendant ce temps, Maitreya n’attend que l’opportunité de changer plus encore le cours des événements. Déjà, l’énergie d’Équilibre, focalisée à travers lui par l’Esprit de Paix, amène ces forces destructrices au grand jour, où elles pourront ainsi se résoudre et libérer les hommes de leur emprise ancestrale.
En dépit de toutes les apparences, la tendance s’inverse. Ces puissantes forces cosmiques, obéissant à la grande loi d’Action et de Réaction, purifient le cœur et l’esprit des hommes. Un nouveau monde se construit, dans lequel l’harmonie prévaudra. Et la paix à venir sera en proportion exacte des dissensions actuelles. [La fin du conflit (Maître –)]

Il n’y a pas de véritable hostilité entre les peuples. Les animosités proviennent des idéologies des leaders politiques et religieux. Un leader qui, moralement et spirituellement, ne respecte pas la race des hommes, ne mérite pas la fonction qu’il occupe. « Le monde n’appartient pas aux hommes politiques. Vous ne pouvez vous permettre une autre guerre. Celui qui est humble, qui respecte la volonté du Seigneur, dira toujours : « Je suis le serviteur, je suis le messager », jamais : « Je suis le leader. » C’est vrai pour Rama, Krishna, le Bouddha, Jésus et d’autres. » Le moment est venu de consacrer l’argent au bien-être des nations. Chaque nation, chaque pays, appartient au peuple. [Les lois de la vie (Maitreya)]

Les hommes doivent partager et refaire le monde, permettre à tous les peuples de vivre ensemble dans la paix et l’abondance, créer un monde « où personne ne connaît la privation, où chaque jour est différent, où la joie de la Fraternité se manifeste à travers tous les hommes », comme l’annonce Maitreya (message n° 3) ; ou continuer comme avant, dans la corruption et la misère, pour assister finalement à l’anéantissement de notre monde.
Tel est le choix placé devant l’humanité. Maitreya mettra cela en évidence et le choix sera clair. Mais les choses sont déjà claires aujourd’hui. Selon Maitreya, les hommes sont déjà conscients qu’ils doivent choisir entre le partage et la justice pour tous, ou un fossé grandissant entre les peuples et une guerre qui détruirait toute vie. Voilà l’épée de clivage […]
Maitreya l’exprime clairement : « Les hommes doivent partager ou périr. Il n’existe pas d’autre issue. » Lorsqu’il nous apparaîtra que nous devons partager ou mourir, nous accepterons évidemment le partage. Ainsi seront créées les conditions qui permettront à tous de vivre en paix. [L’Art de vivre (Maitreya)]

Mes enfants, mes amis, je suis venu peut-être plus rapidement que vous ne vous y attendiez. Mais il y a tant à faire, tant à changer dans le monde. Beaucoup ont faim et meurent, beaucoup souffrent inutilement.
Je viens pour changer tout cela ; pour vous montrer comment, ensemble, avancer vers une vie plus simple, plus saine et plus heureuse. Les hommes ne s’opposeront plus entre eux, ni les nations entre elles, mais ensemble, comme des frères, nous avancerons vers ce monde nouveau. [Message n° 1 (Maitreya)]

« C’est juste avant l’aube que règne l’obscurité la plus profonde » dit un vieil adage, et il en est ainsi aujourd’hui pour les hommes. Au milieu du chaos et de la peur, de la perplexité et de la souffrance, nous voyons la résolution et la fin des conflits, nous apercevons la lumière qui éveillera les hommes à la promesse de l’avenir.
Tout se déroule selon la loi, et un nouvel état d’équilibre est créé progressivement par nos soins. En dépit des apparences, un nouveau rythme s’affirme qui ramènera à l’équilibre ce monde de discorde.
C’est Maitreya lui-même qui manie cette puissante loi cosmique et l’amène dans les affaires humaines. Ainsi naîtra un nouvel espoir chez les hommes, ainsi prendront-ils les mesures nécessaires pour remodeler leur avenir en accord avec le Plan. [Maitreya hâte sont émergence (Maître –)]

Ma mission, comme je vous l’ai dit, est double : vous libérer de l’esclavage des limitations que vous vous êtes imposées, et vous ramener avec moi à Dieu. Je vous montrerai que, par la juste distribution des abondantes ressources de cette Terre, tous les hommes pourront jouir de la générosité de Dieu. Je vous montrerai également que le chemin qui mène à Dieu est simple, en vérité, que votre divine étincelle se manifestera par mon intermédiaire.
Laissez-moi faire ce travail pour vous, mes amis. Laissez-moi vous conduire à votre héritage divin.  Je vous montrerai des merveilles qui dépassent vos rêves. Je ferai tomber de vos yeux le bandeau de l’ignorance.
Je chasserai à jamais de cette Terre le fléau de la haine, le péché de la séparation. Laissez-moi vous emmener, mes amis, à votre Source, le Berceau de votre être, et libérer en vous votre divinité. [Message n° 51 (Maitreya)]

Les prières et les appels à l’aide de l’humanité qui se sont élevés jusqu’à Maitreya pendant les deux guerres mondiales ont été à l’origine de sa décision, prise en 1945, de revenir lui-même dans le monde non pour mettre fin à la guerre, donc à la souffrance, mais pour nous montrer une nouvelle voie, celle de la paix. En d’autres termes, il n’est pas venu pour mettre fin à la guerre mais pour nous permettre d’y mettre fin, sous son inspiration, grâce au partage et à la justice […]
Je pense (comme Maitreya) que « rien ne se produit par hasard. L’homme doit agir et accomplir sa volonté. » Je ne pense pas que nous puissions parvenir à la paix par la seule prière. Nous y parviendrons en éliminant les causes de la guerre : l’injustice, l’avidité, l’égoïsme, la rivalité, les forces du marché, l’orgueil national. [La Mission de Maitreya, tome II (B. Creme)]

Lorsque Maitreya apparaîtra au grand jour aux yeux de tous, il inspirera une attitude plus saine face à la vie, fondée sur le service et la satisfaction des besoins des hommes et des femmes partout dans le monde. Il montrera que les conflits d’aujourd’hui ne sont pas inévitables. Que les dirigeants des nations sont responsables devant l’humanité tout entière et pas seulement devant leurs convictions personnelles ou leur idéologie. Il appellera à la prudence et à la sagesse en ce qui concerne les armes de destruction massive d’aujourd’hui, et montrera l’inutilité de la guerre « pour avoir la paix ».
La paix, soulignera-t-il, n’est pas difficile à trouver quand on la recherche honnêtement. La paix, affirmera-t-il, ne pourra être obtenue qu’avec l’instauration de la justice et de la liberté pour tous. [Une perspective plus saine (Maître –)]

Où sont donc les obstacles ? Ceux-ci, mes amis, sont créés par l’homme : le déni de la Loi, la séparation entre l’homme et l’homme, entre l’enfant et l’enfant aimant. Lorsque les hommes verront cela, le monde respirera et rayonnera à nouveau. Faites alors vôtre la tâche d’enseigner la Loi du Partage, de la Justice et de la Vérité.
Aidez les hommes à prendre conscience du fait que, sans justice et sans amour manifesté, toute chose est vaine.
L’humanité se tient sur le seuil de cette découverte de la Vérité. Ma présence parmi vous garantit qu’il en est ainsi. Aidez-moi dans ma tâche, mes frères et sœurs, et informez tous ceux que vous connaissez que le besoin de justice est d’une importance suprême dans notre vie. Seul le manque de justice sépare l’homme de l’homme et menace l’humanité elle-même. Sachez-le, mes amis et frères, et sachez que la Lumière triomphera. [Message n° 126 (Maitreya)]

Nous avons édifié des systèmes basés sur de faux principes : compétition, division, séparation et inégalité, tout cela s’oppose à cette réalité intérieure. Réflexion de l’Unité de l’homme, nature divine partagée latente en chacun, elle a besoin, pour permettre au rayonnement intérieur de s’exprimer, de formes extérieures correctes. L’essentiel de la violence actuelle a pour cause l’écartèlement vécu par l’homme entre la connaissance qu’il a de lui-même, de sa divinité intérieure, et son incapacité à la manifester sur le plan extérieur. Il a l’impression de n’avoir aucun contrôle sur les structures politiques et économiques qui le placent dans des catégories bien définies – une sorte de système de castes. Il réagit contre les circonstances extérieures qui n’ont aucun lien avec l’être divin qu’il se sent être. Il est en guerre contre lui-même et par extension contre la société dont il fait partie. Telle est la base des tensions sociales et de la violence actuelle du monde. Seule une rééducation de l’humanité à la véritable nature de l’homme, celle d’une réalité triple – esprit, âme et personnalité – et à la connaissance de la Loi de cause et effet et à sa relation avec la Loi de renaissance, permettra à la véritable expression de l’homme de s’accomplir. [La Mission de Maitreya, tome I (B. Creme)]

La tâche de l’homme est de spiritualiser la matière et d’amener la substance de la planète, dans tous les règnes, à refléter parfaitement l’Homme céleste dont elle est le corps. Conflits et guerres, violence et haine, ne sont que les manifestations passagères de l’incapacité de l’homme à manifester, pour l’instant, sa véritable nature. L’époque est proche où sa vérité prévaudra, où sa beauté rayonnera, et où sa bonté se manifestera aux yeux de tous. [Les paires d’opposés (Maître –)]

Êtes-vous avec moi, ou à jamais contre moi et contre vos frères ? Car ma mission est de vous montrer que le chemin de l’Amour est la voie la plus sûre pour l’homme.
Et c’est par la Justice et le Partage que cet Amour, mes frères, se manifestera. Alors, cherchez en vous et découvrez votre empressement à partager. Libérez-vous du poids de la culpabilité et de la souffrance. Chassez à tout jamais le fléau de la séparation, de la solitude et de la peur. Sachez que mon amour vous soutiendra. Ma Loi vous guidera. Mon enseignement vous révélera un avenir baignant dans la lumière de la Vérité vivante. [Message n° 117 (Maitreya)]

Tout d’abord, il faut instaurer la paix. Sans paix, le monde ne peut exister. Pour cela, l’humanité doit renoncer à la compétition qui mène à la guerre. Cela ne pourra être réalisé que lorsque tous les peuples verront leurs besoins fondamentaux satisfaits […] L’humanité doit accepter un certain degré d’unité qui fera apparaître comme une vérité évidente que la seule voie vers la paix réside dans le partage des ressources mondiales. [La Mission de Maitreya, tome III (B. Creme)]

Beaucoup attendent ma venue avec émoi, craignant de perdre tout ce qu’ils ont aimé, tout ce qu’ils ont amassé et acquis. Ne craignez rien, mes amis, car la seule perte sera la perte de la séparation, de la division et de la peur, de l’envie et de la haine. Pour libérer le monde de tout cela, tout doit être reconstruit. Sachez-le, mes amis, et soyez prêts à partager, à voir votre frère comme vous-même, à le serrer dans vos bras et à l’appeler votre ami. De cette manière, mes frères, vous manifestez le Plan de Dieu. [Message n° 125 (Maitreya)]

Dans le conflit entre le Bien et le Mal, il apparaît clairement que les Forces de Lumière sont en train de gagner. Peu à peu le Bien l’emporte dans cette lutte séculaire pour gagner le mental et le cœur des hommes. Cette affirmation peut sembler surprenante à certains, à en juger par les tensions et les clivages qui existent de par le monde. Tel est pourtant le cas, et si vous pouviez voir le monde et les événements comme nous, vos Frères aînés, les voyons, vous vous rendriez compte de l’extraordinaire transformation en cours. De tous côtés, l’ordre ancien s’écroule. Malgré les haines qui divisent les peuples, des signes apparaissent partout indiquant que s’éveillent en l’homme un nouvel esprit, un sens nouveau des responsabilités et un respect renouvelé de la vie sous toutes ses formes. Multiples sont les manifestations de cette beauté nouvelle ; nombreuses et merveilleuses les visions du futur. L’homme n’est qu’à l’orée d’un nouveau commencement, mais les signes de progrès sont là pour ceux qui ont des yeux pour voir.
Nous sommes aujourd’hui témoins d’une polarisation qui oblige l’humanité à faire un choix. Si terribles sont les dangers du mode de vie actuel que l’esprit de l’homme se révolte et aspire à la nouveauté. Ainsi l’homme est-il amené à reconnaître la volonté de Dieu. Derrière toute chose existe un Plan incarnant cette volonté, et, qu’elle en soit consciente ou non, l’humanité est maintenant prête à mettre ce plan en pratique.
De tous côtés, des hommes se regroupent pour manifester le renouveau. Inspirés par l’amour et l’esprit de nécessité, ils envisagent un monde plus simple et plus sain. Ils réalisent que du déséquilibre et des tensions actuelles peuvent naître justice et harmonie. Ils savent qu’ils sont divins et capables d’accomplir des miracles de changement. Ils prennent conscience des nécessités du moment et se consacrent au service. Ils représentent le Bien en tout lieu. [La victoire est assurée (Maître –)]

Nous commençons à reconnaître que la guerre n’est pas une réponse à nos problèmes. Si les États-Unis veulent agir dans un sens et la Russie dans un autre (comme c’était le cas), il faut qu’ils essaient de trouver un terrain d’entente, une forme de compromis, au lieu de tout détruire sur leur passage pour démontrer la validité de leur point de vue dans le domaine économique. Dans un sens plus profond, on commence à voir apparaître le beau visage de la coopération. Les Maîtres le voient et hochent la tête de plaisir et de joie. Ils voient que partout les gens commencent à saisir une notion fondamentale, à comprendre enfin que la coopération réussira là où tout le reste a échoué. Nous ne partageons pas encore les ressources planétaires, mais nous en parlons. [L’Art de la coopération (B. Creme)]

Cela me brise le cœur de voir tant d’hommes mourir inutilement. Rien ne m’afflige autant que cette honte. Le crime de la séparation doit être chassé. Tel est mon dessein. Je m’adresse à vous comme à ceux qui recherchent la Vérité. Mes amis, la Vérité se trouve parmi vous. Elle est dans votre cœur. La Vérité est Amour et Partage, Justice et Liberté. Manifestez-les et rétablissez le Plan de Dieu. [Message n° 93 (Maitreya)]

La première urgence est de réaliser que l’humanité est une, que les besoins sont partout les mêmes, si diverses et apparemment incompatibles que puissent être les formes extérieures. L’énorme différence de niveau de vie entre pays riches et pays pauvres fait insulte à cette unité essentielle et contient en elle-même les germes de la guerre. La réponse est simple : la mise en œuvre du principe de partage est la seule solution. Il n’y a pas d’alternative. Le partage est divin, il fait partie du Plan de Dieu pour ses enfants, et il devra un jour venir à manifestation. [Les structures politiques du nouvel âge (Maître –)]

Quand nous comprendrons la nécessité de l’innocuité dans les relations, nous considérerons alors l’idée des relations justes comme inévitable. Telle sera la nature de l’enseignement du Christ. Il montrera comment le mettre en pratique, par le partage et la coopération à l’échelle internationale. Cela amènera une extraordinaire réorientation de la pensée humaine. [La Réapparition du Christ et des Maîtres de Sagesse (B. Creme)]

Le crime de la séparation, de la division, du manque de respect envers la Loi, doit disparaître. Tout ce qui entrave la manifestation de la divinité de l’homme doit être banni. Ma Loi remplacera la séparation. Ma Loi est la Loi de l’Amour, de la Fraternité, de la Justice et de la Vérité. Sachez-le et suivez-moi. Ma Loi triomphera, car la Loi d’Amour émane de l’Etre de Dieu et donc, ne peut faillir. [Message n° 123 (Maitreya)]





S.O.P. — Sauvons notre planète

Home Le changement climatique menace la sécurité alimentaire

Source : communiqué de presse de l’Onu

Les changements climatiques menacent gravement la sécurité alimentaire et 600 millions de personnes supplémentaires pourraient être sujettes à la malnutrition d’ici 2080, avertit une spécialiste des droits de l’homme aux Nations unies.

« L’augmentation de la fréquence et de l’intensité des phénomènes météorologiques extrêmes, la hausse des températures et du niveau des mers, ainsi que les inondations et les sécheresses ont un impact significatif sur le droit à l’alimentation », déclare dans un communiqué de presse Hilal Elver, rapporteuse spéciale des Nations unies sur le droit à l’alimentation.

« Tous ces incidents climatiques auront un impact négatif sur l’agriculture, l’élevage, la pêche, l’aquaculture et sur les moyens de subsistance des populations », ajoute-t-elle, avertissant que répondre à la demande alimentaire par des modèles agricoles orientés vers la production à grande échelle n’est pas la bonne solution.

Mme Elver souligne également la nécessité d’un changement majeur de l’agriculture industrielle vers des systèmes, tels que l’agro-écologie, qui soutiennent le mouvement pour une alimentation locale, protègent les petits exploitants agricoles, respectent les droits humains, la démocratie alimentaire et les traditions culturelles, maintiennent en même temps un environnement durable et contribuent à une alimentation saine.

« Ceux qui ont le moins contribué au réchauffement de la planète sont ceux qui auront le plus à souffrir de ses effets nocifs, souligne-t-elle. Une action urgente est nécessaire pour répondre aux défis posés par le changement climatique, mais les politiques d’adaptation devraient respecter le droit à l’alimentation ainsi que d’autres droits fondamentaux. »

La rapporteuse spéciale a communiqué ses recommandations avant la conférence sur le changement climatique de Paris, dont l’objectif est de parvenir à un instrument juridique universellement applicable dans le cadre de la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques (CCNUCC), afin de réduire les émissions de gaz à effet de serre.

« La pression de la société civile sur les intervenants de la CCNUCC monte pour qu’ils obtiennent des résultats à Paris en adoptant une approche qui respecte les droits humains, et en particulier ceux des plus vulnérables. Tout accord doit inclure un engagement clair de l’ensemble des parties concernées pour garantir la justice climatique et la sécurité alimentaire pour tous, insiste Mme Elver, et les gouvernements doivent veiller à ce que les droits humains soient au cœur de la gouvernance du changement climatique. »

Les experts indépendants et les rapporteurs spéciaux sont nommés par le Conseil des droits de l’homme des Nations unies basé à Genève pour examiner la situation d’un pays ou d’un aspect particulier des droits humains. Les postes sont honoraires et les experts ne font pas partie du personnel de l’Onu. Leur travail est bénévole.




Home Une déclaration historique du président Obama

Source : ecowatch.com ; commondreams.org ; 350.org

Après sept ans de tergiversations, le président Obama a finalement annoncé le rejet du projet controversé de l’oléoduc Keystone XL reliant le Canada au Golfe du Mexique. Le président Obama a déclaré : « L’Amérique est désormais un leader mondial à l’heure d’adopter des actions décisives pour combattre le changement climatique. Franchement, approuver le projet aurait entamé cette image. L’Amérique doit agir et montrer l’exemple. »

La décision du président représente une grande victoire pour les militants écologistes qui avaient travaillé sans relâche ces dernières années pour bloquer le projet. On a pu lire dans un article du site CommonDreams : « Grâce à des années de campagne sans précédent, les gens ordinaires aux Etats-Unis et au Canada ont transformé ce qui aurait pu être une simple formalité – la construction banale d’un nouveau pipeline – en une lutte mondiale contre le changement climatique.

Depuis 2011, des groupes écologistes dans tout le pays ont mené plus de 750 campagnes et organisé des manifestations partout – des sit-in géants devant la Maison Blanche, jusqu’à une marche de plusieurs dizaines de milliers de personnes à Washington. Les agriculteurs, les travailleurs, les étudiants, les peuples autochtones et l’ensemble des communautés se sont unis dans cette lutte, descendant dans les rues, se rassemblant devant les raffineries parfois dans des conditions météorologiques extrêmes, et se sont mis en danger face à la police. »

Un des leaders de la lutte contre le projet Keystone XL, Bill McKibben, co-fondateur du site 350.org, a déclaré : « Le président Obama est le premier leader mondial à rejeter un projet en raison de son impact sur le climat. Cela lui donne une nouvelle stature de leader écologique ; il rend ainsi hommage aux cinq années et aux millions d’heures de travail que des gens de toutes sortes ont consacrés à cette lutte. »

May Boeve, la directrice de 350.org, a ajouté : « C’est une grande victoire. La décision du président Obama est tout simplement historique ; elle établit un précédent important qui devrait envoyer des ondes de choc dans l’industrie des combustibles fossiles… Mais avant tout, cette décision confirme la puissance des mouvements sociaux pour influer sur la politique. C’est le signe clair que notre mouvement est plus fort que jamais. »




Home L’heure est au désinvestissement

Source : divestinvest.org ; huffingtonpost.com ; arabellaadvisors.com

Le montant des capitaux que le monde a promis de retirer des combustibles fossiles dépasse maintenant les 2 600 milliards de dollars, selon une analyse de Arabella Advisors, société de conseils privée qui travaille avec des groupes philanthropiques. Ce chiffre a été multiplié par 50 en tout juste un an.

Plus de 400 sociétés et 2 000 investisseurs individuels se sont engagés à se retirer des combustibles fossiles. Parmi eux, les gouvernements de 43 pays et des investisseurs connus dans plusieurs secteurs comme les fonds de retraite, la santé, l’éducation, les fonds philanthropiques, les religions, le show-business et les administrations municipales. On peut mentionner le Fonds de pension gouvernemental de la Norvège, l’Association médicale canadienne, le Conseil œcuménique des Eglises, l’université de Californie, la Children’s Investment Fund Foundation et le Rockefeller Brothers Fund.

Les stratégies de désinvestissement varient selon les organisations. Certaines ont retiré leurs investissements de toutes les sociétés touchant aux combustibles fossiles. D’autres commencent par le charbon et/ou les sables bitumineux.

Parmi ceux qui se sont engagés à désinvestir, beaucoup se sont aussi engagés à investir dans les énergies renouvelables, l’agriculture durable et les initiatives de justice climatique (justice distributive liée aux phénomènes du changement climatique). Ces investisseurs détiennent collectivement 785 milliards de dollars d’actifs. Globalement, l’investissement dans l’énergie propre a atteint 310 milliards de dollars en 2014.

Parlant de l’augmentation rapide de ce mouvement de désinvestissement des combustibles fossiles, May Boeve, directeur exécutif du groupe 350.org environnement, a déclaré : « Ce que nous disent ces chiffres, c’est que le mouvement de désinvestissement est en marche. Il a démarré sur le campus de quelques collèges aux Etats-Unis et s’est répandu à travers le monde parmi tous ceux qui s’inquiètent du changement climatique, dont certaines des institutions les plus importantes et les plus influentes qui commencent à retirer leur argent d’investissements qui détruisent le climat. Cela me rend optimiste pour notre avenir.»




Home Evénements météorologiques extrêmes dus à El Niño

Source : un.org

Plusieurs agences des Nations unies, dont l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), intensifient leurs préparatifs dans l’attente d’épisodes météorologiques dus à El Niño, qui pourraient être les plus violents de ces deux dernières décennies. Les pays en développement qui dépendent de l’agriculture et de la pêche, en particulier ceux qui bordent l’océan Pacifique, sont les plus touchés par ce phénomène annuel. En espagnol, « El Niño » se réfère à l’Enfant Jésus, parce qu’il se produit pendant la période de Noël, lorsque la surface de l’eau se réchauffe dans l’océan Pacifique au large de l’Amérique du Sud. Cette oscillation australe El Niño (ENSO) entraîne des changements des températures et des précipitations sur toute la planète, et a aussi des conséquences importantes sur la santé et la vie des populations locales et régionales.

L’OMS a récemment publié un rapport sur la préparation sanitaire aux épisodes d’El Niño, confirmant la tendance vers des périodes humides et sèches inhabituelles entre novembre 2015 et janvier 2016. Le rapport donne des détails sur les inondations et les sécheresses provoquées par El Niño dans le monde entier. Par exemple, les précipitations extrêmes en Afrique de l’Est ont réduit la production agricole et aggravé l’insécurité alimentaire. Les inondations favorisent également des maladies graves comme le choléra et la fièvre de la vallée du Rift. En Amérique du Sud, les inondations ont provoqué des glissements de terrain à grande échelle détruisant maisons et infrastructures.

A l’inverse, El Niño entraîne aussi de graves sécheresses, en particulier dans les îles du Pacifique, réduisant les récoltes, ce qui à son tour impacte l’économie et augmente les problèmes de malnutrition.

Le 26 octobre 2015 s’est tenu à Suva, aux îles Fidji, la Plateforme océanienne pour la gestion des risques de catastrophe. Margareta Wahlström, chef du Bureau des Nations unies pour la Réduction des risques de catastrophes (UNISDR), a exprimé sa profonde préoccupation : « Les prochains mois seront la période la plus critique de l’histoire des îles du Pacifique. La vulnérabilité de la région a été démontrée lors de la Conférence mondiale sur la prévention des risques de catastrophes au mois de mars, au moment où le cyclone Pam infligeait de lourdes pertes au Vanuatu. Le réchauffement des eaux et la hausse du niveau des mers résultant du changement climatique menacent la vie dans de nombreuses îles. » Elle a ajouté que le Cadre Sendai pour la réduction des risques de catastrophes (2015-2030) a été adopté le 18 mars 2015 lors de la troisième Conférence mondiale des Nations unies à Sendai, au Japon, comme plan mondial pour réduire les pertes en cas de catastrophe. Les mesures recommandées consistent notamment à s’assurer que le public en général est informé des risques, peut recevoir les alertes précoces et a accès aux abris anticyclones ; à renforcer la gestion des risques par les autorités ; à investir dans des infrastructures adaptées aux risques de catastrophe et dans la logistique post-catastrophe.

Timothy Wilcox, directeur du Bureau Pacifique pour l’UNISDR a déclaré : « Certaines régions souffrent maintenant de pénuries d’eau en raison d’El Niño, tandis que d’autres se préparent à la forte probabilité d’être touchées par des vents violents, des tempêtes et de lourdes précipitations dans les mois à venir. »

Les 28 et 29 octobre 2015, le Bureau des Nations unies pour la coordination des affaires humanitaires (OCHA) a accueilli la Réunion annuelle du Pacifique pour un partenariat humanitaire, qui a appelé au renforcement des relations entre les pays exposés aux catastrophes, afin de se préparer aux menaces climatiques imminentes. Selon l’OCHA, environ 4,5 millions de personnes dans 11 pays du Pacifique sont menacées par El Niño. « Les besoins humanitaires sont à la hausse partout dans le monde, en particulier dans le Pacifique à cause du changement climatique. Il n’a jamais été aussi important qu’aujourd’hui de synchroniser les efforts de tous ceux qui travaillent dans le développement, l’humanitaire et la réduction des risques de catastrophes », a déclaré Sune Gudnitz, chef du bureau Pacifique de l’OCHA.






Haut de pageHaut de page

ACCUEIL | DECOUVRIR | MAITREYABENJAMIN CREMEACTUALITE | AGENDAREVUE PARTAGE INTERNATIONAL | RECHERCHE | CONTACT | QUI SOMMES-NOUS

Copyright © 2005 Partage International. Tous droits reservés.