DECOUVRIR
  Présentation
  Maitreya
  Benjamin Creme
  Signes des temps
  Méditation
  Pour les médias
  Qui sommes-nous ?

ACTUALITE
  Évènements
  Communiqués
  Agenda

REVUE PARTAGE
  Présentation
  Dernier numéro
  Articles du Maître
  Archives

APPROFONDIR
  Question/Réponse
  Défis de l'humanité
  Spiritualité
  Livres
  Audio / Vidéo

     Commandes/Dons
     Autres langues
     Plan du site
     Contact

Radio Partage

Abonnement à notre
lettre d'information
 
 Page précédente   Page suivante

Accueil > Revue Partage > année 2015

Extraits de la revue
Partage international

Mai 2015 - N° 321

Ceci est une version abrégée de la revue Partage international, version française du magazine Share International.

© Share International/Partage international, Tous droits réservés.
La reproduction de ces articles est autorisée dans des revues, journaux ou bulletins, sous réserve d'en mentionner la source (Partage international) et d'en adresser coupure à : Partage international, BP 242, 42014 Saint-Etienne cedex 2.

Pour recevoir notre lettre d'information mensuelle et rester informé de la mise en ligne des dernières parutions :

 

La revue existe grâce à ses abonnés, pour soutenir sa parution et la diffusion de ses informations, cliquez ici.



Sommaire


  • L'article du Maître


  • Point de vue
    • Le climat continue à se modifier, en dépit des déclarations officielles par Roberto Savio


  • Signes des temps


  • Tendances
    • Des seringues intelligentes
    • De nouvelles vis dégradables pour les fractures
    • Glissement de la peau de banane vers le bioplastique
    • Soins naturels pour abeilles


  • Les priorités de Maitreya
    • Aider les réfugiés


  • Faits et prévisions
    • Prédiction : l’effondrement économique à venir


  • La voix des peuples


  • Courrier des lecteurs


  • Interviews
    • Mouvement mondial pour la protection de l’eau - Interview de Robert F. Kennedy Jr par Jason Francis


  • Rayons
    • Quelques personnalités et leurs rayons


  • Compilation


  • S.O.P. — Sauvons notre planète




L'article du Maître

Home Signes du renouveau

par le Maître –

par l’entremise de Benjamin Creme, 11 avril 2015

Bientôt, les hommes vont se rendre compte que des signes qu’ils ont longtemps attendus sont en train d’apparaître. Pour certains, ces signes sembleront inévitables et seront les bienvenus. Pour d’autres, ils représenteront l’anéantissement de tout ce qui leur est cher. En vérité, ce seront simplement les signes du renouveau et ils ne feront qu’exprimer extérieurement les profonds changements actuellement en cours. Avec le temps, la plupart des gens reconnaîtront que beaucoup de choses laissaient à désirer dans le monde en désintégration hérité du passé, et qu’il fallait les sacrifier pour que la nature de l’homme puisse s’exprimer au mieux dans ses réalisations à venir.

Bientôt donc, les changements annoncés par ces signes montreront aux esprits les plus éclairés que nous faisons notre entrée dans une nouvelle forme de manifestation, dont tous pourront être fiers.





Signes des temps

Home Le visage de Jésus sur un tronc d’arbre

Le samedi 3 janvier 2015, au cours de feux de brousse, à Sampson, dans le sud de l’Australie, sur les hauteurs d’Adélaïde et sa banlieue, le visage de Jésus est apparu sur le tronc calciné d’un gommier.

Roxanne, une habitante du lieu, combattait l’incendie qui menaçait la maison de Cudlee Creek qu’elle partage avec son compagnon Michel. Au même moment, ce dernier, pilotait un avion de surveillance, dirigeant les bombardiers d’eau sur un autre feu de brousse à l’ouest de l’Australie.

Malgré la chaleur intense et la fumée, Roxanne réussit à prendre une photo du visage apparu sur l’arbre. Sa maison a été préservée, et trois semaines plus tard, comme toutes les personnes qui l’ont vu, elle pense encore que ce visage est stupéfiant.

Cependant, n’étant pas croyante, elle n’y accorde aucune signification et ne pense pas qu’une intervention divine ait pu jouer un rôle dans sa survie ou la préservation de sa maison. Son compagnon est du même avis. « Roxanne a sauvegardé la maison, Jésus est juste venu voir », a-t-il déclaré.

Le Maître de Benjamin Creme indique que le visage de Jésus sur le tronc a été manifesté par le Maître Jésus.


Home Formations lumineuses à Yodoyabashi

Formations lumineuses sur la façade d’un immeuble près de Yodoyabashi, Osaka (Japon). Photo envoyée par F. M., en novembre 2014.

Le Maître de B. Creme indique qu’il s’agit d’une manifestation de Maitreya et des Frères de l’espace.


Home Des ondes radio en provenance de l’espace

Source : newscientist.com

Les scientifiques ne parviennent pas à expliquer des rafales d’ondes radio intermittentes en provenance de l’espace qui semblent suivre un modèle mathématique particulier. Ces rafales ont été détectées sur leurs radiotélescopes pour la première fois en 2001. Elles durent seulement quelques millisecondes et l’énergie qu’elles dégagent est équivalente à celle émise par le soleil pendant un mois. Dix rafales ont été recensées jusqu’ici, la dernière en 2014 par un radiotélescope situé en Australie.

Le modèle mathématique suivi par ces rafales est inexplicable selon la théorie actuelle en matière de physique cosmique. Pour les étudier, les astronomes utilisent un concept appelé mesure de dispersion. Michael Hippke, de l’Institut allemand d’analyse de données, et John Learned de l’Université de Hawaii, se sont aperçu que les résultats des mesures de dispersion relatives aux dix rafales étaient tous des multiples d’un seul nombre : 187.5. Ils expliquent que la probabilité que ce modèle mathématique soit dû au hasard est seulement d’un sur 2 000. « Si ce modèle existe vraiment, affirme J. Learned, il est très, très difficile de l’expliquer. »

Si on ne trouve pas d’explication naturelle à ces rafales, « une source artificielle (humaine ou non-humaine) doit être envisagée. Si notre analyse est confirmée, déclare M. Hippke, nous sommes face à un nouveau modèle physique relatif à un type de pulsar encore inconnu, ou, au bout du compte, si nous parvenons à exclure toute autre hypothèse, nous devrons envisager une explication d’origine extraterrestre. »

Le Maître de B. Creme indique que ces ondes radio sont émises par des Frères de l’espace de Mars, la planète la plus proche de la nôtre.


Home Un ovni au Pérou

Source : Latina TV, Pérou ; La Vanguardia, Espagne

Lima, Pérou – En février 2015, le principal débat au Pérou portait sur un ovni apparu pendant le tournage du documentaire Alto el Crimen (Arrêter le crime) produit par la chaîne Latina TV à Miraflores, dans la banlieue de Lima. L’objet, de couleur violette, a plané dans le ciel pendant deux heures avant de disparaître derrière les bâtiments.

Le phénomène a attiré l’attention des ufologues du monde entier. L’apparition s’est produite à 10 h 30, le 10 février 2015. En plus de l’équipe de tournage, de nombreux témoins du voisinage ont filmé l’objet avec leur téléphone portable.

Le Maître de Benjamin Creme indique que l’objet est un vaisseau spatial martien.


Home Vibhuti et amrit à Edmonton

Vibhuti (cendre sacrée) et amrit (nectar au goût de miel) manifestés dans une maison à Edmonton (Canada). Photo prise par T. L.

Le Maître de B. Creme indique qu’il s’agit d’une manifestation de Saï Baba.


Home Une voix mystérieuse sauve un bébé

Source : ksl.com

Le 8 mars 2015, quatre officiers de police de l’Utah ont entendu quelqu’un crier « à l’aide » dans une voiture renversée dans une rivière.

Ils retournèrent le véhicule et à leur grande surprise, ils ne trouvèrent dedans personne susceptible d’avoir lancé cet appel. Un des officiers a expliqué : « Il n’y avait à l’intérieur du véhicule que la mère décédée et un bébé. »

« Nous ne savons pas vraiment d’où provenait la voix », a déclaré un autre officier. Les officiers de police et plusieurs pompiers sont parvenus à sauver un enfant de 18 mois de la carcasse, sa mère étant décédée au cours de l’accident.

Le premier officier explique : « Nous étions en contrebas de la voiture et avons entendu distinctement une voix appeler : « Aidez-moi, aidez-moi ! » Un autre officier explique : « On ne l’a pas inventé, j’en suis certain, on l’entendait très distinctement. Ce n’était pas une voix d’enfant et ça nous a procuré un regain d’énergie et nous a poussé à persévérer, car je ne pense pas qu’aucun de nous envisageait de retourner une voiture ce jour-là. Nous savons qu’une aide extérieure nous a conduits au bon endroit. »

Le Maître de Benjamin Creme indique que la voix a été manifestée par le Maître Jésus.


Home L’« étoile » de Maitreya à Sammanger

T. W. nous a adressé ces cinq photos extraites d’une vidéo qu’il a prise, le 14 mars 2015 à 19 h 45, au-dessus de Sammanger, en Norvège, et qui montre un objet brillant se déplaçant et changeant rapidement de couleur.

Le Maître de B. Creme indique que l’objet brillant était l’« étoile » de Maitreya.


Home Croix de lumière à Nelson

Croix de lumière apparue sur la fenêtre d’une salle de bain, dans un immeuble converti en centre d’ostéopathie, à Nelson, Ile du Sud, Nouvelle-Zélande. Photo prise par B. C., ostéopathe, le 10 avril 2015 à 13 h 30.

Le Maître de Benjamin Creme confirme que la croix de lumière a été manifestée par le Maître Jésus.


Home Un vaisseau vénusien au japon

Source : BBC News, G.-B

Japon – Le 3 novembre 2014, une lumière scintillante se déplaçant à grande vitesse à travers le ciel a été observée à l’ouest du Japon. Des experts déclarent qu’il s’agissait probablement d’une météorite « boule de feu », mais une caméra télécommandée située à l’aéroport de Fukuoka a filmé un objet émettant une lumière verte de forte intensité, alors qu’une autre caméra située dans le port de Hakata a filmé une lumière orangée de faible intensité.

.Le Maître de Benjamin Creme indique qu’il s’agissait d’un vaisseau vénusien.



La voix des peuples

Home Rassemblement sur la démocratie, l’égalité et la survie

Source : www.thischangeseverything.co

Le 28 mars 2015, des centaines de personnes ont assisté, dans le centre de Londres, à un rassemblement intitulé Cela change tout, inspiré du livre révolutionnaire de Naomi Klein, qui participait à l’événement depuis l’Allemagne via Skype.

John Broderick, climatologue, chercheur au Centre Tyndall à Manchester, a communiqué les informations les plus récentes fournies par le Giec (Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat). Neil Falkner, historien, a comparé les systèmes économiques et politiques mondiaux actuels à des machines à produire du profit, du carbone et des guerres, toutes ces machines étant actionnées par le seul moteur capitaliste mû par la compétition et engendrant un capitalisme d’Etat pérenne depuis des siècles, prenant plus qu’il ne donne, exigeant une croissance toujours en expansion.

De nombreux conférenciers internationaux, dont un militant venu des Philippines, ont souligné la nécessité d’ériger une nouvelle démocratie mondiale fondée sur un système radicalement différent mettant le pouvoir entre les mains des populations locales et fonctionnant à partir de la base. Un syndicaliste, candidat du parti écologiste, a proposé que tous les courants représentés à la conférence s’unissent pour préparer des actions de masse.

L’après-midi, les participants se sont divisés en ateliers de travail, aboutissant à un large consensus recommandant des actions locales, nationales et si possible internationales constamment réexaminées et remises à jour dans les domaines de la nourriture, de l’énergie, du logement, de l’environnement, des médias et de la démocratie. Après les ateliers, le comédien Russell Brand est revenu sur la nécessité d’une réflexion commune et démocratique, insistant sur le fait que chaque homme est connecté à tous les autres par la conscience cosmique. Enfin, un représentant des Amis de la Terre a demandé instamment à tous les habitants de l’hémisphère nord d’aider ceux de l’hémisphère sud en se reliant à eux massivement dans un mouvement qui contribuerait à contenir la menace croissante du réchauffement climatique dû à l’homme.




Home Le Temps d’agir

Source : campaigncc.org ; timetoact2015.org ; occupy-london.org

Le 7 mars 2015, une marche organisée par l’association Le Temps d’agir sur le changement climatique s’est déroulée dans le centre de Londres, en coordination avec de multiples événements affiliés dans le monde. Plus de 15 000 activistes de tout âge, ethnie, religion ou nationalité se sont rassemblés avec leurs familles et amis au Centre Lincoln Fields de Londres. Beaucoup ont commencé par s’asseoir en rang et méditer en silence ou prier pour le bon déroulement des événements. La marche, organisée par la Campagne contre le changement climatique, s’est terminée par un rassemblement devant le Palais de Westminster où différents orateurs ont pris la parole, insistant sur l’existence d’un saut à effectuer entre le simple fait d’assister aux marches et aux manifestations et celui de s’investir dans l’action pacifique au niveau planétaire, national et local.

Claire Jones, coordinatrice de la Campagne contre le changement climatique, a déclaré : « Les politiques ne sont pas le moteur du changement, chacun d’entre nous en est le moteur. »

Son propos fut appuyé par une vidéo de Naomi Klein, l’auteure et journaliste canadienne : « Voilà où nous en sommes, à seulement neuf mois des pourparlers critiques sur le climat qui auront lieu à Paris. Nous avons neuf mois pour agir par nous-mêmes. Neuf mois pour devenir les leaders dont nous avons besoin. Pour guider depuis le bas, les rues, nos communautés, depuis les plus petites villes vers les grandes agglomérations. »

Elle ajouta : « Après la victoire sans précédent du mouvement anti fracturation hydraulique, le mouvement de désinvestissement prend de l’ampleur autour du globe, et la chute du prix du pétrole pénalise drastiquement les formes d’extractions extrêmes. Il n’y a jamais eu de meilleure conjoncture pour demander une juste transition hors des énergies sales. Les magnats du pétrole sont plus que jamais sur la défensive, suivis par les politiciens qui ont assez fait monter les enchères. »

Vivienne Westwood, styliste de renommée internationale, est également intervenue par vidéo interposée, et a incité les peuples du monde entier à manifester en masse de centaines de milliers voire de millions de personnes, vu l’ampleur de la menace pour le climat.

Une activiste française raconta à la foule qu’après les pourparlers sur le climat de Copenhague en 2009, les Français semblaient indifférents à prendre de quelconques mesures. Elle commença alors à réunir quelques amis et réussit enfin à rassembler plus de 1 000 personnes à une manifestation, après plusieurs mois de campagne. En persévérant, ils réussirent l’année dernière à rassembler dans le sud de la France 70 000 personnes motivées, dans plus de 50 villages et villes de la région.

Un député Vert prit la parole et attira l’attention sur le nombre inhabituel et la diversité des pancartes apportées par les participants, bien souvent faites maison ; énergie fossile, désinvestissement, groupe de solidarité du Bangladesh, solidarité entre religions, végétalisme, justice sociale, racisme, immigration, féminisme, éducation, pauvreté, emploi et réseaux environnementaux, toutes rassemblées sous la bannière de « L’Action pour le changement climatique ». D’après les organisateurs de la campagne : « Le moment est à nous et la planète est à nous, et le pouvoir des peuples est plus fort que celui des gens au pouvoir. »

Le rassemblement s’est terminé avec l’intervention d’une petite écolière de 12 ans, Laurel, représentant l’association Des enfants contre le réchauffement climatique, qui exhorta chacun des participants à signer leur pétition.





Courrier des lecteurs

Home Vision nocturne

En 1991, chez moi à Fortalezza, j’étais alors encore un enfant et j’eus une vision dans le ciel nocturne. Ma mère, ma tante et moi regardions la télévision, quand soudain j’entendis une voix profonde me dire par trois fois : « Viens et vois. » Il pleuvait. J’ouvris la porte, regardai le ciel et vis un homme sur un cheval blanc, une épée à la main. Il cabra son cheval et brandit son épée en signe de salutation ou de victoire. Puis il disparut dans les nuages. Le cavalier, l’épée et le cheval étaient d’un blanc éclatant. Je ne sais toujours pas ce que cela signifie.

Je dis à ma mère et ma tante : « Regardez ! Un cheval blanc dans le ciel ! » Mais elles ne virent rien. Je fus le seul à voir cela. Puis je sortis dans la rue pour m’acheter une glace, levai les yeux vers le ciel et y vis un trou illuminé et blanc. Je ne sais pas si le cavalier m’était favorable ou défavorable.

Pourriez-vous me dire ce que cela signifiait ?

A. M. G., Brésil

Le Maître de B. Creme indique que ce fut une vision de Maitreya en tant qu’Avatar Kalki, le Cavalier sur son cheval blanc.


Home De sages paroles

Cher Monsieur,

Je travaille dans une supérette dans la région d’Atlanta. Un matin, je vis un homme âgé portant une casquette de base-ball, vêtu d’une chemise de flanelle, d’un jean et de bottes de travail sales, se présenter au comptoir, venant, semblait-il, de nulle part. Il avait dans la main gauche une petite tasse de café et de la droite il frappa si fort sur le comptoir avec une pièce de monnaie qu’il me fit sursauter. Mais personne ne sembla l’entendre. Il me regarda droit dans les yeux, et me dit d’une voix très forte et très sérieusement : « La paix vient toujours de l’intérieur ! Je vous verrai demain ! Bonne journée ! » Puis il sortit d’un pas résolu.

Cet homme était-il Maitreya ou l’un des Maîtres ?

G. W., Smyrna, Géorgie, États-Unis

Le Maître de B. Creme indique que l’homme était Maitreya.


Home Joyeuses Fêtes

Il y a quelques années, ma mère est venue nous rendre visite pour Noël. Elle était un peu déprimée et nous fit remarquer que les gens n’étaient plus aussi polis qu’auparavant et ne disaient plus bonjour.

Plus tard, nous nous rendîmes au cinéma. Comme nous prenions l’ascenseur pour sortir du parking, une dame âgée vêtue d’une tenue violette y entra. Elle adressa un sourire à chacun de nous mais je remarquai que je fus le seul à lui rendre son sourire. Puis elle regarda ma mère et lui dit sur un ton interrogatif : « Bonjour ? » Alors ma mère et ma famille répondirent bonjour et lui sourirent. Ma mère lui dit qu’elle aimait sa tenue violette mais estimait qu’elle était trop âgée pour porter du violet. La dame se pencha malicieusement en arrière comme si elle était surprise de ce commentaire. Elle demanda : « Eh bien, quel âge pensez-vous que j’aie ? » Ma mère répondit la cinquantaine. Alors la dame se pencha et murmura : « Je suis plus vieille que cela. » Puis elle sourit et me fit un clin d’œil. Elle déclara qu’elle avait 77 ans. Puis elle dit à ma mère que notre âge dépend de notre état d’esprit. Nous avons l’âge que nous ressentons. Elles discutèrent encore un peu puis elle nous souhaita un joyeux Noël. Qui était cette dame ?

G. W., Smyrna, Géorgie, Etats-Unis

Le Maître de Benjamin Creme indique que la « femme » était un porte-parole du Maître Jésus.


Home Très spécial

Cher Monsieur,

Le 5 février 2015 à 15 h, j’étais à la gare principale de Zurich. Au point de rencontre, il y avait une magnifique personne qui portait de très beaux vêtements. Ma première pensée fut : est-ce une personne très riche ou un homme politique ? Ma seconde pensée fut : je ne veux pas m’éloigner de cette personne qui a l’air très intéressante.

Était-elle un Maître ou peut-être le seigneur Maitreya lui-même ? Ce jour fut très spécial pour moi car j’ai apporté de  l’eau de Nordenau à ma mère pour la première fois.

N. M., Suisse

Le Maître de Benjamin Creme indique que l’homme était un porte-parole du Maître Jésus.


Home Question de logement

Cher Monsieur,

C’était l’hiver, il faisait nuit et il pleuvait à verse. Arrivée au coin de la rue, je vis un homme qui marchait dans ma direction. Je m’arrêtai devant la vitrine d’une agence immobilière. Soudain, l’homme me demanda si je recherchais un logement. J’eus vraiment peur car je croyais que j’étais seule. Ses yeux étaient d’un bleu clair cristallin et il se mit à me poser des questions sur le type de logement que je recherchais et me demanda si j’avais une maison.

Dois-je en déduire que chacun doit avoir un toit ? Etait-il l’Archange Michael ? Depuis cette nuit je me demande qui était cet homme ?

K. C., Wellington, Nouvelle-Zélande

Le Maître de Benjamin Creme indique que l’homme était un porte-parole de Maitreya.


Home Visite d’un familier

Cher Monsieur,

Récemment, nous avons transformé le centre d’information d’Amsterdam en studio d’enregistrement dans le but de filmer un débat avec un animateur et trois membres du groupe. Par le biais de cet échange entre ces quatre personnes, notre objectif était de présenter l’ensemble de l’information sur Maitreya, les Maîtres, leur émergence et leurs priorités. Grâce à ces films (nous avions deux cameramen et un preneur de son) nous espérons créer de petits programmes à proposer aux stations de télévision locales et régionales. Nous espérons aussi en extraire de courts spots publicitaires. Le public fut également invité à poser des questions. Plus tard nous avons réalisé de très courts enregistrements audio d’interviews de type micro trottoir auprès de l’assistance. Si cela convient on pourra les utiliser comme spots publicitaires.

Après le départ du public, nous fîmes une pose, assis près de l’entrée. Alors nous vîmes un « familier » sous les traits d’un homme jeune. Je le reconnus car il nous avait déjà rendu visite en 2013. Il n’entra pas mais se tint juste devant la porte et se parlant à lui-même, il prit de la documentation gratuite que nous mettons à disposition près de la devanture. Puis soudain, il nous regarda bien en face et nous adressa un large sourire chaleureux. Juste avant le débat, j’avais regretté de ne pas l’avoir invité car il nous avait donné son numéro de téléphone lors de sa dernière visite. Et maintenant il était là et il nous souriait.

Etait-il un porte-parole du Maître Jésus ?

F. E, Amsterdam, Pays-Bas

Le Maître de Benjamin Creme confirme que l’» homme jeune » était un porte-parole du Maître Jésus.


Home Une bonne décision

Cher Monsieur,

Le 17 janvier 2015, en allant faire mes courses dans une grande surface, je remarquai un sans-abri assis contre un pilier devant le magasin, souriant et saluant les passants. Il disait à chacun : « Bonjour » avec le plus grand sourire que je n’ai vu depuis longtemps. Tout le monde l’ignorait.

En passant devant lui, je lui répondis : « Bonjour, comment allez-vous ? » et lui rendis son sourire. Peu après je pensai que je devrais retourner pour lui proposer de lui acheter quelque chose à manger. Tout d’abord, je repoussai cette impulsion en pensant : « Tu as l’occasion de faire quelque chose d’agréable pour quelqu’un, serait-ce mal de lui proposer de la nourriture ? ». Alors je ressortis et lui demandai : « Puis-je vous acheter quelque chose à manger ? » Une fois encore, il sourit avec cet immense sourire, laissant voir très peu de dents, mais c’était toujours le sourire le plus aimable qui soit. Tout le monde me regardait comme si j’étais folle de lui parler. Il me répondit : « Non merci. » Un homme venait juste de lui acheter un sandwich et une banane. Il sortit le sandwich et la banane et montra combien il était fier de les avoir. Il ajouta : « Vous savez, je n’ai dépensé que 5 dollars au McDo et je pourrais ainsi me payer une chambre d’hôtel ce soir. Je lui répondis : « Laissez-moi vérifier combien il me reste. » Au lavage de voiture, le préposé m’avait juste rendu 5 dollars. Alors je lui demandai : « Est-ce que quelques dollars vous conviendraient. » Il répondit : « Tout ce que vous pouvez faire sera formidable » Je lui tendis les dollars et lui souhaitai une bonne journée. Il me répondit : « Dieu vous bénisse » comme je retournais dans le magasin.

Il était toujours assis appuyé contre le pilier quand je quittai le magasin. Une fois de plus, il m’interpella, me sourit et me dit au revoir. Je le saluai et lui rendis son sourire.

N’était-il qu’un homme ordinaire ?

L. H., Brandon, Floride, Etats-Unis

Le Maître de Benjamin Creme indique que le sans-abri était un porte-parole du Maître Jésus.


Home Encouragement

Cher Monsieur,

En 2014, mon mari et moi avons passé une année particulièrement difficile à soutenir par tous les moyens des membres de notre famille dont la sécurité et le bien-être étaient sérieusement menacés par la politique d’austérité de notre gouvernement. Cela a affaibli notre santé et il nous fut difficile d’être toujours positifs dans notre travail pour informer le public à propos de Maitreya.

En octobre 2014, comme nous avions atteint le creux de la vague, j’ai lancé un appel pour obtenir un signe. Alors que, un ou deux jours plus tard, le 28 octobre, je regardai tristement par la fenêtre,  je vis un cercle de lumière intensément brillant sur la maison voisine. Il était éblouissant comme le soleil l’était ce matin-là. Ce fut, pour nous deux, le vrai encouragement dont nous avions besoin en cette période critique. Il y a 45 ans que j’habite cette maison et c’était la première fois que nous avions un tel spectacle.

Etait-ce un signe, un message d’espoir qui nous étaient adressés ?

P. W., Milton Keynes, G.-B.

Le Maître de Benjamin Creme indique que c’est Maitreya qui a manifesté ce cercle de lumière éclatant, en association avec les Frères de l’espace. Il leur fut adressé comme un signe d’encouragement.



Compilation

Home La joie (seconde partie)

Première partie décembre 2007

Soyez attentifs à la voix des peuples de la Terre qui monte en puissance avec l’espoir et la joie qui gagnent leur cœur. Alors vous saurez que la roue a tourné. Que la douleur de la pauvreté et de l’injustice est appelée à disparaître. Que le blasphème de la guerre est abandonné à jamais. Que la Loi d’amour a pris sa juste place dans le cœur des hommes et femmes, où qu’ils se trouvent dans ce monde qui est le nôtre. [Le peuple s’éveille (Maître –)]

Je viens de nouveau pour vous dire que le chemin qui mène à Dieu est simple, en vérité. Ma voie, la voie de l’Amour, détermine le plus court chemin. Le chemin du retour est le chemin de la Joie. Connaissez cette Joie, et retournez à Dieu. Mon message est simple. Accueillez en vous ce que je vous confère. Transmettez-le à vos frères dans la joie et retrouvez-vous dans le sein de Dieu. [Message n° 139 (Maitreya)]

Nul ne pourra passer par ce dont il fera l’expérience au Jour de Déclaration sans s’en trouver changé d’une manière ou d’une autre. Les changements qui se produiront dans l’idée que nous nous faisons de nous-mêmes seront profonds, et les émotions qui en découleront se feront sentir pendant des semaines. Comme l’a annoncé le Maître : « Pendant quelque temps, les hommes marcheront sur la pointe des pieds. »
Après quoi, la réalité reprendra son cours avec son cortège de problèmes. La souffrance des multitudes qui meurent de faim seront toujours là. En matière d’environnement, nous devrons toujours résoudre la question du réchauffement planétaire et mettre un terme à la destruction de la planète. Ces problèmes mondiaux reprendront leur place dans les esprits.
Mais des centaines de millions d’individus seront revalorisés dans l’idée qu’ils ont d’eux-mêmes en tant qu’êtres humains et, pour la première fois de leur vie, ils auront le sentiment de compter. Ils auront vécu une expérience spirituelle extraordinaire qui les purifiera. Le Maître a dit : « Chacun […] vivra à nouveau la grâce de l’enfance, la pureté d’une aspiration libérée du moi. » Les hommes redeviendront des enfants. Nous verrons le monde tel que les enfants le voient, avec la même grâce, la même joie, le même émerveillement et la même simplicité dans l’acceptation, la même confiance dans toutes nos relations. Ce sentiment de confiance grandira dans l’humanité pour la première fois depuis des millénaires. [Le Rassemblement des Forces de lumière (B. Creme)]

A vous, mes amis, s’offre une opportunité unique de servir en cette époque. Vous êtes en possession d’un message d’espoir, d’une affirmation de la vérité, et de votre jugement dépend votre avenir. Vous pouvez choisir le chemin de l’inaction stérile ; tel est votre droit. Toutefois, mes amis, pourquoi renoncer à une opportunité de servir vos frères et moi-même d’une manière très puissante ? Faites connaître le fait de ma présence parmi vous et voyez la lumière de la joie s’éveiller dans les yeux de vos frères. Permettez-leur, à eux aussi, de participer à cette manifestation d’espoir et de promesse pour le monde, et prenez place à mes côtés. [Message n° 68 (Maitreya)]

Avant longtemps, notre approche de la vie connaîtra un grand changement. Du chaos de l’époque actuelle émergera une nouvelle compréhension du sens de notre existence et tout sera mis en œuvre pour nous permettre d’exprimer cette nouvelle compréhension dans notre vie quotidienne. Cela entraînera une transformation totale de la société : une vitalité nouvelle animera nos relations et nos institutions ; une nouvelle liberté accompagnée d’un sentiment de joie remplaceront la peur actuelle. Par-dessus tout, l’humanité comprendra que vivre est un art qui obéit à certaines lois et dont la juste expression requiert le fonctionnement de l’intuition. [L’art de vivre (Maître –)]

Maitreya n’est pas venu pour créer une nouvelle religion, mais pour servir d’instructeur, de guide et de conseiller à l’humanité tout entière – indépendamment de toute appartenance religieuse. Il nous montrera comment appliquer le principe d’amour dans toutes nos relations – qu’elles se situent dans le domaine économique, politique, éducatif, culturel ou social.
Il conduira chacun de nous à la reconnaissance de sa propre nature divine et de son identité en tant qu’âme. De notre compréhension spirituelle accrue et de notre créativité nouvelle jailliront un art de vivre, une harmonie et une joie sans pareils. Nous apprendrons le principe de partage et comprendrons profondément l’unité de toute vie – grande et petite. [Enseignements de la sagesse éternelle (B. Creme)]

Nombreux sont ceux qui perçoivent ma présence, et pourtant n’en parlent pas. Pourquoi garder cette information pour vous-mêmes, alors que vos frères réclament lumière, sagesse et assistance ? Permettez-leur de prendre part, eux aussi, à la joie de la promesse que j’apporte. Dites-leur, mes amis, que vous croyez que Maitreya est venu, que le Seigneur de l’Amour est ici, que le Fils de l’Homme marche à nouveau parmi ses frères. Dites-leur que, bientôt, ils verront mon visage, entendront mes paroles ; ce sera pour eux l’heure du test et, par leurs réactions, je les connaîtrai pour ce qu’ils sont. [Message n° 17 (Maitreya)]

Avec nous comme guides, tout est possible. Tout sera reconstruit dans la beauté et la vérité. Des mains empressées seront là pour vous aider et rien ne pourra retarder le renouveau. Lorsque vous nous verrez, vous comprendrez que les Frères sont des hommes comme vous, mais que leur amour est manifeste. Nous vous enseignerons le secret de l’amour. Dans la joie, nous vous conduirons à bon port et nous vous mènerons devant le Gardien des Portes.
Tout changement est précédé de tensions qui engendrent elles-mêmes la peur. Mais la peur n’a pas sa place dans un cœur motivé par le service et l’amour. Endossez l’armure du service et envisagez l’avenir avec joie. Accueillez de bon cœur les changements à venir et instaurez ensemble le règne de l’amour. [Une époque de changement (Maître –)]

Bientôt, parmi vos frères, mon enseignement commencera et, résonnant dans le monde entier, inaugurera une ère nouvelle. Je tiendrai ma promesse : j’amènerai devant le Trône de Dieu tous ceux qui pourront me suivre dans la lumière plus élevée que j’apporte. Puissiez-vous être parmi ceux qui connaîtront cette joie. [Message n° 35 (Maitreya)]

L’humanité se tient maintenant au seuil d’une expérience totalement nouvelle, où l’on s’assurera que chaque décision ou action globale marque une avancée, qu’elle nourrit et sanctifie la vie de tous, qu’elle renforce des liens de fraternité jusqu’alors ignorés et pratiquement oubliés. Dès lors les hommes connaîtront la joie de travailler ensemble pour le bien commun, laissant fermement derrière eux la haine et la méfiance du passé. Ainsi se tisseront entre eux des liens nouveaux tandis que la bonne volonté et le respect, tels un levain vitalisant, satureront leur existence et les éveilleront à une vie nouvelle. Ainsi également, avec une intensité toujours croissante, l’amour et la joie embrasseront-ils et illumineront-ils partout le cœur des hommes et des femmes. [Quand les hommes se pencheront sur leur passé (Maître –)]

Ma venue implique des changements, mais également de la douleur devant la perte des structures anciennes.
Cependant, mes amis, il faut briser les vieilles outres : le vin nouveau mérite mieux. Mes amis, mes frères, je suis maintenant près de vous. Je vois, sur vous et autour de vous, votre aspiration à l’Amour et à la Joie. Je sais que beaucoup d’hommes partagent cette aspiration ; c’est ce qui rend possible mon retour. [Message n° 82 (Maitreya)]

Le Jour de déclaration, les hommes réaliseront pour la première fois que, jusqu’à présent, ils n’ont fait que jouer à la vie. Qu’ils n’ont jamais vraiment touché le cœur de la réalité de la vie, sauf peut-être dans leur enfance, jamais connu cette expérience simple, directe, spontanée, de ce qui est, de ce qu’est vraiment la vie dans l’instant présent, expérience que l’enfant fait automatiquement, instinctivement. Toute la richesse de cette absorption pleine et entière, de cette concentration sur l’expérience de la vie telle qu’elle est d’instant en instant, est entièrement occultée par les tensions, les activités, les soucis et les problèmes qui submergent tout individu adulte dans le monde. Rares sont ceux qui peuvent jouir longtemps et totalement de la beauté de la vie, s’immerger complètement dans cette réalité.
Pendant ce moment extraordinaire – qui durera environ une demi-heure, peu importe – l’humanité tout entière expérimentera cette joie que connaît l’enfant d’être pleinement vivant. Pas seulement d’être vivant au sens physique du terme, du point de vue du bien-être et de la santé, mais de former un tout, relié à la réalité de la vie sur la totalité de ses différents plans. Ce sera quelque chose de totalement nouveau, et pourtant les gens se diront : « Voici enfin la vérité, et elle nous concerne tous. » Ils se sentiront reliés les uns aux autres même sans se voir, parce qu’ils sauront que tous les hommes dans le monde seront en train de partager la même expérience [La Mission de Maitreya, tome III (B. Creme)]

Maitreya montrera que le sentier de la vie, le voyage évolutif, conduit inévitablement toujours plus haut, toujours plus loin, et que voyager ensemble, en frères et sœurs, est le meilleur moyen de cheminer en sûreté, dans la lumière de la joie. Recherchez donc les signes de l’entrée en scène de Maitreya, faites-la connaître, et fortifiez l’espoir de vos frères. [Le rassemblement des forces de Lumière (Maître –)]

Vraiment, il reste peu de temps avant que vous ne me voyiez. Faites le meilleur usage du peu de temps qui reste pour faire part de ma présence à vos frères. Il n’est rien de plus utile que vous puissiez faire. L’espoir grandit, mes amis. L’espoir est parmi vous. Une lumière nouvelle se lève sur la Terre et bientôt, l’humanité connaîtra la joie. [Message n° 112 (Maitreya)]

La joie, qui est notre droit de naissance, est sans cesse présente dans l’esprit de Maitreya. Si vous pouviez voir dans son cœur, vous verriez la douleur, la souffrance, le supplice de millions d’êtres, leurs cris, leurs aspirations à une vie meilleure – et parfois à la mort –, à davantage d’amour, davantage d’opportunités, d’éducation, de connaissances sur l’alimentation nécessaire à leurs enfants. Des millions d’êtres humains se trouvent dans cette situation. Jour après jour, ils sont tenaillés par une angoisse et une souffrance que nous-mêmes, avec nos petits problèmes, ne connaissons que rarement. Ce sont des souffrances perpétuelles dont la plupart des Occidentaux ne font jamais l’expérience. Pourtant, il s’agit bien de l’expérience quotidienne des deux tiers de la population mondiale. Voilà ce que Maitreya voit. Voilà la vision de Maitreya à chaque instant. Si vous pouviez regarder dans sa vie, vous verriez toute cette souffrance dans son cœur ; il la transporte en permanence avec lui.
Mais en même temps il transporte avec lui son sens de la joie, sa joie en tant que Maître, en tant qu’être divin dont la nature est la joie, si bien que cette souffrance et cette joie font simultanément partie intégrante de son expérience. Il sait qu’il suffirait de peu pour mettre fin à la douleur, au supplice de la plupart des gens qui souffrent dans le monde : un peu plus de nourriture, un peu plus d’argent, un peu plus de matériaux de construction, ce dont ils ont besoin, tout simplement.
« Cette joie, il aspire à vous la restituer dans sa pleine et juste mesure. C’est pour cela qu’il est parmi vous. » [Maitreya entre en scène (Maître –)]

Il vient nous montrer comment être nous-mêmes en tant qu’âmes, nous enseigner que la nature de l’âme est la joie, une joie sans fin et sans entraves. Ce qui fait obstacle à la manifestation et l’expérience de la joie, c’est notre peur, notre peur de la vie, notre peur de la mort, notre peur de tout ce qui risquerait de changer ce qui nous est familier. L’humanité a peur du changement et, en même temps, nous aspirons tous au changement, au progrès. Mais comment savoir si le changement sera un progrès ? Nous ne voulons pas du changement pour le changement, nous voulons qu’il apporte un progrès. Les gens fuient le changement lorsqu’ils ne savent pas s’il améliorera les choses. La mission de Maitreya est de montrer à l’humanité que le changement auquel elle aspire sera un progrès, qu’il transformera la vie de l’immense majorité des hommes sur la Terre. [L’Instructeur mondial pour l’humanité (B. Creme)]

Ma présence éveillera l’aptitude à la joie, à un partage équitable, et à l’amour. C’est pour cela que je suis ici. Sachez qu’il en est ainsi et ne craignez rien. [Message n° 103 (Maitreya)]

La présence de Maitreya rassurera les masses, leur montrant qu’elles peuvent avoir confiance en l’avenir, qu’une lumière nouvelle brille dans le monde, que l’ère de la Fraternité les attend et que les hommes la façonneront eux-mêmes. Ils sauront que leurs besoins peuvent être et seront satisfaits. Ils sauront qu’ils sont importants, que leur existence a un sens et un but. Cette expérience nouvelle de leur propre valeur leur fera adopter avec joie les méthodes de transformation de soi. Les dogmes et les peurs du passé perdront l’emprise qu’ils exerçaient et, dans cette liberté inaccoutumée, les hommes verront leur joie de vivre renouvelée et accueilleront le changement à bras ouverts. [Une période d’épreuve (Maître –)]

La simplicité, c’est utiliser le minimum dont nous ayons besoin pour jouir le plus pleinement possible de la vie. La vie la mieux remplie peut être vécue comme un art, mais cela demande de la simplicité.
Ainsi, lorsque nous entrerons vraiment dans l’ère nouvelle, lorsque l’art de vivre sera pris au sérieux, reconnu et développé par l’humanité, lorsque l’innocuité et la loi de sacrifice en seront les piliers, alors la simplicité se fera de plus en plus grande. L’expérience du « désert » montrera à l’humanité la nécessité de la simplicité. Et plus la vie est complexe, comme aux Etats-Unis aujourd’hui, plus il peut être difficile d’accepter la simplicité du futur. Mais ce sera une époque plus heureuse, car on peut trouver beaucoup de bonheur dans la simplicité. [L’Art de vivre (Maitreya)]

Mes amis, j’ai besoin de votre aptitude à manifester la joie, afin d’éveiller cet aspect divin dans le cœur de tous les hommes, afin de leur montrer qu’au devant d’eux s’étend le chemin lumineux de la Vérité, menant directement à la Source. L’amour et la joie manifestés vous y conduiront le plus rapidement. [Message n° 92 (Maitreya)]

« Voyez votre frère comme un autre vous-même, dit Maitreya. Créez une réserve internationale de ressources, dans laquelle tous pourront puiser. C’est seulement ainsi, par le partage, que le monde peut se renouveler ; seulement ainsi, par le partage, que les hommes trouveront le bonheur auquel ils aspirent. Le partage, et lui seul, amènera justice et paix. »
Ainsi Maitreya guidera-t-il les pensées des hommes vers la vérité qu’il apporte et qu’il incarne. Ainsi leur montrera-t-il leurs erreurs, et la solution de leur dilemme. Ainsi les hommes feront-ils le point de leur situation et prendront-ils conscience, en nombre croissant, du bien-fondé de ses conseils.
Progressivement, ils s’apercevront que seules les directives de Maitreya peuvent leur assurer le bonheur et la paix dont, intérieurement, tous ont soif. Longtemps entravés par la peur, ils trouveront alors dans la simplicité de son enseignement la réponse à toutes leurs craintes et à tous leurs malheurs […]
Le jour de Déclaration donnera le signal de ce nouveau départ pour la planète Terre. Lors de cet événement sans précédent, les hommes feront l’expérience de l’unité dont parle Maitreya. Ils se rendront compte que toute l’humanité vit cette même expérience. Ils ressentiront l’humble fierté d’être membres d’une immense famille de frères et sœurs dont le cœur bat ensemble d’un amour totalement nouveau. Comme en une vaste étreinte, ce sentiment d’appartenance et d’union les fera pleurer, chacun et tous, d’une joie longtemps oubliée. [L’unité du genre humain (Maître –)]

En souriant, tournez votre regard vers l’avenir. En riant, tournez le dos au passé. Avec gratitude, recevez la bénédiction de l’Amour de Dieu et rétablissez le Plan. Soyez prompts à me suivre. Soyez prompts à me reconnaître. Enseignez triomphalement, et connaissez la joie du service. Mon amour vous accompagne tous. [Message n° 104 (Maitreya)]

Comment se débarrasser du karma, qu’en faire ? On ne peut le donner. Il est trop lourd, personne n’en veut. Il n’y a pas de braderie pour le surplus de karma. Chacun a assez à faire avec le sien. Que faire, donc, comment se comporter avec cette charge qui limite notre activité, notre joie, notre bonheur ? Il existe une méthode très simple. C’est le service. Le service est la voie par excellence pour se défaire du karma. Bien entendu, il n’en met pas à l’abri, mais il le consume. Le processus pourrait se formuler de la manière suivante : à mesure que l’on sert, on attire à soi de l’énergie. En donnant cette énergie, vous recevez en retour une énergie nouvelle. Telle est la Loi. C’est, fondamentalement, la loi d’amour qui gouverne notre nature et sans laquelle l’univers n’existerait pas. C’est, bien sûr d’une autre manière, la loi de cause et d’effet elle-même. Lorsque l’on donne de l’amour, on met en œuvre une cause, dont l’effet est le retour de l’amour donné. [La Mission de Maitreya, tome I (B. Creme)]

Les hommes sont sur le point de faire l’expérience d’une vérité profonde, par la prise de conscience de leur être essentiel. Pour la plupart, cette expérience prendra la forme d’une renaissance à un état dont le souvenir se perd dans le lointain passé. Chacun, à sa manière, sera comme régénéré, racheté,  purifié, et sentira résonner dans tout son être la joie et la beauté de la fraternité. Chacun se percevra comme une partie intégrante de cette beauté et de cet amour. [La fraternité (Maître –)]

Je suis le Fleuve. A travers moi s’écoule le nouveau courant de la Vie donnée par Dieu et je vous en ferai don. Ainsi, ensemble, traverserons-nous mon jardin, respirerons-nous le parfum de mes fleurs et connaîtrons-nous la joie d’être proches de Dieu. Mes amis, ce ne sont pas là des rêves. Tout ceci vous appartiendra. Ma mission vous le garantit. [Message n° 42 (Maitreya)]

Les tenants du passé aiment la compétition ; les tenants de l’avenir embrassent avec joie la divine coopération. La population du monde se divise en deux catégories : ceux qui rivalisent, et ceux qui coopèrent. Purifiez votre cœur des souillures de la compétition ; ouvrez votre cœur aux joies de la coopération. [La coopération (Maître –)]

Si vous désirez devenir un disciple, vous devez être envahis par le feu de l’enthousiasme. Vous devez avancer dans un état de joie, d’engagement, de grand espoir dans le fait que vous poursuivez un sentier qui mène à l’initiation. A défaut, votre action sera si tiède, si mitigée, qu’il vous faudra encore 50 incarnations pour atteindre ce que vous pouvez atteindre dans l’incarnation présente. [La Mission de Maitreya, tome II (B. Creme)]

Ma présence se fait sentir dans le monde entier. Mon énergie d’Amour, le don que j’apporte, crée parmi les hommes un réservoir de joie. Imprégnez-vous profondément d’elle, mes amis, et, resplendissants de la Lumière de l’Amour, émergez dans un Jour nouveau. [Message n° 45 (Maitreya)]

Plutôt que de rejeter la responsabilité de ce qui arrive sur des forces invisibles, prenez conscience du rôle qu’il vous appartient de jouer dans la transformation de notre monde. Soyez assurés que de cette transformation naîtra une joie proche de l’extase. [La justice de la Loi (Maître –)]

Nombre d’entre vous sont conscients du fait que beaucoup de bonnes choses se déroulent dans le monde, alors que les effets profonds de mon travail vous demeurent encore cachés. Soyez donc vraiment heureux et pleins de joie. Propagez largement le rythme et la lumière de la joie, et éveillez en tous ceux que vous rencontrez la réponse à ces joyeuses nouvelles. [Message n° 129 (Maitreya)]





S.O.P. — Sauvons notre planète

Home Plaidoyer pour une « économie circulaire »

Source : ellenmacarthurfoundation.org ; autoexpress.co.uk

L’idée d’une « économie circulaire » ou système en circuit fermé a été introduite en 2010 par la navigatrice britannique Ellen MacArthur. Pendant les 73 jours qu’a duré son tour du monde en 2004-2005, l’autosuffisance était essentielle. La comparaison entre le monde où nous vivons et son trimaran s’est imposée à elle, et elle a réalisé qu’il y avait des parallèles. Notre planète fournit tout le nécessaire pour la vie, mais nous continuons à ignorer le simple fait que l’utilisation des ressources est régie par la loi des rendements décroissants, dite du berceau au berceau (en anglais, Cradle-to-Cradle ou C2C). Ellen plaide pour une économie non-linéaire, fonctionnant en boucles et réutilisant les matériaux. Dans un système en circuit fermé, les usines ne jettent rien à la décharge et réutilisent leurs produits arrivés en fin de vie. Cela apporte d’autres avantages tels que la création d’emplois, des économies de ressources et un recyclage permanent des déchets.

Dans l’industrie automobile, il y a une reconnaissance croissante que le modèle linéaire « prendre, fabriquer, jeter », qui s’appuie sur un accès aisé à de grandes quantités de matières premières et d’énergie, génère une « empreinte carbone à un niveau inacceptable ». La soi-disant « efficacité », cherche à réduire les ressources et de l’énergie fossile. Mais, ces ressources non renouvelables sont néanmoins limitées par nature et cela ne peut que retarder l’inévitable. Un changement complet du modèle de production est de plus en plus considéré comme essentiel.

Les fabricants d’automobiles commencent à adapter des éléments du système en boucle fermée et à les mettre en œuvre dans leur processus de fabrication. C2C et Ford ont dévoilé un concept-car Model U, avec l’aide des consultants de McDonough Braungart Design Chemistry (MBDC). MBDC conseille les entreprises sur l’utilisation de principes C2C dans leurs systèmes de production, dans le but de restaurer l’économie, l’écologie et l’équité. Leur nouveau véhicule à hydrogène contient des garnitures en polyester constitué d’un « nutriment technique ». Dérivé de produits chimiques choisis pour leur innocuité pour l’homme et l’environnement, le tissu peut être recyclé indéfiniment. Le toit des voitures est fabriqué à partir d’un nouveau « nutriment biologique », un biopolymère à base de maïs qui peut être composté après utilisation.

Les « véhicules à pile à combustible » (VPC) propulsés à l’hydrogène ont le potentiel de réduire considérablement la dépendance au pétrole et diminuer les émissions nocives qui contribuent au changement climatique. Les VPC fonctionnent au gaz d’hydrogène plutôt qu’au pétrole, sans émissions nocives. Le coût dépasse celui des voitures normales, mais tout investissement apportera des bénéfices substantiels pour la santé humaine et l’environnement.

Le VPC Mirai « Avenir » de Toyota sera le premier véhicule à pile à combustible en vente fin 2015. Katsuhiko Hirose, responsable du développement des piles à combustible chez Toyota, a déclaré : « Ce n’est pas la fin du développement, c’est juste le début. »

Au Royaume-Uni, le gouvernement a promis une subvention de 11 millions de livres pour 15 stations de remplissage d’hydrogène. Londres participe également au projet HyFIVE, impliquant 15 grands fabricants, qui vise à mettre 110 voitures à pile à combustible sur la route en 2015 dans six grandes villes européennes. Cela reste une voiture rare pour le moment, mais l’entreprise affirme qu’elle veut en fabriquer « des dizaines de milliers dans les années 2020 ».






Haut de pageHaut de page

ACCUEIL | DECOUVRIR | MAITREYABENJAMIN CREMEACTUALITE | AGENDAREVUE PARTAGE INTERNATIONAL | RECHERCHE | CONTACT | QUI SOMMES-NOUS

Copyright © 2005 Partage International. Tous droits reservés.
Grande conference Paris mars 2017