DECOUVRIR
  Présentation
  Maitreya
  Benjamin Creme
  Signes des temps
  Méditation
  Pour les médias
  Qui sommes-nous ?

ACTUALITE
  Évènements
  Communiqués
  Agenda

REVUE PARTAGE
  Présentation
  Dernier numéro
  Articles du Maître
  Archives

APPROFONDIR
  Question/Réponse
  Défis de l'humanité
  Spiritualité
  Livres
  Audio / Vidéo

     Commandes/Dons
     Autres langues
     Plan du site
     Contact

Radio Partage

Abonnement à notre
lettre d'information
 
 Page précédente   Page suivante

Accueil > Revue Partage > année 2009

Extraits de la revue
Partage international

Octobre 2009 - N° 254

Ceci est une version abrégée de la revue Partage international, version française du magazine Share International.

© Share International/Partage international, Tous droits réservés.
La reproduction de ces articles est autorisée dans des revues, journaux ou bulletins, sous réserve d'en mentionner la source (Partage international) et d'en adresser coupure à : Partage international, BP 242, 42014 Saint-Etienne cedex 2.

Pour recevoir notre lettre d'information mensuelle et rester informé de la mise en ligne des dernières parutions :

 

La revue existe grâce à ses abonnés, pour soutenir sa parution et la diffusion de ses informations, cliquez ici.



Sommaire


  • L'article du Maître


  • Point de vue
    • La disparition soudaine de l’économie néolibérale par Roberto Savio


  • Signes des temps


  • Les priorités de Maitreya


  • Dossier


  • Citation


  • La voix de la raison


  • Courrier des lecteurs


  • Compte rendu de lecture


  • Rayons
    • Quelques personnalités et leurs rayons


  • Compilation




L'article du Maître

Home L’éternelle lumière de la vérité

par le Maître –

par l’entremise de Benjamin Creme, le 5 septembre 2009

Un jour de l’hiver 1875, Helena Petrovna Blavatsky, cofondatrice de la Société théosophique, fit un vœu : celui de faire connaître par tous les moyens à sa disposition les enseignements qu’elle avait reçus de différents Maîtres de la loge himalayenne de la Hiérarchie spirituelle de notre planète. Fidèle à sa parole, elle entreprit d’informer le monde de leur existence. Ses livres, la Doctrine secrète, Isis dévoilée, et la Clé de la théosophie témoignent de l’ardeur infatigable et de la volonté sans faille dont elle a fait preuve dans l’accomplissement de cette tâche, et cela en dépit d’une santé gravement compromise. Ces œuvres fondatrices ont informé et inspiré des milliers d’aspirants authentiques au fil du temps, et le font aujourd’hui encore

Auprès des grands courants de pensée de l’époque, les précieuses révélations contenues dans ces ouvrages reçurent un tout autre accueil : rarement l’œuvre et les talents d’un grand initié n’auront été aussi dénigrés et tournés en ridicule, en particulier par les communautés religieuse et scientifique. Aujourd’hui encore, quelque cent trente-cinq ans plus tard, Blavatsky se voit régulièrement traitée de charlatan, de médium spirite et de « mystificatrice malhonnête ». Si véhémentes avaient été, dans le monde entier, les critiques portées contre elle, qu’une bonne part de leur négativité reste aujourd’hui encore attachée à son nom. Ainsi qu’à la théosophie elle-même.

Presque un Maître

Madame Blavatsky était presque un Maître : en tant qu’initiée de degré 4,0 elle était d’un niveau égal à celui du disciple Jésus, et proche du grand Léonard de Vinci. Comment cette femme d’exception, qui fut un si grand serviteur du bien, a-t-elle pu être diffamée de la sorte ? L’accueil réservé à Jésus lui-même montre bien à quel point les hommes peuvent être aveuglés par l’ignorance et par la peur. Alors même qu’il était adombré par Maitreya le Christ, Jésus eut à souffrir de ces deux maux inséparables qui sont le propre des hommes de peu d’entendement.

Aujourd’hui, le monde est aux prises avec de nombreux problèmes et, comme il fallait s’y attendre, des scissions sont apparues dans l’évaluation de ces problèmes et la solution à leur apporter. Les hommes et femmes, où qu’ils se trouvent, ont des capacités mentales et cérébrales diverses, et se montrent diversement ouverts aux idées nouvelles et inattendues. Ils se tiennent aussi à des degrés différents sur une échelle d’évolution ; pour qui est proche du bas de cette échelle, l’œuvre et les idées de ceux qui se situent plus haut ne signifient souvent rien, ou pas grand-chose. Ainsi en a-t-il toujours été.

Un puissant levain

Désormais cependant, cet état de choses séculaire connaîtra une amélioration profitable à tous.

La présence de Maitreya et de Maîtres de son groupe en nombre croissant agira sur l’humanité comme un puissant levain.

Une grande partie des enseignements de la Sagesse éternelle, dans ce qu’ils ont de plus abordable, sera présentée au monde entier, ce qui amènera un public de plus en plus large à la théosophie. Cela contribuera à préparer en grand nombre les hommes à paraître devant l’Initiateur, et à entrer consciemment dans la Lumière.

Ainsi, nombreux seront les hommes et femmes qui pourront tirer profit de cette situation nouvelle, et faire une avancée considérable dans leur voyage évolutif.

Quand Maitreya se présentera, ce processus commencera. De plus en plus, en répondant à son appel, ces hommes et femmes sentiront grandir en eux l’appétit de la vérité, et l’aspiration à la sagesse et à la lumière.





Signes des temps

Home L’étoile qui annonce l’émergence de Maitreya

« Dans un avenir très proche, les gens auront partout l’opportunité d’observer un signe extraordinaire et d’une grande portée. L’unique occasion, au fil de l’histoire, où un signe semblable se soit manifesté, a été la naissance de Jésus. Selon la tradition chrétienne, dans les cieux est alors apparue une étoile qui a guidé trois mages venus d’Orient jusqu’à son berceau. Bientôt, une fois encore, on verra autour du monde une source de lumière d’un puissant éclat, ressemblant à une étoile. » [Le Maître de B. Creme, La première interview de Maitreya, Partage international, janvier-février 2009] 

 Le 12 décembre 2008, Partage international a diffusé un communiqué de presse annonçant que dans un avenir très proche, une grande étoile particulièrement brillante allait apparaître dans le ciel, visible partout dans le monde, de jour comme de nuit, annonçant l’apparition imminente de Maitreya dans sa première interview sur l’une des plus grandes chaînes de télévision des Etats-Unis. Depuis début janvier 2009, cette étoile est apparue dans le monde entier et des centaines de témoignages ont été adressés à notre rédaction. Nous publions ici une sélection de témoignages parus dans les médias, de lecteurs et d’images provenant de YouTube. Le Maître de Benjamin Creme a confirmé qu’il s’agit de l' « étoile ».

 


Tilburg, Pays-Bas, le 25 juillet 2009

E. H. écrit : «  Vers minuit l'étoile était située à faible altitude dans le ciel, en direction de l'est-sud-est, et elle se déplaçait vers le sud à une rapidité inhabituelle, Au premier plan, on aperçoit la fête foraine et le statue de William II. »
 


Moscou, Russie, le 29 août 2009, à 6 h 17
Photographie intitulée « la Spère ardente »  (YouTube : olegen77)



Halifax, Nouvelle-Ecosse, le 13 août 2009
« Ceci pourrait être une étoile mais elle s'est élevée très vite dans le ciel en comparaison des autres étoiles [...] Ma première pensée fut que ce pouvait être l' « étoile » (le vaisseau spatial mentionné par Benjamin dans Shahe International  [...] Cette séquence a été prise de 5 h 42 à 5 h 52 du matin [...] L'objet est parti de 90 degrés pour s'arrêter dix minutes plus tard à 145 degrés. Ceci est une séquence réelle prise au moment où l'objet s'éléve et elle n'a pas été retouchée » (YouTube : soulplayorb)



 Italie,le 8 juillet 2009  (YouTube : FaberBarber)



Nuremberg, Allemagne, le 2 août 2009, à 4 h 41 par  K. M.



Etats-Unis, le 13 juillet 2009, à 5 h du matin
« Je me suis réveillée et je suis allé à la fenêtre, et j'ai découvert cette brillante lumière blanche qui clignotait (je l'ai presque prise pour un hélicoptère) jusqu'à ce qu'elle commence à s'obscurcir, puis à briller de nouveau, et pour finir s'arrêter et conserver son éclat maximum. » (YouTube : ASEYEIS)



« Ovni aperçu à Southall, Londres, Grande Bretagne, le 22 août 2009 [...] de nombreux ovnis  ont été aperçu dans le voisinage. A un moment donné dans le film il semble éjecter un autre ovni Je ne sais pas ce dont il s'agit. Je veux savoir ce qui se passe, je veux le savoir maintenant  ! » (YouTube: jrajput)



 Pékin, Chine, le 22 août 2009,  par T. W.

 

 
Québec, Canada, en juillet 2009  (YouTube : UFOFootageArchive)

 


 Moscou, Russie, le 31 mars 2009 (YouTube : insideruc)

 


Finlande, le 22 août 2009 (YouTube : sismaria37)


Comment reconnaître « l’étoile »

« Elle se comporte différemment de tout autre objet céleste.» [Benjamin Creme]

– Elle se trouve dans l’atmosphère de la Terre.
– Elle peut changer de taille et de forme (être ronde, en forme de diamant, hexagonale...)
– Elle peut changer de position dans le ciel.
– Elle peut se rapprocher, et reculer très rapidement.
– Elle est très brillante et c’est parfois la seule étoile visible.
– Elle peut irradier des couleurs brillantes, souvent en succession rapide.
– Elle a été vue de jour comme de nuit.
– Elle peut répondre à la pensée : il est arrivé qu’elle apparaisse et se déplace lorsqu’on le lui a demandé.
– Plusieurs témoins ont même vu les quatre « étoiles » ensemble.
– On la voit dans le monde entier.

Note : Benjamin Creme explique que « l’« étoile » recharge régulièrement son énergie à partir du soleil et n’est pas toujours visible. Notez également que dans les villes les grands immeubles peuvent la cacher, continuez donc à observer le ciel.




Home Courriers de lecteurs concernant l’étoile (2)

Cher Monsieur,

Le jeudi 16 juillet 2009, à 23 h, je remarquai une étoile très brillante à faible altitude. Je m’adressai à elle par la pensée : « Si tu bouges un peu, je serai plus certaine que tu es cet objet lumineux ressemblant à une étoile» A ma grande surprise l’étoile commença à se déplacer très rapidement du sud-ouest vers l’est, de l’avant de ma maison vers l’arrière cour. A mon étonnement plus grand encore elle devint de plus en plus brillante et de plus en plus grosse puis elle fit demi-tour vers l’avant de ma maison à grande vitesse avant de disparaître derrière les nuages. Il n’y avait aucun son ni aucune traînée d’avion. Tout ceci dura quelques minutes. Etait-ce un vaisseau spatial ?

K. J., Schoten, Belgique

Le Maître de Benjamin Creme a confirmé qu’il s’agissait de « l’étoile ».


Home Courriers de lecteurs concernant l’étoile (3)

Cher Monsieur,

Je regarde votre site Internet depuis douze ans et je l’apprécie énormément. Parfois nous apprenons quelque chose qui parle du cœur et notre âme sait que c’est la vérité. C’est ce que je ressens en ce qui concerne la venue de Maitreya et les informations que vous donnez. Je vous remercie ! Il y a une question que j’aimerais poser.

Vers 4 h du matin le 4 juillet 2009, dans le Delaware (Etats-Unis), je pense avoir vu « l’étoile ». C’était la seule étoile visible dans le ciel, elle était extrêmement brillante et semblait plus grande que la normale. Lorsque je l’observai avec des jumelles, elle sembla être faite d’un grand nombre de cercles blancs et l’ensemble se déplaçait de côté, puis vers l’arrière, et cela changeait sans cesse. Je n’ai pas vu de couleurs, seulement des cercles lumineux blancs. Etait-ce un ovni ?

B. O., Wilmington, Delaware, E.-U.

Le Maître de Benjamin Creme a indiqué que c’était « l’étoile ».


Home Courriers de lecteurs concernant l’étoile (4)

Cher Monsieur,

Le dimanche 30 août 2009, à La Grande Motte sur Mer, dans le sud de la France entre 21 h 30 et 22 h 30 nous avons vu ce qui ressemblait à « l’étoile », à droite de la lune en direction du sud-ouest.

Puis entre 23 h 15 et 1 h 15 du matin, elle était à gauche de la lune en direction du sud-est. Elle pulsait de manière très nette, se déplaçait et changeait de couleur (toutes sortes de couleurs en fait). Etait-ce « l’étoile » ?

M. V., France


Le Maître de Benjamin Creme a confirmé qu’il s’agissait de « l’étoile ».


Home Courriers de lecteurs concernant l’étoile (5)

Cher Monsieur,

Le 24 juin 2009, après la méditation de transmission je rentrai chez moi à bicyclette. Le ciel était nuageux. Lorsque je me trouvai sur le Pont de Pierre je remarquai une grosse étoile brillante sous les nuages, se déplaçant lentement du nord au sud. Elle clignotait et ressemblait à un éclair en forme de boule. Tout cela dura environ cinq minutes. Lorsque je fus rentré chez moi je téléphonai à un membre du groupe vivant à Berlin et je lui racontai ce que j’avais vu. Cinq minutes plus tard il me rappela et me dit qu’aussitôt après notre conversation il était allé sur son balcon avec sa femme et son fils et qu’ils avaient remarqué la même chose dans le ciel : une étoile brillante, se déplaçant et ressemblant à une boule de feu. Etait-ce « l’étoile » ?

J. A., Ratisbonne, Allemagne

Le Maître de Benjamin Creme a confirmé qu’il s’agissait de « l’étoile ».


Home Courriers de lecteurs concernant l’étoile (6)

Cher Monsieur,

Le samedi 20 juin 2009, un ami et moi sortions de l’Art Cinema à Hilversum (Pays-Bas) vers 23 h 30 et nous roulions sur l’autoroute en direction de Blaricum lorsque nous avons vu un spectacle très étrange dans le ciel en direction d’Almée : sur la gauche du ciel nous vîmes une étoile très brillante et à droite de celle-ci une sorte de « nuage » composé d’au moins quinze, peut-être même vingt, lumières. Lorsque nous eûmes quitté l’autoroute, nous arrêtâmes la voiture, mais nous ne vîmes alors que l’étoile brillante qui s’éloignait de nous lentement et finalement disparut. Nous pensons tous les deux que c’était peut-être un vaisseau mère entouré de nombreux ovnis. Nous aimerions savoir ce que nous avons vu.

E. B., Pays-Bas

Le Maître de Benjamin Creme a indiqué qu’il s’agissait de « l’étoile ». Les autres objets étaient des vaisseaux spatiaux martiens.


Home Courriers de lecteurs concernant l’étoile (7)

Cher Monsieur,

C’est le 28 juillet 2009, à 0 h 19, que j’ai vu depuis ma maison à Maastricht (Pays-Bas) une étoile qui m’a intriguée ; elle se trouvait au sud-sud-ouest. A 4 h 48 du matin il y en avait une autre, à l’est, au-dessus de Margraten, mais cette étoile était située plus haut dans le ciel.

[1] L’étoile de 0 h 19 avait une forme sphérique avec un diamètre net et une énorme luminosité. [2] L’étoile de 4 h 48 ressemblait à un papillon. Elle avait la forme d’un triangle avec des taches lumineuses à l’intérieur qui me firent penser à un papillon et les pointes étaient très brillantes. [3] Je vis une autre étoile à 0 h 19 à l’ouest. Elle avait un diamètre plus petit et elle était moins brillante que celles que j’ai décrites auparavant, mais, comparée aux autres étoiles visibles dans le ciel, elle était quand même remarquable.

M. J., Pays-Bas

Le Maître de Benjamin Creme a indiqué que [1] et [2] étaient des apparitions de « l’étoile » ; [3] était un vaisseau spatial vénusien.


Home La guérison miraculeuse d’une adolescente

Source : Charlotte News Observer, E.-U.

Une femme de Charlotte, en Caroline du Nord (Etats-Unis), raconte qu’un « ange » a aidé sa fille à survivre à la maladie qui mettait sa vie en danger.

Depuis sa naissance, Chelsea Banton, quinze ans, a connu de nombreux problèmes de santé. Née cinq semaines avant terme avec un excès de liquide dans le cerveau, « On lui donnait 36 heures à vivre », raconte sa mère, Colleen. Elle a survécu, mais elle a souvent été hospitalisée. En septembre 2008, Chelsea contracta une pneumonie. Pendant les six semaines qui ont suivi, elle souffrit de diverses affections graves, notamment de pneumonie, de septicémie, de caillots sanguins et de problèmes de nutrition. Fin octobre, les médecins rencontrèrent la famille pour savoir s’il ne faudrait pas envisager de débrancher Chelsea de l’appareil la maintenant en vie. La famille donna son accord : « Ce qui doit arriver arrivera », déclara sa mère.

Le 1er novembre l’appareil fut débranché. Tout d’abord les choses se passèrent bien, mais Chelsea fut bientôt prise d’anxiété et se mit à pleurer. Colleen demanda aux médecins s’ils pouvaient lui enlever son masque à oxygène car « elle en avait supporté assez ». Elle se souvient d’avoir pensé : « Je l’ai eu avec moi pendant quatorze ans et il est temps pour elle d’aller au ciel, là je sais qu’elle sera guérie. »

Dans l’après-midi du 5 novembre, alors que la famille et les amis priaient, une infirmière remarqua qu’une brillante lumière était apparue sur l’écran de contrôle. Elle appela Colleen qui se souvient : « Je regardai la lumière et je dis : « Oh, mon Dieu on dirait un ange ! »

Elle prit une photographie de l’image : cela lui donna un sentiment de paix qui demeura en elle lorsque le personnel de l’hôpital enleva le masque à oxygène. « Lorsqu’ils lui enlevèrent le masque, à la stupéfaction des médecins et des infirmières il n’y eut aucun problème, raconte Colleen. L’infirmière qui avait vu l’image sur l’écran déclara qu’elle travaillait dans cet hôpital depuis quinze ans et qu’elle n’avait jamais rien vu de semblable. »

Chelsea a quitté l’unité de soins intensifs le 14 novembre 2008 et est rentrée chez elle trois jours plus tard. Elle a fêté son quinzième anniversaire le jour de Noël.

Le Maître de Benjamin Creme a indiqué que l’image n’était pas un « ange » mais une manifestation du Maître Jésus.


Home Un livre sikh sauvé d’un incendie

Source : The Vancouver Province, Canada

En Colombie britannique (Canada) de nombreux sikhs se rendent dans un temple de Vancouver pour voir un livre sacré de leur religion qui a été sauvé d’un incendie.

Le 30 juillet 2009, un incendie supposé criminel a détruit la Khalsa Elementary School, une école religieuse située à l’est de Vancouver où le livre était conservé. Après que les pompiers eurent éteint l’incendie, ils découvrirent le livre intact au milieu des cendres. Selon un article du journal The Vancouver Province : « Un groupe de pompiers sortit d’une classe portant un gros livre saint enveloppé dans un linge blanc pour le protéger. Les pompiers tendirent le livre saint à des aînés vêtus de blanc qui le tinrent au-dessus de leur tête en entonnant un chant sacré. C’était le texte vivant de la religion sikh appelé Guru Granth Sahib, qui décrit la nature de Dieu et la manière de vivre juste. » Jasbir Singh Bhatia, directeur de l’école, a déclaré : « Certaines personnes disent que c’est un miracle. Le livre est parfaitement intact. Les pompiers sont des héros. »

Le Maître de B. Creme a indiqué que le livre avait été sauvé par Maitreya.


Home Courriers de lecteurs concernant l’étoile (8)

Cher Monsieur,

Le 27 juillet 2009, ma compagne et moi étions à nouveau en train de regarder les trois étoiles qui sont toujours dans le ciel, toujours les premières à apparaître et qui brillent avec davantage d’éclat que toutes les autres étoiles – l’une directement au-dessus de nous, l’autre au sud-ouest et la troisième au sud juste au-dessus de l’horizon. Cette dernière change constamment de couleur pour devenir rouge et tout le monde peut la voir.

Hier ma compagne était assise dehors, regardant le ciel au-dessus d’elle et elle cherchait à voir si la quatrième étoile apparaîtrait. Cette quatrième étoile est un peu difficile à voir car elle est toujours en train de se déplacer. Si étrange que cela puisse paraître, voici ce qui s’est passé : ma compagne m’a demandé de sortir et nous sommes restés assis à regarder le ciel. Soudain cette quatrième étoile est apparue, traversant le ciel en direction du nord. Elle ne venait pas de la direction opposée (le sud), elle s’est contentée d’apparaître au milieu du ciel se dirigeant vers le nord. En la voyant, nous nous sommes demandé s’il s’agissait de « l’étoile » car elle brillait de la même façon que toutes les autres.

Je me disais que si c’était tout, cela n’avait rien de particulier. Mon amie s’adressa à l’étoile par la pensée en disant : « Deviens plus grosse et plus brillante ». Alors soudain l’étoile clignota comme un phare dans la nuit au bord de la mer. Nous étions abasourdis, nous ne pouvions y croire, mais l’étoile, comme si elle entendait nos pensées, clignota encore et encore, cinq fois de suite.

Ce qui est intéressant, c’est qu’il ne s’agit pas d’un fait isolé. Nous avions déjà vu cette étoile. Nous avons l’habitude de promener notre chien tous les soirs vers 20 h et je vais courir un jour sur deux pendant une heure. J’ai vu cette quatrième étoile la première fois lorsque je courais – elle se trouvait dans la partie nord du ciel et se dirigeait d’ouest en est. La fois suivante nous la vîmes ensemble, elle se dirigeait dans la même direction, mais se trouvait juste au-dessus de nous. La troisième fois mon amie la vit à nouveau traverser le ciel. La quatrième fois nous promenions notre chien comme d’habitude. Je savais d’une certaine façon que nous la verrions à nouveau. Nous marchions depuis une heure. Nous étions presque de retour à la maison et je me disais que nous aurions plus de chance la prochaine fois. Mais en dépit de cela, je regardai une étoile en pensant : « Apparaît, apparaît ! » et alors elle apparut soudain au voisinage de l’autre étoile. Mon amie se mit à crier de joie et l’étoile clignota. Comme je l’avais souhaité, elle demeura là pendant cinq secondes, puis elle disparut. Ces étoiles sont-elles les quatre « étoiles » ?

M. Z., Majsperk, Slovénie


Le Maître de B. Creme a confirmé qu’il s’agissait des quatre « étoiles ».


Home L’ « étoile » à la télévision japonaise


Un mystérieux objet lumineux, apparu dans le ciel d’été, a récemment fait l’objet d’un reportage sur une chaîne nationale de télévision japonaise.

Le 17 juillet 2009, la Fuji Television japonaise a relaté pendant son programme d’information du soir l’histoire d’un brillant objet ressemblant à une étoile et a montré une vidéo filmée par un témoin, M. Tokumitu Yanagisawa.
Mme Yanagisawa a déclaré qu’elle et son mari avaient vu de leur fenêtre un « mystérieux objet lumineux » vers l’ouest, au-dessus des arbres. « Il émettait de la lumière, brillait avec un vif éclat, changeait de couleurs, passant du vert au jaune, puis au rouge. Il se déplaçait verticalement, de haut et bas, en tournant sur lui-même. »

Le Maître de Benjamin Creme a indiqué que le « mystérieux objet lumineux » était l'« étoile ».


Home Courriers de lecteurs concernant l’étoile (1)

Cher Monsieur,

Le 4 août 2009, pendant les dernières minutes du programme du soir sur Radio 10 AM 710, à Buenos Aires (Argentine) quelqu’un a parlé de l’apparition d’une étrange lumière dans le ciel. Plusieurs auditeurs ont appelé pour confirmer qu’ils l’avaient vue. Cette lumière était-elle « l’étoile » annonçant l’émergence de Maitreya ?

S. M., Buenos Aires, Argentine

[Le Maître de Benjamin Creme a confirmé que la lumière était « l’étoile ».



Les priorités de Maitreya

Home Afrique orientale : des millions de personnes touchées par les pénuries alimentaires

Source : thestar.com, Canada ; BBC

 L’Onu et le Programme alimentaire mondial (Pam) lancent un appel de fonds urgent pour venir en aide à des millions de personnes en Afrique orientale.

Au Kenya, plus d’un million de personnes touchées par une sécheresse prolongée n’obtiennent pas l’aide alimentaire nécessaire. Le Pam fournit une aide alimentaire d’urgence à 2,5 millions de Kenyans, mais 1,3 million d’autres n’ont pu être secourues. « Nous sommes confrontés à une situation extrêmement difficile. Les gens nous disent que c’est la pire sécheresse depuis 2000 », explique Gabrielle Menezes, porte-parole du Pam.

Selon les responsables de la sécurité alimentaire de l’Onu, la Somalie est confrontée à la pire crise humanitaire depuis près de 20 ans. Plus de la moitié des 7,5 millions d’habitants de ce pays ont besoin d’assistance et un enfant sur cinq souffre de malnutrition aiguë. La guerre civile entrave l’acheminement des secours. « La recrudescence des combats et des conflits touche la région même où nous enregistrons le plus de problèmes d’accès à l’alimentation », a déclaré Cindy Holleman, de l’Onu. Le conflit a contraint de nombreuses personnes à abandonner leurs terres, et le nombre de réfugiés a augmenté de plus de 40 % depuis janvier 2009.

Trois autres pays d’Afrique de l’Est – l’Ethiopie, Djibouti et l’Ouganda – ont également besoin d’une aide alimentaire accrue, selon l’Onu. « La sécheresse en Ethiopie a atteint le stade où les sources d’eau sont asséchées, rapporte Robyn Baron, d’Oxfam Canada. On observe la même chose dans toute la région. Il n’y a plus de pluies, les cultures sont rares et les animaux meurent. »




Home Un milliard de personnes en danger de malnutrition en 2009

Selon le dernier rapport du directeur général de l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), plus d’un milliard de personnes souffriront de la faim en 2009 – « un triste record », comme le qualifie l’agence de l’Onu. La crise économique a provoqué des pertes massives d’emplois et de revenus et une montée des prix des aliments de base, ce qui réduit encore l’accès à la nourriture pour les pauvres. « Le nombre de personnes sous-alimentées est appelé à augmenter de 11 % en 2009. C’est 100 millions de personnes en plus », a déclaré Jacques Diouf, directeur général de la FAO.

 « Un mélange dangereux de ralentissement économique mondial combiné aux prix alimentaires qui restent obstinément élevés dans de nombreux pays a poussé 100 millions de personnes en plus que l’an dernier dans la faim chronique et la pauvreté. La crise silencieuse de la faim qui affecte un sixième de l’humanité présente un risque grave pour la paix et la sécurité mondiales. Il est urgent de forger un large consensus sur l’éradication totale et rapide de la faim dans le monde et de prendre les mesures nécessaires. La situation actuelle d’insécurité alimentaire dans le monde ne peut nous laisser indifférents », a déclaré le directeur général de la FAO.

M. Diouf a souligné que les pays pauvres doivent recevoir les moyens nécessaires en matière de développement, d’économie et de politique pour augmenter leur production agricole. Les investissements dans l’agriculture doivent être augmentés car, pour la majorité des pays pauvres, un secteur agricole sain est essentiel pour surmonter la pauvreté et la faim et constitue également un pré-requis pour une croissance économique globale. Face à ce que M. Diouf a décrit comme une « crise humanitaire gigantesque », la FAO préconise la mise en place de programmes d’urgence, ainsi que des solutions à long terme afin d’augmenter la production agricole dans les pays pauvres.

( Communiqué de presse de la FAO )


Répartition du milliard de personnes qui souffriront de la faim en 2009 :

– Asie Pacifique : 642 millions
– Afrique sub-saharienne : 265 millions
– Amérique latine et Caraïbes : 53 millions
– Moyen-Orient et Afrique du Nord : 42 millions
 – Pays développés : 15 millions.
 





Dossier

Home Le Jour de Déclaration – une vérité qui vient du cœur

par Benjamin Creme

Lors de sa conférence à San Francisco le 2 août 2009, Benjamin Creme s’est exprimé à propos du Jour de Déclaration :

Le Christ mettra en évidence le besoin qu’a le monde de se considérer comme Un. Nous devons faire en sorte que notre monde soit Un, que la guerre devienne une chose du passé. Alors, les Maîtres pourront nous aider. Alors, ils pourront nous montrer la voie à suivre pour construire la civilisation la plus merveilleuse que cette Terre aura jamais connue.

La civilisation à venir sera créée par l’humanité – qui sera inspirée, guidée, conduite par les Maîtres. Nous aurons ces Etres sans défauts parmi nous. Maitreya est un homme comme nous, mais il n’a pas le moindre défaut. Il ne connaît que l’amour altruiste total. Il utilise l’intégralité de son intelligence, de sa sagesse et de son amour extraordinaires pour aider l’humanité à avancer, pour nous secourir et nous protéger. Quand Maitreya dit : « Je suis votre bouclier », c’est une réalité concrète. Les Maîtres, et, par-dessus tout, Maitreya, sont notre bouclier – notre protection contre la souffrance, contre un excès de mal qui submergerait l’humanité. Maitreya est ici pour nous présenter une image de la perfection à laquelle nous pouvons aspirer.

Maitreya a donné au monde toutes sortes de signes – miracles du lait [1995], statues qui bougent et ouvrent les yeux, tableaux qui pleurent des larmes réelles – indiquant que quelque chose de fantastique est en train de se produire. Des milliers de miracles ont lieu partout dans le monde, au point que la revue Time leur a consacré un cahier de huit pages [avril 1995] sous le titre : « Il se passe quelque chose d’extraordinaire dans le monde. » Ce quelque chose, c’est la Réapparition dans le monde du Christ et des Maîtres de Sagesse, qui sont nos frères aînés.

Dans très peu de temps aujourd’hui, Maitreya apparaîtra à la télévision dans ce pays [Etats-Unis], avant de faire de même au Japon, puis dans le monde entier. Il prononcera des paroles très simples que tout le monde comprendra : quand Maitreya parle, les gens savent que c’est vrai. Il parle directement de cœur à cœur, et cette énergie qui vient de celui qui est l’incarnation de l’Amour éveille cet amour dans votre cœur, et vous croyez ce qu’il dit parce que vous savez que c’est vrai. C’est la seule vérité qui soit, cela ne peut qu’être vrai, vous le ressentez profondément en vous-même. En conséquence, ce message simple de confiance, d’espoir, de partage, de justice et de paix s’impose à vous.

Lorsque suffisamment de personnes répondront de cette façon à Maitreya, il sera invité à s’adresser au monde entier à la télévision – et beaucoup reconnaîtront le Christ en lui. Beaucoup, en le voyant, se diront : « Je suis sûr que c’est de lui que parlait Benjamin Creme. » Les chaînes de télévision seront reliées les unes aux autres pour l’événement et « tous pourront le voir », conformément à la prophétie de la Bible. Vous verrez son visage – vous sentirez son énergie – et vous direz : «  Il n’y a que le Christ qui puisse remplir mon cœur d’un amour pareil. » Maitreya est omniscient, omniprésent, et, un jour, tous les adultes de la Terre entendront sa voix intérieurement. Pendant environ vingt-cinq minutes, il établira cette relation télépathique avec chacun d’entre nous, et vous saurez que ce que vous entendez est la vérité.

L’un des Maîtres a dit : « Partout les gens deviendront comme des petits enfants », pleins de confiance, pleins d’amour, pleins de grâce, pleins d’aspiration, tels qu’ils étaient avant de grandir, avant de s’endurcir sous l’effet de la commercialisation, de devenir rigides, d’être envahis par la peur et la méfiance – de n’être plus qu’une moitié d’eux-mêmes. Mais redevenus enfants, ils sentiront que c’est la vérité. « Je suis une partie du monde. » Ils se sentiront connectés les uns aux autres comme ils ne l’ont jamais été, comme cela ne leur est plus arrivé depuis leur enfance. Ils ressentiront cette union qu’un enfant ressent toujours s’il a reçu une éducation correcte et qu’on ne l’a pas conditionné pour l’oublier. Ils se sentiront immaculés, glorieux, au sommet de la grâce, comme jamais ils ne se sont sentis depuis leur première communion – s’ils l’ont faite. Cela ne leur était plus arrivé depuis leur petite enfance, depuis l’époque où ils croyaient ce que leurs parents disaient et où ils savaient que leurs parents s’occuperaient d’eux. Alors, ils croyaient en Dieu et ils savaient que Dieu s’occuperait d’eux. Puis, on leur a dit que le pape existait et qu’il s’occuperait d’eux, mais il ne l’a pas fait et ils se sont sentis abandonnés et se sont endurcis. Ils ont perdu la foi et ont commencé à perdre leur humanité. Ils ont commencé à perdre le fil qui relie chaque personne à toutes les autres partout dans l’univers, sur toutes les planètes et dans tous les systèmes. Nous sommes Un. Il n’y a qu’une seule humanité avec un Dieu unique, et nous partageons tous cette humanité.

Le Jour de Déclaration, lorsque l’énergie d’Amour de Maitreya déferlera sur l’humanité, cela évoquera un jaillissement de notre propre amour – nous le sentirons, le reconnaîtrons et comprendrons que le message est vrai. Tout ce qui est dit est vrai. Nos cœurs nous diront que c’est la vérité ; il ne pourrait en être autrement. C’est pourquoi nous devons partager, nous devons vivre dans des relations justes, nous devons établir la justice, laisser la guerre derrière nous, ne plus jamais la laisser défigurer cette Terre. Maitreya nous indiquera quel âge est le nôtre, depuis combien de temps nous évoluons et de quelle hauteur nous sommes tombés pour sombrer dans ce vil matérialisme dans lequel, par l’intermédiaire des forces du marché, la commercialisation vide l’humanité de sa substance, dans lequel des hommes doivent subir l’ignominie pour la seule raison qu’ils sont nés trop pauvres – n’ont aucun rôle à jouer dans la vie car ils sont nés trop pauvres.

Maitreya donnera également à l’humanité un aperçu de la civilisation qui vient – des superbes cités qui seront les nôtres, du type d’architecture que les Maîtres prévoient aujourd’hui de donner au monde. En même temps que tout cela, des centaines de milliers de guérisons spontanées auront lieu. Par la relation télépathique qui sera établie et par l’adombrement du mental et du cœur des gens en tous lieux, par l’afflux du Principe christique – l’énergie d’Amour – et par les guérisons miraculeuses, vous saurez que celui-là est le Christ. Le Jour de Déclaration, vous saurez avec une certitude absolue que le temps du doute est terminé. Voici venu le temps où le Christ prend sa place publiquement en tant que leader de la Hiérarchie, en tant que Frère aîné de tous les frères de l’humanité, pour se tenir devant nous et nous emmener dans le Royaume dont il est le gardien – le Royaume spirituel qui chaque jour s’enrichit à partir du règne humain, lorsqu’un homme ou une femme ici ou là prend l’initiation et évolue petit à petit vers la lumière.

Ce jour que les Maîtres appellent « le Jour entre les Jours » sera un jour sans précédent. Jamais il n’y a eu un jour pareil. Personne sur Terre n’a expérimenté ce qui sera ressenti ce jour-là. Vous le raconterez à vos enfants qui le raconteront aux leurs, génération après génération.

Maitreya vient apporter révélation sur révélation. Il vient révéler la nature des ovnis ; la nature de notre identité avec Dieu et une nouvelle approche de Dieu – non pas par la croyance, mais par la connaissance, la compréhension et l’évocation. Nous en viendrons à évoquer Dieu et à voir que nous sommes cela même que nous évoquons. Nous découvrirons combien la vie a pris de richesse et de valeur en un seul jour.

Telle est la promesse de la venue du Christ pour tous les hommes. Il vient pour tous. Peu lui importe que vous soyez croyant ou non. Ce qui lui importe, c’est le fait que vous aimiez vos frères humains ou non. Telle est sa mesure. Il nous l’a annoncé : « Faites que votre action soit à la mesure des besoins de votre frère, et résolvez les problèmes du monde. Il n’y a pas d’autre voie. »





Citation

Home Extrait du message n° 131

par Maitreya

« Ma tâche consistera à vous montrer comment vivre ensemble, pacifiquement, comme des frères. C’est plus simple que vous ne l’imaginez, mes amis, car cela ne nécessite que l’acceptation du partage. En vérité, le partage est divin. Il sous-tend tout progrès pour l’homme. Par son application, mes frères et sœurs, vous pourrez parvenir à une juste relation avec Dieu, et ceci, mes amis, est la raison même de votre vie. Lorsque vous partagez, vous reconnaissez Dieu en votre frère. C’est une vérité simple mais, jusqu’à présent, combien difficile à saisir par l’homme. Le moment est venu de démontrer cette vérité. »  





La voix de la raison

Home Une nouvelle voie pour le Japon

Source : The New York Times, E.-U.

 « Comment mettre fin au régime de la loi du marché et à un capitalisme financier effréné, dépourvus de toute modération et de toute morale, dans le but de protéger les économies et le niveau de vie de nos concitoyens ? »

« Durant la période post-guerre froide, a déclaré Yukio Hatoyama, nouveau premier ministre japonais, dans un article publié dans le New York Times, le Japon a été continuellement chahuté par les vents du fondamentalisme économique conduit par les Etats-Unis appelé généralement mondialisation.

Dans la poursuite dogmatique du capitalisme, les gens sont traités non comme un but mais comme un moyen et dans la théorie du marché, les individus ne représentent qu’un coût. Cela provoque une perte de la dignité humaine. La mondialisation a progressé sans tenir compte des valeurs non économiques, ni des données de l’environnement, ni de la diminution des ressources mondiales.

Nous devons revenir à l’idée de fraternité – comme dans la devise française « Liberté, Egalité, Fraternité », en vue de modérer le risque inhérent à la notion de liberté. En vertu du principe de fraternité, il faut éviter toute politique susceptible de mettre à la merci de la mondialisation des activités touchant à la vie et à sa sécurité – comme, l’agriculture, l’écologie et la médecine.

Notre responsabilité de dirigeants est de recentrer notre attention sur ces valeurs non économiques qui ont été laissées de côté par l’avancée de la mondialisation. Nous devons œuvrer à des politiques qui régénèrent les liens entre les personnes, qui tiennent mieux compte de l’environnement et de la nature, qui reconstruisent les systèmes de santé et de bien-être, qui fournissent une meilleure éducation et un meilleur enseignement pour les enfants, et qui permettent de réduire les inégalités sociales. »

A propos des relations internationales, M. Hatoyama a déclaré : « Nous cherchons à édifier de nouvelles structures pour la coopération internationale.

Nous devons en conséquence dépasser le nationalisme excessif et nous lancer sur la voie d’une coopération et d’une sécurité basées sur des règles économiques équitables. »

M. Hatoyama conclut son article en citant le comte Richard Nikolaus de Coudenhove-Kalergi, fondateur du premier mouvement populaire en faveur d’une Europe unie : « Toutes les grandes idées historiques sont issues d’un rêve utopique et ont fini par devenir réalité. Qu’une idée reste une utopie ou devienne réalité dépend du nombre de gens qui croient en elle et dans leur capacité à la réaliser. »




Home Stop à l’agression contre Gaza

www.peacelines.org

Soixante-trois lauréats du prix Nobel de la Paix, 202 membres du Parlement européen, et d’autres personnalités comme Martin Gray, Noam Chomsky et Michel Rocard, ont signé l’appel « Ouvrez les portes ! » lancé au printemps 2003 par l’ONG Peace Lines. Cet appel demandait à Israël de mettre fin au siège de Gaza.

« Plus de 1,5 million de personnes sont enfermées dans les frontières de Gaza, exposées à un arbitraire total », peut-on lire dans cet appel.

Avant que le siège ne commence en 2007, Israël avait dressé une liste de 4 000 produits « autorisés » qui pouvaient entrer dans la bande de Gaza.

Aujourd’hui, seuls 30 à 40 produits sont accessibles aux habitants de cette zone. Matelas, draps, chaussures, vêtements, livres, thé, café, sont interdits, de même que le béton, les battants de portes et de fenêtres, malgré le besoin urgent de reconstruire.

L’appel demande au Hamas de relâcher le sergent Shalit de l’armée israélienne, et à Israël de relâcher plus de 10 000 soldats palestiniens détenus par les forces israéliennes, y compris tous les membres élus du Parlement palestinien.

Parmi les signataires, on peut citer l’Archevêque Desmond Tutu, le Dalai Lama, Shirin Emadi et Mairead Maguire de l’Irlande du Nord.

M. Maguire, militante pour la paix, s’était déjà fait remarquer en accusant la municipalité de Jérusalem-Est de « nettoyage ethnique » contre la communauté arabe : « Je pense que le gouvernement israélien mène une politique de purification ethnique contre les Palestiniens ici, à Jérusalem-Est », a-t-elle déclaré.

Des dizaines d’habitations appartenant à des Arabes sont sous la menace de démolitions programmées. Plus de 1 500 Arabes vivent sous la menace de perdre leur logement, et c’est la plus importante opération d’éviction effectuée depuis 1967. Le prétexte utilisé est que ces maisons ont été construites sans permis de construire, mais les Arabes répondent qu’il est pratiquement impossible d’obtenir un tel permis. Plus de 10 000 Palestiniens vivent dans cette zone, contre seulement 60 familles juives. Selon le mouvement israélien pour la paix B’Tselem, plus de 400 maisons dans Jérusalem-Est ont déjà été détruites par le gouvernement israélien.

Pourtant, en mars 2009, le Conseil de sécurité a voté en faveur de la création de deux Etats séparés comme constituant la seule solution pour la paix. A la tribune des Nations unies, M. Ban Ki-moon a déclaré : « Les Palestiniens continuent de subir dans Jérusalem-Est et le reste de la Cisjordanie des actes unilatéraux inacceptables, tels que démolitions, activités d’installation intensifiées, violence des colons, et limitations autoritaires aux déplacements dus aux permis et aux barrières de contrôle liés aux installations de colons. Le temps est venu pour Israël de changer sa politique comme cet Etat l’a déjà promis mais sans le faire. »





Courrier des lecteurs

Home De cœur à cœur

Cher Monsieur,

Le mardi 18 août 2009, je fus perturbée toute la journée par la nouvelle qu’une collègue, une amie proche, n’en avait plus pour longtemps à vivre. En fait, elle n’était pas supposée passer la nuit. Je ne parvenais pas à me concentrer sur mon travail au bureau de Share International et après dîner, je bus un peu de vin et je rentrai chez moi en bus. Me sentant un peu ivre et ayant besoin d’air frais, je m’assis sur un banc devant chez moi et je bus encore un peu de vin. Je me sentais vraiment bouleversée.

C’est alors qu’un homme corpulent, avec des cheveux blonds et une barbe, passa en bicyclette et me demanda s’il y avait un endroit où il pourrait trouver une tasse de café. Il était déjà 23 h et je lui suggérai le pub en bas de la rue. Sa bicyclette était peinte d’un motif de couleur vive et il semblait très jovial. Il s’éloigna vers le pub et revint cinq minutes plus tard avec un verre de coca-cola. Il avait un accent que je ne connaissais pas et je lui demandai d’où il venait : « C’est trop compliqué à expliquer » dit-il et il mentionna quelque chose au sujet de la Russie et d’autres pays, tout cela très rapidement. Puis il me demanda : « Etes-vous goth ? » Je portais un cardigan et un collant noirs. Je ris en lui disant non. Il s’assit ensuite sur le banc voisin. Il était exubérant et amusant et ses taquineries me remontèrent le moral.

Il déclara qu’il n’aimait pas dormir et qu’il se promenait souvent en bicyclette regardant divers endroits tard dans la nuit. Puis, il me montra quelques photographies sur son téléphone portable : c’étaient de belles images. La première était une parfaite illustration d’un cœur qu’il avait dessiné, me dit-il, pour une revue médicale. Le reste était des photographies inhabituelles de la nature et de villes – toutes très intéressantes et très belles.

Je fis allusion à mon amie, nous parlâmes de la mort et de la réincarnation et je lui parlai de Maitreya. Il dit qu’il connaissait Benjamin Creme et son travail et les enseignements théosophiques. Nous parlâmes pendant quelque temps de « l’étoile » et il me dit qu’il allait essayer de la photographier, peut-être depuis l’intérieur de l’église voisine.

Réalisant alors qu’il était tard, je lui dis au revoir et je me levai du banc. Il me regarda marcher jusqu’à ma porte et nous nous fîmes au revoir de la main.Je me sentais réconfortée par cette rencontre et je me disais que la vie peut être bien étrange : des choses agréables arrivent au moment où on les attend le moins et nous ne sommes jamais réellement seuls.

Cet homme jovial était-il un Maître ?
G. F., Londres, grande-Bretagne

Le Maître de B. Creme a indiqué que « l’homme jovial » était le Maître Jésus.


Home Petits sketchs

Cher Monsieur,

Le 4 septembre 2009, je suis allée à la méditation de transmission à Londres. Etant en retard, je descendis en toute hâte les escalators et je réussis à atteindre le dernier wagon du métro prêt à partir, à la station Victoria. Un vagabond, vêtu à la mode gothique, était assis sur le siège opposé au mien, faisant face au fond du wagon ; ses dreadlocks allaient dans tous les sens et il portait un short court clair par dessus son pantalon noir.

C’est alors que commença tout un scénario de petits sketchs : ses mains étaient sales et elles tenaient un sablier en plastique bon marché avec de minuscules bonbons brillamment colorés à l’intérieur. Les petits bonbons tombèrent à travers l’ouverture et avec un plaisir évident il retourna le sablier, le balança sur ses genoux et gesticula avec les mains, se tournant vers chacun, en hochant la tête et en souriant avec des yeux bleu vert aux paupières plissées, rayonnant d’une extraordinaire gentillesse. Puis il rangea le sablier dans un petit sac en plastique orange qui était derrière lui et sortit un petit jeu de labyrinthe rectangulaire, mais au lieu de boules argentées, il manœuvrait des petites voitures en plastique à travers le labyrinthe. Puis il regarda avec amour tous les passagers. Il remit le jeu dans le sac orange et sortit rapidement un livre de poche blanc et je retins ma respiration. Le livre était intitulé The Source of the Heart (la Source du cœur) ; sous le titre on voyait la silhouette d’un Indien aux cheveux longs. Je ne pouvais voir le nom de l’auteur. Il le posa sur ses genoux et l’ouvrit à un endroit où étaient conservés plusieurs pliages blancs. Il en sortit un et le montra à tout le monde en disant d’une voix douce : « Bateau, bateau, bateau ». Les autres passagers étaient mal à l’aise et se cachaient derrière leurs journaux essayant d’éviter tout contact avec cet « indésirable ». La forme suivante était un oiseau, mais il sembla changer d’avis et le livre retrouva rapidement sa place dans le petit sac. Il se pencha par-dessus le siège voisin et mit le livre dans deux grands sacs posés là, un orange et un bleu, enfilés l’un dans l’autre car ces sacs transportaient de lourdes bouteilles de verre remplies de boissons sucrées. Il sortit un petit sac noir bien attaché dont il ne dévoila pas le contenu, se contentant de prendre les poignées et de faire un nœud après l’autre jusqu’à ce qu’il soit satisfait, puis il rangea le sac noir au fond des plus grands sacs, hocha la tête en me souriant, s’adossa à son siège et s’endormit. A la station suivante il rassembla ses sacs et descendit.

S’agissait-il de Maitreya ?

S. P., Ashurst Wood, G.- B.

Le Maître de Benjamin Creme a confirmé que l’homme était Maitreya.


Home Un cœur d’agate miraculeux

 
Cher Monsieur,

Je me suis rendue, le 21 novembre 2008, à une conférence à Lyon (France) qui présentait au public un cœur d’agate trouvé en Uruguay, il y a 40 ans environ. Lors de sa découverte, la pierre s’est fendue en deux morceaux découvrant à l’intérieur des inscriptions particulières : un J, un C ainsi que d’autres lettres, en cristaux très lumineux sur un fond d’agate très lisse. L’intérieur du cœur reproduit exactement la forme d’un cœur humain.

Depuis sa découverte, le fils de ce mineur a renoncé à son héritage de terres et maison pour conserver le cœur et s’est consacré entièrement à son service pour le prêter aux personnes qui en ont besoin.

L’assistance nombreuse (plus de 100 personnes) était très recueillie et l’énergie produite par le cœur que nous avons pu tenir entre nos mains quelques instants était immense. Je la ressentais à plusieurs centimètres de distance et mes douleurs d’estomac se sont apaisées.

Une personne de l’assistance a souhaité que je la prenne en photo et réciproquement. Au développement, une colonne de lumière apparaît (photo ci-dessous). Est-ce une bénédiction de Maitreya ?

G. J., Lyon, France

Le Maître de Benjamin Creme a indiqué que ce cœur d’agate était une bénédiction de Maitreya. Son but est d’aider et de guérir les gens.


Home Une bénédiction en finlandais

Cher Monsieur,

J’étais assise récemment dans ma chambre et je récitai la « Grande Invocation » en finlandais. Je me sentais très calme. Lorsque je me levai pour aller dans la cuisine, je vis, ou je crus voir, une empreinte de main sur la vitre du four. Je ressentis une paix et un sentiment de sécurité incroyables, mais lorsque je m’approchai de la vitre l’empreinte avait disparu. J’éprouvais un immense sentiment de bien-être.

J. H., Helsinki, Finlande

Réponse de Benjamin Creme : l’empreinte de la main de Maitreya, depuis sa première apparition à Barcelone en août 2001, est apparue dans de nombreux pays, en différentes circonstances. C’est le premier cas (signalé à Share International) où la main a plus ou moins disparu dès qu’elle a été vue, mais c’était néanmoins l’empreinte de la main de Maitreya – un miracle temporaire.


Home Une bénédiction nocturne

Cher Monsieur,

Je ramenai mes deux sœurs à la maison en voiture après la méditation de transmission un soir tard lorsque je dus m’arrêter aux feux rouges. Il était presque minuit et il y avait un homme de petite taille, de type espagnol, avec des cheveux noirs bouclés et des yeux brun foncé, lavant les pare-brises des voitures. Ma sœur Annette ne se sentait pas bien et elle était appuyée sur un oreiller, à moitié endormie sur le siège avant. Je me penchai au-dessus d’elle et fouillai dans la boîte à gants pour trouver de la monnaie. Juste au moment où le laveur de pare-brises s’approchait de notre voiture, les feux changèrent de couleur et je lui donnai ce que j’avais, me préparant à démarrer.

« Mais c’est trop ! » s’exclama-t-il, en fait c’était très peu et je lui demandai de le garder. Soudain les feux devinrent à nouveau rouges. Il s’approcha de l’arrière de la voiture et commença à laver la vitre arrière en chantant une mélodie.

Josie, mon autre sœur, était assise à l’arrière et je lui demandai de me passer mon sac. Elle plongea la main sous un des sièges et en sortit mon sac.Je pus ainsi lui donner un peu plus de monnaie. Il avait lavé la vitre avant entre temps.

 « Vous avez bon cœur », dit-il avec un grand sourire. Ses dents blanches étincelaient dans les lumières de la ville. Les feux devinrent verts et nous nous éloignâmes dans l’obscurité en riant, réconfortées. Pourriez-vous nous dire s’il s’agissait d’un Maître ?

S. P., Ashurst Wood, G.- B.

Le Maître de Benjamin Creme a indiqué que le « laveur de pare-brises » était Maitreya.



Compte rendu de lecture

Home Un livre de Giorgio Dibitonto : Anges en astronef

« Un nouveau Moïse vous guidera »

par Gerard Aartsen

Combien d’articles ou de livres avez-vous lus qui vous ont laissé une impression indélébile, comme si vous compreniez tout d’un coup le sens de la vie, ou comme si vous aviez vous-même vécu les expériences de l’auteur ? En réponse à cette question, nombre de lecteurs de Partage international citeront probablement un article ou une interview sur la Réapparition. Beaucoup d’entre nous avons probablement une bibliothèque d’ouvrages favoris. Mais franchement, une fois que vous avez pris contact avec l’enseignement de la Sagesse éternelle, vous arrive-t-il souvent de tomber sur ce genre de livre qui vous laisse cette impression d’avoir fait l’expérience de quelque chose de profondément réel ?

Dans Anges en astronef, Giorgio Dibitonto décrit comment lui et deux de ses amis furent contactés par les Frères de l’espace en 1980 pour, durant plusieurs mois, recevoir une formation en vue de faciliter et intensifier les contacts entre eux. En compagnie de ces êtres, ils firent finalement plusieurs voyages dans des engins spatiaux, lors desquels des êtres exaltés leur délivrèrent des leçons inestimables sur la vie sur Terre et sur d’autres planètes. Ils pressèrent G. Dibitonto et ses compagnons d’avertir l’humanité que, si elle continuait sur sa lancée actuelle, une catastrophe imminente l’attendait. Au début de ma lecture, la tonalité et les références ouvertement chrétiennes mirent à rude épreuve mon ouverture d’esprit, à tel point qu’il m’a bien fallu un an et demi avant d’être en mesure de le lire posément.

Au départ, seuls m’intéressaient les commentaires de Benjamin Creme repris dans la préface de l’éditeur, sur les origines vénusiennes de George Adamski, ainsi que le fait que l’auteur ait été présenté au Frère de l’espace qui avait vécu sur Terre sous le nom d’Adamski (voir PI d’octobre 2008) par les êtres mêmes que celui-ci avaient présentés au monde dans ses livres sous les noms de Ramu (Saturnien), d’Orthon et Kalna (Vénusiens), et Firkons, Ilmuth et Zuhl (Mars).

Lors de la première rencontre, le contact céleste de l’auteur lui dit : « Ce n’est pas la première fois que nous rencontrons des hommes de la Terre de cette manière... Vos saintes Ecritures vous disent que le Seigneur leur a parlé depuis une nuée ; notre rencontre d’aujourd’hui n’est en rien différente de celles qu’ont vécues vos ancêtres au cours des âges. » L’auteur révèle que les « colonnes de nuée le jour et de feu la nuit » (Exode, 14) qui ont guidé les Hébreux dans leur traversée du désert étaient, en fait, des ovnis dans l’exercice de l’une de leurs fonctions, qui est de guider l’humanité dans les temps d’épreuve, dans le passé comme dans le présent, et que les anges et les archanges de la Bible étaient des frères de l’espace.

Le principal contact de Dibitonto, celui qu’Adamski appelle Ramu dans A l’intérieur des vaisseaux spatiaux, dit qu’il est l’ange Raphaël, et que c’était lui, le compagnon de voyage du jeune Tobie (Livre de Tobie).

Il est intéressant de noter que le lien entre les anges « historiques » et les frères de l’espace se trouve souligné dans La Doctrine secrète, vol. 3, où H. Blavatsky parle des « sept régents planétaires », autrement dit, « des divinités dont la vie anime les sept planètes », et qu’elle appelle Michaël, Gabriel, Raphaël, etc. Elle explique, dans le même chapitre, que Tsabaoth, le « Seigneur des armées », signifie, en hébreux, littéralement « l’armée du vaisseau » – the army of the ship.

Voici ce que dit à ce sujet Raphaël, selon Dibitonto : « On appelle Dieu le Seigneur des armées. La Bible vous parle d’une bataille entre les armées célestes et les puissances du mal. Il est bon que les armées du Seigneur soient toujours présentes, travaillant avec diligence au triomphe du bien sur la Terre – des armées invitées dans une « bataille » pour l’amour et le salut contre le mal» Et de préciser, comme en écho direct à ce que le Maître de Benjamin Creme appelle « le rassemblement des Forces de lumière » : « Notre nombre grandit chaque jour un peu plus, en cette époque où nous venons sur Terre pour participer à cette grande mission. »

Cette grande mission est quelque peu précisée par la suite par Firkon, qui explique : « Les Terriens devraient se préparer pour un nouveau voyage, un voyage qui n’a pas de précédent dans leur histoire. Aucun des évènements qui se sont jusqu’alors produits sur cette planète ne peut se comparer avec ce qui vous attend maintenant» Se référant à l’Exode, il explique : « Les nuées et les colonnes de feu, qu’aujourd’hui on appellerait soucoupes volantes et vaisseaux-mères, accompagnaient les chefs hébreux durant et après leur sortie d’Egypte. Ce sont exactement les mêmes signes et les mêmes réalités qui annoncent aujourd’hui un nouveau et ultime voyage, qui vous conduira hors de votre misère présente dans la véritable terre promise de l’amour universel»

Selon Raphaël, notre misère actuelle est le résultat direct du choix fait par l’humanité de vivre selon ses propres désirs. C’est à partir de là, dit-il, que « le cycle actuel a commencé. Vous, qui avez mangé les fruits sans limites de l’amour universel, avez voulu n’en goûter qu’un seul, c’est-à-dire essayer la voie pitoyable de l’inconduite... L’homme a commencé à remplacer le bien par le mal, et le progrès par la décadence. » Pour rassurer ses compagnons humains, cependant, Raphaël ajoute : « Nous aimons Dieu, notre Père, parce qu’il nous aime. Il nous aime sans condition, et nous faisons de même parce que c’est la réponse appropriée. Bientôt, votre planète comprendra cela aussi, et l’aube attendue depuis si longtemps commencera à poindre. Je vous parle en vérité, ce jour est pour bientôt»

Bien qu’exprimée en termes bibliques, l’information que nous donne G. Dibitonto coïncide par de nombreux aspects avec celles fournies par Benjamin Creme et son Maître sur la transition entre l’ancienne ère des Poissons et celle du Verseau. On en trouve un exemple frappant quand Orthon et Firkon, dans une discussion, évoquèrent comme l’un des signes annonçant cette transition, les apparitions du Maître qui fut Marie – « des apparitions, dirent-ils, bien plus fréquentes qu’on ne le soupçonne généralement. Elle a ainsi confirmé à plusieurs reprises sa présence par des signes qui ont suscité à la fois terreur et émerveillement, comme à Fatima» Raphaël explique que le temps de l’accomplissement de la troisième prophétie de Fatima est venu, une prophétie qui annonçait, selon Benjamin Creme, « l’imminence du retour du Christ dans le monde» (PI, octobre 2000).

Les convergences avec les informations de Benjamin Creme sur le retour de Maitreya, le Christ, sont encore plus évidentes quand, à une autre occasion, Kalna dit : « Les Hébreux étaient conduits par un grand frère universel, qui était né ici [sur Terre] pour remplir cette mission importante. Il s’appelait Moïse. Un autre Moïse est sur le point de vous guider, que nous aimons et vénérons tous profondément. Il emmènera tous les hommes dans ce nouvel exode, tel un frère ou un père aimants et aimés. Tous ceux qui croient en lui et veulent l’avoir comme guide arriveront à ce but qui a déjà été choisi» En une autre occasion, une sœur de l’espace, connue sans autre précision comme la « dame gracieuse », ajoute : « Aujourd’hui, l’heure de la vérité universelle a sonné, et un nouveau Moïse conduira tous ceux qui le voudront en sécurité, peu importe leur race ou leur nationalité. Il sera en mesure de déceler dans chaque cœur la plus infime aspiration à la bonté et à la justice, c’est-à-dire à l’amour universel. »

Cette référence aux préoccupations sociales de Maitreya est aussi rendue plus explicite par Orthon : « L’état sous-développé de nombreuses parties du monde les a plongées dans la misère avec ses conséquences inévitables, la sous-nutrition et la maladie, la famine et la mort. Ce qui crée une lourde culpabilité chez les gens vivant dans des régions prospères» Auparavant, Raphaël avait, lui aussi, évoqué les conséquences de l’état de notre planète : « La Terre est en plein chaos ; des vibrations destructrices, tels des fléaux qui cinglent des multitudes en pleurs, sapent les énergies vitales de zones chaque jour plus vastes de la planète. Un jour, vous comprendrez la nature réelle de ces conditions dont votre science limitée ne saurait prendre la mesure. Le petit nombre de ceux qui ont commencé à prendre véritablement conscience de la situation sont incompris et isolés»

Tout en faisant écho aux déclarations de Benjamin Creme et de son Maître, selon lesquelles le chaos climatique actuel est dû au déséquilibre que nos pensées erronées ont induit parmi les élémentaux du monde dévique, ce passage ramène le lecteur au concret, à l’urgence qu’il y a de prendre conscience que la vie est relation, et que cette relation s’étend beaucoup plus loin qu’on ne le pensait jusqu’à présent. C’est, en fait, comme si les voyages que l’auteur et ses compagnons ont entrepris avec les frères servaient à nous apprendre ce que sont véritablement des relations justes, ou mieux, à nous en faire faire l’expérience concrète – que ce soit entre nous, humains, ou entre l’humanité terrestre et ses sœurs célestes.

Malgré la lourde tonalité chrétienne qui marque la narration de l’auteur, sa description, d’une manière subtile, indéfinissable, crée une brèche dans la barrière qui sépare l’expérience consciente de la vie sur le plan physique dense qui est la nôtre sur Terre de, non seulement celle qu’on a sur d’autres planètes, mais aussi, semble-t-il, sur les plans supérieurs, intérieurs, laissant le lecteur submergé par un sentiment d’unité très proche de celui que l’on ressent durant une bénédiction de Maitreya.

Dans un passage où il rapporte la conclusion d’une visite sur une « merveilleuse planète », Giorgio Dibitonto semble décrire précisément ce genre d’expérience : « Je me sentis enveloppé d’une paix parfaite et fondu dans une extase. Quand ces sentiments touchèrent à leur extrême... un feu sublime s’empara de chacun des êtres vivants présents. C’était comme une corde dorée, allant d’abysse en abysse, de monde en monde, de ciel en ciel, d’extase en extase. Il [le feu] se rapprocha pour regarder dans nos yeux et revendiquer la propriété de la moindre fibre de notre être ; il en alla de même pour chacun des frères et sœurs présents, et pour la Mère divine, et pour le Seigneur. Je vis un être divin d’une beauté inconcevable venir d’en haut... Cette personnification sublime se répéta une seconde fois, puis une troisième, où elle parut alors venir de toutes les directions en même temps dans chacun des points de la pièce. »

La réalité dont parle ce livre n’est pas véhiculée par les mots que l’auteur choisit pour décrire ses expériences, ainsi que les enseignements et les révélations que lui et ses compagnons ont reçus. Cependant, la réalité de notre interconnexion, non seulement en tant que famille humaine de cette planète, mais avec chacune des expressions de la vie dans le cosmos infini, nous parle par ce livre d’une manière que des mots seuls ne pourraient le faire. Il semble que cette réalité se présente elle-même par une hausse définie du niveau de conscience qui dure plusieurs jours après la lecture du livre. La lecture de ce remarquable ouvrage a évoqué en moi une compréhension plus profonde de notre place dans et avec le cosmos en tant que corps de notre Créateur et de notre relation avec lui, un cosmos dans lequel l’humanité ne pourra se mouvoir librement que quand elle aura compris son unité essentielle avec le tout et agira en conséquence.


Questions à propos d’Anges en astronef

Question : D’après les informations que les frères de l’espace ont communiquées à G. Dibitonto, il semblerait que la plupart, sinon tous les anges et nombre de prophètes de l’Ancien Testament étaient des frères de l’espace. Est-ce aussi votre avis ?

Benjamin Creme : Aucun des prophètes n’étaient des frères de l’espace ; ils appartenaient à la Hiérarchie spirituelle de la Terre. Certains des « anges », cependant, étaient bien des visiteurs d’autres planètes.

Q. La « bénédiction cosmique » que décrit G. Dibitonto dans le chapitre 15 de son livre implique des frères de l’espace auxquels l’auteur se réfère comme étant « la Dame bénie » ou « le Seigneur », une allusion à peine voilée, respectivement à la Sainte Vierge et à Jésus ou au Christ. Ces deux Maîtres ont-ils vraiment participé à l’évènement rapporté par G. Dibitonto ? Ou était-ce des frères de l’espace de même « stature », si je peux employer ce terme ici ?
BC. C’étaient le Maître qui fut Marie et le Maître Jésus.

Q. Les frères de l’espace ont, dit-on, prévenu de l’imminence d’évènements catastrophiques comme conséquences des pensées et des actions erronées de l’humanité, avertissement qui n’est pas sans rappeler l’Apocalypse. L’auteur interprète les avertissements donnés par les frères en fonction de l’idée (apparemment chrétienne) qu’il se fait des évènements entourant le Retour du Christ. Mais ces avertissements ne concerneraient-ils pas plutôt l’effondrement des structures inadaptées de nos systèmes actuels ?
BC. Non. Ces avertissements concernent les catastrophes que sont le réchauffement mondial et la dégradation de notre environnement, la planète.

Q. Le frère de l’espace que George Adamski appelle Ramu se présente comme Raphaël. Ce nom, ainsi que le type d’expérience que Giorgio Dibitonto décrit dans son livre, me font penser à l’être avancé qui a emmené Vera Stanley Alder visiter les plans intérieurs, dans le micro et le macrocosme (si tant est qu’une telle différence existe sur ces plans !), un voyage dont elle a rendu compte dans son ouvrage From the Mundane to the Magnificent [Du terre-à-terre à la grandeur]. S’agissait-il du même guide que le Raphaël de G. Dibitonto ?
BC. Non.


[Références : Giorgio Dibitonto, Anges en astronef, éd. Ramuel. Edition originale : Angels in Astronave, 1983]





Compilation

Home La vérité

Nous publions ci-dessous des citations de Maitreya (Messages de Maitreya le Christ et Enseignements de Maitreya : les lois de la vie), du Maître de Benjamin Creme (Un Maître parle) et de Benjamin Creme (divers ouvrages).

MON BUT est de montrer à l’homme qu’il n’a plus rien à craindre, que toute la Lumière et la Vérité demeurent en son cœur, que, lorsque ce simple fait sera reconnu, l’homme deviendra Dieu. La nature de Dieu est d’aimer. Le dessein de Dieu est de servir. On connaît Dieu à travers le partage et la justice. Répandez ces vérités simples et accomplissez une tâche d’importance. [Message n° 98 (Maitreya)]

LE MONDE commence à s’éveiller à la vérité de l’existence : l’homme est divin, et il exprime extérieurement sa vraie nature, celle de l’âme. A travers toutes les vicissitudes, son âme l’a protégé et lui a montré la voie. Jamais l’âme n’a été absente de la vie, avec ses peines et ses joies, ses plus hautes réalisations et ses efforts les plus rebutants. Homme et âme sont un. Telle est la vérité qui n’attend que d’être découverte. L’âme n’attend que de voir poindre cette révélation. L’homme est à la fin de son apprentissage de la vie. L’âme, désormais, le guide sur un sentier plus élevé et plus clair. [Le chaînon manquant (Maître –)]

POUR MA PART, au cours des vingt-sept années d’information sur le retour du Christ et de la Hiérarchie, il y a un facteur que j’ai solidement préservé avant tout autre chose : ce que je dis, je le crois parce que mon expérience me dit que c’est vrai. Je ne pourrais affirmer quelque chose que je ne crois pas. Je ne pourrais le faire avec conviction, je n’aurais donc pas lieu de le faire. Lorsque ce que vous dites est vrai et que vous le dites avec la conviction que donne l’expérience personnelle, on vous croit. Ce qui est vrai possède un pouvoir dont seule la vérité dispose. Si, par contre, il s’agit de mirage, si c’est faux, une illusion de vérité, cela ne possède aucun pouvoir. [L’Art de la coopération (B. Creme)]

LE CHRIST, Maitreya, se tient prêt à assumer le rôle d’Instructeur pour un monde qui aspire à la Vérité. [Le retour du Christ (Maître –)]

LA VERITE a de multiples facettes, mais c’est au sein de l’individu qu’elle résonne le mieux. Dès lors que vous ressentez l’unité, la vérité résonne en vous lorsque vous parlez. « Faites l’expérience de ma présence en vous. Soyez vous-même. Dès lors que vous faites l’effort d’être vous-même, vous faites l’expérience de la personne que vous êtes et de votre existence. Les gens réagiront. Mais si vous essayez de travestir la vérité ou d’en tirer de l’argent, vous la déformerez tellement qu’ils commenceront à s’en désintéresser. » [Les lois de la vie (Maitreya)]

MES MAITRES connaissent les problèmes qui assaillent aujourd’hui les hommes ; mais ils savent également comment les résoudre. Permettez-leur de vous guider, mes amis, et de vous montrer le chemin simple de la Joie, de la Simplicité et de la Vérité. Une Loi nouvelle se fait jour. La Vérité nouvelle est révélée aux hommes.
La Loi est Amour. La Vérité, mes amis, est Fraternité. Ma mission garantit que cette Loi et cette Vérité seront manifestées. Ceci, je vous le promets, et il en sera ainsi. [Message n° 43 (Maitreya)]

LA PLUPART DES GENS ont à la fois des mirages et des illusions. Les illusions sont liées aux idées, aux formes-pensées mentales. Tout le monde en a. Le corps mental du monde, le plan mental, est rempli de milliards de formes-pensées – énormes ou de petite taille, en augmentation constante, sans cesse changeantes. Ce sont des formes-pensées mentales.
Il existe également des formes-pensées astrales ou émotionnelles, qui sont plutôt liées aux émotions. Avec les formes-pensées émotionnelles nous faisons l’expérience d’un sentiment, d’une sensation, et nous lui attribuons un sens. Ce sens, s’il n’est pas vrai, est un mirage. C’est seulement en utilisant le corps mental que l’on peut savoir qu’il s’agit d’un mirage. Le mirage est surmonté par la lumière de l’âme. La vision intuitive du corps mental doit être utilisée pour vaincre le mirage. La lumière de l’âme, qui est l’intuition, doit être utilisée pour vaincre les formes-pensées mentales qui sont des illusions. Soit les formes-pensées sont des illusions, soit elles sont vraies. La vérité est toujours là, on n’a pas à la découvrir. Si vous n’avez pas de mirages, vous n’éprouvez pas de sentiments illusoires ; vos sentiments sont vrais. Ils viennent du cœur et non du plexus solaire, ils ne sont pas dus à un mauvais usage de l’énergie astrale. Si les idées sont vraies, elles viennent de l’âme et sont créatrices, révélatrices, lumineuses. Par contre si elles sont illusoires, elles sont fausses. L’intuition, la lumière de l’âme, est nécessaire pour révéler leur caractère erroné. [L’Art de vivre (B.Creme)]

LE JOUR où les hommes verront le Christ et ses disciples, les Maîtres de Sagesse, ils en viendront à comprendre cette nécessité d’une présentation multiple de la vérité, car ils réaliseront alors à quel point l’homme est ancien, combien variées ont été ses expériences et ses espérances au cours des siècles et combien diverses sont les manières dont il peut assimiler des idées. Les hommes en viendront à se faire une idée de l’unité inhérente qui sous-tend la diversité apparente. Ils se rendront compte que derrière les idées et les enseignements existe un Plan, que chaque enseignement est la formulation d’un fragment de ce Plan, que le Plan est l’expression de la Volonté créatrice de Dieu et que, en tant que tel, il est en perpétuel renouvellement. Comment, dans ces conditions, serait-il possible à un groupe, une société, ou une institution d’être en mesure d’incarner la Vérité pour toujours ? Cherchez ce qui unit dans la manière dont votre frère présente les choses. Sachez que derrière ces formulations diverses se tiennent le Christ et ses disciples. Souvenez-vous que la Vérité une sous-tend toutes ces approches et que rien ne divise, si ce n’est le mental. [Le besoin de synthèse (Maître –)]

LA FOI ne signifie pas acceptation et croyance aveugles. Au contraire, la véritable foi ne se manifeste que lorsque l’intuition, la voix de l’âme, apporte une certitude intérieure, et que, sans démenti possible, le cœur vous dit : « Ceci est vrai. » Lorsque vient ce moment, serrez cette vérité nouvelle contre vous et ne cherchez plus. Lorsque les voix de l’envie et du doute vous assaillent, continuez sereinement votre tâche. Souvenez-vous que votre esprit vous appartient et que personne n’a le droit de vous dire ce que vous devez penser. [L’appel au service (Maître –)]

CHAQUE INSTRUCTEUR donne son enseignement en un lieu spécifique et à une époque donnée. Tous les enseignements incarnent, fondamentalement, la même vérité ; ils ne varient que par leur orientation et dans leur importance, selon l’époque, le lieu et les gens spécifiquement concernés. Leur dénominateur commun est la révélation qu’ils font de l’Unité de toute vie. C’est aussi vrai pour le Tao, les enseignements de Krishna, ou ceux du Bouddha, du Christ à travers Jésus, ou de ceux de Maitreya aujourd’hui. Les « voies » se rejoignent dans le principe d’Amour. [La Mission de Maitreya, tome I (B. Creme)]

JE SUIS le Gardien du Plan de Dieu. Je suis la nouvelle direction. Je détiens les secrets d’antan. Je dispense la Félicité. Je suscite le désir de Vérité. Je réalise l’unité de tous les hommes. Je viens réaliser ma vérité à travers les hommes. Je suis le Sauveur de jadis. Je suis l’Instructeur du renouveau. Je suis le Guide des temps futurs. Je suis la Loi incarnée. Je suis la Vérité elle-même. Je suis votre Soi. [Message n° 70 (Maitreya)]

AINSI MAITREYA GUIDERA-T-IL les pensées des hommes vers la vérité qu’il apporte et qu’il incarne. Ainsi leur montrera-t-il leurs erreurs et la solution de leur dilemme. Ainsi les hommes feront-ils le point de leur situation et prendront-ils conscience, du bien-fondé de ses conseils. Progressivement, ils s’apercevront que seules les directives de Maitreya peuvent leur assurer le bonheur et la paix dont, intérieurement, tous ont soif. Longtemps entravés par la peur, ils trouveront alors dans la simplicité de son enseignement la réponse à toutes leurs craintes et à tous leurs malheurs.
Bien entendu, tous ne verront pas en Maitreya le guide auquel ils aspirent. A vrai dire, nombreux sont ceux qui trouveront dans son enseignement tout ce qu’ils redoutent et qu’ils haïssent. Peu à peu cependant, ses paroles simples et vraies trouveront un écho chez ceux qui peuvent y répondre, et leur ardeur entraînera le plus grand nombre à épouser sa cause de justice et de paix. Son enseignement, pour simple qu’il soit, pénétrera le cœur de tous ceux en qui la flamme de l’amour ne s’est pas encore éteinte. [L’unité du genre humain (Maître –)]

TOUTE ACTION doit être accomplie dans le respect des trois principes suivants : honnêteté mentale, sincérité d’esprit et détachement. Toute action accomplie avec un mental malhonnête, un esprit dépourvu de sincérité et avec attachement, est destructrice. [Les lois de la vie (Maitreya)]

LISEZ une page du Maître DK1, et il se peut que vous n’y compreniez pas un seul mot. Pouvez-vous imaginer ce que cela signifie pour un Maître de se mettre à la portée de notre compréhension limitée ? Sa conscience se situe à des niveaux de l’Etre dont nous ne soupçonnons même pas l’existence. DK est un Maître qui a réalisé Dieu, et la nature de la Réalité telle qu’elle lui apparaît est très différente de la nôtre. Donc, lorsque DK parle de conscience, ou de tout autre sujet traité dans les enseignements d’Alice Bailey, en s’efforçant de descendre à notre niveau, il ne peut que s’exprimer en termes relatifs. Considéré d’un point de vue supérieur, ce qui est relatif n’est pas vrai. C’est donc un mensonge ! Je ne veux pas dire qu’il s’agit d’un mensonge délibéré visant à nous induire en erreur. Au contraire, DK essaie de nous transmettre un peu de lumière. Mais ce n’est qu’une tentative pour exprimer ce qui est véritablement inexprimable, vu le niveau de conscience peu élevé de l’homme, fût-il le plus avancé, manifestant l’aspiration la plus haute. Notre état de conscience est tellement relatif qu’il nous est impossible de connaître la vérité. C’est un fait que nous devons accepter, ce qui est très difficile pour certaines personnes. Nous désirons être certains que ce que nous savons est vrai, que cela restera vrai. Nous voulons qu’une vérité qui se révèle être vraie aujourd’hui, ne devienne pas complètement fausse ou différente l’année suivante.
Ceux qui sont à la recherche de vérités absolues, totales et immuables, ne les trouveront pas dans l’ésotérisme – dont la nature même est d’être fluide, mobile et toujours relatif – car, considérées d’un niveau supérieur à celui de l’humanité, elles ne sont pas exactes. Du point de vue plus élevé de l’homme intérieur ou âme, le plan physique n’est qu’une ombre, il n’a aucune réalité. Pour nous, il semble réel mais pour l’âme, sa réalité n’est que relative. De la même façon, le corps émotionnel, dont nous considérons l’influence comme si importante, et qui nous perturbe tant en nous infligeant de terribles peines de cœur, la maladie, la misère, la douleur et la souffrance, n’est pas réel, et n’a pas plus de réalité que nos rêves.
Lorsque le mental est au repos, libre de toute opinion dogmatique, il absorbe la vérité. « Si vous voulez tester la véracité de quelque chose, parlez avec un enfant. » [Les lois de la vie (Maitreya)]

MAITREYA donne aux swamis l’enseignement suivant : « Je suis avec vous. Si des personnes n’ont pas compris certaines vérités de la vie, offrez-leur ces vérités en toute liberté, mais ne prétendez pas que ces vérités sont vôtres. La Lumière dont vous êtes issus existe également dans le serpent, dans la montagne, dans l’eau, dans le feu, etc. Si la même Lumière existe partout, comment pouvez-vous dire que « ceci » est plus important que « cela » ? »
La compréhension de cette vérité crée un sentiment d’unité, d’harmonie. « Puisqu’il en est de même pour chaque être humain, lorsque vous connaîtrez cette vérité, continuerez-vous à établir des comparaisons ? Ou à essayer de vous dominer les uns les autres ? Non. Au contraire, vous vous respecterez les uns les autres. » [Les lois de la vie (Maitreya)]

MES MAITRES vous serviront également ; ils vous enseigneront l’art de vivre ensemble dans une fraternité véritable, dans la justice et l’harmonie. N’oubliez pas, mes frères, que vous êtes uns, que le Père de tous vous a créés à son image divine, et qu’à travers vous brille la même lumière bénie d’Amour et de Vérité. L’heure vient, mes amis, où la lumière de la Vérité brillera tout autour de vous, où l’homme prendra son frère dans son cœur et le reconnaîtra comme lui-même. Laissez-moi vous guider, mes amis, vers cet état béni. Dites oui à mon avènement. Dites oui à ma venue et soyez enveloppés par la bénédiction de mon amour. [Message n° 51 (Maitreya)]

IL EST TRES DIFFICILE pour des groupes qui n’ont pas eu l’expérience directe de Maitreya de maintenir année après année un niveau élevé d’engagement dans le travail concernant sa réapparition. Il est vrai que la méditation de transmission ainsi que votre méditation personnelle vous aident à maintenir un haut niveau d’engagement. Mais il faut absolument avoir la foi. Sinon, si vous vous contentez d’espérer ou de croire que Maitreya est parmi nous – en dépit de toutes les oppositions – alors, vous travaillez à contrecœur. Il est impératif que vous sachiez.
Si vous n’avez pas l’expérience intérieure que Maitreya est bien réel et présent dans le monde, ce doit être difficile pour vous de travailler à la Réapparition. Mais, encore une fois, il y a de plus en plus de preuves qu’il est parmi nous. Les signes extérieurs de sa présence sont de plus en plus nombreux chaque semaine, de sorte qu’il devient de plus en plus facile d’accepter cela comme une hypothèse et d’agir comme si c’était vrai. C’est tout ce que vous pouvez faire au début. Il s’agit de se poser la question suivante : « Quel rôle est-ce que je veux jouer dans cet événement ? » Si cela a un sens pour vous, si cela sonne vrai – même si vous n’en avez pas une certitude absolue – et que vous prenez cela comme une hypothèse de travail, les événements eux-mêmes ainsi que l’expérience vous prouveront alors que c’est vrai. Lorsque vous sentirez l’énergie de Maitreya couler à travers vous, votre conviction sera inébranlable. [La Mission de Maitreya, tome II (B. Creme)]

LES HABITUDES ANCIENNES de division et de séparation ont de profondes racines, la peur et la superstition tiennent des millions d’êtres sous leur emprise. Mais jamais auparavant n’est venu un Instructeur aussi bien équipé pour sa tâche. Maitreya vient faire la guerre à l’ignorance et à la peur, à la division et à la pauvreté. Ses armes sont la compréhension spirituelle, la connaissance et l’amour. Son armure resplendissante est la Vérité elle-même. [Le Fils de l’homme (Maître –)]

MA VENUE transformera ce monde, mais le travail essentiel de reconstruction vous incombe. Je suis seulement l’architecte du Plan. Vous, mes amis et frères, vous êtes les bâtisseurs volontaires du temple radieux de la Vérité. Je vous donnerai la clé de ce temple et, en y pénétrant, vous connaîtrez Dieu. [Message n° 65 (Maitreya)]

LES SYSTEMES D’EDUCATION dont l’humanité a besoin doivent être établis sur la vérité intérieure que l’homme est une âme qui se manifeste sur ce plan en tant que personnalité. L’éducation doit être orientée en fonction de cette vérité et non pas consister à bourrer le crâne des enfants pour en faire les rouages d’une machine obsolète. [La Réapparition du Christ et des Maîtres de Sagesse (B. Creme)]

PAR BONHEUR, rien ne peut entraver le triomphe de sa cause, car cette cause et les besoins des hommes sont un. Quand les hommes verront cela, ils se grouperont à ses côtés pour réclamer les changements qu’il préconise. Ainsi se forgera la lance de la vérité, qui visera le cœur même d’un ordre ancien et gangrené. Beaucoup verront en Maitreya le Sauveur du passé ; d’autres reconnaîtront en lui le Prophète de l’avenir. Quelle que soit leur attitude à cet égard, les hommes brandiront haut son étendard de Vérité et de Fraternité, de Justice et de Paix. [Tout ira pour le mieux (Maître –)]

NOMBREUX SONT CEUX, aujourd’hui, qui admettent la nécessité d’un changement, mais y résistent pourtant. Nombreux sont ceux, aujourd’hui, qui voient l’effondrement des structures anciennes et obsolètes du passé, mais s’accrochent encore à de telles formes. Mais il y a une voix nouvelle qui se fait entendre parmi les nations, la voix de la Vérité qui contient l’espoir, la promesse d’un temps nouveau. Cette voix fera de plus en plus d’effet sur l’esprit des hommes, car c’est la voix de Dieu parlant à travers eux. Mes Maîtres sont avec vous et vous montreront la voie. Moi-même, je serai à leur tête. Se peut-il que vous renonciez à être guidés, à cette opportunité de vous élever et de progresser ? Non, mes amis, je ne le pense pas. Je vous montrerai que la voie, pour l’homme, est celle de la fraternité, d’une étroite coopération, de la confiance et du service mutuels. Ceci est l’unique voie. Toute autre a échoué. Mes amis, à moins qu’il ne puisse suivre cette voie, l’homme sur cette Terre cessera d’exister. Je ne profère pas de menace, mais j’énonce simplement la Vérité. Il ne reste que peu de temps pour restaurer l’équilibre de la nature et du monde. [Message n° 12 (Maitreya)]

LES MAITRES voient la réalité et savent que ce que nous voyons nous-mêmes est entièrement différent de la vérité.
La vérité ne peut être perçue par l’âme car la personnalité ne lui permet pas de la voir. Nous avons caché la vérité. Nous voyons une idée. A partir de notre faux langage, de notre fausse éducation, de notre ignorance, de notre manque de discernement, nous l’interprétons selon la « norme », la ligne académique, ce qui est généralement admis, que ce soit dans le domaine politique, religieux, ou éducatif.
En d’autres termes, nous acceptons le statu quo. Tout cela parce que nous avons peur de changer quoi que ce soit. Nous craignons le changement et par conséquent nous n’en voyons pas la nécessité. Nous recouvrons d’un voile le besoin de changement, la réalité qui est là, le véritable état du monde, la douleur, la souffrance, l’insécurité. Je ne veux pas dire seulement le terrorisme, mais l’insécurité de la vie, dont naturellement le terrorisme fait aujourd’hui partie, car nous ne voulons pas la voir. Tout cela est trop déstabilisant, trop effrayant, et nous le recouvrons d’illusion. Nous remplissons d’illusion les moindres aspects de la vie. Il en est ainsi au niveau des groupes, des partis politiques, des gouvernements. Tous ont leur manière différente de fonctionner et de voiler la vérité. Quelle est la réponse ? Comment sortir de cette situation ?
Le Maître DK déclare que seule l’intuition peut surmonter l’illusion. « C’est dans la méditation et par la technique de la maîtrise mentale que les vrais penseurs commenceront à débarrasser le monde de l’illusion. D’où l’intérêt croissant que l’on porte à la méditation à mesure que l’on se rend compte du poids du mirage mondial, d’où aussi la nécessité vitale qu’il y a à comprendre correctement le chemin menant à la maîtrise mentale […]. Seule l’intuition peut dissiper l’illusion, d’où la nécessité de former des intuitifs. » [L’Art de vivre (Maitreya)]

MES AMIS, la Vérité se trouve parmi vous. La Vérité est dans votre cœur. La Vérité, mes amis, mes frères et sœurs, est Amour et Partage, Justice et Liberté. Manifestez-les dans votre vie et dans votre communauté, et rétablissez le Plan de Dieu. [Message n° 93 (Maitreya)]

COMMENT MAITREYA parviendra-t-il à gagner le cœur des multitudes pour que s’opère le changement de direction ? La réponse tient au déferlement de ses énergies. Jamais auparavant un instructeur d’une telle puissance ne s’était adressé au monde. A chaque mot qu’il prononce, une force bénéfique circule de cœur à cœur. Sa vérité fait jaillir la vérité dans le cœur de l’auditeur et, dans le creuset de leur divinité partagée, elle est reconnue comme la Vérité elle-même. [La divinité de l’homme (Maître –), PI sept 2007]

LORSQUE VOUS ME VERREZ et m’entendrez, vous réaliserez que, depuis longtemps, vous connaissez les vérités que j’énonce. En votre cœur, demeurent les vérités de Dieu. Ces vérités simples sous-tendent toute existence. Partage et Justice, Fraternité et Liberté ne sont pas des concepts nouveaux. Depuis la nuit des temps, l’humanité a lié son aspiration à ces étoiles lui faisant signe. Maintenant, mes amis, nous devons les ancrer dans le monde. [Message n° 105 (Maitreya)]


1. Le Maître Djwhal Khul (DK) est un Maître de sagesse, connu sous le nom du Tibétain. Il a dicté les enseignements de la Sagesse éternelle à travers sa disciple Alice A. Bailey. Il est aussi intervenu dans les ouvrages d’Helena Blavatsky, la Doctrine secrète et Isis dévoilée.






Haut de pageHaut de page

ACCUEIL | DECOUVRIR | MAITREYABENJAMIN CREMEACTUALITE | AGENDAREVUE PARTAGE INTERNATIONAL | RECHERCHE | CONTACT | QUI SOMMES-NOUS

Copyright © 2005 Partage International. Tous droits reservés.
Grande conference Paris mars 2017