DECOUVRIR
  Présentation
  Maitreya
  Benjamin Creme
  Signes des temps
  Méditation
  Pour les médias
  Qui sommes-nous ?

ACTUALITE
  Évènements
  Communiqués
  Agenda

REVUE PARTAGE
  Présentation
  Dernier numéro
  Articles du Maître
  Archives

APPROFONDIR
  Question/Réponse
  Défis de l'humanité
  Spiritualité
  Livres
  Audio / Vidéo

     Commandes/Dons
     Autres langues
     Plan du site
     Contact

Radio Partage

Abonnement à notre
lettre d'information
 
 Page précédente   Page suivante

Accueil > Revue Partage > année 1988

Extraits de la revue
Partage international

Octobre 1988 - N° 2 Vol. 1, n° 2

Ceci est une version abrégée de la revue Partage international, version française du magazine Share International.

© Share International/Partage international, Tous droits réservés.
La reproduction de ces articles est autorisée dans des revues, journaux ou bulletins, sous réserve d'en mentionner la source (Partage international) et d'en adresser coupure à : Partage international, BP 242, 42014 Saint-Etienne cedex 2.

Pour recevoir notre lettre d'information mensuelle et rester informé de la mise en ligne des dernières parutions :

 

La revue existe grâce à ses abonnés, pour soutenir sa parution et la diffusion de ses informations, cliquez ici.



Sommaire


  • L'article du Maître


  • Editorial


  • Signes des temps


  • Tendances


  • Le point de vue de Maitreya


  • Citation




L'article du Maître

Home L’Avatar

par le Maître –

par l'entremise de Benjamin Creme

Retenant son souffle, l’humanité attend l’apparition de l’Avatar. Qu’ils en soient conscients ou non, des millions d’êtres se tiennent prêts à accueillir l’Instructeur, celui qui révélera de nouvelles vérités, le garant de l’avenir et de la nature divine des hommes.

Tout concourt désormais à la réalisation de ce bienheureux événement. Les Forces de Régénération, cosmiques et planétaires, récoltent maintenant la moisson de ce qu’elles ont semé et amènent à maturité les conditions qui permettront à Maitreya de se manifester. Contraint par la Loi de s’abstenir, pour un temps, de remplir sa mission au grand jour, il sait que la Loi s’accomplit, que les dettes sont en cours de paiement, les opportunités saisies et que c’est dans toute sa splendeur qu’il pourra maintenant apparaître et recevoir l’amour et le service que beaucoup se déclareront prêts à lui offrir.

La Grâce

Sa Grâce, déjà, embrasse le monde. Son Amour enveloppe les nations, de l’Orient à l’Occident, du Nord au Sud. Personne n’échappe à la flèche de son Amour.

Jour après jour, son Rayon éveille les hommes à leur véritable destinée, et fait renaître en eux espoir et confiance.

Venus de tous les horizons, les représentants des peuples se rassemblent à ses côtés et il les dote d’une sagesse toute nouvelle. Bientôt, ce groupe d’hommes et de femmes éclairés témoigneront de leur histoire et de leur expérience, et apporteront la preuve incontestable que le Christ se trouve parmi nous. Des millions d’êtres entendront alors cette promesse et exigeront de voir le Représentant de Dieu. Il se présentera alors sous des noms divers, répondant ainsi aux espérances de chaque croyance.

Son appel en faveur de la Justice, de la Paix et de la Fraternité sera alors entendu dans toutes les nations, témoignant de l’intérêt de Dieu pour le bien-être de tous les hommes. Sa voix rappellera aux peuples leur origine et leur destinée, et les amènera, en toute confiance, aux pieds de Dieu.

Que sa tâche soit bien préparée, vous pouvez en être sûrs. Ses disciples, formés intérieurement, sont engagés depuis longtemps dans ce travail de préparation et connaissent parfaitement leur rôle respectif. Appelés à l’action, ils accompliront leur tâche de reconstruction, jusque dans les recoins les plus reculés du monde, et remplaceront la misère par la joie, la séparation par l’unité, la haine et la malveillance par l’amour altruiste. Ainsi en sera-t-il. Ainsi les temps nouveaux s’ouvriront-ils dans toute leur splendeur et l’humanité prendra-t-elle conscience de la promesse offerte par la présence de Maitreya.

Le Manteau de Dieu

Que tous ne reconnaîtront pas sa Gloire ne fait aucun doute. Pour certains, le Manteau de Dieu brille d’une lumière trop éclatante. Mais la plupart verront en lui l’accomplissement de leurs espoirs et de leurs rêves de justice et d’amour, de sagesse et de liberté. C’est vers lui qu’ils tourneront leurs yeux et leurs cœurs, en quête de conseils et de réconfort, d’inspiration et de dessein, de lumière et d’amour. Tout cela, il l’accordera en abondance. Car il est une immense Rivière de Vérité, abreuvant tous ceux qui viennent étancher leur soif à ses eaux ; une Fontaine d’Amour, abritant tous les êtres dans son cœur. Un Avatar comme il n’y en a jamais eu, qui vient conduire les hommes à prendre conscience qu’ils sont eux aussi des dieux.


Cette traduction est celle publiée dans l’ouvrage Un Maître parle (Partage Publication, 2007), et non celle figurant originellement dans la revue Partage international.





Editorial

Home Les catastrophes sont-elles engendrées par l'homme ou bien par Dieu ?

« Un certain nombre de catastrophes naturelles, telles les inondations, les tremblements de terre, etc., sont inévitables. »

Cette prédiction, faite par un collaborateur de Maitreya et citée dans le numéro de septembre de Partage international, s’est malheureusement révélée exacte, comme on a pu le constater le mois dernier. Successivement, de violents tremblements de terre ont ébranlé l’Inde et le Népal ; un tremblement de terre de forte intensité a secoué le Japon (n’entraînant, heureusement, que peu de dégâts) ; des chutes de pluie torrentielles, suivies d’inondations, ont semé la destruction et la dévastation au Bangladesh et au Soudan – ainsi qu’au Niger, au Salvador, au Tchad, en Chine et en Union soviétique, qui ont cependant été moins touchés ; des cyclones ont ravagé le Mexique ; et un gigantesque glissement de terrain s’est produit en Papouasie-Nouvelle-Guinée.

La communauté internationale est confrontée – comme elle l’a rarement été jusqu’à présent – au choix suivant : aider les victimes de ces catastrophes ou rester indifférente à leurs souffrances. Comme l’a déclaré le collaborateur de Maitreya : « nous pouvons, de notre propre libre arbitre, diminuer la douleur en répondant avec empressement aux besoins des hommes. »

La justesse de cette déclaration est tout à fait évidente : les conséquences des calamités naturelles (la faim, la maladie, les blessures, les épidémies) peuvent être atténuées grâce à l’aide internationale. Il serait toutefois préférable que l’humanité reconnaisse sa responsabilité évidente, au moins pour une grande part, dans la survenue de ces calamités.

La technologie actuelle permet de maîtriser les inondations dans pratiquement tous les cas. Il y a 25 ans déjà, des experts européens exposèrent les grandes lignes d’un « plan directeur » pour le Bangladesh – qui est, une fois de plus, le pays le plus sévèrement touché – mais ce plan ne fut jamais appliqué. La coopération internationale est indispensable à la mise en application d’un plan d’une telle envergure ; la détermination de changer de manière radicale la politique économique actuelle est également nécessaire, car c’est cette politique qui est à l’origine du déboisement massif, de l’érosion du sol, ainsi que d’autres formes d’exploitation abusive de la nature. L’argument consistant à affirmer qu’il n’y a pas d’argent pour des projets aussi gigantesques est insuffisant ; le coût de telles calamités survenant de manière périodique est, à long terme, plus élevé que leurs préventions. Reprenons l’exemple du Bangladesh : ce pays voit détruire chaque année, en raison des inondations, plus de céréales de sa propre production qu’il n’en reçoit par le canal de l’aide alimentaire internationale. Même devant les conséquences des tremblements de terre, l’homme ne reste pas désarmé. De nombreux pays riches ont assuré une protection sismique à leurs immeubles et à leurs constructions dans les zones à risque, de telle sorte que les dégâts et le nombre des victimes y sont maintenant infiniment moins important que par le passé. Nous n’avons agi, jusqu’à présent, qu’au niveau des effets. Selon Maitreya, l’humanité elle-même peut agir sur les causes. Dans le numéro du mois dernier, Son collaborateur a mentionné « l’indifférence » et les « pensées destructrices » comme étant les causes de certains événements du monde physique, tels que la sécheresse et les accidents.

Apprendre à utiliser et à appliquer cette loi de cause et d’effet aboutira, plus que toute autre chose, à maîtriser à la fois les causes et les effets des catastrophes. L’instauration de justes relations humaines est à nouveau la solution permettant d’atteindre une plus grande liberté et une plus grande sécurité.

Il est donc inutile et superflu d’attendre passivement que de nouvelles catastrophes frappent le monde, tout en rejetant la faute sur Dieu ou sur une Nature aveugle et incontrôlable. « Ce doit être l’œuvre de quelqu’un d’autre que Dieu, » écrivit le journal The Guardian à propos de la dernière inondation au Bangladesh. « Pourrait-il s’agir de l’homme ? »





Signes des temps

Home La Vierge Marie : des miracles à Paris

Source : The Independent

Un fidèle d'une église grecque orthodoxe de Paris a rapporté avoir eu plusieurs expériences miraculeuses, la Vierge Marie lui étant apparu dans la chapelle privée de l'église. Lors de la deuxième apparition, de l'huile a commencé à s'écouler de ses mains. Des centaines de personnes ont déjà été témoin de ce phénomène, et des guérisons surprenantes ont été attribuées à cette huile. L'huile dégagerait une odeur d'olive, associée à un parfum qu'on ne peut définir. La nouvelle de l'événement s'est répandue avec une telle rapidité que l'Agence France Presse est allée interviewer cet homme, et a pu photographier le phénomène à l'intérieur de la chapelle.

Le Maître de Benjamin Creme a confirmé l'authenticité de cet événement, et a ajouté qu'il ne serait pas le dernier ; d'autres événements similaires se produiront, non seulement en France mais dans d'autres pays. Ils sont l'œuvre du Maître qui fut la mère de Jésus en Palestine. Ce Maître est également responsable des différentes manifestations de la Madone que l'on voit se produire actuellement dans différentes parties du monde.



Tendances

Home Participer à l'épidémie de paix

Le président cypriote-grec Georges Vassiliou et son homologue cypriote-turc Ralf Denktash se sont mis d'accord pour entamer des négociations en vue de parvenir à la paix. Au terme de consultations avec le secrétaire général de l'Onu, M. Perez de Cuellar, les leaders cypriotes ont convenus de trouver une solution à « tous les aspects du problème cypriote » avant le 1er juin de l'année prochaine. Georges Vassiliou a déclaré : « Nous pensons que le problème cypriote a assez duré. Une épidémie de paix est en train d'éclater dans le monde entier, et nous ne voulons tout simplement pas en être tenu à l'écart. »




Home Développements encourageants dans le conflit israélo-palestinien

La décision du roi Hussein de Jordanie de céder la rive occidentale du Jourdain a suscité différents développements positifs dans le conflit israélo-palestinien.

Des sources palestiniennes ont déjà divulgué des plans et des suggestions concernant la reconnaissance de l'Etat d'Israël et l'établissement d'un gouvernement provisoire dans les territoires occupés.

Le parti conservateur israélien, le Likoud, a officiellement rejeté toutes suggestions de dialogue avec l'O.L.P. Cette attitude a incité le bras droit de Y. Arafat, Salah Khalaf, à observer qu'il est vraiment temps d'entamer le dialogue. Il a déclaré : « C'est bizarre. Les Arabes ont refusé pendant 25 ans de dialoguer avec Israël et c'est maintenant Israël qui refuse le dialogue. Ma solution pour la paix est la suivante : l'établissement d'un Etat palestinien, accompagné de discussions avec Israël à propos des frontières et d'une reconnaissance mutuelle. »

L'approche plus conciliante de l'O.L.P. rend de plus en plus difficile le maintien de la position inflexible du gouvernement israélien. A persister dans son inflexibilité, Israël risque de voir ses alliés occidentaux réviser leur bonne disposition à son égard. Une décision surprenante du président Reagan en est une première indication. Il a invité le ministre des Affaires étrangères israélien, M. Peres, ainsi que son collègue égyptien, M. Abdel-Maguid, à le rencontrer pour une série d'entretiens. Cette invitation, lancée peu de temps avant les élections israéliennes, ne peut être considérée que comme un geste d'approbation à l'égard du leader socialiste, M. Shimon Peres, qui est potentiellement plus ouvert à l'établissement de contacts avec l'O.L.P.

Le gouvernement israélien lui-même a fait montre d'une ouverture prudente face à ces nouvelles mesures prises par les Palestiniens. Une commission officielle a été créée afin d'enquêter sur l'interprétation qui doit être donnée aux déclarations des leaders de l'O.L.P. à propos de la reconnaissance de l'Etat d'Israël.




Home En bref

– Un poste frontière avec la Turquie a été ouvert, en Union soviétique, pour la première fois depuis un demi-siècle. Des milliers de Turcs ont traversé un pont afin d’aller embrasser des parents qu’ils n’avaient pas vus depuis 50 ans ou, pour certains d’entre eux, qu’ils n’avaient jamais vus.

– Un groupe d’Américains, dont neuf vétérans du Vietnam, désirent se rendre en Union soviétique afin d’apporter une aide aux soldats soviétiques blessés lors de la guerre en Afghanistan. Ils proposent, entre autres choses, d’engager des discussions avec des médecins, avec des organismes privés ainsi qu’avec les autorités gouvernementales.

– Le gouvernement hongrois a annoncé qu’il amnistiait tous les prisonniers ayant participé à la révolte contre la domination de leur pays par l’Union soviétique en 1956.

– L’Union soviétique va cesser d’emprisonner ses citoyens à cause de leurs croyances religieuses. Un représentant du gouvernement a déclaré que l’église n’est plus considérée comme une ennemie mais comme une alliée.

– Le leader soviétique, Mikhaïl Gorbatchev, a été officiellement invité à s’exprimer devant le Parlement Européen, et Andrei Sakharov à remettre un prix concernant les droits de l’homme à Strasbourg. Ces deux invitations coïncident avec la récente reconnaissance diplomatique de la Communauté Économique Européenne par l’Union soviétique.

– Le Président nord-coréen, Kim Il Sung, a suggéré que soit organisée une rencontre avec son homologue sud-coréen, Roh Tae Woo, afin d’examiner la possibilité d’unir les deux pays au sein d’un état confédéré unique et de signer un pacte de non agression.

– Selon des officiels participant aux discussions, les négociations à propos de la paix en Angola et en Namibie, auxquelles prennent part, avec la médiation des U. S. A, l’Afrique du Sud, Cuba et l’Angola, ont fait des progrès significatifs lors des dernières séances.

– L’Allemagne de l’Est a donné son accord pour participer à la commémoration officielle marquant le 50e anniversaire du début de l’extermination des Juifs par les nazis, organisée par l’Allemagne de l’Ouest. L’Allemagne de l’Est avait nié jusqu’à maintenant toute responsabilité dans les atrocités nazies.

– Des politiciens et des universitaires sud-africains doivent rencontrer, en Allemagne, des fonctionnaires soviétiques ainsi que des leaders noirs du mouvement de guérilla nationaliste.

– Lors de la conférence de Vienne, la Roumanie a assoupli sa position à propos de la coopération en Europe. Jusqu’à ces derniers temps, la Roumanie était la seule nation parmi les 35 membres à garder une opinion différente.

– La Chine et le Japon reconduisent leurs relations. Un titre du Los Angeles Times affirme : « Les leaders de la Chine et du Japon vont travailler à l’établissement de nouvelles formes de coopération. »

– La junte militaire chilienne a mis fin à l’état d’urgence en place depuis le coup d’état militaire de 1973.

– Le Maroc et le front de libération Polisario ont abouti à un accord sur la proposition de l’O.N.U. tendant à mettre fin à la guerre de douze ans au Sahara occidental.

– Le leader de la résistance angolaise, Jonas Savimbi, a déclaré que, dans l’intérêt de la paix, il est prêt à travailler sous la direction de l’actuel Président angolais.

– Un groupe de banquiers américains de premier plan recommandent qu’une partie du poids de la dette des pays du tiers monde soit annulée. C’est la première fois que des banquiers américains importants abordent le problème de cette manière. Ce volte-face trouve son origine dans un rapport d’experts qui déclare que l’annulation des dettes anciennes et l’octroi de prêts nouveaux est une nécessité absolue. L’argument souvent utilisé par les pays occidentaux, affirmant que l’annulation de ces dettes ferait hésiter les banques à accorder de nouveaux prêts, est rejeté de manière catégorique dans ce rapport.

– Selon les diplomates occidentaux, la Libye est en train de connaître un « Printemps de Prague ». Le leader libyen, Mouammar el-Kadhafi, a réalisé, depuis déjà quelques mois, des réformes restaurant les libertés politiques et économiques. Il libère personnellement des prisonniers et affirme son souci de devenir membre d’Amnesty International.

– Au Pays-Bas, plus de 6 000 personnes ont participé à un colloque intitulé « Un Jour de Partage ». Cette manifestation, organisée par le Conseil Mondial des Églises, a concentré son attention sur la nécessité d’une mise en application du « partage à l’échelle mondiale ». La crise provoquée par la dette mondiale ainsi que les inégalités entre l’homme et la femme furent deux des sujets les plus importants à être discutés.

– Pour la première fois depuis 40 ans, une délégation officielle soviétique a franchi le détroit de Béring afin de visiter l’état d’Alaska. Le chef de la délégation a affirmé que cette visite était un « événement historique ». Des Américains Esquimaux d’Alaska avaient déjà visité l’Union soviétique au mois de juin.

– La Finlande va rejoindre le Conseil de l’Europe à l’automne de l’année prochaine. La Finlande, qui conserve des liens étroits avec l’Union soviétique, était jusqu’à ces derniers temps le seul état de l’Europe Occidentale à ne pas être membre de cette organisation qui regroupe 21 pays.

– L’Union soviétique a détruit plusieurs missiles de la série SS, mettant ainsi en application la première étape du traité de désarmement entre l’O.T.A.N. et le Pacte de Varsovie. Au Texas, des fonctionnaires américains et des contrôleurs soviétiques ont assisté à l’explosion des moteurs de deux missiles Pershing-2. En Angleterre, le premier d’une série de nombreux autres missiles a été envoyé aux États-Unis pour y être détruit.

– Des fonctionnaires soviétiques se sont rendus en Chine (pour la première fois depuis longtemps) afin d’étudier quelles solutions peuvent être envisagées pour le règlement du problème cambodgien.





Le point de vue de Maitreya

Home Maitreya à propos du Soi, de l'homme et de son environnement

Interview de Un des proches collaborateurs de Maitreya par Patricia Pitchon

Lors d’une discussion que nous avions eue au mois d’août, j’avais signalé au collaborateur de Maitreya qu’un certain nombre de lecteurs restaient perplexes quant à la relation existant entre l’âme – ou le soi – et le mental, l’esprit et le corps. Maitreya a fourni à ces personnes l’explication qu’elles attendaient, afin qu’elles y réfléchissent, et nous la publions ici. Maitreya a également poursuivi son enseignement sur les liens existant entre l’homme et son environnement, ainsi que sur les tendances mondiales.

Le Soi dans ses relations avec le mental, l’esprit et le corps

Être et devenir sont deux modalités différentes. Être est immuable, alors que devenir est un processus qui se déroule dans le temps et dans l’espace. L’homme, dans son Être, est le Soi. Dans son devenir, il est l’âme – la réflexion du Soi. Le mental, l’esprit et le corps sont les temples du Seigneur, et l’homme les habite. L’esprit est Shiv-shakti, c’est-à-dire énergie. Le mental est Brahma, c’est-à-dire forme-pensée. Le corps est Prakriti, c’est-à-dire substance matérielle. Prakriti peut également être perçu comme activité matérielle. Ces termes peuvent être considérés comme des noms, mais ils peuvent également être compris comme un mouvement ou un processus.
Le destin du Soi est d’être libre. Lorsqu’on le considère sous son aspect liberté, dans son Être, on le nomme Atman. Limité par le temps et l’espace, dans son devenir, il est l’âme, ou Jiva.
Le Soi n’est pas énergie (Shiv-shakti, c’est-à-dire l’esprit) ; le Soi n’est pas forme-pensée (Brahma, c’est-à-dire le mental) ; le Soi n’est pas activité matérielle (Prakriti, c’est-à-dire le corps). Le destin du Soi est d’entrer dans ces temples du Seigneur, et de les quitter, à volonté.
Le détachement est la méthode par laquelle l’homme cesse de s’identifier au corps (à l’aspect matériel), au mental (à l’aspect de la pensée) et à l’esprit (à l’aspect du pouvoir ou de l’énergie). Il en vient ainsi à connaître et à être le Soi véritable.
Vous devriez accomplir toute action selon les trois principes suivants : avec honnêteté du mental, sincérité de l’esprit et détachement. Toute action accomplie avec un mental malhonnête, avec un esprit dépourvu de sincérité et avec attachement, est destructrice.
Une personne dominée par Shiv-shakti peut accomplir des miracles. Cette personne aura pourtant l’air renfermée et sans expression. Quant à une personne dominée par Brahma, elle sera peut-être philosophe, mais elle pourra également être emprisonnée dans cette forme-pensée.
Si l’on considère la trinité en tant que Shiva, Brahma et Vishnou (l’aspect nourricier), il faut savoir qu’une personne peut aussi être dominée par l’aspect de Vishnou. Cette personne donnera, donnera même généreusement, elle deviendra peut-être un saint, mais cela peut également être une prison. Durant les années soixante, les hippies réagirent à cet aspect de Vishnou. Ils étaient désabusés par le pouvoir (Shiv-shakti) et par le mental (Brahma).

La dernière tentation du Christ
Dans la deuxième semaine d’août, Maitreya évoqua brièvement avec un groupe de swamis le film de Martin Scorsese, La dernière tentation du Christ. Selon Maitreya, il n’est pas tellement important de savoir si le film doit être diffusé ou non. Il a toutefois déclaré qu’il n’est pas exact que « pour connaître le Seigneur, on doive renoncer à la sexualité. » Et il a ajouté : « Je n’établis pas de tels règles. Si vous condamnez la sexualité, vous feriez bien de vous demander comment vous êtes nés. D’où venez-vous ? Le Seigneur ne dit pas d’abandonner sa femme et ses enfants. Fait-on tout un tas d’histoires à propos de la naissance et de la mort ? Qui n’est pas né d’un acte sexuel ? » Il mit en contraste l’attitude des prêtres et des cinéastes. Il déclara que les religieux abandonnent tout parce qu’ils courent après le Christ. Le Seigneur leur accorde certaines expériences afin d’apaiser leur mental. Ces hommes prescrivent alors d’abandonner ce qu’ils ont eux-mêmes abandonné pour pouvoir atteindre le niveau qu’ils ont atteint (c’est-à-dire afin de pouvoir bénéficier de ces expériences). Selon Maitreya, « Ne prêchez pas que la sexualité est quelque chose de sale. La sexualité est naturelle et n’a pas besoin d’être guidée. Elle se développe avec les forces évolutives de la vie. Le véritable Maître est la conscience, qui enseigne au bon moment. Éduquer en matière de sexualité de façon prématurée n’est pas non plus recommandable. On doit laisser les choses évoluer de façon naturelle. »
Commentant la question des tentations, Maitreya déclara que les désirs du mental, de l’esprit et du corps contraignent le soi à agir contre la volonté du Soi véritable. Il expliqua que Jésus était passé par ces étapes, et qu’il fut donc lui aussi tenté. « Quelqu’un sait-il ce qu’il fit ? » Maitreya ajouta : « Le Seigneur déclare : Ne condamnez pas la sexualité. Si vous la condamnez, vous ne saurez jamais qui Je suis. Vous découvrirez que l’acte sexuel, accompli avec sincérité de l’esprit, honnêteté du mental et détachement, devient divin. S’il est divin, il ne se fixe ni au mental, ni à l’esprit, ni au corps. Même à ce moment-là, vous demeurez libre. On connaît les résultats de l’acte sexuel accompli avec possessivité et attachement. L’appétit grandit, l’individu peut devenir obsédé par la sexualité et finalement commettre des crimes sexuels, qu’il exécutera avec un mental malhonnête, avec un esprit dépourvu de sincérité et avec attachement. Tout acte réalisé de cette manière devient destructeur. »
Toutefois, selon Maitreya, que Jésus ait eu ou non des rapports sexuels dans sa vie, on ne peut de toute manière pas dire que « la sexualité aille contre le Seigneur ».
Les cinéastes traitent cette question avec un mental inquisiteur. Le mental veut découvrir des choses, mais la curiosité à elle seule crée la division. Le détachement et la sincérité de l’esprit auraient produit un autre film. Beaucoup de chefs religieux, quant à eux, fuient les réalités de la vie.

A propos de la liberté et des possessions
Maitreya déclare : « Soyez ce que vous êtes. N’abandonnez pas le respect de vous-même, ne livrez pas votre dignité aux autres. A partir du moment où vous vous abandonnez à un autre soi, vous devenez un zombi. Ne permettez pas même à une ombre de vous posséder. Votre destin est d’être libre. »
Maitreya illustra cette déclaration comme suit :
« Si la personnalité d’un homme éclairé s’appesantit sur un enfant qui n’est pas préparé, que se passe-t-il alors ? La personnalité de cet enfant s’éteint, comme le ferait du charbon de bois. Appliquez cela à de nombreux politiciens et à leurs enfants. Leurs enfants s’enlisent. Ils n’ont aucun sentiment de liberté et sont incapables de s’exprimer. Ne permettez donc à personne de projeter son ombre sur vous. Un Maître procure des expériences, mais ne projette pas son ombre. »

Les catastrophes naturelles
Les tremblements de terre, les inondations, les fléaux de toutes sortes sont tous interdépendants, car ils représentent les points d’aboutissement de forces négatives qui se résolvent ainsi dans le plan physique. Dans certaines parties du monde, le littoral ainsi que certaines îles disparaîtront.

Les explosions nucléaires
Il se produira plus d’une explosion nucléaire. Elles ne seront pas « accidentelles » mais représenteront plutôt l’application de la loi de cause et d’effet, car elles seront les conséquences de certains faits ayant déchaîné les éléments de la nature. Aucune énergie, quelle soit « nucléaire » ou « spirituelle », n’est sûre si elle n’est utilisée de manière constructive. L’énergie ne peut être contenue indéfiniment.

Des inondations en Grande-Bretagne
La Tamise sortira de son lit, et le Parlement britannique, sera inondé. Les retenues existant actuellement limiteront les conséquences de cette inondation mais ne seront pas capables de la contenir.

L’utilisation de l’énergie et sa manipulation
Il existe une différence entre l’utilisation de l’énergie dans son cours naturel d’évolution, et sa manipulation. La manipulation de l’énergie mène inévitablement à des ennuis, car elle perturbe l’équilibre naturel. Le moulin à vent, qui utilise le pouvoir du vent, est un exemple d’utilisation de l’énergie, alors que l’explosion souterraine « contrôlée » d’une bombe nucléaire représente une manipulation d’énergie. Cette explosion perturbe un certain équilibre de la terre et aura finalement pour conséquence des tremblements de terre. Le récent tremblement de terre en Birmanie et dans les pays voisins fut le point d’aboutissement d’explosions nucléaires souterraines réalisées aux USA, en URSS, en Chine, au Pakistan et en Inde.
Les êtres humains sont liés les uns aux autres. A partir du moment où vous émettez une pensée, celle-ci peut en principe être captée par tout le monde, en tout lieu.
Les armes nucléaires sont liées les unes aux autres par l’intermédiaire de « l’énergie » et des « formes-pensées ». Lorsque vous « jouez » avec les particules subatomiques, l’équilibre de la création est rompu.
L’énergie qui est à l’origine de tous les mouvements de la nature et tous les mouvements du mental est une. Lorsqu’un courant négatif perd sa « moitié », le courant positif se détraque.
Les catastrophes naturelles sont liées aux actions des hommes.

Une nouvelle énergie
Une nouvelle énergie s’est maintenant répandue sur la planète. On peut l’appeler l’énergie de Vishnou : il s’agit, scientifiquement, de l’énergie qui établit un équilibre entre les courants positifs et négatifs.
Un nouvel équilibre sera perçu – on observera un changement dans le mode de production de la nourriture par la terre et les rivières.
Dans des pays inondés aujourd’hui, tels le Soudan et le Bangladesh, de nouvelles formes de végétation apparaîtront lors de la décrue des eaux.
Les guerres civiles du Soudan, d’Éthiopie et même d’Irlande du Nord se calmeront. En Irlande du Nord, les problèmes seront résolus à l’échelon local et, sous une certaine forme, un parlement local sera mis en place. L’armée britannique se retirera d’Irlande du Nord.
De plus en plus d’individus réagissent à cette nouvelle énergie, et ils deviennent alors conscients, ils comprennent la vie et deviennent libres.
Aucun politicien ne pourra plus répéter l’histoire passée. L’attitude consistant à gouverner par la contrainte disparaîtra. Les politiciens deviendront les serviteurs des hommes, non leurs maîtres. Les gouvernements du monde entier dépenseront désormais plus d’argent pour le bien-être des personnes (en matière d’éducation, de soins médicaux, de sport, etc.), au lieu de le dépenser en armes destructrices.
Les pays du monde entier ont été imprégnés de cette nouvelle forme d’énergie qui engendre la conscience de soi, amenant à l’équilibre et donc au respect mutuel.
Le soleil a été rapproché de la terre – d’une manière particulière – afin de l’énergétiser. La nature répondra de façon positive à cette nouvelle énergie, produisant une nouvelle végétation, une nouvelle nourriture. Les êtres humains deviendront plus heureux en raison de la plus grande harmonie existant entre eux et la nature. Perturber l’environnement, c’est perturber sa propre nature.

Je suis avec vous
Maitreya déclare : « Je ne désire pas que vous croyez en moi. Connaissez-moi tout d’abord en vous. Lorsque vous me connaîtrez, vous deviendrez conscients de ma présence en vous. Il ne s’agit pas d’une question de croyance. » « Lorsque je suis avec vous, vous n’avez rien à craindre. Lorsque vous êtes conscients, vous savez que je suis en vous et que vous êtes avec moi. » « La pensée ne peut entrer au Royaume de Dieu. C’est vous qui devez entrer au Royaume de Dieu. »
Vishnou est Celui qui contrôle les énergies de la vie. La fusion des courants négatifs et positifs crée la lumière, énergétise. Vishnou contrôle et nourrit Shiva et Brahma. Lorsqu’il tourne la roue, un équilibre se crée entre Shiva et Brahma.
La conscience n’est rien d’autre que la réflexion de votre Soi véritable. Lorsque vous fusionnez avec votre véritable Soi, vous pouvez transmigrer, transmuter, transformer.
« Tout individu est important aux yeux du Seigneur. »

La monarchie en Grande-Bretagne
Dans un article consacré au Prince Charles, le journal londonien Sunday Times du 4 septembre 1988 mentionne « le ferme jugement de la Reine déclarant qu’une abdication en faveur de son fils dévaluerait l’institution monarchique. » Selon Maitreya, la Reine abdiquera en faveur du Prince Charles dans quelques années.

Gorbatchev et l’URSS
On attentera à la vie de Gorbatchev, mais il survivra. Selon Maitreya, le problème de l’URSS réside dans l’allure de son évolution. Forcer l’allure de l’évolution sociale est dangereux. « Lors d’un processus d’ouverture, ne déterrez pas le passé. Oubliez le passé. » L’URSS ouvre actuellement les « tombes » de ses morts. Ce procédé entraîne un certain nombre de désagréments, car les forces qui ont créé les conditions passées sont alors sollicitées à nouveau. La lutte et le chaos s’ensuivent. Certains membres des forces armées soviétiques observent la situation avec grande attention. Gorbatchev se trouve dans une position délicate et, selon Maitreya, il sera finalement remplacé. La meilleure manière de progresser consiste à harmoniser les forces opposées (qu’on peut appeler positives et négatives) ; vous créez alors de l’énergie. Il est nécessaire d’essayer d’aboutir à un consensus ; les deux forces opposées perdent alors leur caractère contre nature, et ce qui est naturel demeure. Sinon, vous plantez à nouveau les graines de la destruction. Les difficultés inhérentes à ce processus peuvent également s’observer en Pologne.

Israël
Un événement spectaculaire va se produire en Israël dans environ une semaine. Il s’agira d’un événement auquel on n’avait jamais pensé jusqu’alors ; il éblouira les politiciens. La voix du peuple s’y manifestera, en raison d’une prise de conscience intérieure. Ce sera très constructif, et rapprochera les gens dans ce pays. Ce sera d’une grande portée, car cela fait partie d’une structure que nous pourrons observer dans d’autres parties du monde, par exemple chez les Palestiniens, en Jordanie et dans d’autres pays.

L’ouragan Gilbert
Cet ouragan n’est pas à proprement parler un ouragan, mais une énergie qui a été libérée. Cette énergie purifiera le monde des forces destructrices. Cette nouvelle énergie amène, dans un même temps, conscience et équilibre. Non seulement les hommes, mais également la nature, réagiront de façon constructive. Dès maintenant, toute chose se produisant imposée par la force ne survivra pas.

Le Bangladesh
Les inondations qui ont eu lieu au Bangladesh ont une signification profonde. Le gouvernement militaire ne se maintiendra pas dans ce pays.

Le 14 septembre 1988

Les chefs religieux
Maitreya déclare : « Ceux qui sont supposés répandre mon message et qui se trouvent en situation de servir le peuple, ont en fait utilisé leur position dans le but d’obtenir un bien-être personnel. Ce qu’ils n’ont pas voulu faire, ils vont devoir le faire maintenant. »
Il cita en exemple la visite du Pape aux états de la ligne de front en Afrique. Le 14 septembre 1988, le Pape fut contraint de faire une brève escale en Afrique du Sud, alors qu’aucune visite dans ce pays n’était au programme. Son avion fut détourné en raison du mauvais temps. Le Pape avait désiré s’abstenir de visiter l’Afrique du Sud. Selon Maitreya, les raisons ayant contraint le Pape à se poser dans ce pays dépassent les simples conditions atmosphériques. L’Afrique du Sud, comme n’importe quel autre pays, fait également « partie du Seigneur ». Ce n’est pas dans la confrontation qu’on trouvera le moyen de progresser. Un effort doit être fait pour trouver un accord. D’autres événements vont se produire qui amèneront le Pape à « marcher avec le peuple ».

La simplicité
L’archevêque de Canterbury, ainsi que d’autres chefs religieux du monde entier, quitteront finalement leurs palais pour vivre dans un environnement plus simple, car la simplicité est un facteur significatif qui permet de « demeurer avec le Seigneur en son cœur ». Lorsque vous entourez votre vie de luxe, vous créez une situation dans laquelle les sens deviennent possessifs et où la vie devient lutte, confusion et chaos. Dès le moment où vous expérimentez en vous le Seigneur, vous avez tendance à libérer votre vie de toutes ces attaches. La simplicité n’est pas un fardeau pour le mental, l’esprit et le corps. Ces derniers sont les temples du Seigneur, et ils doivent être libres de toute possessivité. Cependant, les nécessités, quant à elles, resteront présentes. Ce sont des processus automatiques qui expriment le cours naturel de l’évolution intérieure.
Dans le monde entier, la tendance à une plus grande simplicité s’observera également chez un grand nombre de gens riches, qui partageront avec le peuple ce qu’ils ont en excès. « Partout où vous me servez, Je suis. » Le message du Seigneur est indivisible et s’applique à tous.

Les forces négatives
Partout où elles se trouvent, les forces négatives vont se mettre à croître comme des tumeurs, chez les être humains, parmi les nations (sous forme de corruption, de drogue, de violence, etc.). Lorsqu’un abcès n’est pas mûr, il ne peut éclater. Mais lorsqu’un abcès éclate, le pus s’écoule et la tumeur finalement disparaît. En cas de crimes violents, les vibrations du mental, de l’esprit et du corps sont perturbées. Le Soi réalise qu’il est emprisonné. Globalement, la tentative de se libérer de la servitude aboutit inévitablement, dans un premier temps, à ce genre de perturbations. Le Soi est emprisonné dans la toile d’araignée du mental jusqu’au point où aucun but n’est laissé dans la vie. Les crimes sont commis avec un mental empli de confusion. Le mental l’a emporté sur le Soi. Le Soi n’est pas l’auteur de ces crimes.
Bien que la prison soit actuellement la seule alternative dans le cas de criminels violents et dangereux, on ne peut réellement soigner cette confusion du mental en condamnant les individus à la prison. Tous les êtres emprisonnés ne sont pas enfermés pour avoir commis des crimes violents. Selon Maitreya, bon nombre des prisonniers ne sont pas des criminels.
Une énergie a été libérée dans le monde qui neutralisera ces forces négatives. On observera une tendance à la baisse de la population carcérale.

L’éducation
On bourre actuellement le mental des enfants de chiffres et de faits. Comment le Soi peut-il alors connaître la paix et le bonheur ? Cependant, de l’avis de Maitreya, « c’est au nom des enfants que tout évoluera ».

Le langage du cœur
Enseignez le langage du cœur. « Le langage du cœur se trouve là où vit le Seigneur. » Vous observerez qu’il existe chez certains êtres, et même globalement parmi les nations, des différences dans le ton de la voix. Le ton de la voix est parfois nasal, mais il peut également être plus mélodieux et sembler alors provenir de la bouche plutôt que du nez. Le ton nasal ne provient pas du cœur. Il n’est pas la respiration du cœur ; il provient du mental et, précisément, de certaines parties du cerveau. Si vous parlez le langage du mental, il y a confrontation, contradiction. Le mental est une machine qui peut être dangereuse, car c’est lui qui donne naissance à la violence au sein de la société. Vous observerez que les Gallois et les Écossais parlent le langage du cœur. Les Africains parlent également le langage du cœur. Aux Antilles et en Amérique, les différences sont plus importantes et, dans de nombreux cas, le mental y est confus. Les Anglais se trouvent à un « carrefour » du mental, de l’esprit et du corps. Ils se meuvent du cœur vers le mental, et du mental vers le cœur. Cependant, le Soi n’y est pas prisonnier du mental. C’est la raison pour laquelle ils « changent comme les saisons ». Ils utilisent le même type de protection que le caméléon, et cette capacité à changer en fonction de l’environnement fait d’eux de bons diplomates.
(Maitreya ne désigne pas ici des individus ; il souligne seulement des tendances générales.)

Le système judiciaire
L’hypocrisie des gouvernements est actuellement remise en question sur l’ensemble de la planète. Dans ce processus de « décomposition », certains éléments vont être ramenés à la surface. Les systèmes judiciaires des différents pays connaissent de toute part des changements rapides. On commence à écouter la voix du peuple. Tous ces changements prennent les individus par surprise.

Une époque passionnante
Nous vivons une époque passionnante. On pourra même, dans les prochaines semaines, observer une nouvelle prise de conscience. Il s’agit d’un tournant dans l’histoire de l’humanité. Les gens vont se mettre à parler de la paix, de la possibilité de vivre ensemble de façon harmonieuse. Dans cette ère nouvelle, les hommes vont eux-mêmes se mettre en avant dans tous les domaines de la vie. Ils s’exprimeront à travers l’assistance qu’ils apporteront. Ils feront connaître leurs besoins dans les domaines politique, religieux, éducatif et social. Les systèmes politiques et religieux, les idéologies sont les « barreaux d’une échelle » qui nous est nécessaire pour « atteindre le toit ». Cette échelle n’est plus nécessaire lorsque le toit est atteint.
Les religions sont importantes ; aussi seront-elles transformées de telle manière qu’elles enseigneront la vérité.
Les gouvernements nationaux persisteront encore longtemps, cependant, la responsabilité des affaires mondiales sera de plus en plus assurée par les Nations unies du monde.

L’ouragan Gilbert au Texas
L’ouragan Gilbert, qui a dévasté la Jamaïque et les îles Caïmans, s’est dirigé vers la péninsule du Yucatan, dans le golfe du Mexique, le 14 septembre 1988. Il a ensuite pris la direction du Texas. Il s’agit du plus violent ouragan jamais enregistré, avec des vents atteignant les 300 à 320 kilomètres à l’heure.
Selon Maitreya, le fait qu’il se soit dirigé vers le Texas a une signification profonde. Le Texas est l’un des états les plus riches des USA. En temps de crise, les gens se rapprochent les uns des autres et s’entraident.
De l’avis de Maitreya, l’origine de cet ouragan dépasse les explications données par les météorologistes. Là où l’ouragan Gilbert a décru se produira des tremblements de terre.

Les Témoins de Jéhovah
Maitreya est apparu lors de réunions des Témoins de Jéhovah. Selon Maitreya, l’intransigeance d’opinion concernant la transcendance du Seigneur, tout comme le refus, d’une certaine manière, d’accepter d’autres enseignements que ceux contenus dans la Bible, aboutissent à des contradictions.
Maitreya, lors de ces réunions, a posé la question suivante : « Vous déclarez que Dieu ne peut prendre de forme humaine. » (Selon leur doctrine, Jésus est l’homme parfait, mais non pas Dieu ; il est l’agent de Dieu, qui aide à établir la Règle Divine.) « Puisque tout est Dieu, il peut apparaître n’importe où, partout. Pourquoi Dieu a-t-il créé des formes individuelles ? Elles aussi sont Dieu. Il peut apparaître dans une forme absolue ou dans une forme relative. Comment pouvez-vous affirmer que le Tout Puissant ne peut prendre forme humaine ? »
(Maitreya montrait ainsi que l’immanence et la transcendance de Dieu ne s’excluent pas mutuellement.)
A l’examen de ces réflexions, un mental « fermé » est rendu perplexe. Il y a conflit. Certains Témoins de Jéhovah ont eu, grâce à la présence de Maitreya parmi eux, certaines expériences qui les ont conduits à abandonner une position « idéologique » très arrêtée.





Citation

Home L'injustice économique

par Martin Luther King Jr.

« Peu de choses sont réellement plus indignes que l'injustice économique. »






Haut de pageHaut de page

ACCUEIL | DECOUVRIR | MAITREYABENJAMIN CREMEACTUALITE | AGENDAREVUE PARTAGE INTERNATIONAL | RECHERCHE | CONTACT | QUI SOMMES-NOUS

Copyright © 2005 Partage International. Tous droits reservés.