DECOUVRIR
  Présentation
  Maitreya
  Benjamin Creme
  Signes des temps
  Méditation
  Pour les médias
  Qui sommes-nous ?

ACTUALITE
  Évènements
  Communiqués
  Agenda

REVUE PARTAGE
  Présentation
  Dernier numéro
 Abonnement
  Articles du Maître
  Archives

APPROFONDIR
  Question/Réponse
  Défis de l'humanité
  Spiritualité
  Livres
  Audio / Vidéo

     Commandes/Dons
     Autres langues
     Plan du site
     Contact

Radio Partage

Abonnement à notre
lettre d'information

  captcha
 Page précédente   Page suivante

Accueil > Revue Partage > année 1994

Extraits de la revue
Partage international

July 1994 - N 71 / 72



Questions / Réponses


Q. Maitreya est-il apparu à nouveau à des groupes depuis le dernier numéro de Partage international ?

R. Le dimanche 29 mai, Maitreya est apparu devant 300 à 400 chrétiens, aux Philippines. Il a parlé pendant 16 minutes et il fut photographié. Quatre-vingt-cinq pour cent des personnes présentes ont la conviction qu'elles ont vu le Christ. Six semaines auparavant, Maitreya avait énergétisé une source dans les environs. Le dimanche 5 juin, Maitreya est apparu en France, devant 700 à 800 catholiques. Il a parlé pendant 15 minutes. Soixante-dix pour cent des personnes présentes pensent effectivement avoir vu le Christ. Maitreya avait énergétisé de l'eau dans les environs, trois semaines auparavant. L'apparition en Espagne, le 1er mai, s'est produite à Barcelone.



Q. Alice Bailey est-elle actuellement en incarnation ?

R. Non.



Q. Si c'est un Dieu d'amour qui a créé le monde, pourquoi y a-t-il tant de souffrance ?

R. En créant l'humanité, le Créateur nous a donné le libre-arbitre, sans lequel nous ne deviendrions jamais des collaborateurs du divin, responsables et doués d'intentions justes. Notre souffrance résulte de la loi de cause et d'effet, la loi du karma. Si comme c'est le cas, nous faisons un mauvais usage de ce libre-arbitre divin, nous souffrons et continuerons à souffrir tant que nous n'aurons pas appris l'innocuité.



Q. Pensez-vous réellement que l'ère du Verseau transformera ce monde de persécutions, de haine et de domination en un monde de respect et de charité ?

R. Oui, sans aucun doute. La qualité de l'énergie du Verseau est la synthèse qui mènera l'humanité à vivre l'expérience de l'unité, de la fusion. Avec la présence physique parmi nous de Maitreya et de son groupe de Maîtres, il ne fait pour moi aucun doute que nous construirons, sous leur inspiration et leur direction, une civilisation digne de notre origine divine. Un âge d'or est en préparation.



Q. A votre avis, l'ONU laissera-t-il la place à une autre organisation pour assurer la paix dans le monde ?

R. Non, je ne le pense pas et à mon avis ce n'est pas nécessaire. L'ONU prend peu à peu le rôle qui est le sien, celui de maintenir la paix dans le monde. Aujourd'hui, cette organisation répugne à jouer ce rôle de gendarme du monde, autant que l'ensemble des gouvernements à le financer. Pourtant, tant que la paix mondiale ne sera pas assurée par le partage et la mise en œuvre des principes de justice, une telle responsabilité doit être acceptée. Son futur rôle est de devenir non pas un gouvernement mondial mais un parlement mondial, où les problèmes seront discutés et résolus pacifiquement.



Q. Comment Maitreya choisit-il les différents endroits à travers le monde, où il énergétise de l'eau ?

R. Il choisit les sources que leur alimentation souterraine rend à peu près intarissables à très long terme.



Q. Le fait que seule une infime partie de la population mondiale connaisse votre message constituera-t-il un problème lors du Jour de Déclaration ?

R. Cela n'est pas aussi certain que vous pourriez le penser. En dehors de la Grande-Bretagne (nul n'est prophète en son pays...), des millions de personnes ont entendu ce message. En particulier aux Etats-Unis, où j'ai littéralement donné des centaines d'interviews aux médias. C'est également vrai au Japon et dans bien d'autres parties du monde. Ce pays (la Grande-Bretagne) est plongé dans les ténèbres de l'ignorance : nous avons les médias que nous méritons !



Q. Le Maître qui doit venir à Paris est-il arrivé ?

R. Oui. Il réside dans la région parisienne.



Q. Si Maitreya est sur le point d'entrer en communication silencieuse avec tous les hommes lors d'une émission de télévision, effectue-t-il déjà des transmissions de là où il se trouve actuellement, en direction de ceux qui sont réceptifs à ce type d'impression ?

R. L'une de ses principales méthodes de manifestation consiste à impressionner le mental des disciples, comme c'est le cas, par exemple, avec M. Gorbatchev et N. Mandela.

Maitreya est l'Instructeur mondial. Son niveau de conscience, inimaginable pour nous, lui rendrait difficile d'impressionner ou d'adombrer une personne ordinaire. Ce qui se produira lors du Jour de Déclaration sera unique : cela ne se prolongera probablement guère plus d'une demi-heure, car nous ne pourrions en supporter davantage. L'an dernier, Maitreya a imprimé simultanément un message identique dans le mental de cinq membres d'une assemblée qui se tenait dans une église de Glastonbury, en Grande-Bretagne, comme l'a relaté un lecteur dans un courrier paru dans notre numéro d'avril 1994. Il répétera ce type de communication sur une échelle de plus en plus large. Si c'est ce que signifie la question, la réponse est donc oui ; mais qu'il fasse davantage, non.



Q. Maitreya émet-il des formes-pensées pour nous stimuler ?

R. La Hiérarchie émet des formes pensées en permanence. La sphère mentale de la planète est saturée de formes pensées dont beaucoup, créées par l’humanité, n’ont pas la moindre valeur. La masse de l’humanité ne peut pas accéder au niveau où se situent les formes pensées des Maîtres. Mais parmi elles se trouvent des idées majeures auxquelles les esprits sensitifs de la race réagissent. C’est ce qui explique, par exemple, qu’un certain nombre de scientifiques disséminés sur la planète aient soudain la même idée en même temps : elle a été diffusée par un Maître, ou même par Maitreya, dans le but de susciter un progrès qu’ils estiment nécessaire – dans le domaine technologique, par exemple. Les Maîtres sont les inspirateurs, les « muses » du monde. La Hiérarchie a toujours été derrière tous les grands enseignants, scientifiques, peintres, artistes qui ont marqué l’histoire de l’humanité.

Rembrandt est Rembrandt parce qu’il était initié de troisième degré et qu’il a été inspiré par son Maître, au même titre que Le Titien et Mozart. Léonard de Vinci avait un niveau d’évolution de 4,4 et était pratiquement un Maître. Toute la culture du monde a été créée par les initiés du monde, qui ont été envoyés pour stimuler l’expansion progressive de la conscience de l’humanité, c’est-à-dire son évolution.



Q. Les Maîtres sont-ils les seuls à pouvoir recevoir les formes-pensées de Maitreya ?

R. Non, les initiés le peuvent également. La masse des hommes ne peut vibrer à un taux suffisamment élevé pour atteindre les formes-pensées des Maîtres ; c'est pourquoi la culture de toutes les civilisations est l'œuvre de leurs initiés. Ils reçoivent l'inspiration (la forme-pensée) d'un Maître, qu'ils concrétisent ensuite, après une période d'assimilation progressive. Ainsi se crée toute civilisation : elle émane d'une culture. La culture vient en premier.



Q. Je suis curieux de savoir comment les médias vont présenter Maitreya.

R. C'est justement le problème de tous les médias. De nombreuses radios et télévisions, notamment aux E.-U., m'ont déclaré tenir leur antenne ouverte en permanence à Maitreya. Malheureusement, leur audience n'est pas suffisante d'un point de vue national, et encore moins international, pour qu'il puisse répondre à leur invitation. Mais même lorsque cette audience est internationale, il leur reste à trouver une formule de présentation impersonnelle ; ne pas dire : « Voici le Christ, voici le Messie ». C'est d'ailleurs une responsabilité qu'ils ne veulent pas prendre. Comment le présenter à un monde sceptique ? Bien qu'ils connaissent son existence, ils ne savent dire qui il est à un monde qui partage entièrement leur scepticisme.

Nous leur avons proposé une formule de présentation neutre : le présenter comme un homme extraordinaire, sans dire qu'il est le Christ. Je suis, moi aussi, curieux de voir comment ils vont s'y prendre.



Q. Qui peut le rencontrer à Londres ? Quelles sont les conditions à remplir pour mériter cette grâce ?

R. Ce qu'il y a d'extraordinaire avec Maitreya est qu'il apparaît aussi bien à quelques-unes des personnes les plus avancées de l'humanité, qu'à mon avis, aux plus ordinaires. Nul ne peut savoir la raison de ses actes et je n'ai aucun moyen de lui présenter qui que ce soit.



Q. A votre avis, Maitreya désire-t-il être contacté ?

R. Maitreya choisit toujours les personnes qu'il désire rencontrer. Les lecteurs de Partage international savent bien combien chaque numéro relate de récits extraordinaires, où il est apparu à différentes personnes de la façon la plus variée : comme un passant que l'on croise dans la rue ou qui indique le chemin, ou comme un autostoppeur qui parle du Christ, disant qu'il est présent dans le monde, avant de se volatiliser... Ce genre d'aventure se produit sans cesse à travers le monde. Il a un sens très vif de l'humour, mais je suis sûr qu'il ne fait rien sans raison. Ses manifestations peuvent prendre l'allure d'une plaisanterie, mais elles remplissent toujours un but précis. Il sait qui peut être utile à ses plans et c'est à ces personnes, je suppose, qu'il apparaît. Il apparaît d'ailleurs de plus en plus fréquemment, sous une forme ou une autre, aux membres des groupes de transmission à travers le monde. Je connais des gens à qui il est apparu et qui n'ont ni statut particulier, ni influence, ni pouvoir et qui ne sont pas particulièrement avancés. Il est lui-même sa propre loi ; et je serais incapable de vous conseiller quoi que ce soit pour avoir une entrevue avec lui.



Q. Les éditions Amrita (France) présentent une vidéo-cassette intitulée Swami Premananda ou la Joie d’aimer, dans laquelle on trouve un Maître de Sagesse qui, non seulement ressemble beaucoup physiquement à Saï Baba, mais dont le travail est similaire. On peut ainsi le voir matérialiser de sa bouche, devant des milliers de personnes, cinq lingams. [1] Qui est-il ? [2] Ses activités sont-elles complémentaires de celles de Saï Baba ou différentes ?

R. [1] Swami Premananda, selon mes informations, est un avatar (voir l’interview qu’il a accordée à Share International dans le numéro d’avril 1983), qui continue dans une certaine mesure l’œuvre de Saï Baba ; par exemple, depuis quelques années, il produit les lingams mentionnés dans la question et que produisait autrefois Saï Baba lors de la cérémonie annuelle du Shivaratri. [2] Son travail est complémentaire de celui de Saï Baba.



Q. Vous avez dit, je crois, que les comètes déposent leurs énergies à l'intérieur du champ magnétique des planètes qu'elles croisent. Les comètes ont-elles un Logos ?

R. Non. Seuls, les systèmes solaires et leurs planètes ont des logoï.






Haut de pageHaut de page

ACCUEIL | DECOUVRIR | MAITREYABENJAMIN CREMEACTUALITE | AGENDAREVUE PARTAGE INTERNATIONAL | RECHERCHE | CONTACT | QUI SOMMES-NOUS

Copyright © 2005 Partage International. Tous droits reservés.
Grande conference Bruxelles novembre 2018