DECOUVRIR
  Présentation
  Maitreya
  Benjamin Creme
  Signes des temps
  Méditation
  Pour les médias
  Qui sommes-nous ?

ACTUALITE
  Évènements
  Communiqués
  Agenda

REVUE PARTAGE
  Présentation
  Dernier numéro
 Abonnement
  Articles du Maître
  Archives

APPROFONDIR
  Question/Réponse
  Défis de l'humanité
  Spiritualité
  Livres
  Audio / Vidéo

     Commandes/Dons
     Autres langues
     Plan du site
     Contact

Radio Partage

Abonnement à notre
lettre d'information
 
 Page précédente   Page suivante

Accueil > Revue Partage > année 1994

Extraits de la revue
Partage international

April 1994 - N 68



Questions / Réponses


Q. Maitreya est-il apparu à nouveau devant des groupes, depuis son apparition en Finlande, le 6 février ?

R. L'apparition en Finlande a eu lieu à Helsinki. Le 13 février, Maitreya est apparu devant plus de 600 bouddhistes à Bangkok, en Thaïlande. Il a parlé pendant 18 minutes. Quelque temps auparavant, il avait énergétisé de l'eau dans les environs. Le 6 mars, Maitreya est de nouveau apparu au Kenya, cette fois devant 400 à 500 chrétiens fondamentalistes, réunis dans leur lieu de culte. Il a parlé pendant 16 minutes. Il avait énergétisé de l'eau dans les environs, le 26 février.



Q. Est-il possible de savoir à combien de reprises Maitreya est apparu à des groupes religieux de ce genre, à travers le monde ?

R. 300.



Q. Combien de points d'eau ou de puits ont été magnétisés, jusqu'à présent ?

R. 286.



Q. Combien de points d'eau seront-ils énergétisés, au total ?

R. 777.



Q. L'eau provenant de ces sources sera- t-elle utilisée pendant toute l'ère du Verseau ?

R. Oui. La « charge » énergétique s'accroîtra à mesure que nous avancerons dans l'ère du Verseau.



Q. Y a-t-il un moyen d’accélérer la découverte des points d’eau aux vertus curatives, créés par Maitreya ?

R. Non. Cette eau est découverte selon un ordre bien défini et selon la Loi. Maitreya fait en sorte qu’on la découvre. Même si les points d’eau semblent être découverts par hasard, quelqu’un est toujours « poussé » à les découvrir. Il est donc inutile que des groupes de personnes organisent des recherches en vue de trouver ces sources aux vertus curatives. Tout cela se produit selon la Loi.



Q. D’après les recherches que j’ai effectuées concernant le G7 – sujet sur lequel je donne des conférences – je pense qu’une organisation secrète, sous la coupe d’une douzaine de familles extrêmement puissantes, est à la tête des pays du G7. Comment vont-elles renoncer à leur richesse ?

R. Il ne s'agira pas d'un renoncement de la part de certaines personnes, mais pour elles, d'une perte. Lorsque les marchés financiers vont s'effondrer, cette structure économique spécifique s'effondrera avec eux. Et ce pouvoir et cette richesse s'en iront également. Alors, les priorités de tous les gouvernements changeront.

Nombre de personnes, en ce moment, sont informées de la présence de Maitreya et résistent à la transformation. Il se peut qu'il s'agisse des personnes dont vous parlez, bien que, personnellement, je ne pense pas qu'il y ait douze familles derrière toute cette « conspiration » – selon moi, il n'existe aucune conspiration. Je crois que l'humanité est entraînée par la cupidité et l'égoïsme, mais lorsqu'elle sera plongée dans l'épreuve – ce que l'effondrement boursier provoquera – elle percevra son interdépendance. Nous ne pouvons avancer qu'en vivant en interdépendance, ou pas du tout. C'est cela, ou la destruction de toute vie sur la planète. Le choix nous appartient, et Maitreya le fera comprendre très clairement.



Q. Dans la Mission de Maitreya, tome II, vous affirmez que l'impact des dinosaures carnivores, du genre du tyrannosaurus rex, fut dévastateur pour les premiers hommes. Le tyrannosaurus rex s'est éteint il y a environ 65 millions d'années, selon les estimations scientifiques actuelles. Comment a-t-il donc pu exercer ses méfaits sur l'homme-animal, puisque, selon les enseignements ésotériques, il n'y a que 18,5 millions d'années que celui-ci s'est individualisé ?

R. Selon mes informations, le tyrannosaurus rex a continué ses ravages jusqu'à il y a environ 30 millions d'années. Dans ma réponse, citée ci-dessus, je ne pensais pas spécifiquement à ce monstre, mais à ceux du « genre ». Cet exquis personnage fut suivi de toute une kyrielle d'autres dinosaures carnivores, légèrement plus petits, plus rapides et, par conséquent, plus dangereux pour l'humanité naissante, et qui ne montraient pas plus que lui de respect envers le Plan de l'évolution.



Q. Les médias ont publié dernièrement une photo de Mars, prise par la NASA, sur laquelle semble apparaître un visage. Qu'en pensez-vous ?

R. Si la photographie dont vous parlez est celle que j'ai vue, ce ne sont que des effets de lumière sur le relief martien. Ce n'est pas la photo d'un visage.



Q. L’année dernière, et plus particulièrement au cours du dernier trimestre, nous avons assisté à un nombre étonnant d’avancées scientifiques, en particulier dans le domaine de la fusion nucléaire, de la supraconductivité et de la recherche génétique. Doit-on attribuer cette réussite des chercheurs : [1] Aux efforts des ­Maîtres qui sont chargés de les inspirer et d’« impressionner » leur mental ? [2] A la stimulation de leurs capacités intuitives par le flot croissant des énergies de Maitreya, prélude à sa manifestation publique ? [3] Ou s’agit-il plus simplement d’une coïncidence, des années de recherches acharnées aboutissant au même ­moment par coïncidence ?

R. Ces trois facteurs ont joué simultanément.



Q. La Grande-Bretagne quittera-t-elle un jour l'Irlande ?

R. Maitreya a déclaré, par l'intermédiaire de l'un de ses collaborateurs, que l'armée britannique finira par se retirer de l'Irlande du Nord. Je pense qu'il faut bien parler de l'armée britannique, et non de la Grande-Bretagne, dans la mesure où le peuple d'Ulster, vivant dans les cinq comtés, souhaite rester en Irlande après la réunification, tout en demeurant partie intégrante de la Grande-Bretagne.

A mon avis, la réunification de l'Irlande se fera à long terme. Mon Maître m'a dit – avant les dernières prises de contact politiques – que ce ne serait pas, en tout cas, dans l'immédiat. Il me semble qu'il faudra un certain temps pour que les extrémistes des deux bords acceptent la possibilité d'un compromis. L'intervention de Maitreya sera nécessaire pour mettre fin à cette situation rendue atroce par le fanatisme et l'intolérance. C'est ce qui se passe au Moyen-Orient ; et il n'y a donc aucune raison pour que cela ne puisse se faire partout ailleurs.

Vous pouvez imaginer l'impact que Maitreya, une fois reconnu comme Instructeur mondial par l'ensemble des nations et des organisations religieuses, aura dans la résolution des problèmes de la planète. Il sera très difficile, pour les hommes en colère, de continuer à s'armer et à tuer.



Q. Je me suis rendu à la grotte de Nordenau, en Allemagne, et y ai rapporté de l'eau. Intrigué par les affirmations de Share International, selon lesquelles cette eau serait 8 % plus légère que l'eau ordinaire, j'ai voulu le vérifier en laboratoire. Si l'eau de Nordenau est effectivement 8 % plus légère, cela signifie donc que 100 ml de cette eau devrait peser 92 g. Ayant donc pesé 100 ml de cette eau ainsi qu'un même volume d'eau ordinaire, sur une balance d'une précision d'environ 0,3 g, j'ai obtenu le résultat suivant : 99,8 g pour l'eau de Nordenau, 99,7 g pour l'eau ordinaire. Conclusion : pratiquement aucune différence de poids entre les deux échantillons ; en tous cas, certainement pas 8 % ! Qu'avez-vous à répondre à cela ?

R. L'eau de Nordenau a été testée par deux laboratoires allemands spécialisés, réputés et indépendants. L'un et l'autre sont parvenus à ce résultat de 8 %, et c'est sur leurs rapports que se basent les articles (non les affirmations) de Share International – qui n'aurait rien à gagner à exagérer cette information, pas plus qu'aucune autre d'ailleurs.

Mon Maître a affirmé que le poids de l'eau magnétisée par Maitreya (comme à Nordenau, Tlacote et dans les autres endroits restant à découvrir), est toujours inférieur de 5 à 10 % à l'eau ordinaire.

La seule explication que je puisse donner aux résultats de cette expérience, tout comme de celle, semblable, d'un autre lecteur du Texas, est qu'elle comporte une erreur de méthode, ou qu'elle a été faite avec un matériel défectueux. Peut-être l'échantillon pris était-il trop petit. Selon mon Maître, cet échantillon doit au minimum être de quatre litres.



Q. Pensez-vous qu'il soit vraisemblable que les journalistes et les personnalités publiques qui ont rencontré Maitreya révèlent leur expérience cette année ?

R. C'est à mon avis très probable. Maitreya, pour peu que les médias l'y invitent, fait tout pour se faire connaître avant que le krach boursier ne se déclenche, afin d'aider à atténuer le chaos qui s'ensuivra. Il pourrait influencer très puissamment les conséquences de cet effondrement économique, de façon à les rendre aussi « supportables » que possible et à préserver les structures sociales de leurs effets destructeurs. Cependant, s'il na pas été invité avant le krach boursier, il le sera après, et beaucoup révéleront alors l'avoir déjà rencontré.



Q. Que signifie le nom « Maitreya » ?

R. « Celui qui est heureux », celui qui apporte le bonheur à l'humanité.



Q. L'évêque de Durham (Grande-Bretagne), dont les opinions semblent souvent à la limite de l'hérésie, a-t-il bénéficié d'une impression mentale de la part de Maitreya ?

R. Non. Il avait les mêmes idées et les exprimait avant que Maitreya n'arrive à Londres, en 1977. Pour ma part, je ne le considère pas comme un hérétique ou un renégat, ni même comme un mauvais chrétien, comme on l'en a accusé. Je pense que c'est un homme d'une grande intelligence, ayant une compréhension des réalités chrétiennes bien supérieure à celle des groupes les plus fondamentalistes de l'Eglise. Pour lui, comme pour moi, l'Evangile est largement symbolique. Peut-être, simplement, ne serions-nous pas complètement d'accord sur la question de savoir quels sont les épisodes symboliques et ceux qui peuvent être pris dans un sens littéral.



Q. Selon Maitreya, le gouvernement britannique actuel va-t-il tenir longtemps ?

R. Je ne connais pas le point de vue de Maitreya, pour la raison qu'il ne l'a pas exprimé; mais, selon mon Maître, M. Major n'en a plus pour longtemps avant d'être évincé du pouvoir, probablement très bientôt. Pour moi, c'est l'affaire de quelques mois. Le prochain gouvernement, selon Maitreya, sera travailliste; mais, fondé sur une majorité relative, il devra s'assurer la collaboration des libéraux-démocrates, ou peut-être même former avec eux un gouvernement de coalition - ceux-ci tempérant ceux-là.



Q. La névrose des disciples, dont vous avez parlé, est-elle de même nature que la névrose ordinaire ?

R. La névrose, chez le disciple, résulte d'une mauvaise utilisation (ou d'une non-utilisation) de l'énergie de l'âme contactée durant la méditation. Si cette énergie n'est pas utilisée dans le service - conformément au but de l'âme - elle se tourne vers l'intérieur, où elle forme une stase. Ce qui se traduit par une névrose ou par une maladie physique. D'où la nécessité du service pour qui pratique la méditation. Ce genre de névrose n'est cependant pas forcément différente de celle des personnes « ordinaires », si ce n'est, peut-être, par son intensité.



Q. La dernière fois que le Christ est venu, il est passé par tout un cycle d'événements, qui s'est conclu par sa crucifixion et sa mort. Que faut-il faire pour empêcher que cela ne se reproduise ?

R. Il est très difficile de crucifier quelqu'un qui peut se rendre invisible. Or, Maitreya peut apparaître et disparaître à volonté. Si vous tiriez sur lui un obus à bout portant, celui-ci rebondirait sur lui et tomberait à terre. Il a lui-même créé son corps. Quand on est capable de faire cela, on peut a fortiori le protéger de toute destruction. Il est indestructible.



Q. Cela veut-il dire qu'il transcende les lois de la matière ?

R. Il ne les transcende pas, mais il en connaît certaines que nous ne pouvons ni voir ni comprendre.



Q. L'Europe va-t-elle devenir un désert ?

R. Non.



Q. La Guyane française est-elle une nation, le deviendra-t-elle un jour, ou restera-t-elle à jamais une partie de la France ?

R. C'est une nation qui, un jour, deviendra libre et indépendante.



Q. Quelle voie choisir pour les Indiens d'Amérique : préserver leur langue, leur culture et leurs traditions, ou s'assimiler à la race blanche ?

R. Préserver leur culture et leurs traditions. Cependant, l'assimilation est un processus naturel et permanent. Les indigènes de l'Amérique du Nord et du Sud sont les derniers représentants de la quatrième race-racine, l'atlantéenne, qui graduellement, au cours de centaines de milliers d'années, sort d'incarnation. Au fur et à mesure de ce retrait, les âmes de cette race-racine s'incarneront, comme des millions l'ont déjà fait avant elles, dans des corps de la cinquième race-racine (la race aryenne).



Q. Les âmes des philosophes Jean-Jacques Rousseau et Voltaire sont-elles actuellement incarnées ?

R. Non.






Haut de pageHaut de page

ACCUEIL | DECOUVRIR | MAITREYABENJAMIN CREMEACTUALITE | AGENDAREVUE PARTAGE INTERNATIONAL | RECHERCHE | CONTACT | QUI SOMMES-NOUS

Copyright © 2005 Partage International. Tous droits reservés.
Grande conference Paris mars 2018