DECOUVRIR
  Présentation
  Maitreya
  Benjamin Creme
  Signes des temps
  Méditation
  Pour les médias
  Qui sommes-nous ?

ACTUALITE
  Évènements
  Communiqués
  Agenda

REVUE PARTAGE
  Présentation
  Dernier numéro
 Abonnement
  Articles du Maître
  Archives

APPROFONDIR
  Question/Réponse
  Défis de l'humanité
  Spiritualité
  Livres
  Audio / Vidéo

     Commandes/Dons
     Autres langues
     Plan du site
     Contact

Radio Partage

Abonnement à notre
lettre d'information

  captcha
 Page précédente   Page suivante

Accueil > Revue Partage > année 2018

Extraits de la revue
Partage international

July 2018 - N 359 / 360



Questions / Réponses


Q. Si nous n’avons pas encore vu Maitreya, est-ce à cause de notre manque d’activité, ou, peut-être, parce que nous n’avons pas assez travaillé ? (Conférence, Japon, mai 2008)

R. Je n’ai pas cessé de dire que le calendrier de l’apparition de Maitreya dépend de l’état des attentes du public, qui est lui-même du ressort des groupes qui croient en sa présence parmi nous. Mais ce n’est pas la « faute » des seuls groupes qui préparent le terrain pour l’émergence effective de Maitreya, c’est celle de tous les groupes qui travaillent dans les domaines politique, économique, social et scientifique. Ils ont tous leur rôle particulier à jouer dans la préparation de l’événement, qu’ils le sachent ou non. Le Maître Djwhal Khul a écrit que les quelques individus  pas très nombreux, mais constituant néanmoins un groupe substantiel  qui sont chargés d’établir les contacts préliminaires avec le public auront la tâche la plus difficile, à l’exception des groupes politiques.

La tâche des groupes politiques est de créer les conditions dans lesquelles la paix deviendra réalité. A cet effet, il tombe sous le sens qu’il faut créer une certaine forme d’internationalisme  les Nations unies, même si elles ne fonctionnent pas très bien, sont un aspect de ce travail. Le principe de partage est très loin de dominer l’organisation économique actuelle du monde. Il serait même hasardeux d’affirmer que nous nous dirigeons mentalement dans cette direction. Tout cela fait donc partie du travail de préparation.

Combien de bonne volonté y a-t-il dans le monde ? Le principe  l’énergie de bonne volonté  doit être en manifestation pour que les gens puissent répondre correctement aux conseils de Maitreya. Nous connaissons tous des personnes de bonne volonté, mais ce sont celles avec lesquelles nous sommes en contact. Il y a aussi les millions de ceux qui n’ont pas de bonne volonté. Les gens ont tendance à juger de l’état du monde en fonction de leur cercle restreint de relations. Maitreya doit tenir compte de tous ces facteurs pour pouvoir se présenter au monde. Cela ne dépend pas seulement de nous, même si notre tâche est très particulière. Il revient aux divers groupes, spécialement aux groupes économiques, de transformer la situation de sorte que, quand il parlera, les gens pensent déjà en ces mêmes termes.

La question n’est donc pas que les groupes comme le nôtre se reprochent de ne pas travailler assez. Il nous faut avoir une vision plus large, et comprendre que notre travail est lié au travail d’autres groupes  les groupes politiques et économiques. La technique idéale est de travailler régulièrement avec un sentiment d’urgence, mais sans rien attendre, sans nous préoccuper chaque jour du résultat de ce que nous faisons. C’est ainsi qu’une goutte d’eau tombant régulièrement sur une pierre fait, avec le temps, un trou dans la pierre. Mais celui qui regarderait la pierre chaque jour pour juger de la taille du trou risquerait d’être bien malheureux.





Q. Pourquoi certains groupes n’éprouvent-ils aucun sentiment d’urgence quant à l’émergence de Maitreya ?

R. L’un des problèmes posés par certains groupes est qu’ils n’éprouvent aucun sentiment d’urgence. Deux groupes ésotériques majeurs croient, du fait d’une incompréhension de ce que le Maître Djwhal Khul a écrit, que Maitreya n’apparaîtra pas avant 2025, voire 2050. Et cela, bien que dans le dernier livre qu’il venait de dicter, Le retour du Christ, le Maître DK affirmait clairement que Maitreya apparaîtrait dans un corps physique au milieu du XXe siècle, aux environs de 1950, ou vers la fin du siècle. Malgré cela, ce groupe l’attend toujours en 2025 ou 2050. Pourquoi ? Parce que dans son tout premier livre, Initiation humaine et solaire, le Maître DK écrit que nous pouvons nous attendre au retour du Christ au XXIe siècle, aux alentours de 2025 ou 2050. C’était son tout premier livre, écrit en 1919. Cela veut-il dire que ces groupes ont lu le premier livre mais pas le dernier ? Il s’est écoulé trente ans entre les deux. Les idées et les plans de la Hiérarchie ne cessent de changer en fonction des conditions fluctuantes, bien sûr.

Pendant ce temps, Maitreya annonça en 1945 qu’il reviendrait en personne le plus tôt possible. On espéra donc que ce serait dans environ cinq ans, au milieu du siècle, en 1950 ou plus tard, si nécessaire. L’information donnée dans le premier livre fut donc modifiée au cours des trente ans en question et adaptée aux nouvelles conditions, aux environs de 1948-1949, au moment où le denier livre fut écrit, et il devint alors possible de dire que Maitreya apparaîtrait vers le milieu ou la fin du siècle. C’était donc là une situation complètement nouvelle. Pourquoi ces groupes croient-ils l’information donnée dans le premier livre en 1919, mais refusent-ils celle donnée dans le dernier livre datant de 1949 ? Il ne peut y avoir qu’une réponse  leurs mirages. Ce sont leurs mirages qui leur font considérer et accepter la première date plutôt que la plus tardive.

Or tout a été écrit par le même Maître au début de son programme d’enseignement et à la fin de ce même programme  avec trente ans d’écart.De la même manière, vous pouvez accepter ce que je dis ou ce que mon Maître dit quand il annonce que ce sera très bientôt. Cela signifie vraiment très bientôt ; que c’est urgent, voire immédiat. Ou alors, vous pouvez penser qu’il ne veut pas dire bientôt. Vous pouvez penser que cela veut dire dix ans, voire vingt. C’est vous qui décidez. Votre mirage vous permet de choisir, pour ou contre. Le résultat de tout cela est que ces groupes ont raté l’opportunité d’accomplir un type très particulier de service en préparant le terrain pour Maitreya. Bien sûr, cela ne les empêche pas de diffuser l’information générale au moyen de leurs livres. Mais pour ce qui concerne les événements de la réalité immédiate  ils ont raté le coche. Certains de ces groupes dorment profondément. L’un de ces groupes profondément endormis croit que nous ne verrons pas Maitreya avant la fin de la 7e ronde. Nous en sommes aujourd’hui au milieu de la 4e ronde de notre expression planétaire.






Haut de pageHaut de page

ACCUEIL | DECOUVRIR | MAITREYABENJAMIN CREMEACTUALITE | AGENDAREVUE PARTAGE INTERNATIONAL

| RECHERCHE | CONTACT | QUI SOMMES-NOUS

Copyright © 2005 Partage International. Tous droits reservés.