DECOUVRIR
  Présentation
  Maitreya
  Benjamin Creme
  Signes des temps
  Méditation
  Pour les médias
  Qui sommes-nous ?

ACTUALITE
  Évènements
  Communiqués
  Agenda

REVUE PARTAGE
  Présentation
  Dernier numéro
 Abonnement
  Articles du Maître
  Archives

APPROFONDIR
  Question/Réponse
  Défis de l'humanité
  Spiritualité
  Livres
  Audio / Vidéo

     Commandes/Dons
     Autres langues
     Plan du site
     Contact

Radio Partage

Abonnement à notre
lettre d'information
 
 Page précédente   Page suivante

Accueil > Revue Partage > année 2017

Extraits de la revue
Partage international

November 2017 - N° 351



Questions / Réponses


Q. Où est le corps astral – à l’intérieur, ou à l’extérieur du corps ? S’étend-il en dehors du corps physique ? (Conférence de Benjamin Creme, Paris (France), 2009)

R. Le corps astral est un mécanisme qui fait partie de nous-mêmes. Nous sommes constitués d’énergies.



Q. Où peut-on dire qu’il se situe ?

R. Dans le centre ou chakra du plexus solaire. Il est à la fois « dehors » et « dedans ». Le corps physique est constitué de muscles, d’os, de sang, de tendons, etc., mais derrière, sous-tendant tout cela, il n’y a que de l’énergie. Tout ce qui appartient au plan physique est en fait de l’énergie qui prend une forme physique. Donc, si vous vous voyiez d’un point de vue énergétique, vous ne verriez qu’un ensemble mouvant d’énergies qui vont et viennent, s’entrecroisent, coulent, se déplacent à des vitesses légèrement différentes, et qui sont de couleurs et de tons différents. Et là où ces énergies s’entrecroisent, nous avons des chakras, ou centres de forces. C’est là où nous avons absorbé des énergies mentales que le corps mental se forme. Là où nous avons absorbé des énergies astrales, le corps astral se constitue. Là où nous attirons des énergies, elles entrent et restent, à la fois à l’intérieur et à l’extérieur. Plus nous utilisons d’énergie astrale, plus l’activité de notre corps astral-émotionnel prend de la puissance.

Le but de l’évolution est de calmer le corps astral-émotionnel, qui est le véhicule le plus puissant que nous ayons, car il nous a fallu environ près de douze millions et demi d’années pour le perfectionner. Il est maintenant si parfait qu’il est le plus puissant et le plus difficile à maîtriser.



Q. Est-il correct d’affirmer que le corps éthérique se trouve à l’extérieur du corps physique ?

R. A l’intérieur et à l’extérieur. L’énergie qui passe par les chakras peut entrer et sortir. Ce sont ces énergies qui entrent et sortent qui constituent un corps. Elles peuvent aussi se mouvoir dans l’autre sens, rentrer dans le corps, se transformer, se déplacer. C’est un processus incessant.



Q. Dans les différents échanges d’énergie, pourrait-on dire que plus le véhicule est subtil, plus il peut s’étendre dans l’espace extérieur ?

R. Non. Ce que l’on peut dire, c’est qu’il a davantage d’effet dans cet espace. Plus la vibration du corps est élevée, plus la personne est magnétique, et plus son magnétisme s’écoule dans l’espace extérieur.



Q. Peut-on dire que le corps astral est une densification de la matière astrale ? Est-ce exact ?

R. Cela dépend. Le niveau de densité dépend de l’individu. L’évolution est une question de raffinement des véhicules, à mesure qu’ils se rapprochent de la monade – l’étincelle divine. Une personne peu évoluée vit essentiellement via l’élémental physique. Chaque véhicule est constitué par l’activité de minuscules vies déviques – les élémentaux. Je suppose que c’est facile à comprendre et à imaginer sur le plan physique, mais qu’il est difficile de comprendre cela sur le plan astral, et encore plus difficile sur le plan mental. Mais c’est un fait. Les véhicules sont constitués de l’activité des toutes petites vies des dévas. Et ces dévas, soit nous les dominons, soit ce sont eux qui nous dominent. Et nous faisons cela sur un seul véhicule à la fois. Nous maîtrisons l’élémental physique ; puis, nous maîtrisons l’élémental astral ; puis, nous maîtrisons l’élémental mental ; puis, nous devenons l’élémental mental – et à ce niveau, l’âme peut vraiment agripper l’individu, la personnalité, et s’exprimer par l’entremise de la personne en question.



Q. Est-ce le corps éthérique qui donne le signal aux cellules physiques primaires (peu de temps après la conception) de devenir un bras ou une jambe, etc. ?

R. Les cellules sont physiques. Mais l’activité qui les amène en manifestation est éthérique. A mesure que nous évoluons, vie après vie, le corps des différentes personnalités constitue la représentation sur le plan physique. C’est l’âme qui s’incarne, la personnalité ne s’incarne pas. La personnalité est le résultat de l’incarnation de l’âme, et cette âme s’incarne en tant que divin intermédiaire entre la monade et la personnalité sur le plan physique. A mesure que cette personnalité évolue et change sous l’influence de l’âme – qui est divine et constituée de lumière – de plus en plus d’énergie subatomique est amenée dans le système. Donc, alors que tout auparavant était constitué d’énergie atomique à tous les niveaux, de plus en plus d’énergie subatomique est maintenant présente.

Quand nous parlons de polarisation, cela peut être à n’importe quel niveau : physique, astral, mental ou spirituel. Le niveau de polarisation est celui où la conscience se focalise d’habitude. Par exemple, si vous êtes polarisés physiquement, cela signifie que l’élémental physique est le plus dominant dans votre vie. Mais c’est plutôt rare, de nos jours, car la plupart des gens ont dépassé la polarisation physique.

L’immense majorité des hommes d’aujourd’hui – en fait 93 à 94 % de l’humanité – sont polarisés astralement, si bien que le plan astral est le siège de leur conscience. C’est là le résultat du long et ardu travail accompli à l’époque atlante pour perfectionner le véhicule astral. Une fois que la première initiation a été prise, les quelques vies qui restent passent très rapidement. Il faut des milliers d’incarnations pour parvenir à la première initiation, mais ensuite, le processus s’accélère.

Certains, dans les groupes de méditation de transmission sont d’un niveau d’initiation d’environ 0,85 à 0,9 – c’est-à-dire qu’ils se trouvent au seuil de la première initiation. D’autres ont pris la première initiation et se situent entre 1 et 1,5 ou 1,6. D’autres, plus évolués, sont arrivés à 1,7, 1,8 ou 1,9. Mais la majorité se trouve entre 0,9 et 1,5. Le but est de dépasser le stade de domination de l’astral-émotionnel – ce qui annonce la seconde initiation. Entre 1,5 et 1,6, la polarisation astrale se transforme en polarisation mentale. Légère au début, elle s’affirme de plus en plus, jusqu’à environ 2,5 ou 2,6, point où la polarisation spirituelle commence. Tout cela est très scientifique et connaissable. C’est un processus rationnel et normal.






Haut de pageHaut de page

ACCUEIL | DECOUVRIR | MAITREYA

BENJAMIN CREMEACTUALITE | AGENDAREVUE PARTAGE INTERNATIONAL | RECHERCHE | CONTACT | QUI SOMMES-NOUS

Copyright © 2005 Partage International. Tous droits reservés.