DECOUVRIR
  Présentation
  Maitreya
  Benjamin Creme
  Signes des temps
  Méditation
  Pour les médias
  Qui sommes-nous ?

ACTUALITE
  Évènements
  Communiqués
  Agenda

REVUE PARTAGE
  Présentation
  Dernier numéro
 Abonnement
  Articles du Maître
  Archives

APPROFONDIR
  Question/Réponse
  Défis de l'humanité
  Spiritualité
  Livres
  Audio / Vidéo

     Commandes/Dons
     Autres langues
     Plan du site
     Contact

Radio Partage

Abonnement à notre
lettre d'information

  captcha
 Page précédente   Page suivante

Accueil > Revue Partage > année 2009

Extraits de la revue
Partage international

December 2009 - N° 256



Questions / Réponses


Q. Vingt années se sont écoulées depuis la chute du mur de Berlin et le début de la réunification allemande. [1] Faut-il y voir un magnifique exemple du pouvoir du peuple, ou la Hiérarchie spirituelle a-t-elle apporté son aide ? [2] Les choses auraient pu très mal tourner. Maitreya et les Maîtres ont-ils aidé à maintenir le calme ?

R. [1] C’était un premier exemple de la force de volonté d’un peuple uni. [2] Non, le moment était venu.



Q. Il y a vingt ans il y a eu une énorme poussée du pouvoir du peuple, un renversement de l’ordre politique, la fin de la Guerre froide – un changement définitif dans le climat politique mondial. Soudain l’atmosphère s’est emplie de liberté et de nouvelles possibilités. [1] Quelle fut la cause de ces changements étonnants ? [2] Cela a-t-il conduit à un monde meilleur ? [3] Lorsque le communisme s’est effondré cela a laissé un vide pour la commercialisation et les problèmes qui l’accompagnent, notamment une criminalité à grande échelle ; la vie a-t-elle été améliorée en ex-Union soviétique ?

R. [1] La fin de la Guerre froide fut prédite par Maitreya et mise en mouvement par lui, lorsqu’il suggéra à M. Gorbatchev de se rendre aux Etats-Unis pour parler de paix avec le président Reagan. Maitreya conseilla également à M. Gorbatchev d’ouvrir l’Union soviétique à la perestroïka et à la glasnost. Le conseil de Maitreya fut suivi par M. Gorbatchev mais malheureusement au cours du processus d’ouverture il perdit son poste. [2] Oui. [3] Oui, dans l’ensemble.



Q. Pouvez-vous donner votre avis sur l’attribution du Prix Nobel de la Paix à Barack Obama ? Considérez-vous qu’il l’ait totalement mérité, ou est-ce prématuré ? Est-ce une façon de renforcer les nouvelles tendances politiques ?

R. Je considère que ce prix n’est pas encore mérité et donc prématuré, mais il suscite l’espoir.



Q. Je viens de réentendre le merveilleux monologue final du film de Charlie Chaplin, le Dictateur, 1940. C’est un monologue inspiré et émouvant. Et il semble aussi approprié de nos jours qu’il l’était alors : il met en garde contre la guerre et la division et envisage un nouvel avenir brillant. Ce discours fut-il écrit sous l’inspiration d’un Maître ? Si oui, lequel ?

R. Non, il fut inspiré à Charlie Chaplin par son âme.



Q. [1] Dans le numéro de septembre 2009 de votre revue, en décrivant l’« étoile » vous avez dit : « Elles sont gigantesques. Elles sont plus grandes que les planètes et les étoiles ordinaires et elles se déplacent. Chaque « étoile » a environ la taille de cinq terrains de football réunis ». N’était-ce pas une erreur de dire qu’elles sont plus grandes que les planètes et les étoiles, car les étoiles et les planètes sont significativement plus grandes que cinq terrains de football réunis. Lorsque de telles indications sont publiées dans la revue cela pourrait suggérer à un observateur occasionnel que nous sommes un ramassis d’énergumènes stupides qui acceptent des déclarations ridicules comme celle-ci sans poser de questions. [2a] Vous avez également déclaré : « Elles n’apparaissent pas tout le temps car elles doivent recharger leurs batteries ». [2b] N’est-ce pas parce qu’elles existent sur le plan éthérique et ne gardent pas leur taux vibratoire à un niveau suffisamment bas pour que nous puissions les voir à tous moments ? [3] A-t-il été décidé si elles resteraient dans des endroits particuliers pendant de longues périodes de temps (des semaines ou des mois) ? D’après votre site internet, il semblerait qu’elles apparaissent et disparaissent en l’espace d’environ dix minutes.

R. [1] Je faisais référence à leur taille « apparente » dans notre système solaire par rapport aux autres corps célestes. J’aurais cru que c’était parfaitement évident. Elles peuvent sembler plus grandes si elles sont observées aux jumelles ou au télescope, ou plus petites si elles se retirent à une plus grande distance dans l’espace, mais elles sont toujours dans notre atmosphère terrestre. [2a] C’est exact. [2b] Ce n’est pas exact. [3] D’après mes informations l’« étoile » restera en place dans nos cieux jusqu’au jour de la Déclaration lorsque Maitreya se manifestera ouvertement au monde entier.



Q. George Adamski a dit que les vaisseaux-mères (vaisseaux spatiaux) avaient la forme de cigares. Est-ce le cas des « étoiles » ? De quelle sorte de vaisseaux spatiaux s’agit-il ?

R. Bon nombre des vaisseaux spatiaux les plus grands qui travaillent pour notre bien ont la forme de cigares, mais certains ont la forme d’une cloche, d’autres d’un poisson ou d’une soucoupe. L’« étoile » qui annonce la présence de Maitreya est un vaisseau spatial capable de prendre des formes différentes.



Q. Nous sera-t-il possible dans le futur de rencontrer les Frères de l’espace qui pilotent les ovnis ? Il serait agréable de les remercier pour tout ce qu’ils font pour nous, par exemple supprimer les déchets nucléaires qui nous nuisent.

R. Oui, pour certaines personnes, occasionnellement.



Q. Je voudrais savoir si les Frères de l’espace projettent de donner une conférence de presse mondiale de « premier contact » avec le président Obama et d’autres leaders mondiaux à l’esprit ouvert, ce qui leur donnerait l’opportunité de parler au monde de Maitreya sans révéler son identité. Ils pourraient dire quelque chose comme : « Il existe un homme très sage sur votre planète qui aimerait parler à l’humanité. Lui en donnerez-vous la possibilité ? ». Si les médias acceptaient, le jour de la Déclaration pourrait avoir lieu dès ce moment-là, au lieu d’attendre que les interviews télévisées aient lieu.

R. Je regrette, mais cela ne correspond pas au Plan – ce n’est même pas une bonne idée, car cela ne tient absolument pas compte du libre arbitre de l’humanité.



Q. J’ai récemment assisté à un groupe de discussion qui se réunit pour parler du phénomène des ovnis. Ils ont montré une interview de Steven Greer. J’ai eu l’opportunité de parler de l’« étoile » et de sa signification pour l’émergence de Maitreya dans le monde. Les gens se sont montrés réceptifs et intéressés par l’information, mais on m’a posé de nombreuses questions sur les « petits gris », les « reptiliens » et sur les « kidnappings ». Je crois comprendre que les kidnappings sont imaginaires puisque les Frères de l’espace sont ici pour aider et non pour nuire. Je me demandais si vous pourriez apporter un peu de lumière sur tout ceci ?

R. Une fois de plus laissons cette question de côté. « Petits gris », « reptiliens » et « kidnappeurs » n’existent pas parmi les Frères de l’espace qui sont aux commandes des ovnis visitant notre planète. Le travail accompli par les Frères de l’espace est non seulement inoffensif, il est essentiel pour la vie future de notre planète. Ils viennent pour aider, ils ont une mission spirituelle, une mission de sauvegarde. « Petits gris », « reptiliens » et « kidnappeurs » sont le fruit de l’imagination des gens, une imagination qui repose sur la peur. Nous pouvons remercier les gouvernements et les auteurs de films de science fiction responsables de cette désinformation.



Q. Les récents séismes, tsunamis et autres perturbations atmosphériques dans la région pacifique sont-ils liés à des essais nucléaires souterrains ? Sinon, quelle en est la cause ?

R. Non, ils n’ont rien à voir avec des essais nucléaires. Ils sont le résultat du mouvement naturel des plaques tectoniques de cette région hautement sujette aux séismes.



Q. Le président Obama deviendra-t-il le leader libéral que de nombreux Américains espéraient lorsqu’ils ont voté pour lui ? Mettra-t-il un terme aux guerres en Afghanistan et en Irak, fermera-t-il les bases américaines répandues dans le monde entier et commencera-t-il à consacrer tout l’argent destiné au budget militaire à quelque chose d’utile pour l’humanité et la planète ? Deviendra-t-il le nouveau Franklin D. Roosevelt ? Vous efforcez-vous de l’inciter à être le « lion libéral » que nous avons appelé de nos vœux ?

R. Tout cela repose entre les mains du peuple américain. C’est à lui d’exercer la pression nécessaire sur son gouvernement pour que soit mise en application les actions que vous mentionnez. Je n’essaie pas d’influencer M. Obama, ni qui que ce soit d’autre. Je prépare la voie pour la manifestation publique de Maitreya et de son groupe de Maîtres. Je ne serais cependant pas surpris que M. Obama se mette à apprécier vivement les enseignements et les conseils de Maitreya. Son cœur semble être à la bonne place.



Q. Etant donné que nous naissons avec un certain niveau d’évolution, à partir de quel âge commençons-nous à évoluer davantage ?

R. Cela dépend du niveau d’évolution de l’enfant. L’évolution au sens spirituel peut prendre de nombreuses années pour se développer. Mais un certain degré d’évolution peut commencer vers l’âge de sept ans pour de nombreuses personnes. Cependant dans le cas d’un initié d’un certain degré, l’évolution commence souvent vers l’âge de quatre ans. Dans des cas relativement peu nombreux l’évolution commence peu de temps après la naissance, à un ou deux ans.



Q. Je suis d’accord sur le fait que le partage est la solution pour un bon nombre des problèmes auxquels le monde est confronté. Cependant, je pense que le partage doit être accompli volontairement et ne peut être imposé, ou cela ne marchera pas. De nombreuses personnes craignent que leurs biens soient volés par les gouvernements et transférés à une oligarchie internationale riche. Nombreux sont également ceux qui pensent que les Nations unies cherchent à supplanter la souveraineté nationale et à contrôler les peuples des différentes nations à travers des institutions financières mondiales. Maitreya affirme-t-il que le partage, nécessaire pour apporter la justice, doit être totalement volontaire, ce qui requiert des changements dans la vision que nous avons de nous-mêmes, et non pas être effectué sous la contrainte d’institutions supra nationales ?

R. Si nous devons mettre en œuvre le principe du partage, il est évidemment essentiel qu’il ait le soutien d’une vaste majorité de l’humanité. Sinon cela ne marcherait pas. Rien de ce que les Maîtres font ou réalisent ne peut enfreindre le libre arbitre humain. Pour les Maîtres ce libre arbitre est sacré.



Q. Je vous ai entendu dire que si les gens étaient déterminés ils pouvaient essayer de venir à Londres pour rencontrer Maitreya. Pourriez-vous en dire davantage à ce sujet. J’ai besoin de rencontrer, ou tout au moins de voir, Maitreya pour me prouver qu’il rayonne d’une pure lumière blanche et est imprégné de sagesse divine. Je vénère Jésus, la Vierge Marie, Saint Germain, l’archange Michael et la Hiérarchie spirituelle, mais je ne me sens pas très à l’aise avec Maitreya. Je n’éprouve pas ce merveilleux sentiment intérieur que Jésus et la Vierge Marie suscitent en moi. J’ai regardé, regardé et regardé et je n’ai pas vu l’étoile, ici à Chicago. Aussi, tout ce que j’ai, ce sont les images sur Internet et ce que vous en dîtes. Je dois me prouver à moi-même l’existence et la lumière de Maitreya. [1] Si je viens à Londres quelles sont mes chances de rencontrer Maitreya ou tout au moins de le voir ? [2] J’ai entendu dire qu’il était souvent présent incognito à vos conférences. Est-ce exact ? [3] D’autres personnes sont-elles venues à Londres et ont-elles été capables de le « trouver » ? Tout ce que je souhaite, c’est le voir. Je suis très sensitif et même si je me trouvais à une certaine distance de lui dans une même pièce, je sentirais l’énergie et je serais satisfait. [4] Pourriez-vous me donner quelque conseil. S’il vous plaît ne vous contentez pas de me dire d’avoir la « foi », j’ai foi en tous les Maîtres de Sagesse que je connais, c’est simplement que je ne connais pas Maitreya. Je ne peux avoir foi en quelqu’un que je ne connais pas.

R. [1] Très peu de chances en vérité, à moins qu’il ne désire se montrer à vous. Sans vouloir vous offenser, je n’ai jamais dit que si l’on est déterminé on trouvera le chemin conduisant à Maitreya. [2] C’est exact. [3] De nombreuses personnes sont venues à Londres pour le « chercher », mais personne ne peut le trouver sans son aide. Quel besoin pensez-vous que Maitreya puisse avoir de vous voir à Londres ? Auriez-vous la même attitude à l’égard du pape que vous ne pouvez voir à volonté ? Ou à l’égard de la reine d’Angleterre ? Ou du secrétaire général des Nations unies ? [4] N’ayez pas la foi, mais le sens des proportions. Pour finir, permettez-moi de vous murmurer à l’oreille que vous avez déjà rencontré Maitreya sans le reconnaître.



Q. Je me demande si Maitreya a offert des interprétations pour les agroglyphes, qui semblent être vraisemblablement des messages de sa part ?

R. Non. Je peux dire avec certitude que les agroglyphes ne sont pas des messages de Maitreya. Notre Hiérarchie, dont Maitreya est le chef, est en contact depuis longtemps avec les Hiérarchies de nos planètes sœurs. Les agroglyphes sont les cartes de vœux de nos visiteurs venant des planètes voisines et ils sont offerts au public plutôt qu’à notre Hiérarchie spirituelle qui connaît déjà leur existence.






Haut de pageHaut de page

ACCUEIL | DECOUVRIR | MAITREYABENJAMIN CREMEACTUALITE | AGENDAREVUE PARTAGE INTERNATIONAL | RECHERCHE

| CONTACT | QUI SOMMES-NOUS

Copyright © 2005 Partage International. Tous droits reservés.
Grande conference Paris mars 2019