DECOUVRIR
  Présentation
  Maitreya
  Benjamin Creme
  Signes des temps
  Méditation
  Pour les médias
  Qui sommes-nous ?

ACTUALITE
  Évènements
  Communiqués
  Agenda

REVUE PARTAGE
  Présentation
  Dernier numéro
 Abonnement
  Articles du Maître
  Archives

APPROFONDIR
  Question/Réponse
  Défis de l'humanité
  Spiritualité
  Livres
  Audio / Vidéo

     Commandes/Dons
     Autres langues
     Plan du site
     Contact

Radio Partage

Abonnement à notre
lettre d'information

  captcha
 Page précédente   Page suivante

Accueil > Revue Partage > année 2007

Extraits de la revue
Partage international

February 2007 - N° 221 / 222



Questions / Réponses


Q. Le monde découvrira-t-il jamais la vérité au sujet de l'exécution du « faux » Saddam Hussein ?

R. Oui, je crois. Je pense que Maitreya, lui-même, abordera le sujet, ou, sinon, quelqu'un lui posera sûrement des questions sur cette exécution.



Q. Pourquoi le supposé Saddam Hussein n'a-t-il pas dit qu'il n'était pas le vrai Saddam Hussein ?

R. On doit comprendre que, pendant la période où il était entre les mains des Etats-Unis (environ un an), il a subi un « lavage de cerveau » systématique au moyen de drogues et de séances d'hypnose prolongées jusqu'à ce qu'il perde réellement le sens de sa propre identité et se croit lui-même Saddam Hussein. Ce terrible procédé fut perfectionné pendant la Seconde Guerre mondiale par les services secrets de tous les principaux pays, notamment par la CIA, le FBI, le KGB russe et la Gestapo allemande.



Q. Où se trouve le corps du véritable Saddam Hussein ?

R. Il est enterré à Tikrit, la ville de son clan familial, au nord de l'Irak.



Q. Quelle est la proportion d'ADN partagée par des cousins ?

R. Cela varie naturellement, mais on peut dire environ 75 %. Pour établir une comparaison avec l'ADN du supposé Saddam Hussein, les autorités américaines ne disposaient que de l'ADN des fils de Saddam Hussein. Le test d'ADN considéré comme preuve de l'identité de Saddam Hussein n'était donc pas valable.



Q. Que pensez-vous d'Hugo Chavez et de l'arrivée croissante de gouvernements de gauche en Amérique latine ? Est-ce cela l'avenir souhaitable, avec des hommes politiques travaillant davantage à éradiquer la pauvreté et moins à encourager les riches ?

R. Pour quiconque désire voir la justice et l'éradication de la pauvreté et de la faim, la réponse à la question ne peut être que « oui ». H. Chavez essaie de faire sortir son peuple d'une pauvreté et d'une souffrance endémiques, en utilisant pour cela l'argent du pétrole – et en même temps il s'efforce de parer aux tentatives faites par les Etats-Unis pour saper son travail. Selon la Hiérarchie, la proportion idéale, pour une solide cohésion sociale, est 70 % de socialisme et 30 % de capitalisme.



Q. [1] Pensez-vous que Fidel Castro devrait désigner un successeur ou [2] le peuple cubain devrait-il voter pour un nouveau dirigeant ?

R. Je pense que les Cubains devraient choisir leur dirigeant ou leur représentant. F. Castro, comme la plupart des dirigeants dans le monde, appartient au passé.



Q. Le monde semble maintenant dans un état si terrible que, même si je crois à vos informations et espère qu'elles sont vraies, il est parfois très difficile de rester positif.

R. Cela ne fait aucun doute, mais cette attitude n'est pas très favorable pour la création d'un monde meilleur. Essayez réellement de faire connaître la présence de Maitreya et tout ce que cela implique, et vous prendrez conscience de devenir beaucoup plus positif. On doit agir, pas simplement attendre que le monde s'améliore. Si nous entreprenions d'améliorer le monde en partageant les ressources, en simplifiant notre style de vie afin d'aider à la sauvegarde de l'environnement, Maitreya pourrait émerger beaucoup plus vite. Agissez. Agissez. Agissez !



Q. [1] Attendez-vous un ralentissement économique durable cette année ? [2] Si oui, serait-il suffisant pour mettre en route la prochaine étape de l'émergence de Maitreya ?

R. [1] Oui. [2] Cela dépend de son importance et de son envergure dans le monde.



Q. Le mercantilisme semble être gagnant – si l'on considère les achats de Noël et les feux d'artifice du Nouvel An à travers le monde et tout l'argent dépensé. La soi-disant culture populaire semble un véhicule pour le marketing. Qu'en pensez-vous ?

R. Le mercantilisme n'est pas en train de gagner ; il croît cependant et il atteint une influence record dans tous les aspects de nos vies. A cause des forces de marché, que Maitreya appelle les « forces du mal », le mercantilisme est entré dans la vie de chacun et Noël ne fait pas exception à cette tendance. Cela continuera jusqu'à ce que nous nous réveillions et réalisions combien les valeurs commerciales étouffent la sève de toute action et de toute vénération humaine. Nous découvrirons finalement que le partage est la seule réponse à cette aliénation croissante des « vérités éternelles ». Maitreya dit que le mercantilisme est plus dangereux qu'une bombe atomique.



Q. En tant que participants à la méditation de transmission et au travail concernant la Réapparition, y a-t-il des activités que nous ne pratiquons pas du tout ou insuffisamment et auxquelles il serait sage de nous atteler ou de nous consacrer davantage ? Si oui, lesquelles ?

R. Oui. Répandez davantage le message, annoncez la bonne nouvelle à tous ceux qui vous écouteront, les choses évidentes. Si ceux qui connaissent la présence de Maitreya et y croient s'efforçaient réellement de la faire connaître, le climat d'espoir et d'attente serait infiniment plus puissant et plus répandu. Cela faciliterait une émergence plus rapide de Maitreya. Je ne mettrai jamais trop l'accent là-dessus. Au mois d'août, à l'occasion de la dernière rencontre des groupes de transmission aux Etats-Unis, en réponse à mon appel pour que davantage de personnes fassent des conférences sur la Réapparition, un groupe a déclaré qu'il pourrait citer une soixantaine de conférenciers potentiels au sein des groupes américains. Où sont-ils ? Pourquoi ne serait-ce que trente d'entre eux ne se manifestent-ils pas dans un pays de la taille des Etats-Unis ? Rien ne se fait tout seul. Les membres des groupes doivent saisir l'urgence de cette tâche et ne pas laisser le travail à quelques fidèles qui ressentent la nécessité de servir et font de leur mieux.



Q. Pouvez-vous expliquer ce que signifie avoir des relations impersonnelles, en ce qui concerne les exigences requises pour l'initiation de groupe ? Pourriez-vous dire en quelques mots quelles sont les relations idéales ? Cela implique-t-il d'être davantage focalisé sur le travail de l'âme et moins sur les conversations sans importance et le bavardage ?

R. Des relations de groupe impersonnelles, l'une des exigences clé pour l'initiation de groupe, dépendent de l'objectivité et du détachement, de la capacité à considérer chaque membre du groupe du niveau de l'âme plutôt qu'en tant que personnalité, évitant ainsi, idéalement parlant, toute la confusion et la disharmonie qui existent dans les groupes soi-disant spirituels.



Q. Partage international publie des lettres passionnantes sur les expériences avec Maitreya et les Maîtres, vécues par certaines personnes. Dans le numéro de décembre 2006, il y avait une liste de facteurs qui retardent le travail de groupe. Le mot allemand était « Inhalt » ce qui signifie « contenu, teneur » mais vous l'avez traduit par « activités ». Pourriez-vous expliquer davantage ce que le Maître Jésus a voulu dire, en affirmant que non seulement les activités (la teneur) influencent les relations, mais vice versa. Pourquoi avez-vous choisi le mot « activités » dans la traduction ?

R. Il est admis que la traduction du mot « Inhalt » en anglais est « teneur », mais utiliser le mot « teneur » dans la phrase du Maître Jésus n'a pas de sens en anglais en ce qui concerne un groupe. Le Maître Jésus a voulu dire, j'en suis certain, plutôt « la teneur ou la nature des activités » ce qui a un sens en anglais. Il s'agit de la valeur qualitative des activités de groupe.



Q. Le 30 octobre 2006, la lettre suivante a été publiée dans le New York Times :
« Il y a quelques semaines, je me rendais en train de Brooklyn à Manhattan. C’était mon anniversaire ; mais j’étais vêtu de manière ordinaire et je n’avais rien sur moi qui puisse suggérer une occasion particulière.
Un mendiant grand et mince pénétra dans le wagon, secouant d’un air découragé une tasse en papier, tout en marmonnant. Il se fraya un chemin à travers le wagon sans rien recevoir. Lorsqu’il vint vers moi, je sortis un dollar que je mis dans sa tasse. Il sauta de joie et commença à lever les bras au-dessus de moi, comme pour une bénédiction. « Que Dieu vous bénisse », dit-il à trois reprises. Puis il marqua une pause, me regarda droit dans les yeux et ajouta : « Et bon anniversaire. »
Après avoir lu cette lettre je me suis demandé si le « mendiant » était un Maître ?


R. Oui, l'homme en question était Maitreya.



Q. Le pape Benoît XVI va-t-il être le dernier pape ? Si oui, que va-t-il se passer ensuite pour la religion catholique ?

R. Il pourrait bien être le dernier pape. Si la venue au grand jour de Maitreya s'était déroulée selon le plan (elle devait se produire beaucoup plus tôt : Maitreya attend la chute des marchés boursiers), le pape Jean-Paul II aurait été le dernier pape. Il existe une ancienne prédiction populaire en Pologne, remontant à des centaines d'années, selon laquelle lorsqu'il y aurait enfin un pape polonais (il n'y avait jamais eu de pape polonais avant Jean-Paul II) le Christ reviendrait dans le monde. Et c'est en fait ce qui s'est passé. Maitreya est prêt à se présenter ouvertement depuis 1982, et entre temps le pape Jean-Paul II a été maintenu en vie par la Hiérarchie, notamment par le Maître Jésus. Jean-Paul II était un médium et un acteur et il était inspiré dans son travail par le Maître Jésus. Lorsqu'on entendait par exemple le pape en Amérique du Sud s'adresser aux prêtres, il les condamnait vivement de travailler avec les mouvements combattant des régimes dictatoriaux particulièrement abjects. Mais par ailleurs, à l'occasion de la même visite, il parlait de la nécessité de nourrir les gens, de partager les ressources, de ne pas laisser les gens mourir de faim. Cet aspect de ses préoccupations venait du Maître Jésus. Le Maître Jésus imprégnait son mental et le pape prononçait les paroles qui lui étaient inspirées, mais je ne suis même pas certain qu'il s'en souvenait ensuite. Je n'ai personnellement pas la même considération pour le pape Jean-Paul II que les foules qui l'acclamaient. On avait une fausse image de lui. En fait, il était bigot, fondamentaliste, particulièrement réactionnaire. Il y a des prêtres en Amérique et en Europe qui n'étaient pas du tout d'accord avec lui. Il était contre tout ce qui leur tenait à cœur. Ils voulaient moderniser, rénover l'Eglise catholique et lui la ramenait en arrière. Ce qu'il faisait en réalité, c'était mettre l'Eglise catholique en vedette. Il faisait la promotion de l'Eglise.
Quant au pape Benoît XVI, lorsque le gouvernement italien proposa un référendum sur l’usage du matériel génétique, jugeant qu’une majorité était nécessaire pour légaliser cet usage, le pape travailla ouvertement contre, allant même jusqu’à distribuer personnellement des prospectus. C’est un autre Jean-Paul II – tous deux sont des réactionnaires. Qu’arrivera-t-il ? Ce genre d’hommes s’effacera. Toutes les Eglises sont sous la juridiction du Maître Jésus et, lorsqu’il travaillera au grand jour, il prendra le trône de Saint-Pierre, mais il ne sera pas pape. Des Maîtres qui étaient avec Jésus, comme Saint-Pierre, vivent dans le monde d’aujourd’hui, au sein de notre Hiérarchie, et Jésus lui-même est actif. L’Eglise tout entière a besoin d’être purifiée, tous les dogmes et les doctrines élaborés par les hommes, et qui l’encombrent aujourd’hui, doivent être balayés. Telle est la tâche du Maître Jésus. Il en sera de même pour les autres religions. Les Maîtres auront beaucoup à faire.



Q. Existe-t-il un lien entre Maitreya et Amma en Inde ?

R. Seulement dans le sens où Amma est la disciple de l'un des Maîtres de la loge du sud de l'Inde et Maitreya le Maître de tous les Maîtres.






Haut de pageHaut de page

ACCUEIL | DECOUVRIR | MAITREYABENJAMIN CREMEACTUALITE | AGENDAREVUE PARTAGE INTERNATIONAL

| RECHERCHE | CONTACT | QUI SOMMES-NOUS

Copyright © 2005 Partage International. Tous droits reservés.