DECOUVRIR
  Présentation
  Maitreya
  Benjamin Creme
  Signes des temps
  Méditation
  Pour les médias
  Qui sommes-nous ?

ACTUALITE
  Évènements
  Communiqués
  Agenda

REVUE PARTAGE
  Présentation
  Dernier numéro
 Abonnement
  Articles du Maître
  Archives

APPROFONDIR
  Question/Réponse
  Défis de l'humanité
  Spiritualité
  Livres
  Audio / Vidéo

     Commandes/Dons
     Autres langues
     Plan du site
     Contact

Radio Partage

Abonnement à notre
lettre d'information

  captcha
 Page précédente   Page suivante

Accueil > Revue Partage > année 2005

Extraits de la revue
Partage international

March 2005 - N° 199



Questions / Réponses


Q. En entendant le récent discours de George Bush sur l'état de l'Union, je fus stupéfait d'entendre certaines choses qui donnaient l'impression de mensonges éhontés ou d'une vision totalement illusoire de ce que fait le gouvernement américain, par exemple son soi-disant désir de créer la paix dans le monde, ce qui n'est visiblement pas le cas. Je fus également stupéfait de voir tous ces gens se dresser pour applaudir George Bush. Cela me donna des frissons et me fit penser à des séquences de rassemblements nazis en Allemagne. George Bush croit-il vraiment ce qu'il dit ou tout ceci n'est-il qu'un gigantesque exercice de manipulation ?

R. George Bush agit sous l'illusion d'être « guidé » par Dieu et il croit, par conséquent, que l'image idéaliste qu'il présente des intentions de son gouvernement est noble et repose sur les faits, si éloignée de la réalité soit-elle. Cependant, ce n'est pas lui qui écrit ses discours et ceux de son entourage qui le font ont le but cynique et calculé de manipuler l'opinion publique américaine afin qu'elle accepte la politique du gouvernement. Avant et pendant la guerre, le Dr Goebbels, en Allemagne, utilisait la même technique de mensonges. Et qui plus est, il affirmait que plus le mensonge serait gros, plus on le croirait, à condition qu'il soit répété assez souvent. « L'Allemagne n'a plus d'ambitions territoriales », affirmation sans cesse répétée, fut suivie par l'invasion progressive de ses voisins.



Q. J'ai lu sur votre site Internet un message de Maitreya dans lequel il déclare qu'il viendra dans un avenir si proche que ce « sera une véritable surprise ». [1] Cela signifie-t-il que toutes les conditions sont réunies pour son travail en public ? [2] Fait-il référence à une interview majeure en disant cela ?

R. [1] Presque. [2] Pas nécessairement majeure.



Q. [1] Est-il exact, à votre avis, de dire que depuis la catastrophe causée par le tsunami l'atmosphère a changé ? On dirait que le monde en général a pris un tournant, est devenu plus sérieux et plus réaliste en ce qui concerne la mise en œuvre des changements nécessaires. [2] Le choc que les gens ont reçu les pousse-t-il à un nouveau réalisme et à un nouvel esprit pratique ?

R. [1] Oui. [2] Oui, les énergies de Maitreya touchent de plus en plus l'humanité.



Q. Les troupes américaines et britanniques devraient-elles être retirées d'Irak maintenant que les élections ont eu lieu ?

R. Si elles étaient retirées maintenant, après avoir créé le chaos et le désordre, elles laisseraient un chaos encore plus grand.



Q. Quelle est votre opinion sur les soi-disant élections en Irak ?

R. Les Etats-Unis tentent d'imposer un système démocratique représentatif en Irak, mais comment les Irakiens peuvent-ils élire des représentants lorsqu'il n'y a eu aucune discussion concernant la politique et les aspirations de chacun, aucune opportunité de rencontrer et d'interroger les candidats, lorsqu'on leur demande de voter pour des inconnus ayant ou n'ayant pas de politique ou d'idées ? C'est une farce. Une triste farce quand 59 % de ceux qui avaient au moins l'opportunité de voter ne l'ont pas utilisée.



Q. L'Allemagne, autrefois moteur de l'économie moderne d'après guerre en Europe, souffre aujourd'hui du niveau de chômage le plus élevé depuis la Grande Dépression. [1] Pensez-vous que c'est un signe parmi d'autres de l'effondrement de l'économie mondiale ? [2] ou s'agit-il d'un événement isolé et temporaire ?

R. [1] Il existe plusieurs raisons au déclin de l'économie allemande : avant la réunification, l'Allemagne de l'Est était une région très pauvre, dépourvue de capitaux et dont les méthodes industrielles étaient anciennes et démodées. Avec la réunification, celles-ci passèrent sous la responsabilité de l'Allemagne de l'Ouest, moderne et efficace. L'introduction de méthodes et de matériel modernes n'a cependant pas apporté beaucoup d'emplois aux Allemands de l'Est. Avec les nouvelles machines sont venus des techniciens d'Allemagne de l'Ouest pour les faire fonctionner, si bien que le taux de chômage élevé existe principalement à l'est du pays. Cela mis à part, l'Allemagne, comme d'autres pays européens, souffre de l'effondrement progressif de l'économie mondiale, soumise aux forces de marché et à la compétition. Les Allemands, cependant, particulièrement ceux de l'ouest, exigent énormément des ressources de la Terre, ils ont de très bons salaires et jouissent, lorsqu'ils ont du travail, d'un niveau de vie particulièrement élevé.



Q. Le « pouvoir du peuple » a toujours existé - il n'y a là rien de nouveau. Partage international présente cette idée comme si elle était neuve et révolutionnaire. Pourquoi ?

R. Historiquement, mis à part les grands mouvements révolutionnaires, comme les révolutions française, russe et chinoise, la « voix du peuple », telle qu'elle est présentée aujourd'hui dans Partage international, a été vraiment très assourdie. Au cours de l'Histoire, le « peuple  » a fréquemment souffert de la succession d'invasions, de pillages et de cruautés perpétrés par les armées d'individus avides de conquête, sans pouvoir faire quoi que ce soit. Aujourd'hui un phénomène nouveau est apparu. Partout les gens ont le sentiment de leur pouvoir collectif et exigent un monde libre et juste, leur revenant de droit en tant que membres d'une humanité une. Ceci, à mon avis, est tout à fait nouveau et se manifestera en tant qu'opinion publique mondiale avec une voix si puissante et si unie qu'aucun gouvernement ne pourra y résister. Comme l'a dit l'un des Maîtres : « La voix du peuple est la voix de la sagesse ».



Q. Depuis la catastrophe causée par le tsunami, le nombre de sombres prédictions concernant des inondations et d'autres désastres de ce genre a augmenté. [1] Existe-t-il quelque vérité dans ces prédictions, ces visions ou ces rêves ? [2] Est-il exact que de vastes régions de certains pays, comme les Pays-Bas, seront inondées ? [3] On raconte que des enfants « voient » ou « rêvent » de tels scénarios. Est-il possible qu'il s'agisse d'une réaction traumatique à la suite des images terribles qu'ils ont vues à la télévision depuis la fin décembre 2004 ?

R. [1] Non. [2] Non. [3] Oui.



Q. Cela devrait-il inquiéter les citoyens américains que leur président reçoive des messages « de par delà les étoiles » - comme George Bush l'a lui-même déclaré durant son discours d'investiture ?

R. Cela devrait pour le moins les faire rire.



Q. [1] Pensez-vous que la Chine deviendra un Etat capitaliste basé sur le libre marché ? Elle semble connaître actuellement une croissance très rapide. [2] Les Etats-Unis devraient-ils en avoir peur ?

R. [1] C'est déjà le cas d'un point de vue économique. [2] Non, la Chine n'émerge pas en tant que puissance militaire agressive.



Q. A l'occasion d'un récent débat télévisé avec Clare Short, ex-ministre britannique du Développement international, et Richard Perle, « faucon » américain, partisan de l'invasion de l'Irak et membre du Project for the New American Century (projet pour le nouveau siècle américain), débat concernant les élections irakiennes qui n'avaient pas encore eu lieu, un Irakien demanda à Richard Perle si les Etats-Unis construisaient actuellement des bases en Irak. Perle répondit que l'on était en train de construire des bases pour loger les 130 000 soldats américains qui avaient tant « souffert » de vivre sous des tentes, mais qu'il appartiendrait aux Irakiens de décider si ces bases seraient permanentes ou non. [1] Est-ce la véritable raison de la construction de bases en Irak ou [2] cela fait-il partie d'un plan stratégique à plus long terme des Etats-Unis ? [3] Les militaires américains ont-ils l'intention de renoncer à leurs bases si l'Irak le leur demande ?

R. [1] Non  [2] Oui  [3] Non



Q. Dans l'introduction à son ouvrage Confessions of an Economic Hit Man (Confessions d'un tueur à gages économique), John Perkins affirme que les « economic hit men » sont des professionnels très bien payés qui extorquent des milliards de dollars à des pays du monde entier. Ils canalisent l'argent de la Banque mondiale, de l'Agence américaine pour le développement international (USAID) et d'autres agences d'aide étrangère vers les coffres de grandes sociétés et les poches de quelques riches familles qui contrôlent les ressources naturelles de la planète. Leurs outils incluent les faux rapports financiers , le trucage des élections, les pots-de-vin, les extorsions, le sexe et l'assassinat. Ils jouent un jeu qui ne date pas d'hier, mais qui a pris de nouvelles et terribles dimensions à notre époque de mondialisation. [1] Est-ce exact ? [2] Dans le premier paragraphe de son ouvrage, J. Perkins affirme que deux de ses clients, Roldos, président de l'Equateur, et Torijos, président du Panama, sont morts dans des crashes d'avion qui n'avaient rien d'accidentel. Ils furent assassinés car ils s'opposaient à cette fraternité de dirigeants de sociétés, de gouvernements et de banques dont le but est l'empire mondial. Ces affirmations outrageuses sont-elles exactes ou J. Perkins essaie-t-il tout simplement d'écrire un thriller terrifiant pour en tirer un avantage financier ?

R. [1] Il existe réellement de tels individus, de tels groupes et de telles activités, même si tout ceci est présenté de manière quelque peu exagérée. [2] Ces affirmations reposent sur des faits réels.



Q. Je crois comprendre que nos pensées sont de l'énergie, comme toute chose. [1] Si nous pensons, de manière positive ou négative, à quelqu'un que nous connaissons ou dont nous avons entendu parler, cette énergie atteint-elle la personne dans une certaine mesure et a-t-elle un effet karmique réciproque ? [2] Lorsque nous pensons, ou parlons avec amour de quelqu'un, ou l'aidons, cette énergie positive se répand-elle bien au-delà de la personne en question et a-t-elle des effets dont nous sommes inconscients, à la fois sur le plan pratique, la personne en question se sentant mieux et transmettant son mieux-être à d'autres, et de manière plus ésotérique (énergétique) ? [3] La même chose serait-elle vraie pour des actions, des pensées et des paroles négatives ? [4] Est-il exact de dire que plus une pensée, une parole ou une action vient du cœur (et par conséquent plus elle est libérée des attentes et des mirages de la personnalité) plus l'effet est grand, et, dans une moindre mesure, meilleur est le karma réciproque ?

R. [1] Oui, selon la force de la pensée. [2] Oui. [3] Oui. [4] Oui.



Q. Alice Bailey a enseigné que l'humanité dans son ensemble s'efforce d'atteindre la première initiation, impliquant la naissance du Christ dans le cœur de tous les individus. D'après Benjamin Creme, le monde attend que les Etats-Unis accomplissent le dessein de leur âme de deuxième rayon en servant le monde, au lieu de servir leurs propres intérêts sous l'influence du sixième rayon de leur personnalité. [1] Peut-on dire alors que les Etats-Unis représentent le disciple du monde embourbé dans les épreuves du Scorpion et luttant avec l'hydre aux nombreuses têtes ? [2] S'ensuit-il qu'une fois que les Etats-Unis auront émergé triomphalement de la bataille dans le Scorpion, la voie deviendra libre pour que l'humanité tout entière progresse et passe l'initiation dans le Capricorne ?

R. [1] On peut voir les choses de cette façon, mais les Etats-Unis ne sont qu'une partie du disciple mondial traversant les épreuves du Scorpion. [2] Les Etats-Unis sont si vastes, si puissants, si influents, qu'ils pourraient donner l'exemple aux puissances occidentales afin que celles-ci servent les besoins du monde plutôt que leurs propres désirs. Ceci, en réponse à Maitreya, ouvrirait la voie pour que le monde dans son ensemble puisse créer la civilisation de synthèse du Verseau et passer la première initiation.






Haut de pageHaut de page

ACCUEIL | DECOUVRIR | MAITREYABENJAMIN CREMEACTUALITE | AGENDAREVUE PARTAGE INTERNATIONAL | RECHERCHE | CONTACT | QUI SOMMES-NOUS

Copyright © 2005 Partage International. Tous droits reservés.