DECOUVRIR
  Présentation
  Maitreya
  Benjamin Creme
  Signes des temps
  Méditation
  Pour les médias
  Qui sommes-nous ?

ACTUALITE
  Évènements
  Communiqués
  Agenda

REVUE PARTAGE
  Présentation
  Dernier numéro
 Abonnement
  Articles du Maître
  Archives

APPROFONDIR
  Question/Réponse
  Défis de l'humanité
  Spiritualité
  Livres
  Audio / Vidéo

     Commandes/Dons
     Autres langues
     Plan du site
     Contact

Radio Partage

Abonnement à notre
lettre d'information

  captcha
 Page précédente   Page suivante

Accueil > Revue Partage > année 2004

Extraits de la revue
Partage international

April 2004 - N° 188



Questions / Réponses


Q. [1] Le gouvernement américain a-t-il réellement demandé au gouvernement britannique de collecter des informations en mettant sous écoute les communications téléphoniques de représentants des Nations unies et même celles du secrétaire général Kofi Annan, dans la période qui a précédé la guerre en Irak ? [2] Les services de renseignements britanniques l'ont-ils fait ? [3] Pourquoi les Américains ont-ils demandé aux Britanniques de s'en charger, alors qu'ils auraient sûrement pu le faire eux-mêmes ?

R. [1] Oui. [2] Oui. [3] Je ne doute nullement qu'ils eussent pu le faire, et ils l'ont probablement fait de toutes façons. Mais obtenir l'implication des Britanniques, qui étaient peut-être plus proches des Nations unies que les Américains, permettrait au blâme, si cette mise sous écoute était découverte, ce qui a été le cas, de retomber directement sur les Britanniques.



Q. Il semblerait que le gouvernement américain essaie secrètement d'évincer des présidents démocratiquement élus, au Venezuela, à Cuba, et à Haïti, et la presse internationale libre semble ignorer ce qui se passe. Par ailleurs, il semblerait qu'un groupe américain appelé le National Endowment for Democracy (Fondation nationale pour la démocratie) et les intérêts pétroliers de la droite au Vénézuéla soutiennent là-bas des ONG appelant au renvoi du président Chavez. A Haïti, l'Associated Press prend parti pour l'opposition au président, alors qu'un million de personnes ont nettement montré leur soutien au président Aristide, même si l'on n'en a pas parlé dans les journaux. [1] Ces tentatives sont-elles orchestrées par la CIA et/ou des intérêts privés américains ? [2] Le gouvernement américain est-il directement ou indirectement impliqué dans le coup d'Etat d'Haïti ? [3] Les Américains essaient-ils également d'évincer Chavez au Venezuela ?

R. [1] A la fois par la CIA et des intérêts privés américains. [2] Oui, directement. La CIA a placé Aristide au pouvoir. Elle a aussi sapé son autorité et pour finir s'en est débarrassé lorsqu'il a suivi sa propre voie. [3] Oui.



Q. Des marches et des manifestations en faveur de la paix sont prévues dans le monde entier le 20 mars 2004, jour anniversaire du début de la guerre en Irak, pour protester contre « une année de mensonges : 20/3/03 au 20/3/04 ». Maintenant que la guerre est terminée, pensez-vous que ce genre de chose soit approprié ?

R. Oui, tout à fait. Plus les gens dans le monde entier montreront à leurs gouvernements respectifs qu'ils ne peuvent engager leur pays dans des guerres illégales, agissant en principe au nom du peuple alors que celui-ci n'est pas d'accord, plus vite se terminera cette phase déshonorante. Les gouvernements doivent comprendre que leur fonction est de servir les besoins du peuple et non de faire la guerre à d'autres gouvernements.



Q. On a raconté que, pendant la guerre en Irak, les soldats britanniques étaient lamentablement sous-équipés en vêtements et en matériel. Certains furent envoyés se battre avec seulement cinq balles, car il n'y en avait pas en quantité suffisante, et des téléphones portables, inutilisables dans ce genre de situation, au lieu de talkies-walkies reliés par radio. Tout ceci est-il vrai ?

R. Oui, si surprenant que cela puisse paraître. Les soldats britanniques étaient même surnommés les « emprunteurs » par les soldats américains. Le manque d'équipement était tel, même pour ce qui est des gilets pare-balles, que de nombreux soldats considéraient avec fatalisme leurs chances de survie.



Q. J'ai cru comprendre que la Hiérarchie apporterait maintenant tout son soutien (dans la mesure de la loi karmique, bien sûr) au candidat démocrate, quel que soit celui que nous choisirons pour se mesurer à George W. Bush pour la présidence des Etats-Unis. [1] Pourriez-vous demander à votre Maître ce qu'il pense de Ralph Nader ? Il a travaillé pendant de nombreuses années avec Dennis Kucinich, représentant de l'Etat de l'Ohio (et candidat à la nomination démocrate pour la présidence) et il est apparemment « en train de se lancer lui-même dans la course » mais en tant que candidat indépendant. [2] La candidature de Ralph Nader pourrait-elle affecter l'élection d'un démocrate en enlevant des voix au nominé démocrate, quel qu'il soit ?

R. [1] Au cours des dernières élections présidentielles, mis à part le comptage truqué (et le non-comptage) des voix en Floride qui ont donné la présidence à George W. Bush, avec toutes les conséquences désastreuses que cela a suscité dans le monde, 500 voix seulement séparaient les candidats. L’intervention de R. Nader, qui n’avait d’ailleurs aucune chance de gagner, a privé A. Gore d’un succès certain. [2] Oui, bien sûr.



Q. Je suis heureux d'avoir trouvé votre site Internet et découvert Maitreya et ses enseignements. Cela m'a ouvert les yeux et je trouve bon nombre de réponses à mes questions. Mais il y a quelque chose que je ne comprends pas. Depuis que j'ai entendu parler de Maitreya, je suis devenu hypersensible. A chaque fois que je vois quelque chose de triste ou d'horrible à la télévision, ou même si je vois une vieille femme marcher dans la rue ou quelque chose de beau, je me mets à pleurer. Si quelqu'un me raconte ses chagrins ou ses souffrances, je les ressens émotionnellement, ou même physiquement, comme si j'étais cette personne. Je voudrais savoir si je peux faire quelque chose pour remédier à cette hypersensibilité, car je ne puis me contrôler et je commence à me sentir ridicule aux yeux de mes amis et des gens en général. Depuis que j'ai entendu parler de Maitreya, je suis plongé dans un conflit intérieur. Je ne sais comment intégrer ses enseignements dans ma vie matérielle et dans cette société matérielle. Il ne se passe pas de jour sans que je pense aux problèmes du monde. Cela me rend apathique et je me sens coupable et inutile. Je sais que vous n'êtes pas psychologue, mais quelques conseils m'aideraient certainement.

R. Cette réaction illustre parfaitement la manière dont une réponse sensitive aux idées, aux pensées, et à la signification intérieure des paroles de Maitreya ouvre le cœur. Notre correspondant répond de manière juste à ce que Maitreya appelle «  l'honnêteté du mental et la sincérité de l'esprit » inhérentes en chacun de nous, mais malheureusement rarement aussi bien montrées. C'est l'expression de l'unité sous-jacente de l'humanité. Maitreya, cependant, recommande également le détachement, ce que les bouddhistes je crois appellent l'équanimité, et dont l'absence fait que notre correspondant vit une période si difficile. Il peut apprendre à ressentir vivement toute la douleur et toute la souffrance du monde, mais lorsque la décision est prise de faire quelque chose pour y remédier, de s'impliquer dans la guérison, le premier pas peut être fait vers le détachement. Lorsque les médecins et les infirmières apprennent à faire face aux expériences les plus éprouvantes sans s'impliquer émotionnellement, leur détachement leur permet de mener à bien la tâche nécessaire. C'est pourquoi Maitreya place si haut le détachement parmi les qualités à acquérir. Lui-même est omniprésent, il fait à chaque instant l'expérience de la douleur et de la souffrance, de l'agonie terrible, incessante, de millions d'êtres de par le monde, mais il reste cependant détaché et plein de joie ; sinon il ne pourrait les aider ni accomplir sa mission. L'engagement dans le service est la voie idéale pour parvenir au détachement. Notre correspondant pourrait envisager de se joindre à un groupe de transmission comme premier pas dans cette direction. Si je puis m'exprimer ainsi, je trouve que cette lettre est une réponse très belle et parfaitement juste aux pensées et aux idées de Maitreya, le Seigneur de l'Amour.



Q. Le 22 février 2004, The Observer, journal britannique, a publié un rapport secret du Pentagone au sujet des bouleversements catastrophiques prévus à l'échelle mondiale pour les vingt-cinq prochaines années, en raison du changement climatique. Ces conclusions sont-elles exactes ? Quel sera l'impact de ces changements catastrophiques sur les efforts de Maitreya ?

R. Le rapport du Pentagone est basé sur des projections faites à partir des conditions actuelles, et bien sûr ne tient pas compte des actions inspirées par la Hiérarchie depuis des années pour atténuer les choses. Il y aura certainement des bouleversements dans différentes parties du monde, mais pas le scénario catastrophique envisagé dans le rapport. Il paraît assez ironique qu'en dépit d'une telle vision du futur, même si elle est exagérée, les Américains refusent toujours de signer le Protocole de Kyoto sur l'environnement, ou même de limiter leurs émissions de gaz. 25 % de la pollution mondiale est actuellement causée par les Etats-Unis.



Q. Il est merveilleux que la lumière commence lentement à pointer sur cette planète en dépit des problèmes auxquels nous sommes toujours confrontés. Ma question est celle-ci : différentes sources font régulièrement allusion à des désastres imminents, des calamités et toutes sortes de malheurs sur le point de se produire sur cette planète, principalement sous l'impact d'objets interstellaires ou de forces situées au sein même de la Terre. Devons-nous nous attendre à un renversement des pôles ou à la collision d'un objet planétaire avec la Terre, ou s'agit-il de phantasmes engendrés par la peur et émanant de personnes facilement influencées par la loge noire ?

R. J'ai déjà traité cette question à plusieurs reprises dans Partage international et dans mes ouvrages, mais laissez-moi juste dire ceci : ces prédictions de malheur sont dans une large mesure le fruit des phantasmes de tous, lorsqu'elles ne sont pas les créations délibérées des forces néfastes qui cherchent toujours à fasciner l'humanité. Comme je l'ai dit auparavant il y aura réellement des changements climatiques, des bouleversements et des difficultés dans de nombreuses parties du monde, mais pas les catastrophes et les désastres prédits. Il semblerait que nous n'ayons jamais assez de désastres pour satisfaire les exigences émotionnelles de certaines personnes. Les médias contribuent largement à la dissémination de ce syndrome de catastrophe par leurs reportages sensationnels. Ce doit être bon pour la vente des journaux et des revues.



Q. Vous avez déclaré que les pyramides avaient été construites par la pensée, mais ont-elles été construites par des êtres humains et à quand remontent-elles ?

R. La Grande Pyramide a environ 15 000 ans. Elle fut construite par des êtres humains, des rescapés de la civilisation atlante qui, après la destruction de l'Atlantide, se sont installés sur Poséidonis, une île où se trouvent aujourd'hui les Açores. De là, ils s'installèrent en Egypte, construisirent la Grande Pyramide et le Sphinx, et apportèrent la religion atlante (spiritualisme) qui a dominé la longue histoire de l'Egypte avant de se répandre à travers le monde.



Q. Je suis d'une certaine façon assez surpris que votre revue accorde une telle importance aux miracles de Maitreya. Ce n'est pas que j'aie pour ma part le moindre doute, mais je pense que trop parler de miracles peut détourner un certain nombre de personnes du sentier. En un sens, mon approche serait plutôt celle-ci : « Seigneur je crois en vous en dépit de vos miracles. » Peut-être est-ce le mot «  miracle » qui me gêne. Car en fait ce que nous appelons miracles est quelque chose de parfaitement naturel pour le Seigneur Maitreya et la chose la plus surprenante à ce sujet est que nous dussions être surpris. Qu'en pensez-vous ?

R. Notre correspondant n'est pas le seul à réagir ainsi à nos comptes rendus de miracles, mais ceux-ci sont les signes de la présence de Maitreya et pour beaucoup une nette indication que sa présence est un fait bien réel. Maitreya a déclaré : «  Ceux qui recherchent des signes les trouveront, mais ma méthode de manifestation est plus simple. » (message n° 10, les Messages de Maitreya). Pour les personnes religieuses, ces miracles sont un signe d'espoir et nombre d'entre elles cherchent, et même réclament, de tels miracles, avant d'accepter et de croire à l'existence de l'Instructeur, quel que soit le nom qu'elles lui donnent.



Q. J'ai lu un article sur le bébé de Bethléem ayant un « Allah » sur la joue. Dans cet article, seule la date du calendrier musulman est donnée, mais j'ai entendu dire que cela correspond au 23/11/2003. Comme c'est l'anniversaire de Saï Baba, je me demande si ce bébé est l'un des douze « bébés avatars » annoncés par Saï Baba, comme Satyam à Amersfoort, aux Pays-Bas. Est-ce vrai ?

R. Non, il n'existe aucun lien.






Haut de pageHaut de page

ACCUEIL | DECOUVRIR | MAITREYABENJAMIN CREME

ACTUALITE | AGENDAREVUE PARTAGE INTERNATIONAL | RECHERCHE | CONTACT | QUI SOMMES-NOUS

Copyright © 2005 Partage International. Tous droits reservés.