DECOUVRIR
  Présentation
  Maitreya
  Benjamin Creme
  Signes des temps
  Méditation
  Pour les médias
  Qui sommes-nous ?

ACTUALITE
  Évènements
  Communiqués
  Agenda

REVUE PARTAGE
  Présentation
  Dernier numéro
 Abonnement
  Articles du Maître
  Archives

APPROFONDIR
  Question/Réponse
  Défis de l'humanité
  Spiritualité
  Livres
  Audio / Vidéo

     Commandes/Dons
     Autres langues
     Plan du site
     Contact

Radio Partage

Abonnement à notre
lettre d'information

  captcha
 Page précédente   Page suivante

Accueil > Revue Partage > année 2003

Extraits de la revue
Partage international

November 2003 - N° 183



Questions / Réponses


Q. Pensez-vous que le président Bush sera évincé lors des prochaines élections ?

R. Il est trop tôt pour le dire. Mais, à mon avis, c'est très probable.



Q. Est-il probable qu'un démocrate prenne sa place ?

R. Ce sera soit un démocrate, soit un républicain !



Q. Les nouvelles machines à voter électroniques à écran tactile sont, de l'avis de nombreux experts, faciles à trafiquer et le décompte des voix n'est pas sûr dans la mesure où il peut facilement être modifié. Pensez-vous que ceci puisse arriver lors des prochaines élections présidentielles ?

R. Oui.



Q. Que peuvent les citoyens américains pour éviter des résultats truqués et une autre élection usurpée ?

R. Ils pourraient refuser d'utiliser les nouvelles machines et insister pour que l'on change toutes les machines défectueuses qui sont actuellement en service.



Q. La tension qui règne aujourd'hui dans le monde m'inquiète, mais je ne veux pas me laisser influencer ni sombrer dans la peur. [1] Que puis-je faire de plus utile afin de conserver une attitude positive ? [2] Le monde semble pris de folie ; pensez-vous que cela durera longtemps ? [3] Le climat qui règne actuellement retardera-t-il l'émergence de Maitreya ?

R. [1] Pratiquer la méditation et le détachement et agir en faveur d'une cause. [2] Non. [3] Non.



Q. Il y a quarante ans le discours véhément de Martin Luther King, exprimant son rêve d'égalité, de justice et de paix pour toutes les races, a eu un immense impact et un effet positif sur les relations entre les différentes races dans le monde entier. Pourriez-vous expliquer pourquoi ce discours fut si émouvant et si puissant ?

R. Martin Luther King était un initié du second degré. Il s'exprimait du fond du cœur et son discours toucha des millions de gens qui aspiraient au plus profond d'eux-mêmes à l'unité, à la justice et à la fraternité.



Q. [1] Pensez-vous que le rêve de Martin Luther King soit réalisable ? [2] Faudra-t-il attendre longtemps avant qu'une véritable égalité et une véritable fraternité s'instaurent dans le monde entier ?

R. [1] Il est inévitable qu'il se réalise. [2] La présence de Maitreya et des Maîtres de Sagesse stimulera et hâtera le processus.



Q. Le gouvernement britannique actuel avec Tony Blair comme premier ministre est venu au pouvoir avec une large majorité et il était très populaire, car il représentait l'espoir d'une société meilleure et plus juste, après dix-sept années de monétarisme, et d'une politique antisociale et de « chacun pour soi » prônée par Margaret Thatcher. Désormais, il semblerait que l'espoir ait été trahi. [1] Pourriez-vous donner votre opinion sur ce qui est arrivé à Tony Blair et à son gouvernement ? [2] Que devraient-ils faire pour retrouver la confiance du pays ?

R. [1] Tony Blair, à mon avis, est victime de l'illusion qui nourrit son ambition. Il a des aspirations authentiques mais il est trop attaché à ses illusions pour réaliser correctement ses aspirations et trop arrogant pour prendre conseil auprès d'autrui. Tout comme le président américain George W. Bush, il ment au peuple irakien. [2] Présenter ses excuses et dire la vérité.



Q. Quelles sont les solutions envisageables pour mettre un terme au chaos qui règne en Irak ?

R. Les puissances occidentales devraient se retirer de l'Irak et laisser les Nations unies user de leur expérience pour aider à restaurer l'ordre sous un véritable gouvernement irakien, et non pas un gouvernement fantoche à la solde des Etats-Unis.



Q. Avant de mourir, S. De Mello a prononcé ces paroles : « Ne les laissez pas écarter la mission des Nations unies » [en Irak]. Mais si la majorité des Irakiens considèrent les Nations unies comme rien de plus qu'une organisation dirigée par les Etats-Unis, est-ce agir de façon responsable que d'exposer plus longtemps des employés de l'Onu à un réel danger ?

R. La majorité des Irakiens ne considèrent pas les Nations unies comme « rien de plus qu'une organisation dirigée par les Etats-Unis ». Des négociations entre l'Onu et les leaders irakiens doivent être mises en place afin de s'assurer qu'une mission viable de l'Onu (apporter de l'aide et du secours) puisse s'accomplir en toute sécurité. L'Irak n'est actuellement un endroit sûr pour personne, mais les Nations unies doivent néanmoins agir. Elles ne peuvent pas faire grand chose pour l'instant mais elles ne devraient pas trop tarder.



Q. Le secrétaire général de l'Onu, Kofi Annan, semble être un homme plein de dignité et d'idéalisme, mais n'est-il pas dépassé et marginalisé par le gouvernement américain ?

R. Oui, dans une certaine mesure. Cependant, rien n'est immuable. Avec le temps tout changera.



Q. Il semble inévitable que des manifestations de masse encore plus spectaculaires soient nécessaires et qu'elles aient effectivement lieu un peu partout dans le monde – afin de réclamer qu'il soit mis un terme au meurtre éhonté des Palestiniens, par exemple, ou pour exiger la fin du « règne » des leaders qui demeurent sourds aux désirs de leurs électeurs, ou encore pour réclamer la fin des constantes menaces de catastrophes nucléaires, des guerres, de la corruption, de l'injustice, etc. Avez-vous une idée de ce qu'il faudra pour déclencher à nouveau des manifestations de masse ?

R. Les peuples de la Terre commencent seulement à réaliser qu'ils ont une voix – et donc le pouvoir de se faire entendre – et ils doivent être encouragés à manifester sans cesse jusqu'à ce que les gouvernements les écoutent. Cela fait partie de la tâche de Maitreya de stimuler et d'éduquer les gens afin qu'ils exigent leurs droits. Ces droits sont exprimés dans la Charte des Nations unies.



Q. Etes-vous toujours optimiste en ce qui concerne une prochaine interview du Seigneur Maitreya à la télévision ? Sommes-nous autorisés à donner quelques indications à ce sujet ?

R. Je suis optimiste mais patient. Cela aura lieu dès que possible.



Q. Que doit faire l’Onu pour être capable d’assumer son rôle au centre des affaires internationales ?

R. Se réorganiser. Dissoudre le Conseil de sécurité qui a fini de jouer son rôle et restaurer une véritable signification à l’Assemblée des nations.






Haut de pageHaut de page

ACCUEIL | DECOUVRIR | MAITREYABENJAMIN CREMEACTUALITE | AGENDAREVUE PARTAGE INTERNATIONAL | RECHERCHE | CONTACT | QUI SOMMES-NOUS

Copyright © 2005 Partage International. Tous droits reservés.