DECOUVRIR
  Présentation
  Maitreya
  Benjamin Creme
  Signes des temps
  Méditation
  Pour les médias
  Qui sommes-nous ?

ACTUALITE
  Évènements
  Communiqués
  Agenda

REVUE PARTAGE
  Présentation
  Dernier numéro
 Abonnement
  Articles du Maître
  Archives

APPROFONDIR
  Question/Réponse
  Défis de l'humanité
  Spiritualité
  Livres
  Audio / Vidéo

     Commandes/Dons
     Autres langues
     Plan du site
     Contact

Radio Partage

Abonnement à notre
lettre d'information

  captcha
 Page précédente   Page suivante

Accueil > Revue Partage > année 2002

Extraits de la revue
Partage international

June 2002 - N° 166



Questions / Réponses


Q. Combien la prétendue « guerre contre le terrorisme » menée par les Etats-Unis a-t-elle fait de victimes dans la population civile en Afghanistan ? 

R. Plus de 5 000.



Q. [1] Combien la prétendue « guerre contre le terrorisme » menée par Israël a-t-elle fait de victimes civiles parmi les Palestiniens? [2] Combien de personnes sont-elles mortes dans le camp de réfugiés de Jénine ?

R. [1] Environ 2 000 depuis 18 mois. [2] Entre 700 et 800, dont environ 600 étaient des civils non armés.



Q. Combien de civils et de soldats israéliens sont-ils morts à la suite des attentats palestiniens, attentats-suicides et autres ?

R. Environ 400 depuis le début de l'intifada.



Q. Bien que les gouvernements parlent de « dommages collatéraux », n'est-ce pas du « terrorisme d'Etat » que de tuer des civils innocents ?

R. Oui bien sûr. De plus, il est illégal de refuser un secours médical aux blessés, les condamnant ainsi à une mort certaine.



Q. Un important leader du Hamas, Ismail Abu Shanab, a déclaré que le Hamas avait approuvé la proposition de paix saoudienne et que si Israël acceptait également cette proposition et se retirait derrière les frontières d'avant 1967, « cela suffirait pour que tous les groupes militaires palestiniens arrêtent le combat afin de construire l'Etat palestinien et de s'occuper de leurs propres affaires, tout en entretenant de bonnes relations avec les Israéliens ». Shanab a déclaré que le Hamas devait maintenant faire preuve de « sens pratique ». Le porte parole de Sheikh Ahmed Yassin, autre leader important du Hamas, a déclaré récemment que les jeunes doivent « se souvenir que leurs vies sont précieuses et ne devraient pas être sacrifiées ». [1] Maitreya a-t-il rendu visite aux leaders du Hamas et leur a-t-il inspiré ce changement d'attitude ? ou [2] les a-t-il influencés d'une manière ou d'une autre ? ou bien [3] est-ce le résultat de la pression du président Arafat ?

R. [1] Non. [2] Non. [3] Oui.



Q. On a raconté que le président Arafat et les autres leaders de l'OLP, assiégés dans le quartier général de Ramallah, n'avaient jamais perdu courage pendant toute la durée du siège. Le médecin du président Arafat lui a rendu visite et l'a déclaré en bonne santé en dépit du terrible stress auquel il était soumis pour un homme de son âge. [1] Maitreya a-t-il donné au président Arafat et à ses collaborateurs enfermés dans le quartier général une bénédiction particulière de protection ? [2] Maitreya a-t-il eu d'autres contacts avec le président Arafat depuis 1988 ? [3] Maitreya est-il apparu au président récemment ?

R. [1] Oui. [2] Oui. [3] Oui.



Q. Combien de personnes souffrent de la faim dans le monde ?

R. D'après mon Maître, 26 millions.



Q. [1] Les bénédictions de lumière que l'on voit sur des photographies se produisent-elles autour de nous sans que nous nous en apercevions, indépendamment de toute prise de photo ? [2] Celles qui apparaissent sur des photos sont-elles « captées » par hasard, ou [3] sont-elles, au contraire, spécialement destinées à telle ou telle photographie particulière ?

R. [1] Non. [2] Non. [3] Elles ont un lien avec les personnes ou l'endroit photographié.



Q. [1] Depuis 1977, combien de personnes ont-elles été guéries du sida ou du cancer à la suite de prières adressées à l'un ou l'autre des Maîtres ? [2] Depuis la découverte des sources de guérison énergétisées par Maitreya, combien de personnes ont-elles été guéries de ces mêmes maladies par les remèdes homéopathiques à base d'eau curative ?

R. [1] Environ 4 000. [2] Environ 3 500.



Q. Dans le numéro de mai 2002 de Partage international, il y avait un compte rendu, accompagné de photographies, sur des expériences faites sur des cristaux d'eau par un scientifique japonais. Son travail semble suggérer que les paroles et les pensées ont un impact positif ou négatif sur tout ce qui nous entoure. Pourriez-vous apporter un peu de lumière sur cette question ? [1] Cet impact réside-t-il dans la parole, autrement dit le son, ou dans l'intention ? [2] Nos pensées et nos sentiments peuvent-ils affecter les personnes, les animaux et les plantes ? Et de quelle manière ? [3] Est-ce que des pensées et des sentiments inconscients ont une influence ? [4] Pouvons-nous réellement nous rendre malades ou rendre malades d'autres personnes par nos pensées et nos émotions ?

R. [1] A la fois le son et l'intention. [2] Oui. Par les vibrations. Les atomes de toutes choses sont interconnectés. [3] Oui, souvent encore davantage. [4] Oui. Les émotions négatives sont très dangereuses pour la santé.



Q. Dans deux de ses ouvrages, les Rayons et les initiations, et l'Extériorisation de la Hiérarchie, Alice Bailey parle de l'envoi direct de la Force de Shamballa sur l'humanité, sans que la Hiérarchie abaisse les énergies comme à l'accoutumée. Cet afflux s'est produit pour la première fois avant la guerre mondiale (1914-1945), la seconde fois en 1975, et le dernier afflux était prévu pour l'année 2000. [1] Cet afflux direct de la Force de Shamballa se prolonge-t-il toute l'année ? [2] Quand commence-t-il ?

R. [1] Oui. [2] Au moment de la fête de Wesak.



Q. Alice Bailey a écrit que c'est lorsque le centre du plexus solaire est semblable à un lac tranquille que l'intuition peut se refléter dans la personnalité. Ceci étant, est-il exact de dire [1] que la réflexion est peut- être claire, mais que la personnalité ne peut interpréter l'expérience que là où se trouve la conscience à ce moment-là ? [2] que la perception dépend également de la manière dont l'expérience est interprétée par le mental discursif de l'individu, en fonction de ses connaissances et de son niveau de conscience ? [3] et qu'une conscience polarisée sur le plan astral est davantage susceptible de distorsions qu'une conscience polarisée sur le plan mental ?

R. [1] Oui.[2] Oui. [3] Oui, bien sûr.



Q. Comme la vaste majorité de l'humanité est encore polarisée sur le plan astral, il semblerait qu'elle réponde plus facilement à la vérité ayant une coloration astrale ?

R. Oui.



Q. Le plan astral et le corps astral jouent un rôle très important pour l'aspirant, [1] c'est le plan sur lequel la nature sensitive est purifiée afin d'être capable d'exprimer le principe christique : l'énergie pure de l'amour. [2] Si, par conséquent, une personne a peur des sentiments, l'expression du principe christique est bloquée et l'éveil de l'intuition retardé. [3] Comprendre notre expérience astrale et tous ses mirages est le voyage de l'humanité et c'est sur cette partie du voyage que la sagesse s'éveille, libérant ainsi le corps mental du mirage et de l'illusion.

R. [1] Oui. [2] Oui. [3] Oui, mais il y faut du temps !



Q. Vous semblez sous-entendre qu'il ne faut pas faire confiance à ce qui est astral. Etant donné que l'on voit le monde selon son propre niveau d'évolution et que l'on interprète les événements et les expériences quotidiennes à travers ses propres véhicules, quelle est la validité de ces expériences et existe-t-il certaines directives pour nous aider à y voir plus clair ?

R. C'est tout l'art de la discrimination.



Q. Quel est le véritable rôle des personnes dotées de pouvoirs psychiques et des médiums ? Quelle est la forme de service la plus utile pour quelqu'un qui a des dons de médium ?

R. Servir d'intermédiaire sur les plans astraux entre les personnes décédées et leurs proches.



Q. Dans l'un de vos ouvrages vous indiquez que dans le futur les animaux pourront être utilisés comme médiums. Si la Hiérarchie spirituelle est dans le monde et si les gens commencent à accepter l'idée de réincarnation et d'une vie après la mort, pourquoi désirerions-nous communiquer avec les morts ? Pourriez-vous donner quelques explications ?

R. Les animaux pourraient agir comme médiums directs, c'est-à-dire de manière impersonnelle, sans une sélection subjective ou une censure de l'information. Il existe une information de nature scientifique à venir qui ne pourra être obtenue que de l'autre côté du voile.



Q. Il existe une opposition de plus en plus active à la pratique de la vaccination, avec apparemment de très bonnes raisons : il semblerait en effet que les vaccinations soient une gigantesque supercherie, destinée à permettre aux sociétés pharmaceutiques de faire d'énormes profits, alors que des milliers de personnes meurent et que bon nombre d'autres restent handicapées à vie à la suite d'effets secondaires. Dans l'ensemble, les succès attribués aux vaccinations sont dépourvus de réalité et les statistiques manipulées. S'il est exact que les vaccinations sont une pratique contre nature et dangereuse, qui diminue fortement les défenses de l'organisme, et dont une manière de vivre naturelle et saine permettrait certainement de se passer, comment se fait-il que Partage international présente comme de bonnes nouvelles les campagnes de vaccination en Afrique et semble tout à fait en leur faveur ?

R. Même si les vaccinations (excepté celles faites avec des vaccins homéopathiques) ne sont peut-être pas la meilleure et la seule solution pour vaincre les maladies, sur une grande échelle elles ont beaucoup contribué à la diminution ou à l'éradication de maladies endémiques en Afrique, en Inde et dans beaucoup d'autres pays. Nous pensons qu'il est irresponsable et dangereux de faire des déclarations dogmatiques et dénuées d'information, comme ce qui vient d'être affirmé ci-dessus. Tel est, je puis le dire, le point de vue des Maîtres.



Q. Une mauvaise santé a-t-elle un impact sur le cœur énergétique ?

R. Si par « cœur énergétique » vous voulez dire le centre ou chakra du cœur, la réponse est oui.



Q. L'âme réside-t-elle dans le centre spirituel du cœur ?

R. Lorsque celui-ci est éveillé, oui.



Q. Si je veux apprendre à aimer davantage et à m'identifier davantage aux autres quelle est la meilleure manière d'y parvenir ?

R. 1. Vous engager dans le service. 2. Méditer.



Q. Maitreya et les Maîtres nous ressentent-ils à travers leurs cœurs ? Ou serait-il plus exact de dire que leur conscience est un mélange de cœur et de mental ?

R. Les Maîtres n'utilisent pas ce que nous appelons le cœur et le mental séparément. Leur expérience est une expérience synthétique.



Q. Pourriez-vous donner quelques explications sur le dicton : « Un homme est tel qu'il pense en son cœur » ? Est-ce de cela que parle Maitreya ?

R. Maitreya insiste sur la nécessité de ce qu'il appelle la sincérité de l'esprit, qui est la même chose que la pureté du cœur : la nécessité de se montrer honnête envers soi-même. La phrase citée ci-dessus se réfère plutôt à l'idée que l'homme, ou la femme, véritable est comme il, ou elle, pense intérieurement, dans son cœur, que l'apparence extérieure soit bonne ou mauvaise.



Q. Le Logos de notre planète fait-il l'expérience de l'équivalent de ce nous appelons l'angoisse ?

R. Non.



Q. [1] Est-il correct de décrire Saï Baba comme le Père de la Hiérarchie ? [2] Saï Baba est-il Brahma, Vishnu et Shiva réunis ? [3] Sa dernière incarnation, son incarnation actuelle et son incarnation future, ont-elles chacune un lien symbolique avec Brahma, Vishnu, ou Shiva ?

R. [1] Non. [2] Non. [3] Non.






Haut de pageHaut de page

ACCUEIL | DECOUVRIR

 | MAITREYABENJAMIN CREMEACTUALITE | AGENDAREVUE PARTAGE INTERNATIONAL | RECHERCHE | CONTACT | QUI SOMMES-NOUS

Copyright © 2005 Partage International. Tous droits reservés.