DECOUVRIR
  Présentation
  Maitreya
  Benjamin Creme
  Signes des temps
  Méditation
  Pour les médias
  Qui sommes-nous ?

ACTUALITE
  Évènements
  Communiqués
  Agenda

REVUE PARTAGE
  Présentation
  Dernier numéro
 Abonnement
  Articles du Maître
  Archives

APPROFONDIR
  Question/Réponse
  Défis de l'humanité
  Spiritualité
  Livres
  Audio / Vidéo

     Commandes/Dons
     Autres langues
     Plan du site
     Contact

Radio Partage

Abonnement à notre
lettre d'information

  captcha
 Page précédente   Page suivante

Accueil > Revue Partage > année 1998

Extraits de la revue
Partage international

September 1998 - N° 121



Questions / Réponses


Q. Maitreya est-il apparu de nouveau devant des groupes ?

R. L'apparition du 31 mai en Argentine a eu lieu à Neuquen. Le 21 juin, Maitreya est apparu devant un rassemblement de 150 chrétiens à Mercedes, en Uruguay. Il a parlé pendant seize minutes. Une source avait été énergétisée dans les environs auparavant.

Le 5 juillet, Maitreya est apparu devant un rassemblement d'environ 200 chrétiens à Medellin, en Colombie. Il a parlé pendant seize minutes. Une source avait été énergétisée dans les alentours auparavant. Le 26 juillet, Maitreya est apparu à Mbuji-Mayi, en République démocratique du Congo (Zaïre). Il a parlé pendant quinze minutes devant un rassemblement d'environ 200 chrétiens. Une source avait été énergétisée dans les alentours auparavant.

Le 9 août, Maitreya est apparu devant un rassemblement d'environ 200 chrétiens orthodoxes en Grèce. Il a parlé pendant dix-huit minutes. Une source avait été énergétisée dans les environs.





Q. [1] La réapparition de Maitreya réduira-t-elle le karma ? [2] Cela signifie-t-il que chaque âme individuelle sur Terre va progresser plus vite ?

R. [1] Non. [2] En effet, mais pas pour cette raison. Un Maître peut « ajuster » le karma mais personne ne peut nous libérer de notre karma individuel. Avec le temps, nous apprenons à réduire notre karma par nous-mêmes.



Q. A de nombreuses reprises vous avez signalé le rôle crucial que les mass media joueront dans la propagation des idées de Maitreya. Permettez-moi de vous demander si vous pensez que les propriétaires privés de ces réseaux de communication accepteront un tel partage de leurs possessions, ou si nous devrons envisager une socialisation des médias.

R. Il est certain que Maitreya s'attend à ce que l'opinion publique crée la demande pour pouvoir apparaître devant les médias.



Q. Il semble que, selon l'avis de Maitreya, la solution à beaucoup de nos problèmes sur Terre réside dans le partage des ressources. A ce sujet, une question importante me vient à l'esprit : j'aimerais connaître l'opinion de Maitreya concernant la propriété privée.

Dans mon cas personnel, ma famille et moi-même avons investi de nombreuses années d'effort soutenu et avons travaillé beaucoup afin de parvenir à d'honnêtes moyens de subsistance grâce auxquels nous pouvons mener une vie meilleure. Je suis tout à fait persuadé que c'est le cas de bien d'autres. Naturellement, je serais prêt à aider une personne dans le besoin, néanmoins je ne puis admettre qu'il soit juste de partager avec d'autres le fruit d'années de travail personnel, simplement parce que c'est prétendument la seule façon de remettre le monde en état.

R. Les propos de Maitreya ne concernent pas la propriété privée individuelle mais les différences inacceptables qui existent entre le niveau de vie des pays développés et celui des pays en voie de développement. Les tensions créées par cette situation menacent la stabilité mondiale et la paix, et ne peuvent s'apaiser que par l'acceptation universelle du partage des ressources mondiales.





Q. J'aimerais comprendre pourquoi le numéro d'octobre 1997 de Partage international a accordé autant de place au décès de Diana et si peu à celui de Mère Teresa. Pourriez-vous dissiper mon désarroi ? J'aurais cru que, contrairement aux autres médias, votre revue aurait accordé la même place à ces deux personnes.

R. Mère Teresa était très veille et malade depuis un certain temps. Depuis des dizaines d'années déjà le public avait reconnu son service altruiste, notamment en lui décernant un prix Nobel. Son décès fut quelque chose de normal et on s'y attendait. A l'opposé, la mort de la Princesse Diana, celle d'une jeune femme pleine de vie et porteuse d'espoir, fut soudaine, dramatique et tragique. Elle fut accueillie par la consternation générale et la tristesse. De plus, ce sujet présentait un intérêt tout particulier pour les lecteurs de Partage international, étant donné que Maitreya avait magnétisé et dynamisé l'expression spontanée d'amour des Britanniques pour la « Princesse du peuple », comme s'il s'était agi d'une « répétition » pour le jour de Déclaration.



Q. Maitreya a-t-il quelque chose à voir avec un vaste groupe d'adorateurs du soleil appelés Mithriaques ?

R. Le mithriacisme est une religion très ancienne mais elle n'a rien à voir avec Maitreya, dont le nom est tout à fait différent. Le Bouddha, qui s'est manifesté à travers le prince Gautama, s'était manifesté auparavant à travers Mithra. Avant de se manifester à travers Jésus, Maitreya s'est manifesté à travers Shankaracharya, Chaitanya et Krishna.



Q. Lorsque le krach boursier mondial se produira [1] Comment nous protégerons-nous du chaos qui s'en suivra ? [2] Devrons-nous faire face à une pénurie de denrées alimentaires, de médicaments, d'eau, de gaz, d'électricité, à un accroissement du chômage, etc. ? [3] Toucherons-nous toujours une retraite à l'avenir ? [4] Si nous adhérons à l'Euro, quelles en seront les conséquences ?

R. [1] Tout le monde sera plus ou moins touché par le krach boursier. La meilleure façon de s'en protéger est de ne pas investir en Bourse. [2] Non, si les choses sont bien organisées et si les gens ne font pas de réserves. Mais il est évident que dans certains secteurs l'emploi en souffrira, comme c'est déjà le cas actuellement. [3] Oui. [4] Je ne pense pas que la Grande-Bretagne adhérera à la monnaie unique.



Q. Dans un article récent du Times, à propos du Suaire de Turin, il est question d'un deuxième suaire : « Selon l'Evangile de Jean, Jésus n'a pas seulement laissé son suaire derrière lui dans le tombeau... mais également un « linge » qui avait été placé sur sa tête et qui a été retrouvé, non pas avec le suaire de lin, mais roulé et posé à part. » A l'intérieur d'un coffre de cèdre serti d'argent placé dans la cathédrale d'Oviedo, en Espagne, se trouve une pièce de tissus de 83 cm de long sur 53 cm de large, que certains pensent être le linge qui recouvrait la tête de Jésus. On raconte que le Linge d'Oviedo, qui se trouvait à Jérusalem, fut subtilisé aux environs de l'an 614, lorsque la ville fut attaquée par les Perses, puis acheminé à travers toute l'Afrique du Nord jusqu'à Oviedo, où il se trouve depuis 1113. Ce linge (ce suaire) a-t-il réellement appartenu à Jésus ?

R. Oui.





Q. Il a été rapporté (BBC tv, Ceefax, G.-B.) qu'un journaliste australien serait convaincu que le visage apparaissant sur le Suaire de Turin correspond au portrait d'un homme barbu que l'on retrouve sur un mur des catacombes datant des premiers chrétiens, portrait attribué à un proche de Jésus. [1] Le portrait des catacombes est-il celui de Jésus ? [2] Est-il identique au visage imprimé sur le Suaire de Turin ?

R. [1] Non. [2] Non.



Q. Quelle est, à votre avis, la raison de l'extrême violence des jeunes, notamment aux Etats-Unis : les meurtres par balles, les alertes à la bombe, les armes à l'école, etc. ? Cela peut-il être dû au fait que des énergies « supérieures » bombardent actuellement notre planète, affectant certains d'entre nous sur le plan physique et d'autres (notamment les jeunes) sur le plan émotionnel et mental, sans parler du plan spirituel ?

R. Oui. L'arrivée de nouvelles énergies explique en partie ce phénomène. Elles peuvent stimuler de manière excessive ceux dont l'équilibre émotionnel et/ou mental est fragile. De plus, les actions destructrices de l'humanité (les guerres, la famine qui sévit au sein de l'abondance, les essais nucléaires, la compétition commerciale excessive, etc.) ont de puissants effets sur notre environnement et sur l'état d'esprit de nombreux jeunes (et de moins jeunes). Aux Etats-Unis, s'ajoute le fait que même les jeunes déséquilibrés peuvent facilement se procurer des armes à feu dont il feront inévitablement usage.



Q. Nous avons commencé à travailler sur la possibilité de diagnostiquer différentes maladies infectieuses par le procédé de photographie Kirlian. [1] Est-il possible de distinguer les différents antigènes et/ou les différents anticorps présents dans le sérum humain grâce au procédé Kirlian ? [2] Si ce n'est pas le cas, serait-il possible de les distinguer et de les identifier par l'énergie qu'ils dégagent ou par la lumière qui en émane ? [3] Quel instrument pourrait y parvenir ?

R. [1] Non. [2] Non. [3] Il n'en existe actuellement aucun.



Q. Je voudrais savoir si le général Douglas Mac Arthur était vraiment la réincarnation de Jules César.

R. Non.



Q. Nicolas Tesla vient-il de l'évolution de Vénus, de même que Shakespeare venait de Jupiter et Léonard de Vinci de Mercure ?

R. Non.



Q. Mon karma étant inscrit dans toutes les parties de mon corps physique par mes émotions et mes pensées, si certains de mes organes sont utilisés par quelqu'un d'autre après ma mort, le danger n'existe-t-il pas pour cette personne d'hériter également de certains aspects de mon karma ? S'il en est ainsi, je ne crois pas que ce soit une bonne chose et c'est pourquoi je n'ai pas rempli le formulaire que l'Administration m'a adressé à ce sujet.

R. C'est vrai et cela montre les limites de la transplantation d'organes. La technologie de la Lumière, dont l'humanité disposera à l'avenir, y remédiera. On créera de nouveaux organes grâce à la lumière et à la génétique.



Q. [1] Pouvez-vous me dire si l'ouvrage intitulé New Teachings for an Awakening Humanity (De nouveaux enseignements pour une humanité qui s'éveille) est véritablement un message du Christ transmis par l'intermédiaire de Virginia Essene. [2] S'il s'agit d'un enseignement authentique, pourquoi Partage international ne l'a-t-il pas signalé à l'attention de ses lecteurs ? Dans cet ouvrage, dont le contenu a été communiqué par « channeling » en 1986, puis remis à jour en 1994-1995, le Christ ne fait aucune allusion à Maitreya, ni à la présence du Christ ou de Jésus sur Terre sous une apparence humaine.

R. [1] Non. A mon avis, ces enseignements ne viennent pas du Christ, mais d'une entité du cinquième niveau du plan astral qui est celui de l'illusion. [2] C'est la raison pour laquelle nous ne nous y sommes pas intéressés dans Partage international.



Q. Il est précisé dans Initiation humaine et solaire, d'Alice Bailey, qu'une grande révélation sera apportée à l'humanité dans le domaine de la musique et de la peinture, par l'intermédiaire du règne des dévas et du Maître Sérapis. Il existe actuellement un véritable engouement pour l'électronique et l'informatique. [1] Pensez-vous que ces moyens d'expression deviendront prédominants dans le futur ? [2] Nous préparent-ils à la grande révélation annoncée ?

R. [1] Non, pas en ce qui concerne la musique ni la peinture. [2] Non. La révélation portera sur le véritable but de l'art et de la musique et sur l'art de vivre.



Q. Dans l'Ancien Testament, lorsque Moïse rencontra le buisson ardent, Dieu s'adressa à lui en disant : « Je suis celui qui est. » La théologie chrétienne ne semble pas faire très grand cas de cette affirmation. [1] Est-elle importante et quelle en est la signification ? [2] D'après vous, Moïse a-t-il rencontré Dieu ou quelqu'un d'autre ?

R. [1] Effectivement, c'est très important. C'est l'énonciation du fondement spirituel de la vie. [2] Non, il s'agissait de son Maître, Hermès.






Haut de pageHaut de page

ACCUEIL | DECOUVRIR | MAITREYABENJAMIN CREMEACTUALITE | AGENDAREVUE PARTAGE INTERNATIONAL | RECHERCHE | CONTACT | QUI SOMMES-NOUS

Copyright © 2005 Partage International. Tous droits reservés.
Grande conference Paris mars 2019