DECOUVRIR
  Présentation
  Maitreya
  Benjamin Creme
  Signes des temps
  Méditation
  Pour les médias
  Qui sommes-nous ?

ACTUALITE
  Évènements
  Communiqués
  Agenda

REVUE PARTAGE
  Présentation
  Dernier numéro
 Abonnement
  Articles du Maître
  Archives

APPROFONDIR
  Question/Réponse
  Défis de l'humanité
  Spiritualité
  Livres
  Audio / Vidéo

     Commandes/Dons
     Autres langues
     Plan du site
     Contact

Radio Partage

Abonnement à notre
lettre d'information

  captcha
 Page précédente   Page suivante

Accueil > Revue Partage > année 1989

Extraits de la revue
Partage international

July 1989 - N 11 / 12 Vol. 2, n 7/8



Questions / Réponses


Q. Les prédictions de Maitreya concernant la libération de Terry Waite, l'important tremblement de terre en Californie, les glissements de terrains aux Etats-Unis et l'inondation du Parlement britannique par la Tamise, sont-elles toujours d'actualité ? Dans l'affirmative, quand ces événements vont-ils se produire ? Pourriez-vous, dans votre réponse, indiquer un calendrier précis au lieu d'utiliser le mot « bientôt » qui, pris dans la perspective de l'éternité, peut fort bien signifier trois jours comme trois cents ans.

R. Le tremblement de terre a bien eu lieu en Californie, entraînant un minimum de victimes ainsi qu’il avait été promis. Le risque de glissements de terrain aux Etats-Unis semble s’être estompé, du moins temporairement. La libération de Terry Waite et l’inondation du Parlement britannique par la Tamise sont toujours entièrement d’actualité. Terry Waite était sur le point d’être libéré lorsqu’un navire de guerre américain abattit un avion de ligne iranien. Si le gouvernement américain avait accepté de reconnaître son entière responsabilité, présenté ses excuses pour cette erreur, et accordé tous les dédommagements nécessaires afin de compenser les pertes en vies humaines et la destruction de l’appareil, l’Iran aurait peut-être décidé de continuer à offrir ses bons offices et d’intervenir auprès des ravisseurs de Terry Waite. Les événements ayant pris la tournure que vous connaissez, l’opinion iranienne s’est durcie encore un petit peu plus envers l’Ouest. L’affaire Salman Rushdie exacerba ensuite cette hostilité. Terry Waite sera néanmoins relâché. Je peux dès maintenant vous révéler qu’il a influencé durablement ses ravisseurs, qui sont profondément impressionnés par son comportement et par sa sérénité. Il leur a beaucoup appris.

L’inondation du Parlement britannique par la Tamise n’est également qu’une question de temps.

Le problème reste : combien de temps ? La personne qui a posé la question demande que j’indique un « calendrier précis » plutôt que de me cantonner à de vagues « bientôt ». Je souhaiterais pouvoir être aussi précis. Toutefois, si Maitreya lui-même ne peut connaître avec une exacte précision le moment où ces événements se dérouleront, comment pouvez-vous vous attendre à ce que je le puisse ?

La plupart des gens ont une vision déformée de la réalité, du temps et des événements. Ils perçoivent le monde comme étant un ensemble statique, ponctué, par intervalles, d’événements tels que ceux prédits par Maitreya.

De son côté, Maitreya voit le monde tel qu’il est, c’est-à-dire une arène traversée par différents courants d’énergies et de forces, une sorte de flux dynamique en mutation permanente. Grâce à sa compréhension de la loi de cause et d’effet, il perçoit les mouvements et les tendances qui, il le sait, déboucheront sur des événements particuliers. La date exacte de ces événements dépend toutefois des actions et réactions des hommes, qui bénéficient de la loi du libre arbitre. On ne peut donc espérer obtenir une date exacte, définie dans le cadre d’un « calendrier précis ».

Je suis, quant à moi, si reconnaissant et heureux de recevoir de Maitreya ces informations extraordinaires, et d’avoir en quelque sorte la « primeur » de ces événements, que « bientôt » me suffit amplement !



Q. Il y a quelques mois, lors d'une de vos conférences à Eindhoven, en Hollande, vous aviez affirmé catégoriquement que nous verrions le Christ pour la Pentecôte. Pourquoi proférer de telles affirmations, alors que leur seul élément commun est qu'elles ne se révèlent jamais exactes ?

R. Je me suis aperçu d'une manière générale que, dans mes conférences, les gens n'entendent pas ce que je dis mais ce qu'ils veulent entendre. Voici la transcription de ce que j'ai réellement dit à Eindhoven :
« Naturellement, tout le monde me demande : Quand verrons-nous Maitreya ? Quand le krach boursier aura-t-il lieu ? De combien de temps est-ce que nous disposons pour réaliser nos titres ? Si je pense que vous verrez le Christ d'ici, disons, six mois, je dis six mois. Mais les gens ont très facilement tendance à mal interpréter mes propos. Ils veulent tout avoir, le beurre et l'argent du beurre. Ils veulent que je leur dise avec exactitude quand ils verront le Christ, et que je ne me trompe pas. Ils ne croient pas à cette histoire, mais ils veulent connaître le jour exact où ils verront le Christ et où le krach boursier se produira. Et si je dis d'ici juin, par exemple, ils vont s'attacher à ce que j'ai dit, et s'ils ne voient pas le Christ et qu'il n'y a pas de krach boursier d'ici juin, ils seront non seulement désappointés, mais aussi profondément blessés. Ils auront l'impression d'avoir été trompés. Je suis dans une position vraiment délicate.

Ma connaissance limitée du Plan, mon interprétation des événements du plan physique, les affirmations de mon propre Maître, ainsi que mon propre bon sens, m'amènent à penser que nous verrons le Christ, et donc le krach boursier, avant juin de cette année. D'un autre côté, je n'affirme pas que ces événements se produiront nécessairement à cette date. Ces événements ne sont pas planifiés, et ne doivent pas se produire bon gré mal gré. Je connais des gens qui croient que si le Christ souhaite venir dans le monde et se déclarer publiquement, ou encore grimper aux arbres ou au sommet d'une montagne, ou je ne sais quoi d'autre, un jour précis, de son choix, Il peut le faire.

En 1945, Il a pris sa décision de revenir dans le monde et l'a alors annoncée. Il lui a fallu neuf ans pour aboutir à cette décision et, ainsi que je l'ai dit, il était espéré qu'il puisse revenir dans le monde vers 1950. Ce ne fut en fait pas possible avant 1977. Et il ne lui fut, en fait, pas possible de se faire publiquement connaître au monde avant la fin mai 1982. Et si tout cela est vrai, ce que je crois, ceci vous montre que la prévision exacte de l'événement dans le temps est très difficile, même pour la Hiérarchie ou pour le Christ. Son objectif est de se déclarer publiquement au monde aussi rapidement que possible. D'après ce qu'il m'est permis de comprendre, il se fera connaître immédiatement après le krach boursier qu'il attend. Ce krach, me semble-t-il, se produira dans les quelques mois à venir. Peut-être en mars, en avril, ou en mai. Je n'affirme pas qu'il en sera ainsi, mais que cet événement est susceptible de se produire à cette date. Ce qui signifie que nous verrons probablement le Christ en juin, peut-être en mai. D'un autre côté, les événements dans le monde peuvent rapidement être modifiés par l'humanité elle-même. Et le Christ n'enfreindra jamais le libre arbitre des hommes afin de rendre possible sa venue dans le monde. Il faudra toutefois un événement produisant un impact considérable, tel un krach boursier mondial de l'importance de celui qui va se produire, pour amener l'humanité à la raison, l'amener à un nouveau réalisme. Si l'on considère l'ensemble des événements, le plan de Maitreya lui-même, avec un petit peu de chance (et si l'Ayatollah Khomeiny n'aggrave pas trop la situation), il semblerait donc que nous puissions voir le Christ avant, disons, juin de cette année.

Mais ne vous attachez pas à cette date ! C'est seulement ce que je crois. » Vous voyez donc qu'il n'y a là aucune « affirmation catégorique ». Encore moins aucune mention de la Pentecôte.



Q. Un ami m'a affirmé que le leader d'un groupe de Transmission, ici en Belgique, exerce des pressions sur les membres du groupe afin qu'ils restent dans son groupe même s'ils désirent le quitter. Il les menace plus ou moins de conséquences karmiques fâcheuses dans le cas où ils s'en iraient. Il me semble qu'une telle attitude n'est pas bonne. Qu'elle est votre opinion à ce sujet ?

R. Si cela est exact, cette attitude représente une infraction sérieuse à la loi du libre arbitre. On ne devrait jamais exercer une pression ou un chantage émotionnel sur quiconque afin que cette personne participe à un groupe de Transmission. Trop d'organisations, qui se disent du nouvel âge, utilisent ces méthodes discutables afin de conserver leurs adhérents.



Q. Récemment, j'ai essayé de me joindre à un groupe de Transmission, dont le nom et l'adresse étaient mentionnés dans Share Nederland. Les membres du groupe me déclarèrent qu'ils ne pouvaient pas m'admettre dans leur groupe car, selon eux, je n'étais pas suffisamment expérimenté pour pratiquer ce type de méditation. Avez-vous autorisé des groupes à juger de la capacité des postulants à pratiquer la méditation de transmission ? Les membres de ces groupes seraient-ils assez évolués pour porter de tels jugements ?

R. Non, je n'ai autorisé personne à porter de tels jugements. Je présente toujours la méditation de transmission comme une forme de service ouvert à tous, à partir de l'âge de douze ans, ne nécessitant ni expérience préalable de méditation, ni compétence particulière. Tout groupe a bien entendu le droit d'exclure ceux dont ses membres estiment qu'ils ne peuvent s'intégrer au groupe. Cela a peut-être été votre cas, et a été mal interprété.



Q. Où Maitreya se trouvait-il lorsque Gautama Bouddha était présent dans le monde ?

R. Dans son Centre de l'Himalaya.



Q. D'où Maitreya vient-il ? Qu'elle est son origine ? Vient-il de Vénus ou d'un autre système solaire ?

R. Il effectué son évolution sur la chaîne lunaire, au sein de notre propre humanité planétaire.



Q. La relique de la dent du Bouddha qui est si vénérée et protégée au Sri Lanka — au « Temple de la Dent », ou « Dalada Maligawa », à Kandy — est-elle réelle ? Je veux dire : s'agit-il vraiment de la dent du Bouddha ?

R. Oui, c'est une authentique dent de Gautama.



Q. Maitreya a-t-il déclaré que la vie existe réellement sur d'autres planètes et que des êtres viennent sur terre dans le seul but de nous protéger ?

R. Jusqu'à présent, Maitreya n'a pas formellement fait cette déclaration, mais il a récemment parlé d'êtres très avancés, vivant dans l'espace, qui depuis toujours protègent l'humanité.

Toutes les planètes, sans exception, sont habitées. D'après mon expérience, les ovnis sont tout à fait réels. On ne peut généralement pas les voir car ils se trouvent normalement sur le plan physique éthérique le plus élevé, qui n'est pas un plan physique dense. Il nous est donné de les voir lorsqu'ils abaissent le taux vibratoire de leurs véhicules afin de les rendre visibles lors d'une manifestation temporaire. Ils sont présents à tous moments, par milliers et même par millions. Ils nous aident de nombreuses manières, et sans eux la vie sur cette terre serait vraiment très pénible. Ils font disparaître une grande partie des radiations nucléaires que nous libérons dans l'atmosphère lors des essais nucléaires. Même si l'essai nucléaire est souterrain, de la poussière contaminée, toxique, s'envole dans l'atmosphère. Les êtres de l'espace disposent d'équipements permettant l'implosion et donc la neutralisation des radiations nucléaires. Sans leur aide, l'eau de nos rivières et de nos fleuves ne serait plus potable. Nous serions littéralement en train de mourir. Un grand nombre de bébés naîtraient anormaux. Cette situation est la conséquence de la mauvaise utilisation que nous faisons de l'énergie nucléaire. Sans leur aide, nous serions vraiment dans un bien triste état.



Q. (1) Dans Extériorisation de la Hiérarchie, d'Alice Bailey, pages 265, 314 et 355, le Christ est également appelé « Le Cavalier issu du Lieu Secret », ainsi que « Le Cavalier sur le Cheval Blanc ». Il est par ailleurs indiqué que cette dénomination pourrait également inclure l'Esprit de Paix à la condition qu'un travail préparatoire suffisant soit effectué par l'humanité. Ce travail a t-il été accompli ? (2) Le Cavalier sur le Cheval Blanc est-il Maitreya ou bien l'Esprit de Paix ? (3) Leur nom ressemble-t-il à « Kalkin »? Il me semble avoir lu ce nom quelque part.

R. [1] Oui. Dans sa décision de revenir dans le monde des hommes, annoncée en juin 1945, Maitreya était (et est encore) adombré par l’Esprit de Paix ou d’Equilibre, d’une manière similaire à celle avec laquelle Maitreya avait adombré Jésus et travaillé à travers lui. L’Esprit de Paix est un Avatar extraplanétaire, et c’est son énergie d’Equilibre qui, Maitreya l’a dit récemment, apporte un nouveau monde de stabilité, le nouveau « consensus » politique planétaire. Cet Etre cosmique utilise la loi de l’action et de la réaction, qui, comme vous le savez, sont opposées et de forces égales. L’énergie d’Equilibre provenant de l’Avatar transforme la violence et le désordre actuels, la haine et la méfiance, en leurs opposés, en proportion exacte. Sous l’influence de ces énergies, nous allons entrer (et cela est déjà perceptible) dans une ère de paix et de coopération, mentalement et émotionnellement équilibrée, en proportion exacte de la discorde et du conflit actuels.

[2] Oui, Maitreya adombré par l’Esprit de Paix est le Chevalier sur le Cheval blanc.

[3] Pris ensemble, ils sont l’Avatar Kalki, attendu par les hindous pour inaugurer le nouveau cycle mondial, le Satya Yuga.



Q. Vous avez déclaré que Maitreya est adombré par l'Esprit de Paix et d'Equilibre. On m'a également rapporté que Saï Baba est l'Esprit de Paix et d'Equilibre, et que c'est en conséquence lui qui adombre Maitreya. Est-ce exact?

R. Certains de ses partisans, à la manière des dévots, voient en Saï Baba toutes les entités, cosmiques et planétaires, dont il est fait mention dans la littérature ésotérique. Mon information est que Saï Baba n'est pas l'Esprit de Paix, pas plus qu'il n'adombre Maitreya.



Q. Il y a plusieurs années, vous aviez indiqué que l'énergie du futur trouverait son origine dans la fusion nucléaire. La découverte qui a été récemment faite dans ce domaine va-t-elle conduire à une utilisation très répandue de cette énergie ?

R. Oui. Cette méthode de production à froid d'énergie issue de la fusion nucléaire est sans danger. Selon mon Maître, l'avancée récente dans ce domaine n'est pas la dernière étape, mais représente un grand pas dans la bonne direction vers la découverte du procédé de fusion que la Hiérarchie envisage. Ce procédé utilisera l'eau — en fait un simple isotope de l'eau disponible partout dans le monde. Après cette découverte, personne ne pourra plus monopoliser l'énergie dans le monde.



Q. Dans un numéro précédent de Partage international, vous avez mentionné une apparition de Jésus sur le mur d'une école au Nigéria. Cette manifestation fut-elle produite par Maitreya ?

R. Non, par le Maître Jésus.



Q. Un lecteur de Partage international a écrit avoir vu un film en Nouvelle-Zélande dans lequel apparaissait un « instructeur très particulier » au sein de la communauté d'immigrants asiatique de Londres. S'agit-il du film de télévision dont vous avez  fait mention, dans lequel apparaissait Maitreya en 1978, mais qui n'avait jamais été diffusé ?

R. Oui. Ce film a été en fait réalisé en 1981, et non pas en 1978. Sa diffusion en Nouvelle-Zélande est la seule dont j'ai eu connaissance.



Q. Quel est la manière la plus puissante et la plus juste d'utiliser la nouvelle prière pour l'humanité dans le Nouvel Age ?

R. La manière la plus efficace est d’en prononcer ou d’en penser les mots avec un mental focalisé, en portant l’attention au niveau du centre ajna, entre les sourcils. Il s’agit d’une affirmation ; l’efficacité de telles prières ou mantras dépend de la manière dont est focalisé le mental (ce que le Maître D. K. appelle « l’attention soutenue »). La plupart des individus ne comprennent pas cela. Par exemple, la prière du Seigneur ou la Grande Invocation sont souvent énoncées comme une bénédiction. Pour que de telles prières soient réellement invocatoires, il faut amener le mental à une pleine prise de conscience des concepts évoqués. Quand l’esprit en perçoit le sens et que simultanément le mental est soutenu, alors ces concepts seront activés, le mantra aura un effet. La prière pour le Nouvel Age est un grand mantra c’est-à-dire une affirmation. Elle représente le concept du Soi en tant que Dieu, en tant que créateur de tout ce qui existe. Si cette prière est dite sérieusement, chaque jour, elle fera croître en vous la conscience de votre propre Soi.



Q. Dans son livre intitulé La Guérison Esotérique, Alice Bailey fait référence (à la page 184) à la tuberculose. Peut-on supposer que cette maladie crée par la Grande Loge Blanche fut, à l'origine, déclenchée artificiellement ? Dans la mesure où mes suppositions sont exactes, peut-on penser qu'il en a été de même pour le sida ?

R. Le paragraphe mentionné ci-dessus fait référence à l’origine de la tuberculose, qui prit naissance dans les organes respiratoires, organes vitaux de l’être humain. Elle ne fut pas tant déclenchée de manière artificielle qu’imposée par la Grande Loge blanche. Elle est le résultat de la promulgation d’une nouvelle loi pour le peuple atlante, lorsque le principe du désir – et l’utilisation impitoyable de la magie afin d’obtenir les objets du désir – avait atteint son apogée. Citons le Maître D. K. : « Cette loi peut se traduire par les termes suivants : Quiconque ne vit que pour les biens matériels, quiconque sacrifie toute vertu pour acquérir ce qui ne peut durer, mourra vivant, verra la respiration lui manquer, et refusera pourtant de penser à la mort avant l’arrivée de la convocation. »

Cette nouvelle loi conduisit les individus à comprendre que les attitudes et les états de conscience peuvent avoir un effet sur le corps physique, en bien comme en mal, ainsi qu’à faire face pour la première fois à la réalité de la mort, suscitée par les hommes eux-mêmes en raison de leur avidité.

Le sida est un phénomène tout à fait différent mais, comme à l’accoutumée, il résulte lui aussi d’une mauvaise utilisation de l’énergie. Il est plus précisément lié à l’abus de l’énergie sexuelle qui régna pendant la période lémurienne. Le sida est une conséquence de cet abus plutôt qu’une peine imposée afin d’apprendre une leçon.






Haut de pageHaut de page

ACCUEIL | DECOUVRIR | MAITREYABENJAMIN CREMEACTUALITE | AGENDAREVUE PARTAGE INTERNATIONAL | RECHERCHE | CONTACT | QUI SOMMES-NOUS

Copyright © 2005 Partage International. Tous droits reservés.
Grande conference Paris mars 2019