DECOUVRIR
  Présentation
  Maitreya
  Benjamin Creme
  Signes des temps
  Méditation
  Pour les médias
  Qui sommes-nous ?

ACTUALITE
  Évènements
  Communiqués
  Agenda

REVUE PARTAGE
  Présentation
  Dernier numéro
 Abonnement
  Articles du Maître
  Archives

APPROFONDIR
  Question/Réponse
  Défis de l'humanité
  Spiritualité
  Livres
  Audio / Vidéo

     Commandes/Dons
     Autres langues
     Plan du site
     Contact

Radio Partage

Abonnement à notre
lettre d'information

  captcha
 Page précédente   Page suivante

Accueil > Revue Partage > année 1997

Extraits de la revue
Partage international

July 1997 - N° 107 / 108



Questions / Réponses


Q. Maitreya est-il apparu de nouveau devant des groupes ?

R. L'apparition du 27 avril, en Serbie, a eu lieu à Vrsac.

Le 4 mai, Maitreya est apparu devant un rassemblement de 300 musulmans à Oust Kout, en Russie centrale. Il a parlé pendant 17 minutes devant un auditoire particulièrement ouvert et réceptif. Une source avait été énergétisée dans les environs auparavant. Le 11 mai, Maitreya est apparu devant un rassemblement d'environ 250 chrétiens orthodoxes, à Brasov, en Roumanie. Il a parlé pendant 17 minutes devant un auditoire raisonnablement ouvert. Une source avait été énergétisée dans les environs auparavant.

Le 18 mai, Maitreya est apparu à Varna, en Bulgarie, devant un rassemblement composé de 300 à 400 chrétiens orthodoxes. Il a parlé pendant 18 minutes et demie. L'accueil fut relativement bon. Une source avait été énergétisée dans les environs auparavant.

Le 25 mai, Maitreya est apparu devant un rassemblement d'environ 1 000 musulmans, au Caire, en Egypte. Il a parlé pendant 25 minutes. La réaction du public fut très bonne.

Le 8 juin, Maitreya est apparu devant un rassemblement d'environ 200 à 300 chrétiens, au Venezuela. Il a parlé pendant dix-huit minutes devant un auditoire silencieux et figé. Une source avait été énergétisée dans les environs auparavant.





Q. Vous affirmez que dans les livres d'Alice Bailey, la règle n° 11 est importante pour les membres d'un groupe de travail et devrait être étudiée (voir p. 25 de ce numéro). Dans quel ouvrage peut-on trouver la règle en question ? J'ai cherché dans les trois livres à ma disposition, et je n'ai trouvé que les règles s'appliquant aux candidats à l'initiation, de plus, la onzième ne comporte pas quatre conditions et ne semble pas

R. Les Rayons et les Initiations, pp. 167-181. Elle comporte en fait quatre conditions essentielles pour parvenir à l'initiation de groupe.



Q. Les hommes s'incarnent-ils sur d'autres planètes et dans d'autres galaxies ?

R. D'après les enseignements de la Sagesse éternelle, l'humanité existe dans le cosmos entier : tout dans le cosmos est en voie de devenir humain, est humain ou a dépassé ce stade. Nos corps sont composés de vies angéliques ou déviques : de minuscules dévas ou anges constituant la matière de nos corps physique, émotionnel et mental. Ainsi, en participant à la création de ces corps par leur activité vitale, elles font progressivement l'apprentissage de la conscience humaine et finalement deviendront humaines. Au-dessus de l'humain, il y a, bien sûr, les Maîtres et les Etres cosmiques.

Pouvez-vous imaginer ce que peut être la conscience du grand Etre dont le corps d'expression est le système solaire ? Car c'est effectivement une Entité, une Conscience. Et, s'il en est ainsi, que dire de la nature de la conscience de l'Etre qui se trouve au centre de notre galaxie ? Cette galaxie, avec ses myriades de systèmes solaires, est l'expression, sur le plan physique, d'un Etre cosmique inimaginable. Tout comme, dans notre corps, une cellule n'ayant aucune conscience de notre nature en tant qu'être humain obéit aux règles de sa propre nature en tant que partie de notre corps physique, de même dans le système solaire et dans la galaxie, chacune des planètes est l'expression, sur le plan physique, d'une cellule dans le corps d'un Etre plus grand.





Q. Lorsque vous dites qu'il existe 60 milliards d'âmes en incarnation sur cette planète, qu'entendez-vous par là ?

R. Il existe 60 milliards d'âmes, dont seulement 5,7 milliards sont actuellement en incarnation ; il existe 60 milliards d'âmes qui pourraient être en incarnation, mais elles ne s'incarnent pas toutes en même temps. Le plan d'évolution exige la présence d'un certain nombre d'êtres d'une énergie particulière à un moment donné de l'évolution. Il existe sept grands courants d'énergie appelés les sept rayons et chacun d'entre nous, en tant qu'âme, est gouverné par l'un ou l'autre de ces rayons. Ainsi, si à un moment donné s'avère nécessaire la présence de 200 000 âmes de 2e rayon ayant atteint, plus ou moins, le niveau de la première initiation, elles viendront en incarnation. S'il fallait 10 000 âmes assez avancées de 3e, 5e et 7e rayons, elles seraient amenées à s'incarner. A n'importe quel moment, il n'y a qu'un certain nombre d'individus pour accomplir le travail prévu. Les problèmes de l'humanité, au sens large, sont toujours résolus parce que chaque génération amène en incarnation ceux qui ont la capacité de résoudre ces problèmes. C'est ainsi que fonctionne le mécanisme de réponse au plan des Maîtres, aux idées qu'ils mettent en place dans la sphère mentale, et c'est ainsi que l'évolution se poursuit.



Q. Nombre de publications récentes parlent de visualisation créatrice et de la manière dont nous pouvons manifester, sur le plan matériel ou spirituel, tout ce qu'il nous est possible d'imaginer : santé parfaite, nouvelle maison, rencontre de l'homme ou de la femme idéale. [1] Cependant, si la richesse matérielle, le mariage, une excellente santé, etc., ne font pas partie de notre karma, nos visualisations et nos pensées positives peuvent-elles modifier le cours des événements de notre vie ? [2] Sinon, il semblerait que la meilleure approche soit de travailler à la visualisation et à la compréhension de nous-mêmes en tant que Soi et, à partir de là, être ouverts aux opportunités et aux dons que la vie nous offrira en retour.

R. [1] Non. L'usage de l'imagination créatrice peut modifier notre état psychique et notre réaction face aux événements (karmiques) mais pas les événements eux-mêmes. [2] Tout à fait.



Q. Diriez-vous que les individus connaissent des épreuves au cours de leur vie parce qu'ils n'ont pas une juste relation avec leur âme ?

R. Les épreuves rencontrées dans la vie sont le résultat de la non réalisation du but de l'âme. Nous venons en incarnation suivant la loi de renaissance, mais aussi celle de cause et d'effet, et les épreuves sont le résultat de mauvaises actions antérieures, personnelles ou raciales (nous partageons tous le karma de la race humaine). Tout ce que nous faisons, chacune de nos pensées, de nos actions, met en mouvement une série de causes. Les effets découlant de ces causes font de nos vies ce qu'elles sont, en bien ou en mal. Ainsi, si nous causons du mal, inévitablement, au cours du temps, ce mal rebondira. Nous l'appellerons « épreuves » ou nous parlerons de « malchance », mais en fait, la malchance n'existe pas. Tout ce qui nous advient de pénible est le résultat d'une mauvaise action dans une vie précédente ou dans une phase précédente de cette vie : la résolution du karma passé, qui nous libère ainsi de sa cause.

Il existe également des vies qui sont très pénibles, celles des initiés du quatrième degré, comme celle de Jésus par exemple. La vie de l'initié de quatrième degré est, d'une manière générale, vraiment très dure, mais nous ne pouvons pas dire que c'est parce qu'il n'a pas une relation juste avec son âme : il est l'âme ; l'initié de quatrième degré est une âme vivante, sa personnalité est totalement imprégnée par l'âme, mais il s'efforce de dénouer les derniers liens karmiques avant l'expérience de la résurrection qui fera de lui un Maître libéré.





Q. Le jour de la remise des prix (des Academy Awards), il a été mentionné qu'une personne ayant participé à la création du procédé à l'origine du cinéma, dont nous profitons tous aujourd'hui, avait pris le train et qu'on ne l'avait jamais revu. On a suggéré qu'il pouvait s'agir d'un acte criminel et on a recherché le corps dans une rivière. Il a été également fait mention que certains souhaitaient sa disparition afin de pouvoir revendiquer les droits d'auteurs. Je me demande s'il ne faudrait pas plutôt voir dans cette affaire un exemple du don gratuit de la Hiérarchie et si l'inventeur n'était pas un Maître ou un grand initié qui a tout simplement disparu après avoir accompli sa tâche ?

R. Aucun Maître ni initié n'a été impliqué dans la création du procédé en question, mais certaines personnes souhaitaient effectivement se débarrasser de celui qui a disparu.



Q. Il y a un an ou deux, la presse nationale a fait mention de maisons de verre qui se dessinaient sur les photos de la Lune. [1] Existe-t-il un semblant de vérité là-dedans ? Si oui, pourriez-vous donner votre avis sur ce phénomène intéressant ? Il existe beaucoup de matière première permettant de créer du verre sur notre planète. [2] Pourrait-il s'agir d'une nouvelle technique qui sera bientôt mise à la disposition de l'humanité afin de résoudre le problème des sans-logis ?

R. [1] Non. [2] Non.



Q. Krishna fut adombré par Maitreya. Qui adombra le Seigneur Chaitanya ?

R. Maitreya.



Q. Selon votre philosophie, où se trouve la demeure de Krishna, promise par Krishna à ses fidèles ?

R. Il ne s'agit pas d'un endroit ou d'un lieu spécifique, mais d'un état d'être, d'un état de félicité.



Q. Dans un précédent numéro de Partage international, vous avez déclaré que les hommes pourraient diminuer les risques de cancer de la prostate en buvant de l’eau filtrée. [1] Les femmes pourraient-elles également diminuer les risques de cancer du sein en buvant de l’eau filtrée ? [2] Quelles autres maladies pourrait-on ainsi éviter ?

R. Il doit être bien clair que la consommation d'eau filtrée n'est pas une mesure préventive ou un remède contre le cancer de la prostate. Elle aide simplement à réduire la pollution toxique de l'eau et diminue ainsi les risques de maladie. [1] Non, mais nous devrions tous boire de l'eau filtrée (en utilisant le meilleur système abordable). [2] L'utilisation d'eau filtrée devrait être considérée non comme une mesure préventive contre les maladies, mais comme une mesure de précaution, relevant du simple bon sens, afin de diminuer l'effet de la pollution qui est actuellement la principale cause de la maladie.



Q. Quel bénéfice y a-t-il à mettre un aimant dans un verre d'eau avant de la boire ? On dit que c'est bénéfique, mais, s'il en est ainsi, combien de temps doit-on le laisser dans l'eau et quelle est son action ?

R. Cela ne présente aucun intérêt.



Q. Dans l'ouvrage de l'Agni Yoga intitulé Supermundane II, du Maître M., transmis par Helena Roerich, page 34 (et il existe de nombreuses allusions dans d'autres passages), il est question de l'Energie primordiale. « La chance de l'homme est son accès à l'Energie primordiale et son infortune est de ne pas accepter ce pouvoir béni, mais en général de le rejeter. Il est terrible de voir l'homme refuser le trésor le plus précieux. » Qu'est-ce que l'Energie primordiale ? Ayant lu les ouvrages d'Alice Bailey, quel terme pourrait m'être plus familier ?

R. L'énergie éthérique.



Q. J'ai lu, je crois, dans les ouvrages d'Alice Bailey ou peut-être dans de la documentation du Lucis Trust, ou l'ai-je rêvé, que, au cours de la période de la pleine lune, il est bon de se relier de manière créative à tous ceux qui travaillent à la manifestation d'un réseau de lumière : les initiés, les aspirants et les hommes et femmes de bonne volonté, et d'aider ainsi la Hiérarchie à unifier cette force de lumière grandissante. Est-ce du mirage ou quelque chose d'important.

R. Quelque chose d'important, bien sûr.



Q. Certains érudits affirment que le « Maître de Justice », mentionné par les Esséniens sur les rouleaux de la Mer Morte (cf. l'article sur les manuscrits de la Mer Morte, paru dans le numéro de janvier-février 1997 de Partage international), serait Jean-Baptiste. Cela est-il exact ?

R. Non. Le « Maître de Justice » était Maitreya, adombrant Jésus.






Haut de pageHaut de page

ACCUEIL | DECOUVRIR | MAITREYABENJAMIN CREMEACTUALITE | AGENDAREVUE PARTAGE INTERNATIONAL | RECHERCHE | CONTACT | QUI SOMMES-NOUS

Copyright © 2005 Partage International. Tous droits reservés.