DECOUVRIR
  Présentation
  Maitreya
  Benjamin Creme
  Signes des temps
  Méditation
  Pour les médias
  Qui sommes-nous ?

ACTUALITE
  Évènements
  Communiqués
  Agenda

REVUE PARTAGE
  Présentation
  Dernier numéro
 Abonnement
  Articles du Maître
  Archives

APPROFONDIR
  Question/Réponse
  Défis de l'humanité
  Spiritualité
  Livres
  Audio / Vidéo

     Commandes/Dons
     Autres langues
     Plan du site
     Contact

Radio Partage

Abonnement à notre
lettre d'information

  captcha
 Page précédente   Page suivante

Accueil > Revue Partage > année 1997

Extraits de la revue
Partage international

April 1997 - N 104



Questions / Réponses


Q. Maitreya est-il apparu de nouveau devant des groupes ?

R. L'appararition du 2 février, en Colombie, a lieu à Bogota.

Le 16 février, Maitreya est apparu devant un rassemblement d’environ 300 chrétiens, à Iasi, en Roumanie. Il a parlé pendant 17 minutes. L’accueil fut très bon et positif. Une source avait été énergétisée dans les environs auparavant.

Le 2 mars, Maitreya est apparu devant un rassemblement d’environ 250 catholiques, en Bolivie. Il a parlé pendant 17 minutes. L’accueil fut excellent. Une source avait été énergétisée dans les environs auparavant.





Q. [1] Qu’entend-on par « channeling » ? [2] Cela s’applique-t-il à Mme Blavatsky, Alice Bailey et M. Creme ?

R. [1] « Channeling » signifie tout simplement un conduit efficace ou un canal d’un plan ou d’un niveau de conscience à un autre. Dans sa connotation moderne et générale, il indique la réception d’enseignements, d’informations ou d’instructions provenant des plans astraux (habituellement du 5e, parfois du 6e sous-plan astral), par l’intermédiaire d’une personne sensitive au plan astral ou d’un médium. Il faut savoir que l’information et l’enseignement reçus souffrent nécessairement du mécanisme de distorsion des plans astraux, qui sont ceux du mirage. [2] Mme Blavatsky et Alice Bailey, pas plus que je ne le suis, n’étaient réceptives au plan astral. Nous sommes (tout comme l’était Helena Roerich, de l’Agni Yoga) des « médiateurs », communiquant l’information reçue sur le plan mental directement d’un Maître ou d’un autre, à partir de sa source : le niveau bouddhique des plans de l’âme.



Q. J’ai été très aidé par la lecture de deux ouvrages de Murdo Macdonald Bayne : Beyond the Himalayas (Au-delà de l’Himalaya) et The Yoga of Christ (Le Yoga du Christ). [1] Ses instructeurs (ou tout au moins certains d’entre eux) étaient-ils des Maîtres ? [2] Ces deux livres furent retirés de la vente à la suite d’une action en justice engagée par Krishnamurti, ce qui me déconcerte. Pourriez-vous en indiquer les raisons ? [3] Dans Divine Healing of Mind and Body (Guérison divine du corps et de l’esprit) du même auteur, celui-ci était-il adombré par Jésus ou par Maitreya ?

R. [1] Oui. [2] L’action en justice fut engagée non par Krishnamurti, mais par la famille de Macdonald Bayne. [3] Par le Maître Jésus.





Q. Faut-il cesser de [1] manger de la viande, [2] boire de l’alcool et [3] fumer des cigarettes normales ou du cannabis, si l’on veut transmettre des énergies spirituelles, comme dans la méditation de transmission ? Et pourquoi ?

R. Il n’existe pas de règles aussi strictes. Je conseillerais cependant d’éviter le cannabis à cause de ses effets narcotiques et de sa tendance à provoquer une surexcitation du corps astral.





Q. Aux Etats-Unis, au cours des dernières années, il y a eu un regain d’intérêt pour le « Kombucha » ou « Manchurian Mush
room » (champignon mandchou), dont on fait une infusion à consommer chaque jour en guise de tonique. Beaucoup de personnes disent que son action accroît l’énergie, renforce le système immunitaire, élimine les toxines, accroît la longévité et, d’une manière générale, a des effets rajeunissants. Je l’utilise depuis près d’un an et je ne puis dire, en fait, si cela m’a été bénéfique ou non. Est-ce bénéfique seulement pour certains ou n’est-ce bénéfique pour personne ?

R. Ce champignon a un effet hallucinogène et n’est doté d’aucun effet particulièrement bénéfique pour qui que ce soit.





Q. La comète de Hale-Bopp, qui passe très près de la Terre, fait l’objet d’une attention particulière dans les milieux de l’astronomie. Apparemment, cette comète est suivie par un « objet » dont les mouvements présentent tant d’anomalies qu’il semble ne pas être contrôlé par la comète, si bien que certains pensent qu’il pourrait s’agir d’un immense ovni. Qu’elle est votre avis à ce sujet ?

R. Il s’agit d’une comète mineure, attirée magnétiquement par la comète de Hale-Bopp.





Q. Dans l’un des musées de Vienne, on a conservé, parmi d’autres, une couronne de plumes qui serait, dit-on, la véritable couronne de Montezuma. [1] S’agit-il effectivement de l’authentique couronne de Montezuma ? [2] Certains des objets exposés ont-ils un lien avec le Maître Jésus, lorsqu’il s’est incarné sur le continent américain ?

R. [1] Oui. [2] Non.





Q. Jésus a-t-il réellement marché sur l’eau, en Palestine, ou s’agit-il d’une affirmation symbolique de la Bible ?

R. Non, l’affirmation est symbolique ; mais il aurait été capable le faire.





Q. Le philosophe gnostique Valentinus a-
t-il écrit les ouvrages intitulés la Pistis Sophia et l’Evangile de Vérité ?

R. Oui.





Q. [1] Comment les Maîtres poursuivent-ils leur route après la cinquième initiation ? [2] Meurent-ils ou conservent-ils le même corps ? [3] Peuvent-ils décider en toute liberté de vivre dans leur corps de matière dense ou dans un corps de lumière ? [4] Cela dépend-il de leur tâche future ?

R. [1] De nombreux Maîtres continuent à vivre dans le corps qu’ils avaient au moment de la cinquième initiation. [2] D’autres gardent seulement un corps éthérique, apparaissant, lorsqu’ils le souhaitent, dans un véhicule qu’ils créent eux-mêmes, un « mayavirupa ». [3] Certains Maîtres vont sur des planètes plus évoluées ou directement sur Sirius et, dans ce cas, ils abandonnent leur véhicule physique qui, de toutes façons, à ce stade est devenu un corps de lumière. [4] Tout dépend de leur destinée individuelle.





Q. Comment évoluent les êtres qui n’ont pas de corps physique dense (sur Mars, par exemple) ? Existe-t-il quelque chose ressemblant à notre mort ou évoluent-ils en gardant toujours le même aspect ?

R. Ils connaissent la mort et la réincarnation comme nous. Cependant la durée de leurs « vies » est beaucoup plus longue que la nôtre, et l’incarnation se fait toujours dans un corps physique éthérique.





Q. Quelle sorte d’êtres vivent sur la planète Pluton, qui est moins évoluée que la planète Terre ?

R. Des êtres que vous n’aimeriez pas rencontrer au coin d’un bois !





Q. Quel lien existe-t-il entre le Maître Jupiter et la planète du même nom ?

R. Aucun.





Q. Quelle fut l’identité de Jésus après son incarnation en tant qu’Apollonius de Tyane et avant qu’il ne prit le corps syrien dans lequel il vit actuellement ?

R. Il garda le nom de Jésus et, au cours du VIe et VIIe siècle, il se rendit chez les Indiens d’Amérique et chez les Polynésiens du Pacifique, à qui il prodigua ses enseignements. C’est un fait connu des Mormons.





Q. [1] M. Creme pourrait-il en dire plus sur la signification exacte des « idéogrammes » de la civilisation atlante que représentent, dit-on, les formations géométriques dans les champs de céréales. [2] Quels sont exactement les messages transmis ? [3] Pourrait-il expliquer certains de ces symboles ?

R. [1] Seules quelques-unes de ces formations géométriques sont des idéogrammes ; un bon nombre d’entre elles sont tout simplement des motifs de différentes sortes et d’une complexité plus ou moins grande. [2] Leur signification apparaîtra au fil du temps. [3] Elles s’expliqueront d’elles-mêmes au moment voulu. Il ne m’appartient pas de le faire.





Q. Qu’advient-il de l’âme et du corps astral des personnes qui demandent que leur corps soit congelé après leur mort, dans l’espoir qu’il pourra être remis en état un jour et qu’ainsi elles pourront recommencer à vivre ?

R. Lors de la mort, l’âme se retire de son véhicule et aucune possibilité de « remise en état » ne pourrait faire que la vie – l’âme – se réincarne dans ce véhicule. Dans une telle situation, l’âme retourne sur son propre plan et crée les corps nécessaires à son incarnation suivante. Le véhicule astral de la personne décédée, quant à lui, se dissipe et retourne au plan astral.





Q. D’après H. P. Blavatsky, nous vivons dans l’ère du Kali Yuga qui, affirme-t-elle, dure 432 000 ans. Il s’ensuit que l’ère de Kali Yuga devrait durer encore 426 904 ans. Sri Yukteswar, quant à lui, a affirmé qu’en 1899, nous étions entrés dans l’ère de Dwapara Yuga, qui durera 2 000 ans. Ensuite viendra l’ère de Satya Yuga qui est le véritable « Age d’Or ». Mais M. Creme dit que l’ère du Verseau est l’Age d’Or. Qui a raison ?

R. En toute modestie et humilité, je dois revendiquer cet honneur.





Q. Dans les Rayons et les Initiations d’Alice Bailey (p. ang. 342) D. K. s’exprime ainsi : « […] dans l’un des rares (très rares) paragraphes des Lettres du Mahatma qui soient authentiques [c’est-à-dire écrites par le Maître K. H.] et pas simplement l’œuvre d’H. P. Blavatsky […] » [1] Faisiez-vous allusion à cette affirmation de D. K. lorsque vous avez écrit vous-même (dans la Mission de Maitreya, tome II, p. 607) que les Lettres du Mahatma à A. P. Sinnett n’étaient pas toutes authentiques ? Ou [2] faisiez-vous référence à l’opinion généralement admise que, parmi les lettres publiées, certaines sont des faux ?

R. [2] A cette opinion généralement admise. Certaines lettres ont été écrites par ceux qui étaient supposés les avoir reçues.





Q. Qu’est-ce que l’autisme ?

R. Une inhibition de l’expression de la vie de l’âme pour des raisons karmiques.








Haut de pageHaut de page

ACCUEIL | DECOUVRIR | MAITREYA

BENJAMIN CREMEACTUALITE | AGENDAREVUE PARTAGE INTERNATIONAL | RECHERCHE | CONTACT | QUI SOMMES-NOUS

Copyright © 2005 Partage International. Tous droits reservés.